L’ INFLUENCE DE :

Pour illustrer l’influence de LAV (EL) sur la conscience humaine, nous avons choisi l’histoire de la fée Delphinette écrite par Christine Boardman. En effet, cette histoire décrit admirablement cette capacité à réformer son style de vie (afin de mieux le conformer aux lois de l’esprit) que le Chérubin LAV (EL) éveille et développe en nous. Ce conte rapporte qu’un jour, la fée Delphinette, se regardant dans l’eau claire d’une mare, s’interrogea: Pourquoi n’ai-je pas d’ailes ? Suis-je donc une si mauvaise fée ? A cette idée ses yeux se remplirent de larmes…

       C’est alors qu’elle entendit une petite fille assise sur la berge qui pleurait parce qu’elle avait cassé sa poupée. Delphinette sortit de sa poche une minuscule boîte de poudre magique, puis elle en saupoudra le visage de la poupée brisée. Il y eut un éclair d’argent et en un instant la poupée fut réparée. La petite fille partit en courant. Toute heureuse et souriante, Delphinette rentra chez elle. Dans sa chambre, elle scruta le miroir pour se voir sourire. Se retournant, elle remarqua quelque chose qui lui fit pousser un cri de joie. Là sur son dos, commençaient à poindre deux ravissantes ailes.

       Dans ce conte, l’eau claire et le miroir dans lesquels Delphinette se mire évoquent l’exercice de rétrospection associé au Chérubin LAV (EL). Que reflètent cette eau et ce miroir ? Le contenu du cœur et de la conscience de la fée. Celle-ci réalise ses manquements à l’amour et pleure (sentiment de sincérité qui doit accompagner tout examen de conscience) de se voir si mauvaise. Elle décide de réformer son comportement et constate alors, après avoir fait preuve de charité et de compassion, que deux petites ailes lui sont apparues sur le dos. Ces ailes, bien sûr, représentent l’impulsion vers le haut, vers les sphères spirituelles, soit encore une élévation de la conscience.

%d blogueurs aiment cette page :