CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER AVEC :

  

Vis-à-vis de Nous-m ‘aime,

Nous sommes conduit(e)s à accomplir quelque chose de tangible au sein de notre environnement, une œuvre qui incarne la Grâce qui nous anime en lui rendant ainsi témoignage  et qui donne à notre nature un caractère transcendant que nul autre ne peut lui conférer.

D’autre part, nous devons nous protéger contre tendance à construire des réalités vides et creuses, ne concrétisant que des choses illusoires inspirées par l’Esprit du monde(le monde extérieur). Notre travail quotidien revêtira dés lors une dimension nouvelle, n’étant plus assujettie à une simple pratique, nous libérant progressivement de toute aliénation.

Dans notre relation.

Nous sommes invités à nous placer dans une aptitude à œuvrer et à concrétiser, à réaliser quelque chose de concret et d’effectif au service de d’autrui afin de contribuer à l’éveiller aux réalités de l’Amour. Nous incarnerons alors, à travers ce que nous faisons, l’amour que nous portons en nous-mêmes pour que l’autre puisse y participer à son tour.

Nous devons nous prémunir de toute propension à ne concrétiser que les valeurs illusoires de Notre petit Ego (persona), des valeurs qui ne sauraient en rien aider et guider l’autre sur la voie de son accomplissement.

Spirituellement,

Nous sommes  amenés à placer nos œuvres, ce que nous concrétisons au cours de notre existence au service du Numineux, au service de l’Amour Absolu, celles-ci étant transmutées au contact de la puissance divine pour refléter « comme un miroir la gloire du majestueux »

Nous devons également lutter contre toute inclination à mettre notre aptitude au service de l’esprit du monde (le monde de l’apparence), ce qui nous amènera alors à concrétiser des œuvres totalement vaines, s’inscrivant dans l’illusoire et l’éphémère.

%d blogueurs aiment cette page :