L’Ange Archange MeH’I El

Catégorie: né(e) en Février

Si vous êtes né(e) entre le 3 et le 7 Février

L’Ange Archange MeH’I El est votre Ange Gardien

Le souffle de MeH’I El répand sur nous la puissance de rigueur et de crainte, mais dans un contexte plus combatif. Contrairement à ANoU EL, la crainte et la terreur qu’inspire ce souffle ne sont pas fondées sur l’amour que nous portons à l’autre. Ce Nom est très efficace pour nous affirmer et dominer notre entourage que nous désirons soumettre, mais les conséquences ne sont pas sans risque  et il nous faut l’utiliser avec prudence et discernement. Sa prière nous permet de nous protéger et d’éloigner les personnes ayant un fond de méchanceté. 

Analyse  astrologique de l’Ange  Archange MeH’I El

Nous savons que les Archanges sont étroitement associés à l’archétype incarné par Mercure. La tradition hermétique attribut à MeH’I El (au même titre qu’à toutes les Archange) un enjeu essentiellement mercurien nous amenant  à développer diverses expériences relationnelles qui nous permettront d’échanger, tant au niveau intérieur que dans une relation aux autres et au Tout-Autre. Plus encore, selon les hermétistes, MeH’I El est associé secondairement à la Lune. Son rayonnement sera donc coloré d’une tonique mineure Lunaire. Or cette astre  évoque une aptitude à incarner et à coaguler les réalités que nous percevons de nous-mêmes et des autres.

Le principal enjeu de MeH’I El consistera donc à développer une expérience relationnelle au sein de laquelle nous incarnerons des éléments nouveaux (ceux que l’autre nous fait découvrir).

Dans cette perspective, il stimulera particulièrement chez nous le développement de notre aptitude à établir des relations en nous fiant moins sur les schémas établis (systèmes de pensée, dogmes, concepts) que sur notre ressenti (sur les impressions que nous éprouvons nous-mêmes face à la réalité). Il favorisera donc chez nous la croissance d’un intellect souple, ouvert et parfaitement adaptable. Par ailleurs, il nous protégera de toute tendance à fausser notre discernement par des impressions trop débridées, étant excessivement influençable, changeant (au gré de l’humeur du moment) et incohérent dans la suite de nos idées.  Ainsi il nous aidera à combattre diverses difficultés à nous concentrer durablement, mais aussi toute forme d’incrédulité ou de naïveté (nous laissant facilement piéger par ce que nous ressentons).

 Considérant ses toniques planétaires, cet Archange sera invoqué pour exalter, au niveau de notre thème astrologique, tout aspect harmonieux entre Mercure et la Lune ou pour harmoniser tout aspect dissonant entre ces deux planètes.

Ce que nous devons transcender,

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes invités à nous laisser profondément imprégner par les réalités avec lesquelles nous entrons en  relation afin de modifier, de manière plus ou moins radicale, notre regard sur nous-mêmes et sur l’existence. Nous devons nous prémunir aussi de toute prédisposions à être influençable face aux valeurs de notre entourage en les assimilant spontanément et sans discernement, sans établir un recul suffisant.

Par ailleurs, nous devons également combattre une trop grande subjectivité, l’établissement d’une novelle relation au monde ne répondant alors qu’à notre volonté purement égoïque de voir les choses autrement, sans pour autant susciter une remise en question profonde et réelle.

Dans votre relation.

Nous sommes amenés à faire de notre relation à l’autre une réalité opérative en faisant l’expérience des dimensions nouvelles qu’elle nous fait découvrir. En d’autres termes, nous sommes incité(e)s à mener notre vie de manière différente en incarnant dans notre existence les éléments nouveaux que l’autre, en raison de son altérité, nous révèle dans notre rapport étroit avec lui.

Par ailleurs, nous devons proscrire toute disposition à absorber les coups que peut nous infliger l’autre, à travers les différences qu’il exprime, sans réagir véritablement, rien ne semblant avoir de prise sur nous. Nous devons combattre aussi cette inertie causée par notre nature exagérément instable et mouvante qui ignore nos valeurs fondamentales.

Spirituellement,

Nous sommes conduit(e)s  à accueillir, dans notre relation avec notre Divinité intérieure, les valeurs nouvelles qu’elle nous propose, des valeurs bien souvent dérangeantes qui ébranlent les structures dans lesquelles nous nous sommes établi(e)s, et à les incarner dans notre quotidien, au risque d’ailleurs de choquer les autres, les ébranler à leur tours dans leurs schémas établis.

Par ailleurs, nous devons nous protéger contre toute inclination à nous ouvrir aux valeurs inédites, et bouleversantes, que notre intériorité profonde nous communique, mais sans cependant les incarner concrètement dans notre relation avec elle. Nous devons aussi proscrire toute passivité en ce sens.

CRP

Pour vous abonner à nos articles:

%d blogueurs aiment cette page :