L’INFLUENCE DE :

Pour illustrer l’influence YeRaTh (EL) sur notre conscience, nous avons choisi le conte médiéval de la plume d’or. Dans ce conte, un prince rencontre un ermite, lequel est revêtu de ce don d’intelligence que prodigue YeRaTh (EL).

Un jour, un jeune prince s’aventura dans le vaste monde à la recherche de l’oiseau d’or. L’obtention d’une seule plume de cet oiseau allait en effet lui permet d’obtenir la main de la fille du roi. Un jour cependant, alors que le prince, las et fatigué, s’était étendu sous un pommier pour faire une brève sieste, il fit un rêve étrange. Il voyait un lac sur lequel nager des cygnes. Il en compta douze, tous blancs comme neige. Pour une raison inconnue, les signes s’envolèrent soudainement et le jeune homme les vit revenir peu après se poser sur l’étang. Or, ils n’étaient plus que onze, décharnés et maladifs, et cinq étaient noirs comme la suie… Ce rêve était tellement bouleversant que le prince s’éveilla en sursaut.

Le jeune homme reprit la route. Mais son voyage fut de courte durée. Avant la tombée de la nuit, il se retrouva devant une pauvre cabane où se tenait un vieillard vêtu d’une robe qui tombait jusqu’aux pieds. Il salua le vieil homme courtoisement et, apprenant que celui-ci était un ermite, il lui raconta son rêve. Le Saint homme écouta le prince sans l’interrompre, puis, le regardant d’un air grave, lui dit qu’il avait fait un rêve extraordinaire. En effet, les douze cygnes représenter les princes de haut lignage qui s’étaient mis en quête de l’oiseau d’or. Depuis qu’ils étaient partis, les cygnes avaient, eux aussi, quitter le lac. Cinq de ces princes, les cinq cygnes noirs du rêve, mourront durant leur périple. Six échoueront. Seul  un des douze princes, le cygne qui n’est pas revenu se poser sur le lac, accéderas à l’oiseau d’or.

Cet ermite, détaché du monde et des passions, représente le don de YeRaTh (EL). Le don d’intelligence, affirme Saint Thomas d’Aquin, se présente comme une simple intuition, une vue de l’esprit qui perce les apparences ; sous la lettre, sous les symboles, pénètre le sens cacher et, de toute chose, fais jaillir la pensée latente. Ainsi, l’ermite put interpréter le songe du jeune homme et le guider dans sa quête de l’oiseau d’or (symbole de l’esprit) pour obtenir la main de la princesse (symbolisant la réalisation spirituelle).

%d blogueurs aiment cette page :