L’OLIBAN

L’oliban : aromate du Soleil

      

L’oliban fut sans doute l’aromate solaire, associé au chœur des Puissances le plus utilisé dans l’Antiquité. Récolté en détachant de fines couches d’écorce sur un arbre sacré de la famille des burséracées, le boswellia thurifera, les anciens affirmaient que sa fumigation favorisait l’éveil d’un sentiment d’unité avec Dieu.

       Dans cette perspective, les écoles initiatiques l’utilisèrent comme support pour le développement d’un sentiment filial à l’égard du divin. Ses propriétés mystiques permettaient alors aux impétrants de ressentir une profonde intimité avec l’esprit, tout en conscientisant une présence divine à l’intérieur d’eux-mêmes.

       Aussi, l’oliban fut partout considéré comme un aromate sacerdotal favorisant la découverte et l’expression des valeurs spirituelles.

       Dans cette perspective, les écoles initiatiques l’utilisèrent comme support pour le développement d’un sentiment filial à l’égard du divin. Ses propriétés mystiques permettaient alors aux impétrants de ressentir une profonde intimité avec l’esprit, tout en conscientisant une présence divine à l’intérieur d’eux-mêmes.

       Aussi, l’oliban fut partout considéré comme un aromate sacerdotal favorisant la découverte et l’expression des valeurs spirituelles.

%d blogueurs aiment cette page :