L’Ange VERTU YeH’oU Yah

Né(e) entre le 2 et 6 Septembre

Le Soleil Natal de 10° à 15° de La Vierge

L’Ange VERTU YeH’oU YaH

Est votre Ange Gardien.
YeH’oU Yah

L’Ange Vertu YeH’oU Yah stimule nos aptitudes nous permettant de découvrir des événements du passés ainsi que les vies antérieures. Sa force nous aide à remonter les qualités enfouies issues de notre généalogie. Il stimule aussi toutes nos facultés et permet également de pacifier nos esprits agités.  Il nous apporte une grande sérénité et aide à maîtriser nos pensées parasites.

Le talisman fabriqué sous l’influence de YeH’oU YaH permet de mettre à jour les choses cachées.

Commander le  Talisman de votre ange Gardien, réaliser par mes soins  5 ,

L’Ange Vertu YeH’oU Yah maintien nos sujets, nos subordonnées dans l’obéissance. Né(e)s sous cette influence nous aimerons remplir notre devoir dans notre état, région, patrimoine.

Le génie contraire domine les insubordonnés, il provoque les séditieux à la révoltes.(Réf. Lenain)

Analyse de L’Ange VERTU YeH’oU Yah

Les VERTUS sont l’incarnation vivante de la Sephirah Geburah (Rigueur– Âme). Or Geburah, nous l’avons vu se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Mars. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’Ange VERTU YeH’oU YaH  au même titre qu’à toutes les autres VERTUS une tonique majeure martienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des VERTUS, nous constatons que YeH’oU  YaH  est également associée à Chokmah (Sagesse – le fils). Les fonctions célestes de YeH’oU  YaH   seront donc colorées d’une tonique mineure Uranienne. Ainsi, la fonction principale de L’Ange VERTU YeH’oU  YaH : nous engager pour que nous découvrions et défendions notre identité véritable (tonique majeur Martienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Uraniennes.

En raison de sa coloration uranienne, le pouvoir de YeH’oU YaH se révèle donc particulièrement efficace nous apprendre à agir avec ambition et idéalisme dans un profond respect des lois divines. De même,  YeH’oU YaH  lutte contre notre tendance à agir au plaisir d’affirmer notre indépendance. Si nous avons tendance à agir avec agressivité ou sommes portés  à diviser plus qu’à réunir, nous trouverons également au auprès de YeH’oU  YaH l’appui et le soutien nécessaires pour réformer notre comportement.

Sous l’influence de YeH’oU  YaH nous nous conformons peu à peu à l’image parfaite du chevalier errant dont la caractéristique était d’être dégagé des liens du contrat féodal et de pouvoir ainsi mener librement sa vocation au service d’une règle personnelle de vie. Entreprenant, courageux à l’extrême, idéalisme, reconnaissant en tout être humain un frère il n’était  certes pas religieux dans le  sens strict de l’appellation mais il portait la lumière du Christ. Dégager de tout lien avec autrui,  le chevalier errant devait néanmoins développer, et ceci peut paraître aujourd’hui paradoxal, une qualité particulièrement vénéré : l’obéissance. Il se vouait en effet à une obéissance infaillible envers sa Divinité intérieure à laquelle il avait consacré sa vie.

« L’Amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pesants puisque tout ce qui est né de Dieu et vainqueur du monde », déclare l’apôtre Jean dans sa première épître.

Ceci résume parfaitement la nature des impulsions spirituelles émanée de la VERTU YeH’oU  YaH qui cherche à éveiller en nous une puissante adhésion aux lois divines afin que nous puissions ajuster notre action au plan supérieur. La chevalerie à exalté au plus haut niveau l’obéissance, en la plaçant au plus premier rang des discipline initiatique.

Nous pouvons lire à ce propos au chapitre cinq de la règle des Saint-Benoît :

« Le premier degré de l’humilité et l’obéissance accomplie sans retard. Elle est propre à ceux qui, n’ayant  rien de plus cher que le Christ, mus par la pensée du service sacré qu’ils ont voué, par la crainte de l’enfer et par le désir de la gloire de la vie éternelle, dès que le supérieur a commandé quelque chose, même si Dieu lui-même avait donné l’ordre , ne sauraient souffrir le délai dans l’exécution. C’est d’eux  que le seigneur a dit : « Dès que son oreille entendu, il m’a obéi. ».Psaumes  XVII, 45

Sous l’influence de YeH’oU  YaH, nous avons reçu ainsi la force nécessaire pour accepter nos épreuves (nos souffrances) et ne pas nous révolter face au destin.  

Plus encore, en soumettant librement notre nature humaine à la volonté Divine,  initiés, nous nous libérons des multiples stimulations extérieures qui entravent nos efforts d’identification à Dieu (notre divinité Intérieure). Nous pouvons dès lors prétendre participer plus effectivement à notre nature Divine, devenant en quelque sorte l’outil privilégié de sa nature en ce monde.

Linfluence de YeH’oU Yah illustré par conte.

Pour illustrer l’influence de YeH’oU Yah sur la conscience humaine, nous avons choisi la légende de Saint Georges. Selon cette légende, la ville de Cyrène vie un jour un énorme dragon venir au pied de ces murailles. Depuis lors, ce fut pour la ville une ère de terreur : tous les jours, le dragon s’agrippe à la porte et projeter sa salive bouillante sur les remparts. Tous ceux qui étaient touchés  par le liquide empoisonné du dragon ne tardez pas à mourir dans d’horribles douleurs.

Afin d’apaiser le monstre, on décida de lui offrir chaque jour deux mouton. Au début, cela sembla être une excellente solution. Tous les matins, le dragon venait dévorer ses deux moutons et repartait tranquillement. Mais le jour vint où l’on manqua de moutons et le dragon se remit à cracher sa salive empoisonnée sur la ville. On fut alors contraint de tirer au sort une victime humaine chaque matin. Un matin, le jeton fut tiré par la fille du roi et celle-ci dû être conduite en dehors de la ville afin d’apaiser à son tour la faim du dragon. Mais alors que l’abominable bête dormait encore, un chevalier inconnu apparu à l’horizon. Son armure d’argent étincelait et une lumière le nimbait.

C’était Saint-Georges, un chevalier Romain converti au christianisme comme le démontrer les Croix Rouge ornant son ceinturon. Il chevauchait en quête d’aventure, et, parvenu à la princesse, il se pencha sur sa selle pour entendre son récit. Celle-ci lui raconta son triste sort et le pria de s’en  retourner au plus vite. Puis il se dirigea vers le repaire du dragon. Le bruit des sabots du cheval réveil à l’abominable monstre le monstre, qui surgit de son antre en hurlant,  vomissant le feu. Mais le chevalier fut sur lui avant qu’il  n’ait pu reprendre son souffle. La bête se dressant de toute sa hauteur pour attaquer,  Saint Georges en profita pour lui transpercer promptement le flanc de son épée et l’animal retomba sur le sol sans force, ça bave empoisonné maculant la terre. Le chevalier s’approcha alors pour l’achever.

Saint Georges illustrent parfaitement l’influence de YeH’oU Yah sur la conscience humaine. Son roi auquel il a juré fidélité et obéissance n’est autre que le Christ (intérieur). Fort de sa foi, il parcourt le monde, tel un porteur de lumière, pour délivrer celui-ci de l’emprise des démons et autres dragons œuvrant pour la perte des hommes.

Sur un plan intérieur, ces monstres qui se repaissent de chair humaine (dimension corporelle de l’homme) symbolise bien sûr toutes les tendances instinctuelles et perverses que recèle en son for intérieur l’être humain. Le chevalier, soutenu par sa foi inébranlable en son Christ intérieur, les combattras pour restituer sa dimension corporelle ou  personnalité (la princesse)  à sa dimension divine où esprit (le roi).

Ce que nous devons transcender,

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes amenés à combattre en nous-mêmes les valeurs aliénantes de notre petit  Ego (notre personnalité égoïque) en nous appuyant sur les clefs que nous propose notre intuition, basculant ainsi tous les préjugés, les à priori et les schémas établis dans lesquels nous nous étions progressivement enfermés en réaction à un puissant sentiment de vulnérabilité face à l’existence.

De même, nous devons nous prémunir de toute tendance à vouloir transformer ce qui est bon selon l’image que nous nous en faisons, une image qui peut être bizarre, étrange et incohérente en répondant finalement qu’aux phantasmes de notre petit Ego désabusé en quête de sensations nouvelles.

Dans notre relation,

Nous sommes  invités à nous placer au service de l’autre dans un élan de pur désintéressement afin de l’aider à combattre son état d’aliénation, l’éclairant sur les réalités qui l’enferment et lui révélant les outils dont il dispose pour les combattre et les transcender.

D’autre part, nous devons  nous protéger contre toute tendance à nous rebeller violemment contre autrui s’il n’a pas su nous  rejoindre dans notre marginalité, le considérant volontiers comme étant hostile et susceptible de nous nuire, cherchant en conséquence à l’éliminer ou tout au moins à le neutraliser.

Spirituellement,

Nous sommes conduits à bannir avec force et courage les puissances banalisantes de notre  petit Ego ou de l’esprit du monde (extérieur) qui cherchent sans cesse à nous illusionner et à nous aliéner, nous empêchant ainsi de nous ouvrir à la divinité et de répondre adéquatement et promptement à son appel, nous invitant à participer à Sa réalité.

Nous devons également lutter contre toute prédisposition à user de violence pour combattre ce que nous  considérons  comme étant une expression de l’esprit du monde. En ce sens, nous devons nous  protéger contre diverses formes de fanatisme aveugle.

LA Rhodochrosite EST LA PIERRE DE L’ANGE VERTU YeH’oU Yah,

LA Rhodochrosite

En savoir Plus

PRIÈRE À L’ANGE VERTU YeH’oU YaH

Divin YeH’oU YaH,

Qui louez Celui qui connaît toutes choses,

Faites que je puisse ajuster mon action

Pour qu’elle contribue

À l’avancement de l’humanité

Et à l’accomplissement des plans divins.

O puissant YeH’oU YaH,

Éveillez également en moi

La capacité d’agir en parfait chevalier,

En me donnant le courage nécessaire

Pour porter la parole du Christ

Et pour rendre en ce monde

Un authentique témoignage à la lumière.

Apprenez-moi enfin,

Vous qui connaissez les pensées de l’homme,

À obéir pleinement à la divinité,

Car vous savez que mes actions ne seront que du vent

Si elles ne sont pas le fruit de l’Esprit.

Ainsi, ô YeH’oU YaH, ma force,

Je garderai Ses commandements

Et demeurant en Son amour,

Je serai l’outil privilégié

De Son incarnation en ce monde.

Amen

Votre Thème DE VOS ANGES DE NAISSANCE
Vous désirez CONNAITRE VOS ANGES GUIDES DE NAISSANCE ( au nombre de 7)

CE THÈME COMPREND :

  • Votre Ange Gardien,
  • Votre Ange Émotionnel,
  • Votre Ange Spirituel,
  • Votre Ange d’Intériorité,
  • Votre Ange Relationnel,
  • Votre Ange de Vocation.
  • Votre Ascendant Spirituel,
  • Votre Maison d’intériorité Spirituelle,
  • Votre Maison Relationnelle Spirituelle,
  • Votre Maison de Vocation Spirituelle,
  • Vos Huit Plans de Conscience.

Commander votre Thème d’Angéliques …>

POURQUOI NOUS SOUTENIR

FAITES UN DON

%d blogueurs aiment cette page :