CAPRICORNE



Ce beau signe du zodiaque, Capricorne, maison de Saturne, signe de la Terre, se rapporte à la mort. Dans le corps physique, il gouverne les genoux. La chèvre, symbole du Capricorne, rappelle le dieu Pan dans la mythologie grecque et romaine. Le dieu Pan ne doit pas être confondu ou mélangé avec Priape, qui est un autre symbole. Lorsque vous observez le symbole de Pan, vous voyez les pattes d’une chèvre, qui est précisément le symbole du Capricorne ; alors que la partie supérieure de Pan est celle d’un être humain, la seule différence est qu’elle a des cornes. C’est un symbole très profond que nous devrions interroger et étudier en relation avec le gnosticisme.

Pan est un symbole de Saturne, qui est une planète liée au symbole de la Terre. Saturne est associé aux gnomes et aux pygmées de la Terre, ainsi, lorsque dans la mythologie nous étudions le dieu Pan, nous voyons qu’il est lié à ces créatures mythologiques, satyres, etc., jouant toujours de la flûte – un symbole de l’harmonie de les sphères.

Lorsque vous plongez profondément dans la mythologie grecque, vous découvrez que Saturne est le père de Jupiter et de nombreux autres dieux. Saturne est symbolisé par une faux ou une faucille, et est également appelé Kronos, le dieu du temps et de la mort, car astrologiquement Saturne est lié au rayon de la mort ou de la destruction. Nous découvrons donc ici un symbole kabbalistique très important, car lorsque vous entrez dans l’Arbre de Vie, qui est formé par les dix Sephiroth, vous voyez cette Binah, qui est la troisième Sephirah du premier triangle au sommet de l’Arbre de Vie , est gouverné par Saturne. Dans le gnosticisme, nous affirmons que Binah est gouvernée par Saturne et aussi par Jupiter, car en effet, Saturne détient également le sceptre des rois, et est aussi un roi.

Le christianisme a ses fondements dans le judaïsme, et le judaïsme est basé sur l‘arbre de vie, la Kabbale – ainsi les chrétiens appellent Binah « le Saint-Esprit« . Ce premier triangle de l’Arbre de Vie (dont les Sephiroth dans la Kabbale sont appelés Kether, Chokmah, Binah) sont respectivement traduits en Français par Couronne, Sagesse et Compréhension (parfois Binah est traduit par « Intelligence »). Dans le christianisme, ceux-ci sont appelés Père, Fils et Saint-Esprit : la Sainte Trinité ou Trois-Unités.

Lorsque nous nous penchons sur d’autres religions comme l’hindouisme, nous constatons que ce premier triangle se rapporte à la Trimurti des hindous et des brahmanes, qui est Brahma, Vishnu et Shiva. Shiva est le Saint-Esprit ; Shiva est Binah. Parmi les hindous, ils savent que Shiva est le premier engendré et est le dieu de la création et de la destruction. L’hindouisme est une religion très ancienne – la plus ancienne parmi nos nombreuses religions.

Le judaïsme est assimilé à certains symboles mythologiques que Moïse a pris d’Égypte, puisque l’Égypte est l’une des grandes civilisations qui ont prospéré après l’Inde. Lorsque nous enquêtons sur notre race racine, la race aryenne, nous savons que la première sous-race de cette race aryenne a prospéré au Tibet, puis la seconde en Inde et en Chine, et la troisième en Égypte, en Perse, à Babylone, en Chaldée, etc. Lorsque nous enquêtons la quatrième – formée par les civilisations grecque et romaine – puis nous découvrons l’émergence du judaïsme et du christianisme entre ces deux sous-races aryennes – les troisième et quatrième sous-races – issues des anciennes religions de l’Inde et du Tibet.

Dans la Kabbale, différents noms divins sont attribués à chaque Sephirah des dix Sephiroth sur l’Arbre de Vie. Le nom donné à Binah dans Atziluth est Yehovah Elohim, ou comme on dit dans la Kabbale, Yod-Havah – c’est ainsi que Yéhovah, que vous lisez dans la Bible, se prononce d’une manière strictement kabbalistique, Yod-Havah. Ce nom Yéhovah ou Yahovah est écrit avec quatre lettres :Yod, He, Vav, He. Ce sont les quatre lettres qui sont appelées le Saint Tétragramme, qui est un mot grec de « tétra, » quatre, et « maton » qui signifie « lettré » ou « une union de quatre lettres. » Lorsque vous avez prononcé le Tétragramme, vous êtes prononcer le saint nom de Dieu : Yod, He, Vav, He, le tétra, les quatre ; un deux trois quatre. Cependant, si vous remarquez, lorsque vous prononcez ces lettres, Yod, He, Vav, He, vous prononcez à nouveau la deuxième lettre dans la quatrième.

Moses and his horns
Moïse et ses cornes

Donc, en effet, c’est pourquoi Theodorus Siculus le grand théologien, a déclaré que le Dieu de Moïse était vraiment IAO [prononcé EE-AH-OH], un nom que l’on retrouve très souvent dans les écritures gnostiques. IAO est le plus élevé de tous les dieux. Si nous ne connaissons pas la mythologie et l’origine de ces différents symboles, alors nous ne comprendrions pas ce dieu suprême IAO. Dans les lettres hébraïques ou la langue hébraïque, vous ne trouvez pas de voyelles, seulement des consonnes. C’est pourquoi lorsque vous prononcez les lettres hébraïques, la lettre « Yod » est prise comme la lettre « » ; la lettre « He » au milieu de n’importe quel mot est considérée comme la lettre « A » ; et la lettre « Vav » est considérée comme la lettre « » ou « ». Donc, si nous reprenons l’autre « He« , nous émettons simplement un son silencieux, la lettre « H« , afin de prononcer le nom IAO.

Pan
Dieu Pan des Grecs

Ainsi, Theodorus Siculus a déclaré que IAO est le plus élevé de tous les dieux. En effet, IAO est Saturne, qui est également associé à Jupiter une force, une énergie, dans le Ciel. Ainsi, les saisons de l’année, selon ce théologien Theodorus Siculus, déclarent que Zeus gouverne le printemps, Hélios (le soleil) gouverne l’été, et IAO l’automne ou l’automne, tandis qu’Hadès, le dieu de l’enfer, qui est aussi Pluton, gouverne l’hiver. Nous trouvons donc ici que IAO, selon la mythologie grecque, est lié à la saison de l’Automne, qui est précisément le grand symbole du dieu de la mort, car c’est précisément à ce moment-là que la nature commence à décliner pour entrer en Hiver. IAO est précisément ce dieu qui était, dans différentes langues, en particulier l’espagnol, mélangé avec le mot « Diablo« , qui en anglais est « Devil« . Ainsi, le Divin Démon de Socrate, le Diablo ou le Diable comme on le dit dans la mythologie termes, est directement lié au dieu Pan, qui est en relation avec Lucifer, les forces de la nature.

La Doctrine de Moïse est la Doctrine de Lucifer. – Samael Aun Weor, La Pistis Sophia dévoilée

Lorsque vous étudiez l’Arbre de Vie, vous découvrez que Binah, le Saint-Esprit (Shiva en Inde) est lié à la sphère de Yesod. C’est parce que chacune de ces forces – Père, Fils et Saint-Esprit – gouverne les trois triangles :

  • le Père (Kether) gouverne le premier triangle
  • le Fils (Chokmah) gouverne le deuxième triangle
  • le Saint-Esprit (Binah) gouverne le troisième triangle

Dans le troisième triangle, nous trouvons Yesod, appelé «la pierre». Saturne est associée à la pierre. C’est pourquoi dans la mythologie, vous trouvez que chaque fois que la femme de Saturne accouchait d’un fils, il l’avalait, il mangeait ce fils pour qu’il ne perde pas de pouvoir, donc pour toujours être sur le trône. Mais alors sa femme lui a donné une pierre à avaler ; il pensait qu’il avalait son fils, mais la femme de Saturne a mis Jupiter (ou Zeus) de côté pour que Saturne n’avale pas ce fils. C’est une connaissance très profonde, qui a un sens profond lié à l’initiation ; c’est-à-dire que comme un éclair, Jupiter émerge grâce à l’aide de la nature et devient le roi du ciel – c’est ainsi que nous devons comprendre cela et le comprendre, car dans toutes les mythologies grecques et romaines, vous trouvez beaucoup de sagesse cachée .

Ainsi, Saturne dans le ciel, comme vous le voyez, est le Saint-Esprit ; mais lorsqu’il descend dans la pierre de Yesod, qui est un symbole de l’énergie sexuelle, des organes sexuels, il devient le dieu Pan, ou les forces de la nature, les forces de la création. Le dieu Pan, associé aux énergies de la création, s’empare du monde de Samsara – qui est le monde de Malkuth, ce monde physique, dans lequel nous sommes soumis au cercle du temps. N’oubliez pas que Saturne est aussi appelée Kronos, qui est liée au temps, et c’est parce que, en effet, lorsque cette force descend dans le monde tridimensionnel, elle devient le seigneur du temps. Le temps travaille à travers l’énergie sexuelle ; en d’autres termes, nous entrons dans le cercle du temps par le sexe, car Yesod est toujours associé à la Neuvième Sphère, qui sont les organes sexuels – comme vous pouvez le voir dans l’arbre de vie : lorsque nous plaçons les dix Sephiroth sur l’humain étant, Yesod est lié aux organes sexuels.

Il est évident que nous sommes tous entrés dans ce monde physique par l’énergie sexuelle. Ainsi, cette énergie sexuelle est ce qu’on appelle dans les Évangiles, dans le christianisme, le Saint-Esprit, qui donne la vie. Il est écrit que le Saint-Esprit habite dans le corps, et que notre corps est un temple du Saint-Esprit, parce que ce Saint-Esprit, ce Saint-Esprit, le dieu de la création, est précisément le même Pan, dans lequel les organes sexuels sont représenté comme les pattes d’une chèvre, car la chèvre est toujours une représentation de la puissance sexuelle. Parmi les animaux, la chèvre ou l’agneau, le bélier est toujours un animal qui a beaucoup de puissance sexuelle, et c’est un animal qui était vénéré ou soigné dans différents rituels, sacrifices, notamment dans la Bible.

Pâque

Il me vient à l’esprit en ce moment même le Livre de l’Exode dans la Bible – il y est précisément écrit et selon le judaïsme que le mois – septembre – est le premier mois de l’année.

Ce mois sera pour vous le commencement des mois : ce sera pour vous le premier mois de l’année. Parlez à toute l’assemblée d’Israël, en disant : Le dixième jour de ce mois, ils leur prendront chacun un agneau, selon la maison de leurs pères, un agneau pour une maison ; et si la maison est trop petite pour l’agneau, que lui et son voisin d’à côté le prennent selon le nombre des âmes ; chacun, selon sa consommation, fera ton compte pour l’agneau. Votre agneau sera sans défaut, un mâle de la première année; vous le retirerez des brebis ou des chèvres; et vous le garderez jusqu’au quatorzième jour du même mois; et toute l’assemblée de l’assemblée d’Israël le tuera le soir… Le premier mois, le quatorzième jour du mois au soir, vous mangerez des pains sans levain, jusqu’au vingtième jour du mois au soir. On ne trouvera pas de levain dans vos maisons pendant sept jours, car quiconque mangera du levain, même cette âme sera retranchée de l’assemblée d’Israël, qu’il soit étranger ou né dans le pays.

– Exode 12 : 2-6, 18, 19

Il est écrit qu’au dix du mois de septembre – qui est le début de l’année selon le calendrier juif – le prêtre ou toute maison de cette congrégation devait prendre un bouc ou un bélier pour le garder et le nourrir là-bas. pendant quatre jours, pour y rester du 10 au 14. Puis, le 14, ils ont dû le tuer pour célébrer ce qu’ils appellent la Pâque, qui sont sept jours de fête ; si vous comptez du 14 au 21, cela fait sept jours.

Ainsi, Roch Hachana, qui est le Nouvel An juif, a lieu en septembre environ 202 jours avant la Pâque, reliant ainsi le Nouvel An à la première nouvelle lune du printemps, comme les anciens Babyloniens qui ont également relié le Nouvel An au printemps, après le Équinoxe vernal.

Ainsi, la Pâque n’est rien d’autre que le passage d’une saison à une autre (ésotériquement, le passage des sept serpents de feu aux sept serpents de lumière, qui ne peuvent être élevés que par l’Agneau-Christ) et une préparation pour le voyage dans l’hiver, où Saturne viendra avec sa faux pour accomplir son devoir, qui est la mort ; en hiver, tout meurt pour que Hadès prenne le relais.

C’est le cycle du temps ; chaque année est la même répétition – printemps, été, automne, hiver ; printemps été automne hiver. C’est précisément ce qui se passe aussi dans le règne humain, au niveau humain : il y a le printemps, il y a l’été – le printemps quand tu es jeune, l’été quand tu es adulte, et puis vient l’automne, et tu commences à pourrir et à vieillir , et enfin l’hiver, et tu meurs. C’est donc le processus, comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, d’évolution et de dévolution, de croissance et de déclin – quelque chose de naturel dans la nature. Nous pouvons voir cela dans les plantes, les animaux et les êtres humains ; dans les planètes répétant ce processus ; et aussi dans le processus des races – toute civilisation grandit, devient mature, puis commence à se décomposer et meurt. Cela s’est produit avec les grandes civilisations dans le passé ; personne ne peut éviter le cycle de Saturne, le cycle de Kronos, le temps – il contrôle la nature.

Selon le judaïsme, ils doivent tuer un bouc sans aucun défaut – pur – pour le tuer de certaines manières afin de célébrer la Pâque. Quand vous lisez, bien sûr, cette histoire de la Pâque dans la Bible, vous lisez comment Moïse accomplit de grands miracles, des prodiges, devant le Pharaon. Et, en effet, il n’en exécute que dix, liés au même Arbre de Vie. Le dixième, qui est lié à la Sephirah inférieure ici, Malkuth, est le moment où tous les premiers-nés d’Égypte sont tués. Il dit que l’Ange de la Mort vient, descend, le Seigneur vient pour tuer le premier-né des Égyptiens et pour donner la liberté à ceux qui croient, mieux dit, ceux qui comprennent la connaissance du plus grand Dieu du ciel – IAO , qui dans la Bible est traduit par Yéhovah. Lorsque vous étudiez les sept corps du vrai être humain, vous découvrez que chaque vrai et vrai être humain a sept corps :

  1. le corps physique, qui est précisément celui que nous avons ici, nous l’utilisons dans le monde physique
  2. le corps vital ou le corps éthérique, qui est juste la partie supérieure du corps physique ;
  3. le corps émotionnel, qui est aussi appelé le corps astral
  4. le corps mental, qui est le corps que nous utilisons pour penser, et qui utilise le cerveau dans le monde physique pour penser dans le monde physique, mais le corps mental est vraiment un véhicule qui appartient à une autre dimension
  5. le Corps de la Volonté le Corps de la Conscience l’Esprit, qui s’appelle Atman

Voilà donc la constitution septuple du véritable être humain. Ces sept corps sont représentés dans les Sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie, et liés aux sept initiations de lumière ou sept jours de célébration de la Pâque.

Le septième, qui est Chesed, est également attribué à Saturne, qui est appelé l’Ancien des Jours, car en effet l’Esprit (Chesed) est le Fils du Christ Cosmique. Si nous cherchons d’où l’Esprit a émergé, alors nous découvrons qu’il vient des Sephiroth supérieures sur l’Arbre de Vie, dont la création est réalisée par Binah, qui est appelé le Saint-Esprit. En d’autres termes, l’Esprit individuel de chacun de nous est le fils du Saint-Esprit.

C’est ainsi que vous trouvez que notre propre Esprit intérieur particulier est représenté par Saturne qui est appelé l’Ancien des Jours. C’est pourquoi dans la mythologie, il est expliqué que Saturne (Binah) est celui qui donne naissance à Jupiter (Chesed), mais cela doit être par l’initiation, dans laquelle vous profitez des forces de la nature pour monter dans le Arbre de Vie et entrez, comme le dit l’Évangile, dans le Royaume des Cieux. Mais pour cela, il faut qu’il y ait un massacre, qu’il y ait une tuerie, qui est aussi représentée dans l’Exode d’Israël avec Moïse. Cet Exode, dirons-nous, est le premier Halloween qui a été célébré selon la Bible, selon ce qui est écrit de ces événements à cette époque.

Halloween est un mot qui vient de All Hallows (Reliques) Eve, « le soir de tous les saints ». Pour en arriver là, voyons ce que nous expliquons ici, que la Pâque est célébrée sur sept jours ; Saturne est la septième planète ; et dans la Bible, vous trouvez toujours que le nombre sept est toujours très significatif : sept jours de la Genèse, et différentes célébrations dans lesquelles ils vont toujours jusqu’au septième jour, par exemple le septième jour est Shabbat, qui s’appelle Shabbataï, qui est samedi . Le samedi est le jour de Saturne. Donc, évidemment, le judaïsme est basé sur Saturne et Binah dans les mystères du samedi, qui sont attribués à Saturne, Kronos, le temps.

La chèvre et l’agneau sont les animaux attribués à Saturne, et c’est pourquoi dans le judaïsme vous trouvez beaucoup de célébrations liées à la chèvre et à l’agneau – un animal qui représente la force sexuelle de la nature, comme nous l’expliquions ; c’est pourquoi le dieu Pan a ce symbole. Si vous plongez dans le christianisme d’aujourd’hui, ils symbolisent le diable avec les pattes d’une chèvre et la partie supérieure d’un être humain avec des cornes, comme le dieu Pan. En effet, l’Église catholique a été celle qui a commencé à mélanger le Diable avec cette forme afin de repousser les dieux de la mythologie ou du paganisme, comme ils l’appellent. Mais, en effet, Pan est un symbole de Saturne, et est le même symbole du Seigneur Yéhovah en tant que force de création dans le monde physique. C’est pourquoi, lorsque vous lisez l’Exode et tous les livres de la Bible, le dieu Yéhovah demande le bouc ou l’agneau en sacrifice, car ce sont les animaux liés à sa force, à son énergie.

Lorsque la Pâque se termine, selon le livre de l’Exode, comme il est écrit, le dixième jour, vous vous occupez de l’agneau jusqu’au quatorze septembre, puis vous le tuez et célébrez la Pâque pendant sept jours, jusqu’au vingt -première. Du 21 septembre à la toute fin octobre, vous comptez exactement quarante jours – le Carême, qui est bien sûr célébré dans le christianisme de différentes manières.

Le nombre quarante

Lorsque vous étudiez dans la Kabbale les quarante jours du Carême, vous découvrez que quarante est le nombre de la lettre hébraïque מ Mem, qui se rapporte aux forces de la matière, les forces de la Terre, l’eau. Lorsque vous enquêtez sur l’Arbre de Vie, vous découvrez que Yesod est en relation avec les eaux de la Genèse, puis vous découvrez que Jonas est descendu à Ninive pour prêcher et dire qu’ils devraient arrêter de faire le mal.

Jonah

Et Jonas commença à entrer dans la ville à un jour de marche, et il cria, et dit : Encore quarante jours, et Ninive sera renversée. – Jonas 3:4

Ce nombre quarante se retrouve toujours très souvent dans la Bible en relation avec la mort, la destruction, les pénitences et l’eau.

Vous trouvez, par exemple, quarante jours du déluge universel – vous voyez, très clairement là : déluge, eau, quarante jours, la lettre Mem en relation avec l’arche de Noé. L’Arche de Noé est en effet un symbole du Grand Arcane, le grand secret dans lequel vous contrôlez les forces de la nature. Vous devez entrer dans cette arche avec tous les animaux ; en d’autres termes, avec toutes les forces qui se manifestent dans la nature.

Ensuite, vous découvrez, par exemple, que les Israélites, après avoir quitté l’Égypte, ont passé précisément quarante ans dans le désert.

Vous trouvez la lettre Mem dans le treizième arcane du tarot, et elle s’appelle l’immortalité. L’immortalité est vraiment quelque chose que nous devons atteindre, et dans le treizième arcane du tarot, nous trouvons également le symbole de la faux – la mort, et treize est également lié – dans ce cas – à la mort, mais également lié à la lettre Mem, parce que Mem est la treizième lettre de l’alphabet kabbalistique hébreu.

Souvenez-vous aussi que le grand Kabir, le grand Rabbi de Galilée, Jésus de Nazareth, a passé quarante jours dans le désert à jeûner et à affronter le diable, ou les tentations de Satan. Mais il y est écrit, si vous lisez attentivement dans les évangiles, que lorsque Jésus fut baptisé dans le Jourdain (qui est toujours associé à l’eau, le Saint-Esprit, dont nous parlons ici) Binah, Saturne, Yéhovah, IAO entre en son corps en forme de colombe blanche. Et après cela, il y est écrit que l’Esprit l’emmène dans le désert pour être tenté par le diable.

Et aussitôt, sortant de l’eau, il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit comme une colombe descendre sur lui. Et aussitôt l’Esprit le poussa dans le désert. Et il était là dans le désert quarante jours, tenté par Satan ; et était avec les bêtes sauvages; et les anges le servaient.

– Marc 1:10-13

Évidemment, nous trouvons ici les deux aspects de Saturne : le créateur donne la vie, mais le tente ensuite dans le désert par l’aspect négatif de cette force qui agit à travers la nature. Cet aspect négatif, dirons-nous, est l’aspect mécanique du Saint-Esprit qui agit dans la nature – parce que le Saint-Esprit est le donneur de vie. Vous voyez, cela donne vie dans le règne minéral, dans le règne végétal, dans le règne animal et dans le règne humain – mais de manière mécanique. La force du Saint-Esprit est dans les organes sexuels, pourtant, en tant que puissance sexuelle, elle est appelée Lucifer (« porteur de lumière »), mais est également appelé Satan « l’adversaire ».

Pourquoi Satan est-il appelé « l’adversaire ? » Parce que Malkuth est l’aspect négatif de Chesed ; encore d’un autre point de vue, nous comprenons l’adversaire dans le sens où lorsque vous êtes dans ce monde, Malkuth, le monde physique, vous agissez comme un animal – mais cet aspect animal qui est très normal chez l’animal irrationnel devient un adversaire dans notre nature, car nous devons cesser d’être un animal et contrôler l’animal que nous avons en nous pour entrer dans le Royaume des Cieux. En d’autres termes, nous devons vaincre Pan, nous devons vaincre Satan, les forces mécaniques de la nature représentées dans cet adversaire appelé Satan, qui n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de chacun de nous.

Satan en tant que force se manifeste particulièrement dans les organes sexuels, mais se manifeste également à travers le plexus solaire comme tous les appétits animaux que nous avons à l’intérieur – et dans l’esprit également. Ainsi, ces défauts que nous appelons colère, luxure, orgueil, vanité, paresse, etc. sont des attributs animaux que tout animal possède, mais que nous devons annihiler, c’est-à-dire que nous devons conquérir le niveau animal pour devenir un véritable être humain. C’est précisément le processus qui est symbolisé dans ces quarante jours dans le désert où Jésus affronte Satan et ses tentations. Ces quarante jours pouvaient être symbolisés de différentes manières – par exemple, lorsque les Israélites étaient dans le désert, ils l’étaient pendant quarante ans. Le nombre quarante ne signifie pas que vous devez faire tout le travail en quarante ans, cela signifie que quarante est le symbole qui montre que vous êtes en train de faire ce que vous avez à faire, qui est la transformation de la nature humaine en une nature divine – le résultat d’une telle transformation est ce que le Maître Jésus a appelé le « Fils de l’Homme », l’homme qui travaille avec Saturne.

Un autre symbole de Saturne est le corbeau, le corbeau, symbole de la mort. Si vous vous souvenez de l’Arche de Noé, Noé envoie d’abord un corbeau pour voir s’il y a de la terre, et le corbeau ne revient pas. Quand il envoie une colombe, qui est un symbole de la pureté de l’énergie sexuelle, ou du Saint-Esprit, la colombe revient avec une branche d’olivier dans son bec, symbole qu’il y a déjà de la terre ferme, que les eaux diminuent et la vie revient à nouveau dans la vie de l’initié – symbologie très profonde.

Comme vous le voyez dans le Livre de l’Exode, Moïse accomplit de grandes merveilles devant le Pharaon. Ce Pharaon est le symbole des forces de Malkuth. Ici, à Malkuth, le Pharaon symbolise l’intellect, le raisonnement qui doit être contrôlé et doit voir toutes les merveilles que la conscience accomplira lorsque nous connaîtrons le chemin en nous-mêmes.

Mais la dixième merveille est précisément ce dont nous voulons parler ici dans cette conférence, c’est-à-dire lorsque l’ange de Dieu appelé « Destructeur » entre en Égypte et tue tous les premiers-nés d’Égypte. Dans Malkuth, ce qui est appelé dans la Kabbale מצרים Mitsrayim ou ‘Matzarim’, est un nom qui en hébreu est donné à l’Égypte. Ce Matzarim, l’Égypte, est le monde de Malkuth, le monde physique – il ne désigne pas directement l’Égypte du Moyen-Orient. Vous devez comprendre que de nombreux noms que vous trouvez dans la Bible et dans de nombreux autres livres, de nombreuses villes, de nombreux pays et terres portaient ce nom, mais de nombreux prophètes et grands initiés ont pris ces noms afin de symboliser différentes choses de l’initiation. Ainsi, lorsque vous lisez dans la Bible « Matzarim », l’Égypte, cela ne fait pas directement référence au pays d’Égypte, c’est directement lié à toute la planète Terre – c’est-à-dire l’Égypte dans la Kabbale. De plus, quand on parle de Babylone, c’est aussi lié à la planète entière, pas directement lié comme on le pense juste à l’Irak.

Alors, que signifie « tuer tous les premiers-nés de Malkuth, Matzarim » qui est la dixième merveille que Moïse accomplit avant de quitter l’Égypte pour la Terre Promise – qui est précisément le monde de Yesod, la quatrième dimension ? Eh bien, il y est écrit que IAO, qui est Saturne (Binah, le Seigneur du Sabbat, car IAO, Saturne, est le Seigneur du Rayon de la Mort), le Seigneur des ténèbres et de la mort, a dit :

Pourtant, je ferai venir une plaie de plus sur Pharaon et sur l’Égypte ; après quoi il vous laissera partir d’ici ; quand il vous laissera partir, il vous chassera certainement d’ici tout à fait…  Tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte mourront, depuis le premier-né de Pharaon qui est assis sur son trône, jusqu’au premier-né de la servante qui est derrière le moulin ; et tous les premiers-nés des bêtes. Et il y aura un grand cri dans tout le pays d’Égypte, tel qu’il n’y en avait pas comme lui, et qu’il n’y en aura plus comme lui… Car je traverserai le pays d’Égypte cette nuit, et je frapperai tous les premiers-nés dans le terre d’Egypte, homme et bête; et contre tous les dieux d’Égypte, j’exécuterai le jugement : je suis « Yod, He, Vav, He » (IAOH). Et le sang sera pour vous un signe sur les maisons où vous êtes; et quand je verrai le sang, je passerai sur vous, et la plaie ne sera pas sur vous pour vous détruire, quand je frapperai le pays d’Égypte.

– Exode 11 : 1, 5, 6, 12, 13

C’est quelque chose que l’initié doit accomplir en lui-même, ainsi, il y est écrit qu’afin d’éviter d’être tué par la force du Destructeur (Apollyon), chaque Israélite doit mettre du sang de chèvre sur le linteau de sa maison, en ordonner au Destructeur ou à l’Ange de la Mort de voir le signe et de s’en aller et de ne tuer personne là-bas.

Le sang de l’agneau est le symbole de la transmutation sexuelleDaath, la connaissance de l’initiation dans laquelle vous avez déjà éveillé l’énergie de la Kundalini, et vous avez atteint un certain niveau dans lequel vous devez quitter l’Égypte.

Âges ésotériques

Quel est ce niveau ? Selon l’ésotérisme, il y a différents âges que vous devez atteindre pour avoir droit à certains attributs – certaines libertés, libertés ou pouvoirs que vous devez acquérir.

Premièrement, vous devez conquérir le mental pour quitter l’Égypte, car le monde de Malkuth n’est rien d’autre que le monde du mental protoplasmique, la matière concrète, l’intellect animal. Vous découvrez que lorsque vous réalisez la première initiation des Mystères Majeurs, lorsque le sang de l’agneau christifie et purifie votre corps physique, vous atteignez ici l’âge de 100 ans.

Lorsque vous atteignez la deuxième initiation des Mystères Majeurs, vous atteignez alors l’âge ésotérique de 200 ans.

Lorsque vous atteignez la troisième initiation , lorsque vous conquérez votre moi émotionnel, alors vous acquérez l’âge de 300 ans.

Lorsque vous devenez enfin un bouddha, illuminé dans votre esprit, quelqu’un qui contrôle complètement l’esprit, vous avez 400 années ésotériques.

Donc, c’est l’âge ésotérique dont nous parlons dans l’initiation – quand nous disons, « Cette personne que je connais a 300 ans« , ce que nous affirmons avec cela, c’est que cette personne a complètement le contrôle de son moi émotionnel et est purifiée, Christifiée, au niveau émotionnel. Mais quand nous disons que la personne contrôle déjà le mental, c’est à ses 400 ans ; et quand quelqu’un atteint 400 ans, ésotériquement parlant, cette personne a le droit d’entrer dans les niveaux de volonté.

Les niveaux de volonté se rapportent à la volonté de contrôler les forces de la nature ; cela est représenté par Moïse – parce que si vous vous en souvenez, Moïse est celui qui était devant l’intellect, qui est le pharaon, et a accompli les miracles. Il dit « Laissez partir mon peuple », ce qui signifie, que ma conscience se libère de votre pouvoir ; Moïse est cette volonté (âme humaine) qui y travaille.

Chaque initiation est liée aux 33 vertèbres de notre colonne vertébrale. En d’autres termes, afin d’acquérir 100, 200, 300 ou toute autre initiation, nous devons élever l’énergie du Saint-Esprit à travers les 33 vertèbres de la colonne vertébrale. Les forces du Saint-Esprit sont l’énergie de Pan, les énergies de la création. Cette énergie dans l’hindouisme est appelée « Kundalini« . Dans l’ancienne culture aztèque du Mexique, il s’appelle Quetzalcoatl, qui est le « serpent à plumes ». Ainsi, ce serpent à plumes Quetzalcoatl est la même Kundalini, qui est le même serpent que Moïse a élevé dans le désert. C’est pourquoi, lorsque Jésus de Nazareth parlait avec Nicodème dans la Bible, il dit :

Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, de même le Fils de l’homme doit être élevé.

– Jean 3:14

Ce Fils de l’Homme est l’énergie Christique du sexe qui doit s’élever – quand on connaît le secret du Grand Arcane – à travers les 33 vertèbres de notre colonne vertébrale. Ces 33 vertèbres de notre colonne vertébrale sont liées aux 33 ans de Jésus – vous savez que Jésus a vécu exactement 33 ans. Et il est également lié aux 33 degrés de la maçonnerie. En effet, ces 33 degrés étaient connus dans l’Antiquité, en Egypte ; alors, tout le monde savait que lorsque vous élevez votre énergie de Kundalini dans votre colonne vertébrale, elle atteint le Mont du Crâne, qui s’appelle Golgotha, et lorsqu’elle touche la glande pinéale, vous acquérez l’initiation. Chaque initiation est acquise lorsque vous élevez l’énergie du Saint-Esprit à différents niveaux ou octaves.

Ainsi, les Israélites, selon l’Exode, ont quitté l’Égypte après 430 ans. Oui, il est écrit dans l’Exode qu’ils étaient en Egypte 430 ans.

Or, le séjour des enfants d’Israël, qui habitèrent en Égypte, fut de quatre cent trente ans. Et il arriva à la fin des quatre cent trente ans, même le même jour où il arriva, que toutes les armées de Iod, Hei, Vav, Hei sortirent du pays d’Egypte.

– Exode 12 : 40, 41

Si vous ne connaissez pas la Kabbale, si vous ne connaissez pas les initiations, vous pourriez penser que les 430 ans sont le temps de la Terre. Écoutez : Saturne, le seigneur du temps, Kronos, est celui qui contrôle le temps ésotérique ou interne de l’âme ; ainsi quand quelqu’un atteint 430 ans, il est prêt pour l’Exode, ce qui signifie que l’énergie du Saint-Esprit atteint la 30ème vertèbre. Ainsi, l’Exode est effectué précisément lorsque le feu est prêt à entrer dans la 31e vertèbre et dans le cerveau.

Le Feu Sacré est entré dans la chambre trente et un de votre chambre vertébrale. Vous avez été soumis à toutes sortes d’épreuves et vous en êtes sorti triomphant. Marchez avec l’Enfant de votre Volonté Christifiée dans vos bras vers l’Église Gnostique. La couronne des saints brille autour de votre tête. Entrez dans le temple pour célébrer la fête, mon frère. Il s’agit de la trente et unième carte du tarot : les obstacles. Ces deux enfants symbolisent deux chemins qui s’ouvrent devant vous, comme le grand « V » de la Victoire. Donc, vous êtes devant deux chemins. L’un de ces chemins est le chemin Logoïque, le chemin des cieux étoilés, le chemin en spirale du Firmament. L’autre chemin est le chemin du long et amer devoir qui nous conduit à l’entrée même de l’ABSOLU.… Maintenant mon frère, tu es devant un gardien jaloux du Cosmos ; choisissez maintenant l’une de ces deux voies : sélectionnez, n’y pensez pas, car ici il n’y a pas de temps pour réfléchir. Ce grand Hiérarque vous offre les merveilles de l’infini, et jaloux de sa propre Hiérarchie il vous invite à entrer dans la voie du Nirvana, et vous met en garde contre les dangers de la voie du devoir long et amer, qui mène directement à l’ABSOLU. – Samael Aun Weor, Christ Volonté

Encore une fois, le Diabolos (pouvoir sexuel des animaux) l’emmène sur une montagne extrêmement élevée (de l’Initiation), et lui montre tous les royaumes du Kosmos, et leur gloire ; et lui dit : Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Alors Jésus lui dit : Sors d’ici, Satan (Adversaire) : car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Alors le Diabolos (le pouvoir sexuel des animaux) le quitte, et voici, des anges vinrent et le servirent.

– Matthieu 4 : 8-11

Donc, si vous appréhendez cela – si vous le visualisez, vous vous souviendrez en lisant le Livre de l’Exode que l’Exode s’est produit après le meurtre et les merveilles que Moïse a fait en Egypte, qui est associé à la volonté, car après cet événement, comme vous sachez que les Israélites ont vécu dans le désert pendant 40 ans. Ainsi, l’Exode est un grand symbole de cette initiation au cours de laquelle l’initié doit faire l’expérience de son propre Halloween individuel, lorsqu’après 40 jours il atteint le 31 octobre, qui est la fin du Carême ou 40 jours.

Le Carême commence du 21 septembre – qui correspond au début de l’automne – au 31 octobre, date à laquelle arrive la célébration d’Halloween. Halloween est une fête très ancienne que les gens attribuent uniquement au paganisme, mais en effet, elle est également associée à l’Exode dans l’Ancien Testament, dans la Bible. Halloween est un symbole du Carême, au sein duquel vous faites face à votre propre nature psychologique, où vous entrez en vous-même ; il est associé à ce que le Gnosticisme appelle le Chemin Direct, c’est-à-dire lorsque vous entrez dans le monde de Saturne (votre propre Halloween).

Il est dit que lorsque l’initié quitte la Terre, lorsqu’il quitte l’Égypte, il est déjà né deux fois – comme le dit Maître Jésus à Nicodème : « Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut pas voir le royaume de Dieu. C’est un long processus, mais lorsque vous réalisez cette seconde naissance – expliquée et enseignée par Jésus dans la Bible – cela ne signifie pas que vous êtes né simplement en croyant en Lui ; c’est en travaillant avec votre propre Intime.

Il est écrit que Maître Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vie et la vérité. Quand il a dit cela, il ne parlait pas de sa personnalité, mais de cette énergie qui travaillait en lui, parce que le Christ est une force universelle. Il serait très ridicule de penser que lorsque Jésus disait « Je suis le chemin, je suis la vie et je suis la vérité », il se référait à lui-même ; ce serait très égoïste, au-delà de la folie. Quand il disait cela, il parlait aux initiés, leur disant : « Votre ‘Je Suis’ individuel et particulier, qui est précisément cet IAO particulier en vous, votre propre Intime, est le chemin. » Ce n’est pas que vous deviez suivre tel ou tel maître, ou croire en tel ou tel prophète, mais vous découvrir vous-même votre « Je Suis » particulier et individuel, parce que votre « Je Suis » intérieur est le chemin, votre « Je suis » intérieur. Je suis’ est la vérité, et votre ‘Je suis’ intérieur, votre Intime, est la vie – dans votre corps physique, dans votre esprit, dans vos émotions. Vous devez vous en rendre compte ; et c’est précisément ainsi.

Ainsi, lorsque vous atteignez la seconde naissance, c’est parce que vous avez atteint votre « Je suis », et Il dit, personne ne va au Père que par le « Je suis », à travers moi, ce Christ qui était vivant dans le corps de Jésus, et ça palpite partout.

Ainsi, lorsque vous atteignez la seconde naissance, vous devez faire face à votre propre nature animale ; et c’est précisément le symbole de Saturne. Pendant le Carême, vous entrez dans le cycle de Saturne, qui est un monde de ténèbres, et qui est aussi appelé « la nuit spirituelle », dans lequel l’initié doit annihiler complètement tous ses aspects animaux. Les deux fois nés ont déjà travaillé avec Saturne, car ils ont rencontré le Destructeur, qui est le même Seigneur de la Vie – comme nous l’avons dit au début, Binah, qui est Shiva, est créateur et destructeur.

Le destructeur

The Destroyer

Dans la Bible, vous trouvez dans le livre de l’Apocalypse que le cinquième ange Samael sonne de la trompette, puis la clé de l’abîme lui est donnée. Et par la suite, il est écrit que dans le travail ou le combat qui se déroule dans le Livre de l’Apocalypse, les forces maléfiques des Abysses sont commandées par l’Ange des Abysses, et cet Ange des Abysses est appelé le Destructeur – qui dans l’Exode s’appelle « Mash’chith », et va tuer tous les premiers-nés.

Jean le Divin déclare dans le chapitre 9 du Livre de l’Apocalypse que ce Destructeur est Apollyon en grec, et en hébreu, Abaddon, qui est l’Ange des Abysses, le Destructeur, l’Adversaire. En d’autres termes, c’est cette maladie que chacun de nous a en nous, avec laquelle nous devons nous battre jusqu’à la mort. Si nous utilisons correctement les forces du Destructeur, qui sont les forces du Saint-Esprit, alors nous utilisons ces forces afin d’annihiler de notre nature animale la luxure, la colère, l’envie, la haine, la paresse, la gourmandise, l’orgueil, et tous ces défauts que nous avons en abondance en nous. C’est précisément l’œuvre de Saturne, ou nous dirons l’aspect de Saturne qui est le Destructeur, la Mort, « Mash’chith », Abaddon, Apollyon.

Bien sûr, c’est l’aspect ésotérique de la connaissance, car dans l’aspect exotérique, nous trouvons également comment les forces du Saint-Esprit, les forces de Saturne, agissent dans la nature humaine. Par exemple, nous savons tous que la vie physique que nous avons ici est une force de vie qui vient des forces du Saint-Esprit. Plusieurs fois, nous avons expliqué que, malheureusement, nous avons été créés par la fornication, car lorsque nous atteignons ce niveau dans lequel nous sommes, qui est le niveau humain, il est dit que nous recevons les Commandements, et l’un de ces commandements est « Tu ne forniqueras pas .’  La fornication est l’action animale dans laquelle les animaux mâles et femelles entrent dans l’acte sexuel et expérimentent l’orgasme. Ainsi, la fornication est quelque chose de très naturel dans le règne animal ; mais si tu veux entrer dans le règne humain, il est écrit que « tu ne forniqueras pas ». En d’autres termes, nous devons contrôler l’énergie sexuelle et ne pas la perdre. Pour cela, nous devons recevoir les indices afin de le faire. C’est pourquoi, au niveau humain, il est écrit dans les évangiles que la fornication est un péché contre le Saint-Esprit, parce que le Saint-Esprit est celui qui donne la vie, et quand quelqu’un fornique et perd les forces sexuelles, il perd la vie et pèche, comme le dit la Bible, contre son propre corps. Si une personne se suicide, elle pèche aussi contre le Saint-Esprit, parce que le Saint-Esprit est le donneur de vie, et si vous prenez votre vie de votre propre main, vous commettez un crime contre le Saint-Esprit, et le péché contre le Saint-Esprit est le seul crime, comme l’explique la Bible, qui soit impardonnable.

Oui, le crime contre le Saint-Esprit n’est pas pardonné, comme Maître Jésus l’explique dans la Bible :

C’est pourquoi je vous le dis, toutes sortes de péchés et de blasphèmes seront pardonnés aux hommes, mais le péché et le blasphème contre le Saint-Esprit ne seront pas pardonnés aux hommes.

– Matthieu 12:31

Nous devons rechercher quelle est cette manière de pécher en relation avec notre nature ; bien sûr, la fornication en est une ; le suicide en est un autre ; tuer est aussi un autre crime contre le Saint-Esprit, car le Seigneur de la mort, Saturne, le Saint-Esprit, Binah est le seul qui peut donner et prendre la vie.

Le Saint-Esprit ou les forces de la création placent dans nos trois cerveaux certains éléments (Bobbin-Kandelnosts (Désigne les valeurs vitales)) afin que nous vivions une quantité de vie. Nos trois cerveaux sont :

  1. le cerveau intellectuel
  2. le cerveau émotionnel
  3. le cerveau moteur/instinctif/sexuel, le cerveau avec lequel nous bougeons

Tout ce que nous accomplissons dans cette vie physique est mouvement, émotion et pensée. Mais à mesure que nous grandissons et vieillissons, nous utilisons peu à peu cette énergie de vie que nous avons dans les trois cerveaux. Les personnes très âgées ont à peine de l’énergie dans leur centre moteur ; cette énergie ne circule plus dans l’organisme et ils peuvent à peine marcher. Ils n’ont plus d’émotions comme lorsque nous sommes adolescents et nous avons beaucoup d’énergie émotionnelle que nous utilisons, malheureusement, de la mauvaise manière – à l’exception des personnes qui savent utiliser cette force émotionnelle pour profiter de ce corps émotionnel, comme avec la musique classique – mais malheureusement, à cette époque, les gens détruisent leur énergie émotionnelle à travers différentes musiques involutives que nous connaissons de nos jours, la musique moderne qui détruit le centre émotionnel. Ou, ils détruisent le centre intellectuel avec beaucoup de déchets qui de nos jours sont très « normaux » ; puisque nous sommes très intellectuels.

Les gens meurent aussi dans le cerveau émotionnel ; les gens ont des traumatismes, sont émotionnellement instables et n’ont plus d’énergie émotionnelle parce qu’ils détruisent l’énergie émotionnelle de différentes manières. Lorsque vous êtes submergé par les forces émotionnelles, vous gaspillez votre énergie émotionnelle et vous pouvez mourir émotionnellement.

Vous pouvez aussi mourir intellectuellement ; si vous utilisez l’énergie du cerveau ou du centre intellectuel de la mauvaise manière, si vous abusez du centre intellectuel, vous pouvez devenir fou. La plupart des gens dans les hôpitaux qui sont fous le sont parce qu’ils ont abusé du centre intellectuel.

Donc, comme vous le voyez, nous mourons par tiers. Habituellement, lorsque nous sommes prêts à mourir normalement, c’est parce que nous n’avons plus d’énergie dans le cerveau intellectuel (le centre intellectuel), dans le centre émotionnel, ou dans le centre moteur. Alors Saturne vient avec sa faux et coupe la vie qu’il nous a donnée au début. C’est ainsi que nous l’entendons, car les anges de la mort, qui sont sous la domination de Saturne, sont de grands médecins, et aussi de grands auxiliaires funéraires. Ces intelligences vont dans l’instant et guident le Rayon de la Mort ; ce Rayon de Mort est le composé de toutes les énergies de la nature en une seule, et lorsqu’il circule dans le corps physique, il est à l’origine de la mort naturelle que nous appelons « mort physique ».

C’est donc le processus normal que nous subissons tous lorsque nous vivons dans ce corps physique. C’est pourquoi Saturne, Kronos, le Saint-Esprit nous donne la vie à travers le sexe, et nous tue aussi lorsque nous gaspillons l’énergie qu’il nous donne dans les trois cerveaux. Ainsi, tuer quelqu’un d’autre, c’est s’immiscer dans les actions de l’énergie de Saturne, le Destructeur, car seule cette force divine peut donner et prendre – c’est pourquoi dans la Kabbale, Saturne-Binah est appelée « Intelligence ».

L’intelligence (Binah) est toujours dans la nature, dans tous ces cycles ; vous voyez par exemple comment Saturne donne la vie dès le commencement, comment le printemps émerge, puis l’été, l’automne, et quand vient l’hiver tout meurt ; Saturne vient avec la faux comme symbole du temps, comme un vieil homme afin de promettre un nouveau printemps après l’hiver. Ainsi, dans les phénomènes de mort, nous trouvons trois aspects qui se rapportent à la mort et que nous devons comprendre.

Nous avons déjà expliqué que nous avons sept corps, alors expliquons ici ce qui meurt dans chaque vie conformément à la Loi du Retour et de la Récurrence.

Mort physique

Le corps physique est le corps qui va dans la tombe et se désintègre ; mais il existe un autre véhicule que nous avons appelé « personnalité ». La personnalité est un véhicule énergétique et atomique ; la personnalité est différente en chacun de nous. La personnalité est cette force ou énergie qui déplace le corps et entre en communication avec la société. Par exemple, ma personnalité est actuellement utilisée pour vous le communiquer, et vous utilisez votre personnalité pour écouter. Si je donne une autre conférence, disons en espagnol, et que vous ne connaissez pas l’espagnol, alors votre personnalité peut aller à l’école dans votre corps physique et apprendre l’espagnol, et après des années et des années où vous comprenez et parlez espagnol, alors vous développez un ou personnalité trilingue. En d’autres termes, dans la personnalité se trouve la connaissance que nous acquérons dans la vie.

C’est pourquoi il est écrit que la personnalité grandit avec trois aspects :

  1. Génotype : l’héritage que nous recevons à travers nos gènes, qui sont karmiques (dues à des actions passées)
  2. Phénotype : influences des parents, des proches, des enseignants, des amis, etc.
  3. Paratype : influences des circonstances de la vie

La personnalité est un héritage de notre passé, de nos parents et des choses que nous imitons ; nous agissons comme nos parents ont agi. Par exemple, les choses que nous avons vu notre mère, notre père, nos amis, nos frères ou nos sœurs dans l’enfance faire et que nous avons tendance à répéter – c’est pourquoi vous trouvez qu’il existe différentes coutumes et habitudes de différents pays et différentes races dans les personnalités de gens. Si vous êtes né dans une famille chrétienne, vous aurez dans votre personnalité ce type de religion ; mais si vous êtes né dans l’Islam, vous êtes musulman ; ou si vous êtes né dans le bouddhisme, alors vous êtes bouddhiste.

Donc, dans la personnalité, nous avons cet héritage qui vient de notre famille, et aussi l’éducation que nous prenons à l’école ou que nous prenons personnellement dans les différentes circonstances de la vie ; tout cela fait la personnalité de chacun de nous. C’est pourquoi nous avons différents types de personnalités ; mais il n’y a pas de lendemain pour la personnalité.

Quand le corps physique va dans la tombe, la personnalité va aussi dans la tombe – mais la personnalité a la particularité qu’elle peut sortir de la tombe, aller dans la ville et visiter – sans le corps physique – les lieux où la personnalité a vécu ; ces personnalités sont ce que les gens appellent des fantômes. Ce sont d’anciennes personnalités ou esprits qui se trouvent dans n’importe quelle maison, où ils entendent des bruits – ces événements ne sont pas liés à l’âme mais aux personnalités des personnes décédées.

Parfois, ces personnalités se matérialisent et deviennent visibles ; ce sont des personnalités qui appartenaient à des personnes très identifiées avec le monde physique ; ainsi, lorsque leur corps physique meurt, ces personnalités abandonnent la tombe et se matérialisent et se rendent visibles et tangibles dans le monde physique. Il existe de nombreuses histoires de personnalités décédées, mais bien sûr, si vous n’avez pas de clairvoyance, vous ne savez pas si vous voyez une personnalité matérialisée ou le corps physique d’une personne. Mais quelqu’un qui a développé la clairvoyance sait très bien que la personnalité n’a pas du tout d’aura, alors que les personnes vivantes ont toujours une aura – la personnalité est complètement morte, elle n’a pas d’énergie, elle se désintègre petit à petit ; il faut généralement sept ans pour se désintégrer.

Ainsi, généralement, lorsque vous vous rendez dans différentes maisons lorsque des personnes sont décédées, ces personnalités circulent toujours dans la quatrième dimension, et parfois certaines vibrations de la nature les aident à se matérialiser pendant une seconde, une minute, des heures, des jours. Lorsque la personne connaissait la personnalité de cet individu décédé, elle se rend compte qu’il (la personnalité) est vivant – c’est-à-dire combien de personnes ont affirmé avoir vu Elvis Presley marcher dans les rues ? Cela pourrait être sa personnalité, car cette personnalité prend l’énergie des gens, et quand ils parlent trop de certains personnages, ils deviennent vraiment forts. Ainsi, les personnalités matérialisées sont des phénomènes normaux.

Lorsque vous développez le pouvoir de la clairvoyance, vous pouvez constater que les personnalités décédées sont généralement présentes dans les cimetières. Les personnalités mortes projettent avec leur esprit, avec leur force mentale, parfois des maisons, parfois des chambres, pour ne pas voir qu’elles sont dans la tombe ou dans le cimetière, elles visualisent juste une belle maison avec des rideaux et tout ce qu’elles avaient quand elles étaient vivant. Et c’est pourquoi lorsque vous parlez à la personnalité d’une personne décédée, ils ne se rendent pas compte qu’ils ne sont plus dans le corps physique de cette personne décédée, ils pensent toujours qu’ils sont vivants. Habituellement, les gens rêvent avec ces personnalités, parce que les personnalités rendent visite à leurs proches, ainsi, parfois leurs proches disent : « Oh, j’ai rêvé avec mon père », ou avec ma mère, avec ma tante, avec mon oncle, avec mon fils ou quiconque avait est mort dans leur famille – « et elle m’a dit ceci et cela. » Ainsi, la plupart du temps, ces rêves concernent la personnalité qui se désintègre et se dissout dans l’espace petit à petit.

personality

L’autre élément qui entre dans la tombe est le corps vital, ou la partie supérieure du corps physique. Mais cela flotte généralement au-dessus de la tombe et se désintègre en même temps que le corps physique se désintègre. Cela prend, bien sûr, des apparences très laides – des enfants et des bébés qui sont très clairvoyants, quand ils vont au cimetière, ils voient généralement ces types de corps vitaux flotter dans la tombe et ils ont peur.

Nous conseillons toujours de brûler les corps des morts, car lorsque vous brûlez le corps, vous brûlez également le corps vital ; de cette façon, vous aidez l’âme.

Au-delà du corps vital, du corps physique et de la personnalité, vous trouvez ce que nous appelons l’âme, qui est malheureusement enfermée dans l’ego animal. L’âme est précisément ce qui doit retourner à nouveau dans un nouveau corps. La personnalité ne revient jamais dans un nouveau corps, car chaque fois que vous prenez un nouveau corps, vous devez construire une nouvelle personnalité liée à cette époque.

Ce sont précisément les mystères de Saturne dans lesquels – lorsque vous entrez dans l’initiation et développez votre psychismevous éveillez votre conscience, et alors vous connaissez les mystères de la vie et de la mort. Très souvent dans de nombreux livres, il est expliqué que si vous éveillez votre conscience, alors vous connaissez les mystères de la vie et de la mort, et les mystères de la vie et de la mort sont liés à Saturne, et Saturne est le Saint-Esprit, c’est le même IAO ou Yod-Havah, Yéhovah qui est écrit dans la Bible. C’est la même chose que de dire : si vous êtes né de nouveau par le feu du Saint-Esprit, alors vous pouvez connaître les mystères de Dieu, car le Saint-Esprit est celui qui crée et prend la vie. C’est la puissance de Saturne.

Ainsi, lorsque vous réveillez votre conscience et découvrez par vous-même – non pas en lisant un livre, mais en expérimentant la vie et la mort à travers votre consciencealors la peur de la mort disparaît. Alors vous voyez que la mort, c’est vraiment comme enlever vos vieux vêtements, et ensuite vous portez des vêtements neufs. Vraiment, la mort physique est quelque chose de normal qui est vécu par les animaux, les plantes, les minéraux. Ainsi, celui qui revient dans un nouveau corps est l’ego ; malheureusement, lorsque l’ego revient, il ramène la même vanité, la même fierté, la même luxure, la même colère et la même haine que nous avions dans les vies passées au sein d’un nouveau corps, mais s’exprimant à travers la nouvelle personnalité du nouveau corps.

Ce retour est précisément ce que les gens appellent « réincarnation », mais c’est faux, car ce n’est pas une réincarnation ; c’est le retour, qui est une chose mécanique. La réincarnation est quelque chose que nous effectuons par volonté. Pour nous réincarner, nous devons être éveillés ; vous pouvez choisir le jour, vous pouvez choisir les parents, voire le pays dans lequel vous voulez naître avec un nouveau corps physique. Mais aucun de nous n’a un tel pouvoir, alors nous revenons juste mécaniquement selon la loi du karma, ou cause et effet. C’est quelque chose que nous expliquerons dans d’autres conférences, car c’est très vaste – mais la loi du karma amène ces âmes dans de nouveaux corps afin de les ajuster. C’est pourquoi vous voyez qu’il y a des gens qui naissent dans des foyers riches et d’autres qui naissent dans des foyers pauvres. Certains sont nés dans des pays où la situation économique est meilleure que dans d’autres pays. Ainsi, chaque âme est née dans des endroits différents conformément à la loi du karma. Cela dépend de la façon dont nous utilisons la vie de notre corps afin d’être sûrs du type de corps que nous aurons dans la prochaine vie, si nous avons une autre opportunité – parce que nous avons déclaré à plusieurs reprises, et nous le répétons, que l’humain l’âme retourne 108 fois dans le monde physique. Nous recevons 108 opportunités afin d’effectuer le travail que nous devons effectuer; et bien sûr, c’est le travail avec les forces de Saturne, avec les forces du temps, qui est écrit avec différents symboles dans la Bible et la mythologie.

Mort psychologique

Selon le chemin, dont nous parlions au début de cette conférence, lié à l’initiation, il y a une autre mort dont parlent la Bible et bien d’autres livres. C’est l’Halloween ou la mort psychologique que vivent les initiés le soir de la Toussaint, quand on sait utiliser les forces du Saint-Esprit. Dans les Évangiles, Maître Jésus de Nazareth explique très bien, en détail, avec sa propre vie, comment utiliser les forces du Saint-Esprit afin de détruire les différents vices, défauts et erreurs que nous avons en nous afin de ressusciter.

Jésus, lorsqu’il eut encore crié d’une voix forte, rendit l’esprit (Chesed). Et voici, le voile du temple se déchira en deux de haut en bas ; et la terre trembla, et les rochers se fendirent; et les tombes ont été ouvertes; et plusieurs corps des saints qui dormaient se levèrent, et sortirent des sépulcres après sa résurrection, et entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à plusieurs.

– Matthieu 27 : 50 – 53

Ainsi, la résurrection que vous lisez dans la Bible de Jésus de Nazareth est quelque chose que chacun de nous doit accomplir lors de l’initiation après sa mort sur la croix. La croix est le symbole du Saint-Esprit; car, comme vous vous en souvenez, nous avons expliqué que le Saint-Esprit est la force sexuelle, l’énergie de la vie qui s’exprime dans les organes sexuels. Ainsi, lorsque l’homme et la femme sont dans l’acte sexuel, ils accomplissent la croixils croisent les forces féminines avec les forces masculines, donc tout passe par la croix. La croix, symbole du Saint-Esprit, est la manière dont le Seigneur, crucifié sur la croix, nous montre que si nous profitons de l’homme, qui est la poutre verticale, et de la femme, la poutre horizontale, dans les noces de Cana lorsque nous transmutons l’eau en vin, nous pouvons nous transformer et aussi anéantir, dans ce processus, la nature animale, afin de ressusciter en tant qu’être humain véritable.

Image
Jésus et son Halloween

Les processus de résurrection et de mort que nous devons accomplir sont écrits dans le livre Psychologie Révolutionnaire de Samael Aun Weor. C’est un processus de méditation, d’annihilation et de purification, mais cela ne se produit pas en un jour, et cela n’arrivera pas comme beaucoup de gens le croient, que si vous croyez en Jésus, vos péchés sont pardonnés – c’est ridicule, parce que les péchés que nous avons en nous doivent disparaître de notre nature. Il y a beaucoup de gens qui pensent que parce qu’ils croient en Jésus, ils sont déjà sauvés ; pendant ce temps, ils ont en eux la luxure, la colère, l’orgueil, la haine, la vanité et la paresse très vivants. Celui qui accomplit vraiment l’œuvre de Christification annihile complètement la luxure, la colère, l’orgueil et tous ces défauts animaux que nous avons à l’intérieur, par la suite il subit une transformation divine et devient un véritable être humain. Et cela se fait non seulement en croyant en Jésus, mais en utilisant l’énergie christique du Saint-Esprit à travers la croix du mariage parfait entre l’homme et la femme, la femme et le mari. C’est précisément le secret de la croix, et c’est pourquoi il est écrit qu’au sommet du Mont des Crânes, Golgotha, le Seigneur est crucifié. Jésus prend la croix du bas jusqu’au sommet de la montagne. Cette croix est précisément la croix que nous devons porter sur nos épaules, qui est un symbole du travail des deux polarités, homme et femme, qui s’appelle l’alchimie sexuelle un long processus de mort et de résurrection à bien des égards.

La deuxième mort

De plus, le Rayon de Saturne, de Kronos, le Seigneur du temps, nous montre également la Seconde Mort – car lorsque vous entrez dans le Livre de l’Apocalypse, il parle également de la Seconde Mort. Cette Seconde Mort est précisément liée à ce que de nombreuses religions appellent l’Enfer, l’Enfer, l’Averno, l’Avitchi et différents noms, car les Enfers des différentes religions ne sont que des symboles. Quand vous allez en Europe et voyez le drapeau des États-Unis, vous savez que ce n’est pas les États-Unis, mais c’est un symbole des États-Unis ; et si vous dites : « Je voudrais, au lieu de voir le drapeau, visiter les États-Unis », alors cette personne prend un avion et vient aux États-Unis et dit : « Oh, c’est le pays – maintenant je sais. Je connaissais le drapeau, mais maintenant je connais le pays. La même chose s’applique aux différents enfers des différentes religions – ce ne sont que des symboles, écrits, que nous devons savoir interpréter, comprendre.

Le mot « Inferno » vient du latin « Infernus », qui signifie « infra », inférieur, ce qui signifie qu’en dessous de ce monde physique de Malkuth, nous avons le monde inférieur, qui dans la Kabbale est Klipoth. Klipoth sont les dimensions inférieures, les niveaux inférieurs – Enfer, Inferno, Averno ; il a plusieurs noms.

Quand les gens font des cauchemars, ils font l’expérience des infradimensions, parce que leur âme, au lieu de monter dans les cieux, va dans les infradimensions – en enfer, les enfers, et fait des cauchemars. Quand ils se réveillent à nouveau dans le plan physique, c’est parce que l’âme monte dans le corps physique.

Quiconque éveille la conscience peut aller consciemment dans les infradimensions et voir les âmes des perdus qui souffrent de la Seconde Mort. La Seconde Mort est une expérience de l’annihilation de ces défauts, vices et erreurs que nous expliquons ici et auxquels nous devons faire face par l’initiation. Mais, si nous ne voulons pas le faire maintenant par un travail spirituel et psychologique, parce que « nous n’avons pas le temps », ou parce que nous n’aimons pas cela, ou parce que nous pensons que ce n’est pas vraiment la voie – ces défauts, ces vices , ces erreurs doivent être anéanties tôt ou tard – si nous ne le faisons pas par notre propre volonté, la nature le fera dans les infradimensions, et c’est ce que le livre de l’Apocalypse appelle « la seconde mort ». Ce n’est pas la mort du corps physique, car la première mort est la mort du corps physique. La Seconde Mort est la mort du corps émotionnel et du corps mental, c’est là que nous avons l’orgueil, la colère, la gourmandise, la paresse, la luxure, etc. Ces éléments doivent être désintégrés, car si nous ne les désintégrons pas là, cela provoquer un grand chaos dans l’univers.

Voyez, par exemple, comment notre société, comment notre planète souffre de nos jours – c’est parce qu’en chacun de nous, ce diable que nous appelons colère, haine, luxure, etc. est très gros. Et nous nous battons les uns contre les autres juste pour des choses stupides. Les gens qui interprètent les écritures sacrées de nombreuses religions dans le mauvais sens et vont en tuer d’autres ; guerres et bruits de guerres ; maladies; à cause de notre ignorance et parce que nous aimons juste bourrer l’ego, l’engraisser, au lieu de mourir comme l’expliquent les grandes religions : nous devons mourir pour renaître. Ce que nous faisons, c’est nourrir notre ego. Tout ce qui est lié à la vanité, tout ce qui est lié à la fierté, à l’argent, à la célébrité – les gens ne se soucient pas des choses spirituelles, ils ne suivent que des choses matérialistes. Et c’est pourquoi l’humanité entre par grands élans dans les infradimensions pour se désintégrer, pour s’anéantir.

L’âme souffre dans l’ego. En tant qu’âmes, nous sommes immortels ; l’âme ne meurt jamais. L’âme est immortelle, mais malheureusement, l’âme , qui est la même que la conscience, est embouteillée, piégée dans ces éléments que nous avons qui sont animaux. C’est pourquoi nous souffrons nous souffrons lorsque nous ressentons de la jalousie, nous souffrons lorsque nous ressentons de la haine, nous souffrons lorsque nous ressentons de la colère, et si nous ne contrôlons pas notre colère, nous pouvons tuer les autres. Et nous souffrons de bien des manières à cause des éléments que nous avons dans notre psyché, et c’est pourquoi le chemin de la réalisation de soi est l’annihilation de ces éléments afin de nous transformer.

Devolution

Ainsi, tôt ou tard, de nos jours, l’humanité entière entrera dans les infradimensions, qui sont précisément la fournaise, où les feux atomiques de la nature désintègrent ces éléments afin de libérer les âmes. Il faut comprendre que les infradimensions, l’Enfer, l’Averno ou l’Enfer, ne sont pas éternelles comme le croient de nombreuses religions. C’est une manière dont nous devons être recyclés, en termes modernes – dans laquelle l’ego doit mourir pour libérer l’âme de la souffrance. De toute évidence, ce processus n’est pas agréable; c’est très douloureux. Il a un début et une fin. Cela dépend de la malignité de nous-mêmes – cela dépend du nombre de défauts et de vices que nous avons, c’est combien de temps nous allons y endurer afin d’être purifiés.

Si nous voulons éviter la Seconde Mort, alors pratiquons la doctrine que nous enseignons ici – une doctrine dans laquelle nous appliquons une méthode par laquelle nous annihilons notre colère, notre orgueil, notre vanité, notre paresse par notre propre processus, qui est un processus initiatique. processus, pas quelque chose en quoi nous devons croire, parce que personne n’est né en croyant en quelque chose. Si une femme veut être enceinte et qu’elle croit seulement qu’elle va être enceinte, elle ne sera jamais enceinte. Elle a besoin d’un homme pour lui donner le sperme dont elle a besoin pour être enceinte, tout comme un homme qui veut un enfant a besoin d’une femme. Naître de nouveau est quelque chose d’égal – nous avons besoin d’énergie, de forces, pas seulement pour croire, car beaucoup de gens croient en beaucoup de choses alors que cette société et ce monde sont toujours au même niveau de dégénérescence.

Nous devons étudier la doctrine, mais nous devons la mettre en pratique. C’est pourquoi dans la prochaine conférence, nous parlerons des mystères du Verseau qui viennent après le Capricorne, qui sont liés aux facteurs dont nous avons besoin pour achever le travail d’auto-réalisation de notre Être à travers les forces de Saturne ; parce que Saturne gouverne non seulement le Capricorne, mais influence également le Verseau, qui est le signe suivant.

Questions et réponses

Question: Quelle est l’influence du Capricorne sur l’individu ?

Instructeur : L’influence du Capricorne sur l’individu est liée à la mélancolie. Par exemple, l’un des arbres liés au signe du Capricorne est le saule pleureur. Habituellement, les Capricornes sont comme ça : très pessimistes par nature, car Saturne est le seigneur de la mort, de la destruction. Habituellement, les Capricornes sont très centrés sur la Terre et très préoccupés par les choses matérielles à l’extrême, et ils s’inquiètent toujours de la mort. Ce sont généralement des hypocondriaques ; ils aiment souffrir, car c’est la nature de Saturne. Si vous les examinez – même de bons amis – ils ont la nature de toujours se plaindre, physiquement, mentalement ou émotionnellement, de quelque chose. Bien sûr, si nous profitons de cette vibration de Saturne, et au lieu de nous sentir perdus ou tristes, ce que nous pouvons faire, c’est appliquer les forces de la mort afin d’annihiler tous ces éléments, car Saturne nous donne l’expérience de la mort et des maladies .

Question: J’ai lu sur le forum que les animaux n’ont pas d’ego. Qu’est-ce qui fait d’un animal un animal s’il n’a pas d’ego animal ?

Instructeur : Eh bien, l’ego est animal, à 100 %. Ce qui se passe, c’est que l’animal agit instinctivement et obéit aux forces de la nature dans ses actions. Saturne, qui est l’intelligence au centre instinctif, pousse le lion à tuer le cerf ; mais c’est l’intelligence de Saturne travaillant dans la mécanique de la nature. Le lion n’a pas d’intellect, n’a pas de raisonnement et ne sait pas qu’il tue – il fait juste quelque chose qu’il est naturellement poussé à faire. Comme, par exemple, l’éléphant qui tue un arbre, le sort avec sa trompe pour manger les forces des plantes – tuant les plantes. Lorsque nous parlons de tuer, nous devons comprendre qu’il est lié à tous les règnes – minéral, végétal, animal et humain. Bien sûr, au niveau humain – ou nous l’appellerons le niveau humanoïde, dans lequel nous sommes – ces éléments qui agissent instinctivement dans le règne animal se développent et augmentent, et créent ce que nous appelons ego, parce que nous utilisons le raisonnement de la mauvaise manière . Nous justifions avec nos esprits nos actions animales ; et parce qu’au niveau où nous sommes, la loi d’évolution ne va plus, seule la loi de dévolution. Au niveau où nous sommes, la loi de dévolution commence à descendre, puis l’ego commence à dégénérer – cet aspect animal, qui est très naturel chez les animaux sauvages, développe des aspects monstrueux en nous. En réalité, l’ego est, dirons-nous, une âme animale dégénérée, qui finit par entrer en enfer. Il est symbolisé par Saturne – quand vous voyez que Saturne donne naissance à de nouveaux enfants, et après cela les avale, il les avale par la mort alors que ces éléments sont déjà monstrueux et causent des problèmes dans la société et l’humanité. C’est donc pareil.

Bien sûr, un animal est innocent ; lorsque vous voyez un chat, un chien ou un cheval, ils n’ont pas d’intellect, ils agissent donc instinctivement en fonction de ces forces. Mais nous avons l’intellect, et nous raisonnons, et nous utilisons ces éléments, malheureusement, de la mauvaise manière. Vous voyez comment nous nous entretuons de nos jours – nous ne voyons pas les lions se réunir pour aller tuer beaucoup d’animaux dans d’autres endroits ; ils n’agissent que lorsqu’ils ont faim, ils tuent et mangent, c’est tout ; ils obéissent aux lois de la nature. Mais nous allons simplement larguer des bombes sur d’autres pays simplement parce qu’ils ne sont pas d’accord avec notre religion, ou nous écrasons des avions sur des bâtiments parce qu’ils ne sont pas d’accord avec notre religion. C’est stupide ; c’est pire que le niveau animal. Nous utilisons tout de la mauvaise manière ; c’est l’ego. L’animal le plus dangereux du royaume, malheureusement, est l’animal intellectuel. Et l’animal intellectuel est celui qui détruit la nature – il pollue le règne minéral, les eaux des océans, l’air avec le smog, détruit la nature avec les plantes, fait des expériences avec les plantes et cause beaucoup de problèmes. Nous nous détruisons nous-mêmes. Il y a beaucoup de guerres maintenant, et les animaux intellectuels planifient toujours plus de guerres. Et vous savez qu’à travers les guerres, ils gagnent de l’argent, ils acquièrent du pouvoir – c’est ce qui est triste à propos de l’animal intellectuel, qui est l’ego. Tous ceux qui ne veulent pas anéantir cet ego, eh bien, la nature prendra soin d’eux dans Klipoth.

Le destin de cette humanité est de descendre en Enfer, par des processus naturels – non pas parce que nous le disons ; c’est le processus naturel de la dévolution, que nous le croyions ou non, que cela nous plaise ou non, voilà ce que c’est. Physiquement, nous allons mourir. Vous pouvez dire : « Je ne crois pas que je vais mourir », mais vous mourrez quand même – vous vieillirez et irez dans la tombe. Il en va de même pour la Seconde Mort – il ne s’agit pas de croire en l’Enfer ou quoi que ce soit, c’est juste un processus naturel. Si vous éveillez votre conscience, vous découvrirez de quoi nous parlons ici, vous pourrez descendre et en faire l’expérience. Vous y verrez les gens, les âmes, se désintégrer afin d’être libérés de leurs défauts et vices – d’une manière très douloureuse.

Nous vous invitons à étudier la Bible, en particulier l’Exode, dans laquelle vous découvrirez de nombreux mystères. Ne lisez pas la Bible littéralement, car chaque histoire écrite dans la Bible a un sens, est un vêtement de quelque chose qui est derrière, qui explique la manière dont vous pouvez vous transformer. C’est ainsi que vous devez lire le livre de la Genèse ; le livre de la Genèse est un livre d’alchimie. Ceux qui prennent le Livre de la Genèse au pied de la lettre, comme un livre historique, commettent beaucoup d’erreurs, parce que le Livre de la Genèse a été écrit par un initié, et cet initié s’appelait Moïse, afin de montrer la voie. De plus, tous les livres n’ont pas été écrits uniquement pour la satisfaction de l’esprit des gens. De plus, les mythes que vous trouvez dans la mythologie grecque et romaine sont des histoires, des légendes qui cachent la sagesse. Tout est lié à nous à notre corps physique, à notre psyché, à notre mental et à notre Esprit ; car l’être humain est le microcosme du macrocosme.

%d blogueurs aiment cette page :