L’ Ange MoUM YaH

Catégorie :  Né(e) en Mars

Si vous êtes né(e) entre le 15 et le 19 Mars

L’ Ange MoUM YaH est votre Ange Gardien

Le souffle de MoUM YaH est assez déconcertant pour nous, car Moum Yah signifie estropié, mais il se trouve que son énergie est justement une aide pour nous, pour surmonter tous les handicaps, qu’ils soient physiques, mentaux ou spirituels. Sa puissance s’anime à l’aide de sa prière.

Analyse astrologique de l’Ange MoUM YaH

Nous savons que les Anges sont étroitement associés à l’archétype incarné par la Lune. La tradition hermétique attribut à MoUM YaH (au même titre qu’à toutes les Anges) un enjeu essentiellement Lunaire nous amenant à nous placer dans une attitude d’écoute et de réceptivité face aux réalités intérieures, devenant ainsi une véritable matrice pour les incarnés et les rendent effectives dans le monde.

Plus encore, il est associé secondairement à la Lune. Or nous l’avons dit, la Lune évoque une aptitude à refléter dans le monde d’en bas des réalités appartenant au monde d’en haut. Dés lors le principale enjeu de MoUM YaH consistera à nous ouvrir aux réalités du monde d’en haut (les réalités archétypales) en nous faisant matrice pour les incarner et les rendre effectives.

Dans cette perspective, il stimulera notre capacité à ressentir puissamment les forces émanant du monde environnant (notre nature sensorielle étant alors très réceptive à toutes les sollicitations). Par ailleurs, il nous protégera également contre le développement d’une sensibilité psychique favorisant une passivité où l’auto-illusion tient une place prépondérante. Il nous aidera en ce sens à combattre l’apparition d’états d’âme variables à l’excès et de rêveries vagabondes. En fait, il nous préservera de toute inclination à nous déconnecter de la réalité, en substituant nos illusions, notre tendance à nous réfugier dans nos mondes intérieurs peuplés de phantasmes, de rêves et de chimères.

Considérant ses toniques planétaires, cette Ange  sera invoqué pour exalter, au niveau de notre thème astrologique, la position bénéfique de la Lune en domicile ou exaltation ou pour harmoniser sa position affligée en chute ou exil.

Ce que nous devons transcender,

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes amené(e)s à nous ouvrir à notre environnement et à ressentir les impressions qui s’en dégagent de manière aussi profonde et juste que possible. Nous  sommes conduit(e)s ainsi à entrer en contact plus étroit avec le monde, et conséquemment avec nous-mêmes, à nous ancrer plus significativement, nous protégeant de toute inclination à nous déconnecter de la réalité, on à la déformer, en substituant nos illusions au réel.

Par ailleurs, nous devons nous protéger contre toute sensorialité qui, déformée par notre petit Ego (Persona), pourrait travestir les impression issues de notre environnement extérieur, en nous plaçant alors sous l’emprise des forces étrangères, sources de chimères et d’illusions pouvant nous entraîner peu à peu à nous déconnecter de la réalité.

Dans notre relation.

Nous sommes convié(e)s à nous montrer très sensibles et très réceptifs-ves face à autrui, nous plaçant spontanément à l’écoute des impressions qu’il ressent intérieurement, sans les déformer, les pervertir ou les corrompre. Ceci nous permettant de les rendre pleinement tangibles et de modifier notre attitude et notre comportement en conséquence, en nous y adaptant concrètement.

De même, nous devons proscrire toute inclination à nous transformer en éponge psychique, absorbant les énergies que nous recevons des autres au point de ne plus savoir discerner entre leur réalité et la nôtre.

Spirituellement,

Nous sommes conduit(e)s à ressentir pleinement notre état de difformité et de déchéance, consécutif au fait que nous nous sommes éloigné(e)s de notre image originelle, nous détournant dés lors de l’image illusoire dans laquelle les influences du monde d’en bas (le monde extérieur) nous ont maintenu afin d’incarner de manière tangible et concrète l’archétype établi originellement par le Créateur.

Nous devons donc proscrire toute tendance à nous maintenir dans un état de dénaturation ou de perversion, étant dés lors incapable de nous ouvrir à l’esprit (la spiritualité). Enfin, nous devons éviter de déformer, sous l’impulsion d’un petit Ego (persona) enclin à substituer à la réalité ses rêves et ses illusions, les forces spirituelles auxquelles nous apprendrons à nous ouvrir, les empêchant ainsi de se concrétiser pleinement.

Pour vous abonner à nos articles:

%d blogueurs aiment cette page :