SELON LA TRADITION INITIATIQUE

Les Dominations sont l’incarnation vivante de la Sephirah Chesed (L’Intime). Or Chesed, nous l’avons vu se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Jupiter. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’Ange Domination YeRaTh (El) au même titre qu’à toutes les autres Dominations une tonique majeure Jupitérienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Dominations , nous constatons que  YeRaTh (El) est également associée à Chesed (L’Intime). Les fonctions célestes de  YeRaTh (El) seront donc colorées d’une tonique mineure Jupitérienne. Ainsi, la fonction principale de   YeRaTh (El) : nous distribuer les Grâces, Bienfaits et Vertus qui proviennent du Divin (tonique majeur Jupitérienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Jupitériennes.

En raison de sa coloration Jupitérienne, le pouvoir de YeRaTh (El) se révèle particulièrement efficace pour développer en nous une grande intelligence supportée par des vues hautement philosophiques, religieuses et spirituelles. De même, YeRaTh (El), lutte contre le fanatisme, le dogmatisme et l’immortalité. Si nous cherchons les honneurs et aimons paraître, ou sommes encore enclins à tomber dans une quiétude et  une douceur de vivre qui nous cristallisent dans une fausse euphorie, nous trouverons également auprès de YeRaTh (El)l’appui et le soutien nécessaire pour réformer de telles attitudes.

Selon la tradition, YeRaTh El est en rapport avec le don de l’intelligence. Par ce don, ce n’est plus notre vue fragmentaire, intellectuelle, froide et mentale, qui appréhende la réalité, mais une vue mystique où nous participons en quelque sorte à la nature secrète et intime des choses. Ce dont s’allie en outre avec la vertu de foi. Rappelons que le rapport entre les vertus et les dons est d’une importance capitale, car le don permet une meilleure expression de la vertu en la fortifiant. Le don d’intelligence conforte donc la foi et nous fait saisir, sans le besoin d’une solide instruction ou de quelque talent naturel, le sens lumineux des mystères les plus profonds. Ce don nous affranchit ainsi de toutes tendances au dogmatisme ou, au contraire, de la gourmandise spirituelle nous incitant à consommer une multitude d’enseignements les plus disparates sans pour autant les assimiler.

De même, il est juste d’affirmer que la Domination YeRaTh (El) intensifie l’expérience du sacré. Peu de gens aujourd’hui ressentent de manière profonde cette indicible expérience du sacré qui confère une certitude dans la vérité éternelle, une autorité et un rayonnement spirituel sans défaut, YeRaTh (El) éveil, puis développe en  nous-mêmes progressivement ce profond sentiment. En outre, il contribue à la coagulation des forces spirituelles lors des rituels religieux. C’est en ce sens que YeRaTh (El)favorise la transmission des pouvoirs spirituels dans les cérémonies initiatiques (filiation apostolique, chevaleresque, etc.). C’est ce qu’affirme Lenain, dans une expression lapidaire, lorsqu’il fait allusion à la « propagation des lumières ». De même, YeRaTh (El) possède la faculté de rendent facilement accessible les énergies spirituelles les plus élevées. En effet, cette Domination a reçu le pouvoir de puiser au grand réservoir céleste les forces nécessaires pour la réalisation des vœux.

%d blogueurs aiment cette page :