L’ANGE PRINCIPAUTE VaHOu EL

Né(e) entre le 22 et le 26 Novembre

Le Soleil Natal de 00° à 05° du Sagittaire

L’ANGE PRINCIPAUTE VaHOu EL

Est votre Ange Gardien.

VaHOu EL (49)

L’énergie de VaHOu EL favorise en nous l’épanouissement et le don. Ce souffle permet de transférer de l’énergie d’un lieu abondant vers un autre manque de force. La prière de VaHOu EL nous aide à insuffler de la force à ceux qui en manquent, dans ce cas, il est important d’insuffler la force de VaHOu EL et non la notre propre.

VaHOu EL (49)

Le talisman fabriqué sous l’influence de VaHOu EL

Favorise la concentration.

Prière – Psaume  145 verset 3 :

Gadol Adonaï Oumehoulal Meod Veligedoulato Eyn Cheqer

Grand est l’Eternel et louable hautement, sa grandeur est sans point de mesure.

Nous devons invoquer VaHOu EL lorsque l’on éprouve des chagrins et quand on a l’esprit contrarié. Il sert pour nous exalter vers Dieu, pour le bénir et le glorifier, quand on est touché d’admiration. Cet ange domine sur les grands personnages, et surtout ceux qui s’élèvent et se distinguent par leurs talents et leurs vertus. Née sous cette influence nous aurons l’âme sensible et généreuse ; nous serons estimés de tous les gens de bien pour nos vertus et nos bienfaits ; nous nous distinguons dans la littérature, la jurisprudence et la diplomatie.

Le génie contraire influe sur les hommes égoïstes ; il devine sur la haine et l’hypocrisie. (Réf. : Lenay).

ANALYSE DE L’ANGE PRINCIPAUTE VaHOu EL

Les Principautés sont l’incarnation vivante de la Sephirah Netzach (Victoire). Or Netzach, nous l’avons vu, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Vénus. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’ANGE PRINCIPAUTE VaHOu EL au même titre qu’à toutes les autres Principautés une tonique majeure Vénusienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Principautés, nous constatons que VaHOu EL est également associée à Hochmah (Sagesse). Les fonctions célestes de VaHOu EL seront donc coloré une tonique mineure Uranienne. Ainsi, la fonction principale de L’ ANGE PUISSANCE VaHOu EL: sensibiliser en notre Être l’expérience de l’amour (tonique majeure vénusienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  uraniennes.

En raison de sa coloration Uranienne, le pouvoir de VaHOu EL se révèle donc particulièrement efficace pour développer en nous un amour élargi au divin qui nous éveille aux valeurs nouvelles : altruisme, tolérance, compréhension des différences et leur intégration. Par cet amour, notre personnalité humaine est crucifié sur la croix de la matière et libère l’esprit qui illumine notre être et le faire resplendir d’une étonnante beauté. Ainsi réalisés sommes enclin à voir en toutes choses la beauté qui l’anime. Nous percevons, en tout ce qui nous entoure, l’empreinte de l’esprit. Conscients de cette empreinte et de son origine nous sommes enclins à transmettre l’amour que nous portons et ainsi désensorceler l’esprit emprisonné dans la matière.

De même, VaHOu EL lutte contre toute instabilité émotionnelle. Plus encore, cet amour, élargir au Divin dont nous voulons nous  faire porteur, peu s’avérer, en fait, n’être que le fruit d’un délire maniaco-dépressif. Caprices et extravagances, perversion et autodestruction marquent alors notre comportement d’être humain. VaHOu EL Se révèle alors d’une aide précieuse pour transmuter de telles attitudes.

En fait, les attitudes et les tendances névrotiques que cette Principauté réprime en nous ne sont autres que ces troubles qui caractérisent le comportement de celui qui n’a pas su maîtriser la sublimation de son énergie créatrice, ordinairement qualifié de sexuelle, bien qu’elle ne soit pas sexuelle en soi. Si en effet, dans son expression habituelle, l’énergie créatrice se manifeste par la sexualité, elle peut cependant, par un contrôle de la volonté, adopter une autre forme d’expression et servir de support à un travail créatif.

Dans son expression sexuelle, elle permet l’engendrement d’un corps et l’incarnation d’un esprit sur le plan matériel. Sous sa forme sublimée, elle peut, à titre d’exemple, générer la parole, un ensemble de mots qui servent de véhicule (de corps) pour incarner des idées (de nature subtile ou spirituel). C’est là un aspect humain de ce que la tradition nommaient le verbe créateur. Mais pour qu’une telle sublimation puisse être rendue possible, nous devons être toutefois initiés à une méthode de travail aussi efficace qu’harmonieuse. Lorsque les étapes ne sont pas suffisamment conscientisé, il en découle de graves troubles de comportement pouvons me conduire au pire des règlements de l’esprit.

Aussi, la principauté VaHOu EL inspire et guide l’ascète sur cette voie délicate de la sublimation par laquelle l’énergie créatrice, dans un mouvement ascensionnel, abandonne son caractère sexuel pour devenir le support permettant l’illumination véritable (cette illumination dont le caractère corporel consiste en une altération de l’organisation des synapses  au niveau au niveau neurologique). Illuminés, nous rayonnons une puissante lumière qui libère notre esprit ensorcelé dans la matière.

L’influence de  VaHOu EL illustré par un conte.

Pour illustrer l’influence de VaHOu EL sur la conscience humaine, nous avons choisi le conte de La Belle et la Bête.

Rappelons-nous un épisode de cette histoire célèbre au cours duquel la Belle put retourner chez son père, ayant donné sa parole à la Bête qu’elle reviendrait dans sept jours. Devant la joie des siens, elle oublia toutefois sa promesse et décida de rester auprès d’eux. Un soir cependant, alors que la belle peigner longuement sa chevelure blonde devant son miroir, son image disparut soudain pour laisser place à celles de la Bête.

Celle-ci était étendue, gisante dans le parc de son repaire. Une angoisse extrême serra le cœur de la Belle et tournant promptement l’anneau magique trois fois autour de son doigt, elle se retrouva à côté de la Bête. La belle éplorée, prit la tête de la bête entre ses bras. La bête lui dit alors qu’elle avait oublié sa promesse et que le chagrin la faisait mourir. Toutefois elle rajouta qu’elle mourrait heureuse puisqu’elle revoyait la Belle. Celle-ci lui répondit alors qu’elle se refuserait de la voir mourir, qu’elle l’aimait et  qu’elle souhaitait l’épouser. La belle, pleurant, étreignit sur son sein la tête de la Bête. La Bête murmura alors à la Belle de la regarder. Se penchant vers la Bête, elle découvrit alors à travers ses larmes le regard d’un jeune prince d’une beauté radieuse. La Bête était un prince qu’une méchante fée avait ensorcelé. Il lui fallait l’amour d’une jeune fille sincère pour lui rendre son humanité.

Ce prince de haut lignage n’est autre que l’empreinte divine qui, emprisonnée dans la matière (la Bête) attend désespérément l’amour  qui la délivrera. Sans cet amour que lui porte l’être humain réalisé (la Belle), le monde qui l’entoure (Bête) est condamné à se cristalliser encore et toujours plus.  Ce conte illustre ici de façon merveilleuse toute la mission sublime qui attend l’homme réalisé : devenir un porteur d’amour pour, ainsi désensorceler l’esprit de la matière et participer de cette manière à la rédemption, de la terre toute entière.

Ce que nous devons transcender,

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes conduits à nous abandonner à l’irrésistible attraction que nous éprouvons face à la beauté de certaines choses qui nous entourent, nous laissant guider exclusivement par notre intuition, en dehors de tous préjugés et à priori. Nous sommes amenés à communier avec les formes les plus subtiles qui nous entourent, et de notre propre réalité, accédant ainsi à diverses expériences d’extase.

Par ailleurs, nous devons également nous prémunir contre toute inclination à vouloir pervertir le créé, et notre corps, en nous assujettissant à des désirs pervers, fruit d’un vague sentiment de rébellion contre notre propre condition ou contre l’état des choses tel qu’il nous apparaît à première vue.

Dans votre relation.

Nous sommes invités à répondre à notre désir de l’autre en nous plaçant à l’écoute de notre intuition, même si cela risque de nous amener à commettre, les actes les plus déraisonnables étant souvent les plus authentiques. En ce sens, nous sommes amenés à nous démarquer d’un bon nombre de tabous, de préjugés et de fausses valeurs, en matière de sexualité notamment.

Par ailleurs, nous sommes incités à lutter contre toutes formes d’instabilité émotionnelle, combattant en ce sens diverses tendances à l’amoralité qui, sous le couvert de libération des mœurs, peuvent dissimuler chez nous un désir violent d’assouvir notre sensualité perverse.

Spirituellement,

Nous sommes  éveillés au désir de nous élancer vers la Déité, trouvant en cet élan une ouverture prodigieuse. Nous devons donc favoriser le développement de ce désir de transcendance qui ne pourra jamais être pleinement atteint, portant dés lors tout notre Être à s’élancer plus encore vers le Tout-Autre, à travers l’expérience de l’extase.

De même, nous devons nous protéger contre tous les faux élans mystiques qui peuvent nous amener à croire que nous sommes éprise de Déité alors que nous ne cherchons en fait que l’exaltation de notre propre personne, nourrissant plus ou moins consciemment le désir d’être élus, un être d’exception.

LE JASPE LEOPARD  EST LA PIERRE DE L’ANGE VaHOu EL ET KeHaTh EL

De couleur fauve, elle est associée au plexus ombilical- le Chakra Sacré (Svadhisthana Chakra et au plexus Solaire- le chakra du sternum (Manipura Chakra).

L’AROMATE DE L’ANGE VaHOu EL

  • 1/3 de santal: aromate de Vénus,

       D’un point de vue technique, notons en outre que la composition de l’aromate utilisé pour l’exercice d’harmonisation varie selon la Principauté choisie. La composition est déterminée par les correspondances astrologiques et se résume ainsi pour l’ange VaHOu EL: 1/3 de santal, 2/3 l’encens d’Electre.

1 – Les proportions sont établies au volume et non au poids.

PRIERE A LA PRINCIPAUTE VEHUEL

Divin VaHOu EL,

Qui louez Celui qui est grand et élevé,

Guidez-moi sur la voie délicate de la sublimation

Afin que mon énergie créatrice,

Dans un mouvement ascensionnel,

Transcende son caractère instinctuel

Et devienne ainsi un support d’illumination.

O puissant VaHOu EL

Revêtez-moi alors des douze étoiles

Qui couronnent la Vierge,

Pour que les qualités de ma personnalité

Ainsi pleinement éveillée

Me fassent resplendir

D’une étonnante beauté.

Faites enfin,

Ô VaHOu EL,

Dont la grandeur n’a point de mesure,

Que je perçoive en tout être et en toute chose

La beauté qui l’anime.

Je désensorcellerai ainsi la matière

Et je contribuerai alors

À ce qu’elle redevienne lumière.

Qu’il en soit ainsi, ici et maintenant.

CONNAITRE LE NOM DE VOS TROIS ANGES DE NAISSANCE: VOTRE ANGE GARDIEN, ÉMOTIONNEL, SPIRITUEL GRATUITEMENT

VOTRE LÉGENDE PERSONNELLE :
COMPREND un descriptif complet de :
  • Votre Ange Gardien,
  • Votre Ange Émotionnel,
  • Votre Ange Spirituel,
  • Votre Ange d’Intériorité,
  • Votre Ange Relationnel,
  • Votre Ange de Vocation.
  • Votre Ascendant Spirituel,
  • Votre Maison d’intériorité Spirituelle,
  • Votre Maison Relationnelle Spirituelle,
  • Votre Maison de Vocation Spirituelle,
  • Vos Huit Plans de Conscience.

FAITES UN DON

 POURQUOI NOUS SOUTENIR  

MERCI

%d blogueurs aiment cette page :