L’ INFLUENCE DE:

       Pour illustrer l’influence de KeHaTh (EL) sur la conscience humaine, nous avons choisi la parabole évangélique des talents. En effet, cette parabole décrit remarquablement le vice de la paresse contre lequel ce Séraphin lutte. Un homme, partant en voyage appela ses serviteurs et leur confia sa fortune. Cinq talents furent remis à l’un, deux à un autre et enfin un seul à un troisième: confiant à chacun selon ses capacités.

       Puis, le maître partit. Celui qui avait reçu les cinq talents alla aussitôt les faire produire et en gagna cinq autres. De même, celui qui en avait reçu deux en gagna deux autres. Mais celui qui n’en avait reçu qu’un seul s’en alla faire un trou en terre et enfouit l’argent de son maître.

       Après un certain temps, le maître revint et convoqua ses serviteurs. Il félicita grandement les deux serviteurs qui surent faire fructifier les talents qu’il leur avait confiés. Mais à celui qui ne détenait qu’un seul talent, il déclara : « Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a cinq. Car à tout homme qui a, l’on donnera et il aura du surplus; mais à celui qui n’a pas, on enlèvera ce qu’il a. Et ce propre à rien de serviteur, jetez-le dehors, dans les ténèbres : là seront les pleurs et les grincements de dents. ».

       Cette parabole illustre bien l’importance d’agir en vue de faire fructifier ce qui nous a été confié. Ainsi, chaque disposition doit être mise au service de l’Œuvre et toutes les énergies doivent être concentrées pour accomplir la mission associée à notre destin.

C’est ce que nous enseigne le Séraphin KeHaTh (EL).

%d blogueurs aiment cette page :