L’Ange Trône NaLaKH EL

Si vous êtes né(e) entre le 2 et le 6 Juillet

L’Ange Trône NaLaKH EL

Est votre Ange Gardien

Ce talisman fabriqué sous l’influence de ce souffle protège les artistes et les scientifiques.

L’ange trône NaLaKH EL favorise tous arts scientifiques. Il nous accorde beaucoup d’assurance et de certitude. Ses qualités pourront être utilisées pour nous affirmer dans le monde matériel, soit pour développer des concepts intellectuels, soit pour fixer notre esprit sur des expériences mystiques. La condition nécessaire pour que cette énergie fonctionne, est que le but vers lequel nous tendons soit parfaitement vrai et juste. Son invocation nous permet de nous affirmer dans cette direction, mais ne permet pas de discerner si celle-ci est juste, bien que nous le réaliserons, l’énergie de NaLaKH EL ne fonctionnera pas.

L’Ange Trône NaLaKH EL

Analyse de l’Ange Trône   NaLaKH EL

Les Trônes sont l’incarnation vivante de la Séphirah Binah (Intelligence). Or Binah, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Saturne.

Aussi la tradition Kabbalistique attribut au  Trône NaLaKH EL au même titre qu’à tous les autres Trônes, une tonique majeure Saturnienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Sephirotique des Trônes, nous constatons que  NaLaKH EL est également associé à Tiphereth (Beauté). Les fonctions célestes de  NaLaKH EL seront donc colorées d’une tonique mineure Solaire. Ainsi, la fonction principale de ce Trône : Nous faire Comprendre et Accepter les épreuves jalonnant notre existence terrestre (Tonique Majeur Saturnienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs Solaires.

En raison de sa coloration Solaire, le pouvoir de NaLaKH EL se révèle particulièrement efficace pour développer en nous un comportement autoritaire mais toujours profondément responsable , Respecteux des principes, Franc et sincère, ainsi qu’un caractère profondément authentique. De même, ce trône nous aide à lutter contre toute tendance à la dureté excessive envers soi-même ou envers les autres, ainsi que contre toute attitude méprisante à l’égard des plus petits que nous, nous montrant particulièrement impitoyable envers eux, NaLaKH EL se révèle alors une aide précieuse pour lutter contre de tels comportements.

Confronté à l’épreuve, sous l’influence bénéfique de NaLaKH EL nous apprenons à développer la Vertu de Charité conformément aux recommandations de Saint Paul dans son épître au Corinthiens: « Tout ce que vous faites, faites-le dans la Charité. ». Il faut entendre par la Vertu de Charité cet Amour de Dieu et du prochain qui conditionne et devient la norme première de toute action. L’application de cette vertu dans la vie quotidienne fait ainsi appel à plusieurs facultés dont notamment la miséricorde, le pardon et le bienveillance.

La tradition nous précise que cette vertu stimulée par le rayonnement de NaLaKH EL s’enracine plus parfaitement au cœur de notre personnalité grâce à la profession du vœu de pauvreté ( pauvre en Soi). Ce serait en effet contraire à la vertu de la charité que de ne pas vouloirs renoncer aux biens, honneurs et jouissances de monde ici-bas.

En fait, par la vertu de charité, nous ne cherchons plus ou moins consciemment à réconcilier en nous les dimensions dualistes de notre Être. Les souffrances, nous le savons, s’enracinent dans cette expérience de dualité profonde entre l’Homme mondain et l’Être Spirituel,

Romains VII, 18-23

« Car je sais qu’en moi – je veux dire dans ma chair – le bien n’habite pas; vouloir le bien est à ma portée, mais non pas l’accomplir, puisque le bien que je veux, je ne le fais pas et le que je veux pas, je le fais. Or, si ce que je ne veux pas, je le fais, ce n’est pas moi qui agis, mais le péché (l’Ego) qui habite en moi, Moi je veux faire le bien, je constate donc cette Loi; c’est le mal qui est à ma portée. Car je prends plaisir à la Loi de Dieu, en tant qu’homme intérieur, mais, dans mes membres je découvre une autre loi qui combat contre la loi que ratifie mon intelligence; elle fait de moi le prisonnier de la loi du du péché (Qliphoth) qui est dans mes membres » précise Saint Paul.

Ces douloureux déchirements intérieurs entre l’esprit et la chair, entre l’individualité, la Divinité et la personnalité humaine sont autant d’ouvertures par lesquelles s’introduisent avec violence toute une cohorte d’entités négatives, tentant d’asservir à leurs noirs désirs notre Conscience humaine. Celle-ci, totalement trompé et corrompue, repliée sur elle-même, souffre encore davantage dans sa solitude enténébrée. NaLaKH EL nous préserve de ces ornières en nous infusant le désir de réaccorder notre personnalité à notre volonté Divine.

Cette qualité propre à NaLaKH EL fait de celui-ci le principal assistant des exorcistes et c’est pourquoi ce Trône porte le qualificatifs de « Dieu seul et Unique« . En effet, la raison d’être des forces du mal, c’est d’aspirer à égaler Dieu. A propos, la tradition rapporte qu’à l’aube de l’humanité, Lucifer se mira dans sa propre image et se trouva si beau qu’il s’illusionna de pouvoir prétendre devenir l’égal de Dieu. trompé par son fol orgueil, ses yeux se voilèrent et il entra en conflit violent avec le créateur. Chassé des cieux, Lucifer aspira néanmoins toujours à devenir l’égal de Dieu. Ne pouvant cependant lui être semblable dans la gloire et la béatitude, il s’opposa dorénavant à lui en asservissant certains êtres humains ainsi trompés et en se faisant servir par eux à la manière d’un dieu.

Il est à noter ici que la puissance d’exorcisme émanant de NaLaKH EL se manifeste par la connaissance qu’il infuse à ceux qui le prient, le mal étant toujours l’expression de l’ignorance, contrairement aux forces triomphales de la Lumière, expression transcendante de la connaissance. Aussi, il est dit de NaLaKH EL qu’il allègue certaines qualités indispensables à l’acquisition de la connaissance véritable: L’amour du savoir; cette amour du savoir qui exige que nous lui soyons totalement consacrés. NaLaKH EL accorde de plus la force de se dégager des préjugés. Obstacle infranchissable dans l’acquisition de la connaissance, les préjugés sont en effet toujours l’expression subtile de l’égocentrisme, un rejet arbitraire de toute information différant de son propre savoir. Ces obstacles éliminés, NaLaKH EL favorise alors les études Kabbalistiques et numérologiques, la musique et le travail en rapport avec l’harmonie des sphères, l’astronomie, les mathématiques et l’ensemble des sciences abstraites.

Enfin, sachant que les Trônes sont directement associés aux épreuves de la vie en leur qualité d’instructeurs, l’influence de NaLaKH EL nous permet plus spécifiquement de mieux comprendre le sens à donner aux événements principalement caractérisés par une profonde déstabilisation de notre identité même. Confrontés à de telles épreuves, ceux qui adoptent des penchants auto-destructeurs, des tendances dépressives, des attitudes empreintes de tyrannie et de rancune, pourront solliciter l’appui de NaLaKH EL. Ce Trône leur permettra d’acquérir l’harmonie nécessaire pour mieux assumer la situation dans un esprit de sérénité et de paix.

L’influence de  NaLaKH EL  illustrée par un conte

    Pour illustrer l’influence de NaLaKH EL sur la conscience humaine, nous avons choisi le conte des trois nains de la forêt, des frères Grimm. En effet, cette histoire décrit admirablement le sens des responsabilités vis-à-vis des tâches à assumer mais aussi la vertu de charité que le Trône NaLaKH EL éveille et développe en nous. Ainsi, ce conte rapporte qu’une marâtre souhaitant se débarrasser de sa belle-fille, l’envoya en plein hiver chercher des fraises dans la forêt. Elle lui donna pour déjeuner un bout de pain dur et pour vêtement une robe de papier. Comme elle était obéissante, la jeune fille s’en fut ainsi vêtue avec son petit panier, dans la forêt enneigée chercher des fraises.

    En arrivant dans la forêt, elle aperçut soudain une petite maison où trois nains étaient à la fenêtre. Elle leur souhaita le bonjour et frappa discrètement à la porte : ils lui crièrent d’entrer. Elle entra dans la pièce et s’assit sur un banc près du poêle, afin de se réchauffer et de partager avec eux son maigre goûter. Les nains, pour la remercier, lui offrirent chacun un don. Le premier dit :  » Elle aura le don d’embellir de jour en jour. ». Le deuxième dit : « Il lui tombera des pièces d’or de la bouche chaque fois qu’elle proférera un mot. ». Le troisième dit : « Un roi viendra et la prendra pour femme. ».

    Malgré la terrible situation à laquelle la jeune fille se trouvait confrontée, elle ne se rebella point contre sa belle-mère et accepta pleinement son destin avec beaucoup de sang-froid. Plus encore, pleinement réceptive au rayon de NaLaKH EL, elle fit preuve de charité à l’égard des nains malgré son extrême pauvreté. En récompense, ces derniers lui offrirent trois dons fort intéressants au niveau du symbolisme qu’ils renferment. En effet, le premier don consiste à embellir de jour en jour.

    En fait, cet embellissement est celui de la personnalité, qui, sous le feu de la charité, incarne et rayonne toujours davantage les valeurs de l’esprit. Le deuxième don est celui des pièces d’or générées par chaque mot que la jeune fille profère. Il symbolise en fait de manière explicite la sublimation de l’énergie sexuelle, qui sous le feu de la charité, permet à la parole de devenir créatrice, c’est-à-dire d’incarner et de diffuser en ce monde les forces spirituelles.

    Le troisième don, celui de se marier à un roi, n’est autre en fait que les noces de la vierge à l’époux, soit encore la réconciliation et l’union en l’être humain de sa dimension corporelle (personnalité) et de sa dimension divine (esprit).

Ce que nous devons transcender

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes invités à nous assumer en sachant nous enraciner dans ce qu’il y a de plus profond en nous-mêmes, conformément à notre essence véritable, à notre socle ou à notre base, nous exprimant en toute authenticité, sans mensonge ni illusion. En ce sens, nous sommes incités à développer un important sens des responsabilités, nous portant ainsi pleinement garant des actes que nous posons et de leurs conséquences.

De même, nous devons combattre toute tendance à établir une relation au monde en projetant nos propres illusions égoïques ou celles que la société prône au détriment de nos valeurs authentiques et véritables, cette tendance nous amenant alors à développer un puissant sentiment d’insécurité, notre relation établie sur des valeurs illusoires et éphémères menaçant à tout instant d’être remis en question.

Dans notre relation,

 Nous sommes amenés à assumer nos limites dans notre rapport avec l’autre en sachant nous établir fermement dans le cadre de ce que nous sommes, acquérant la force d’authenticité. En effet, celui qui assume sa condition ne craint plus la différence que l’autre lui oppose, étant établi au centre de lui-même comme un roi au centre de son royaume, de ces limites.

De même, nous devons lutter contre toute tendance égocentrique nous amenant à présenter à autrui une image de nous-mêmes ne s’inscrivant plus dans le cadre de nos limites existentielle, nos faiblesses étant soigneusement amoindries, voire occultées, et nos qualités surestimées. Une telle tendance ôterait en effet toute authenticité à notre relation, la transformant littéralement en mensonge. 

Spirituellement,

 Nous sommes conduits à accepter pleinement notre condition existentielle en n’éprouvant ni honte ni complexe face à la finitude et la vulnérabilité qui nous caractérisent, mais en développant au contraire une profonde fierté, sachant que c’est le grand architecte qui nous a fait créature limité et mortelle afin de pouvoir nous aimer, l’amour supposant en effet une nécessaire altérité entre les deux partenaires.

En ce sens, nous devons également trouver la force nécessaire à l’intérieur de nous pour lutter contre toute tendance à vouloir rayonner en nous coupant de notre nature profonde, nous exprimant en nous appuyant sur les valeurs illusoires, celles du monde extérieur, et non en fonction de notre véritable nature, de notre dimension ontologique.

La Fluorite Violette est la pierre de l’Ange Trône  NaLaKH EL

Fluorite Violette

En savoir plus sur la Fluorite Violette…

PRIERE AU TRÔNE  NaLaKH EL

Divin NaLaKH EL,

qui louez Celui qui est seul et unique,

mes temps sont en vos mains !

Face aux épreuves,

aidez-moi donc à me charger de ma croix

et à assumer mes responsabilités

avec détermination, volonté et sang-froid.

O puissant NaLaKH EL,

éveillez également en moi la vertu de charité.

Que l’amour de Dieu et du prochain

conditionne ainsi toutes mes actions

et devienne ma seule norme

dans la vie quotidienne.

Placé sous votre rayon,

ô NaLaKH EL, ma force,

j’éviterai ainsi ce fol orgueil

m’incitant parfois à défier l’épreuve

ou à me rebeller contre mon destin.

Me dégageant en outre de tout préjugé,

expression subtile de mon égocentrisme,

je pourrai ainsi accéder à la véritable connaissance.

Amen

%d blogueurs aiment cette page :