L’Ange Chérubin ALaD YaH

Né(e) entre le 5 et 9 Mai

L’Ange Chérubin ALaD YaH

Est votre Ange Gardien

ALaD YaH met en opposition la Volonté divine et nos jugements humains. Ce souffle intervient lorsque la justice des hommes rend une sentence, apparemment juste en fonction de leurs critères humains, mais injuste dans l’entendement Divin. Il peut aussi intercéder dans le cas des calamités dites naturelles.

Analyse astrologique du  Chérubin ALaD YaH,

Nous savons que les Chérubin  sont étroitement associés à l’Archétype incarné par Uranus. La tradition hermétique attribue à  ALaD YaH (au même titre qu’à tous les Chérubins) un enjeu essentiellement uranien consistant à nous ouvrir à la réalité Divine et à la révéler concrètement, contribuant ainsi à l’établissement d’un nouvel ordre des choses. Plus encore, ALaD YaH est aussi associé secondairement à Saturne.  Or cette planète évoque également une aptitude à assumer nos limites existentielles. Il est donc aisé d’en déduire que le principal enjeu d’ALaD YaH consistera à nous conduire à nous ouvrir à la réalité divine et à la révéler concrètement dans le monde, en sachant nous maintenir dans le cadre qui nous est propre.

Dans cette perspective, il stimulera bien souvent le développement d’un remarquable esprit de pénétration et d’une sagesse hautement spirituelle s’inscrivant en dehors des artifices, des chimères et des illusions propres au monde. À un autre niveau, nous pourrons également être conduit(e)s à développer une profonde compréhension de la finalité de chaque chose. Enfin, il nous aidera à lutter contre toute tendance à nous replier sur nous-mêmes (d’où un comportement solitaire et asocial) et à jouer le rôle d’un marginal désabusé  ou d’un prophète de malheurs – celui-ci qui ne croyant  plus en l’homme et son devenir et qui projette sur lui ses propres angoisses existentielles, son propre sentiment de vide intérieur.

Considérant ses toniques planétaires, ce Chérubin sera invoqué pour exalter, au niveau de notre thème Astrologique, tout aspect harmonieux entre d’Uranus et Saturne  ou d’harmoniser tout aspect négatif entre ces deux planètes.

Ce que nous devons transcender,

 Vis-à-vis de vous-même.

Nous sommes invité(e)s à ne plus percevoir la finitude de notre  propre réalité à travers les yeux de notre petit Ego (Persona) en mal de pouvoir qui n’y voit qu’enfermement et aliénation, mais à travers les yeux du cœur, nous ouvrant dés lors à des dimensions transcendantes de nous-mêmes. Nous pouvons ainsi dépasser l’aspect limité des choses grâce à un regard nouveau et plus intérieur.

En ce sens, nous devons nous protéger contre toute tendance à nous heurter aux limites des choses, le monde devenant alors objets de notre plus vif mépris. Ceci nous évite également de chercher en vain à vouloir nous affranchir de cette finitude par tous les moyens possibles, celle-ci étant inévitable dans la mesure où elle est inhérente à notre Nature.

Dans notre relation,

Nous sommes amen(é)s à connaître les mystères de l’Amour en nous ouvrant aux limitations, à l’impuissance, à  la finitude et à la vulnérabilité de l’autre, le considérant dés lors dans un esprit de compassion. En ce sens, nous sommes conduit(e)s  à nous tourner vers l’autre dans un esprit d’ouverture et d’accueil, malgré sa faiblesse.

Ainsi, nous devons nous prémunir de toute propension à mépriser l’autre dans ses limitations ou son incompétence, y voyant alors un rappel de notre propre finitude que nous n’assumons pas. Nous devons enfin lutter contre toute attitude dure et sévère, prônant la loi du plus fort, et la mort du plus faible.

Spirituellement,

Nous sommes conduit(e)s à  prendre conscience qu’à travers nos limitations, notre  impuissance, notre finitude et notre vulnérabilité, notre pauvreté et notre indigence, la Divinité nous invite à nous ouvrir à son Mystère, celui de l’Amour, Elle qui s’est fait pauvre parmi les pauvres afin d’y participer pleinement. 

Nous devons également proscrire toute disposition à nous rebeller contre le grand Soi en percevant notre  propre condition, nos limitations, notre  impuissance et note finitude, à travers les frustrations de notre  petit Ego (la Persona) en mal de pouvoir qui ne peut y voir qu’enferment et aliénation. Nous sommes invit(é)s ainsi à cultiver une attitude de rejet face aux contingences de notre existence.

© 2019 – 2021 – AtroKabbale.com – Siret 325531838 -Pascal Huot-Mikael

%d blogueurs aiment cette page :