LA DIMENSION INITIATIQUE DE LA LUNE

« Faire de notre âme un reflet fidèle de l’esprit afin que celui-ci puisse pleinement s’exprimer ».

Archétype : Un bel athlète nu, le corps étant ici l’incarnation sacrée de l’esprit.

    Sur un plan initiatique, la Lune incarne nous une aptitude à faire de notre âme un fidèle reflet de l’esprit afin que celui-ci puisse s’exprimer et s’épanouir pleinement sur un plan concret. A ce propos, rappelons que l’âme correspond à ce que les anciens appelaient la psyché ou l’anima. En effet, elle est à la fois formée des facultés cognitives (de la perception, de l’intelligence ou de l’imagination), des facultés affectives (des sentiments, des émotions ou des désirs) et des facultés instinctives (des pulsions, des besoins ou des tendances). En outre, sa principale fonction consiste à transmettre à la dimension corporelle (au corps) ce qu’elle reçoit de la dimension spirituelle (de l’esprit). En ce sens, le rapport existant entre le corps, l’âme et l’esprit est analogue au lien qui relie la Terre, la Lune et le Soleil, l’âme réfléchissant la vie de l’esprit vers le corps, comme la Lune transmet la lumière du Soleil à la Terre.

    Cet astre évoque donc en nous une aptitude à éveiller progressivement notre âme à une plus grande réceptivité face aux influences de l’esprit afin qu’elle puisse les refléter le plus fidèlement possible dans le monde. En ce sens, elle incarne une puissante capacité à concrétiser et à rendre opératoires des forces qui seraient autrement demeurées désincarnées et stériles. Sous son rayonnement, nos sommes donc amenés à réordonner le monde afin qu’il devienne une véritable matrice apte à exprimer pleinement les forces de l’esprit éternel. Dans cette perspective, les forces lunaires sont le principal facteur en action dans les trois étapes de l’initiation féminine consistant à nous ouvrir au monde de l’esprit, à développer une force intérieure qui nie toute forme de peur et à se laisser restructurer par la présence de Dieu.

%d blogueurs aiment cette page :