Arcane 17: Espoir – Peh

Catégorie: Les Vingt-Deux Arcanes du Tarot et de l’Hébreux

Écrit par: Instructeur gnostique



Pei

 

LETTRE hébraïque PeH

Les versets 129 à 136 du Psaume 119 commencent par Pei :

129 Vos témoignages sont merveilleux ; alors mon âme les garde.
130 L’incarnation de ta Parole éclaire, instruisant les simples.
131 J’ai ouvert la bouche et j’ai haleté; car je désirais vos commandements.
132 Tourne-toi vers moi et favorise-moi, comme c’est le chemin de ceux qui aiment ton nom.
133 Fixe mes pas dans ta Parole; et qu’aucun mal ne règne sur moi.
134 Rachète-moi de l’oppression de l’homme; et je garderai tes préceptes.
135 Fais briller ta face sur ton serviteur, et enseigne-moi tes statues.
136 Des fleuves d’eaux coulent dans mes yeux car ils n’observent pas ta loi.

Arcane 17

Extrait de l’Alchimie et de la Kabbale dans le Tarot de Samael Aun Weor
Espoir

Dix-septième arcane du tarot : le hiéroglyphe de cet arcane est l’étoile rayonnante et l’éternelle jeunesse. Une femme nue apparaît dans cet Arcane ; sur la terre elle verse la sève de la vie universelle de deux jarres, l’une en or et l’autre en argent. Si nous étudions attentivement le contexte ésotérique de cet Arcane, nous découvrons alors l’Alchimie Parfaite. Nous devons travailler avec l’or et avec l’argent, avec le soleil et avec la lune pour pouvoir incarner l’étoile ; cette étoile a huit pointes.

En effet, l’étoile à huit pointes est Vénus. Celui qui atteint l’Initiation Vénustique a la joie d’incarner le Dragon de la Sagesse (le Christ Intérieur), le dix-septième Arcane est l’Espérance.

Ahriman
Ahriman

L’Étudiant Gnostique doit être très prudent avec le travail du Laboratorium Oratorium. Depuis la trahison du Sanctuaire de Vulcain, la doctrine d’Ahriman s’est répandue en de nombreux endroits ; c’est la doctrine des Nicholaïtes qui transforment les êtres humains en dégoûtants démons sous-lunaires.

Les Adeptes gauchers peignent leur doctrine d’une très belle teinte remplie d’un mysticisme ineffable et sublime. Nombreux sont les frères du chemin qui sont entrés dans ce chemin ténébreux. Le fondement de base de la doctrine des Nicholaïtes consiste à répandre la Coupe d’Hermès. Ces rejetons des ténèbres éjaculent l’Ens Seminis lors de leurs pratiques de Magie Sexuelle. Des milliards d’atomes solaires sont perdus avec l’éjaculation de l’Ens Seminis, qui sont remplacés par des milliards d’atomes de l’ennemi occulte.

Après l’éjaculation, les organes créateurs recueillent ces atomes sataniques des enfers atomiques de l’être humain. Lorsque de tels atomes sataniques ont l’intention de s’élever à travers les canaux sympathiques jusqu’au cerveau, ils sont précipités vers le bas par les Trois Rayons : Père, Fils et Saint-Esprit. Lorsque ces types d’atomes ténébreux descendent, ils s’écrasent violemment contre un atome maître de la loge noire qui réside dans le chakra fondamental de l’os coccygien. Cette entité maléfique atomique reçoit alors une formidable impulsion qui lui donne le pouvoir d’éveiller négativement le Serpent de Feu de nos pouvoirs magiques (le Kundabuffer). Dans un tel cas, le Serpent de Feu descend vers les enfers atomiques de l’être humain et devient le Kundabuffer (la Queue de Satan). C’est ainsi que l’être humain naît définitivement dans l’abîme en tant que Démon de type sub-lunaire submergé. Nombreux sont les étudiants du chemin lumineux qui se sont égarés par ce chemin obscur. Il est bon de se rappeler que les Grands Maîtres du Sanctuaire de Vulcain sont tombés sous cette tentation subtile et ont été convertis en terribles démons pervers.

Tantra

La porte étroite

Il y a beaucoup d’étudiants en occultisme qui sont convaincus que de nombreux chemins existent pour atteindre Dieu. Il y en a qui affirment qu’il existe trois voies ; il y en a d’autres qui affirment que sept chemins existent, et d’autres qui croient qu’il existe douze chemins. Nous déclarons que les trois, les sept et les douze sont réduits à Un, qui est le Sexe. Nous avons soigneusement étudié les quatre évangiles et n’avons trouvé dans aucun des quatre évangiles une telle affirmation, qui déclare qu’il y a plusieurs manières d’atteindre Dieu.

Conclusion, une telle affirmation est absolument fausse ; en effet une telle affirmation est un sophisme pour tromper les naïfs.

Jésus, le Chef des âmes, n’a parlé que d’une porte et d’un chemin étroit et difficile. Il n’a jamais déclaré qu’il y avait plusieurs façons d’atteindre Dieu. Le grand Maître Jésus a écrit ce qui suit :

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite : car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne le pourront pas. Une fois que le maître de la maison s’est levé et qu’il a fermé la porte, et que vous vous êtes mis à vous tenir dehors et à frapper à la porte, en disant : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ; et il vous répondra et vous dira : Je ne sais pas d’où vous êtes : Alors vous commencerez à dire : Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné dans nos rues. Mais il dira : je vous le dis, je ne vous connais pas d’où vous êtes ; éloignez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité. Il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, et Isaac, et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et vous-mêmes poussés dehors. » – Luc 13:24-28.

Par conséquent, quiconque affirme le contraire est un menteur pur et simple.

En effet, ceux qui sont sauvés sont très peu nombreux, car peu sont ceux qui entrent par cette porte étroite, étroite et difficile du sexe. Une autre porte n’existe pas ; il n’a jamais existé et n’existera jamais !

L’évolution mécanique de la Nature ne sauve personne ; le temps ne sauve personne. Il est nécessaire de naître de nouveau, et ce sujet sur la naissance a été, est et sera toujours une question absolument sexuelle. Ainsi, quiconque veut renaître doit travailler avec la Sève de Vie qui est contenue dans les deux coupes sacrées que la femme nue du XVIIe Arcane a dans ses deux mains.

Mystic ray
Le Rayon Mystique

Les Trois Rayons

Il nous a été dit qu’il existe trois rayons de réalisation du Soi intérieur. Ces trois rayons n’éclairent qu’une seule porte et qu’un seul chemin, c’est le sexe. Les Trois Rayons sont : Mystique, Yoga et Mariage Parfait. Néanmoins, on ne fait pas un pas sur le Sentier du Fil du Rasoir (Médulla Vertébrale) sans l’Arcane A.Z.F.

Krishna and Radha
Krishna et Radha

Yoga

Le yoga a été très mal enseigné dans le monde occidental. Des multitudes de yogis pseudo-savants ont répandu la fausse croyance que le vrai yogi doit être un infrasexuel (un ennemi du sexe). Certains de ces faux yogis n’ont même jamais visité l’Inde ; ce sont des pseudo-yogis infrasexuels.

Ces ignorants croient qu’ils n’obtiendront une réalisation en profondeur qu’avec les exercices de yoga, tels que les asanas, les pranayamas, etc.

Non seulement ils ont de telles fausses croyances, mais ce qui est pire, c’est qu’ils les propagent ; ainsi, ils détournent beaucoup de gens de la porte difficile, étroite et étroite qui mène à la lumière.

Aucun yogi authentiquement initié d’Inde ne penserait qu’il pourrait atteindre sa réalisation intérieure avec des pranayamas ou des asanas, etc. Tout yogi légitime d’Inde sait très bien que de tels exercices de yoga ne sont que des co-assistants très utiles pour leur santé et pour le développement de leurs pouvoirs, etc. Seuls les Occidentaux et les pseudo-yogis ont dans leur esprit la conviction qu’ils peuvent atteindre la réalisation de soi avec de tels exercices.

La Magie Sexuelle est pratiquée très secrètement dans les Ashrams de l’Inde. Tout vrai Yogi Initié d’Inde travaille avec l’Arcane A.Z.F. Ceci est enseigné par les grands yogis indiens qui ont visité le monde occidental, et si cela n’a pas été enseigné par ces grands yogis hindoustani initiés, si cela n’a pas été publié dans leurs livres de yoga, c’était pour éviter les scandales. . Vous pouvez être absolument sûr que les Yogis qui ne pratiquent pas la magie sexuelle n’accoucheront jamais dans les Mondes Supérieurs. Ainsi, quiconque affirme le contraire est un menteur, un imposteur.

Astrologie

Dans chaque réincarnation, l’être humain naît sous une étoile différente. Un sage a déclaré : « Je lève les yeux vers les étoiles qui viendront à mon secours ; néanmoins, je me guide toujours avec mon Etoile, que je porte en mon Soi Intérieur. » En effet, une telle étoile est toujours la même ; elle ne change jamais dans aucune de nos réincarnations ; c’est l’Etoile du Père. Ainsi, ce qui est important pour nous est d’incarner l’Etoile du Père. Voici ici le mystère de l’Arcane XVII. Lorsque la Sève qui est contenue dans les Coupes d’Or et d’Argent est sagement combinée et transmutée, elle nous permet d’atteindre l’Incarnation de l’Etoile. Étoile crucifiée sur la croix.


Lettre Pei / Peh

Écrit par un instructeur gnostique

Pei
Lettre Peh

La grâce, la Parole de la Bouche de Dieu

Image

Jean 3 : 11 : 

En vérité, en vérité, je vous le dis, nous disons (communiquons par Peh, la bouche) que nous savons (dans Daath) et témoignons que nous avons vu (avec Ayin) ; et vous ne recevez pas notre témoignage.

Le pouvoir de la parole, la double manifestation du nom Yah-Havah caché dans Daath est révélé à travers Yesod ; en d’autres termes, la dualité de Yah-Havah, Abba et Aima cachée dans Daath est révélée quand Adam connaît Eve dans Yesod à travers l’Alchimie Sexuelle. YahHavah est IAO, le puissant mantra qui, lorsqu’il est prononcé, élève le feu d’Ish-Ra-El de la pierre de Jacob (Yesod) quand Adam, Od (Yah ) connaît Eve (Havah) – union physique du mari et de la femme à travers la Alchimie Sexuelle. Ensuite, le Raisonnement Objectif est développé dans Adam, le Cerveau et s’exprime à travers Daath, la gorge, lors de la réception des effluves de Noun à travers Ayin au moyen du contact sexuel entre les deux témoins dans Yesod : Od et Ob, Pingala et Ida, Adam et Eve.

Genèse 4 : 25 :

 Adam connut à nouveau (à travers les mystères de Daath) sa femme ; et elle enfanta un fils (le fils de Noun), et appela son nom Seth : Pour Elohim, dit-elle (par la transmutation sexuelle) m’a nommé une autre semence au lieu d’Abel, que Caïn a tué (par la fornication et avec un raisonnement subjectif).
metatron
Metatron

Metatron

Les mystères de Daath ont été écrits avec la Lumière de l’Ayin Soph dans les vingt-deux Arcanes du Tarot dans le livre de pierre de Yesod par l’Ange Metatron, dont le centre de gravité est la Sephirah Kether à Atziluth. Ainsi, tous les Alchimistes et Kabbalistes fondent leur sagesse (Chokmah) sur ces 22 commandements des Aelohim. Il n’y a pas d’autre sagesse supérieure que le Tarot.

Dans la Glande Pinéale (la crèche de Bethléem des Bodhisattvas aux cœurs compatissants) le Verbe se fait chair se développe degré par degré et révèle la Gnose, la connaissanceDaath. L’atome du père entre les sourcils avec la glande pituitaire et la glande pinéale développe la vue intérieure (Ayin), la vue divine qui révèle les secrets de Daath ; ainsi, toutes les paroles écrites dans les livres sacrés de toutes les religions sont écrites par les voyants de la lumière qui ont le Verbe incarné.

Ainsi, « Yah » de Daath apporte la lumière de « IAO » dans Atziluth et à travers « Peh », sa bouche dit : « Que la lumière soit », et Havah de Yesod en Assiah reçoit la lumière à travers « Vav » et la renvoie à travers « Zayin«  et dit: « Et il y avait de la lumière », et Yah et Havah voient à travers « Ayin » que l’Ayin Soph Aur caché dans la lettre Samech était Teth, était bon. C’est ainsi que l’Initié écrit sur la pierre de Yesod avec la Lumière de l’Ayin Soph son propre livre du Tarot et envoie la lumière de Noun (Yeshua) aux Sept Églises ou Chakras de sa moelle épinière (le Pays d’Ish-Ra -El, Assiah).

Les feux de Noûs dans le cœur nourris par le Verbe incarné de Dieu alimentent l’aspiration de l’Esprit des Bodhisattvas. C’est ainsi que se développe en eux le Raisonnement Objectif.

– Matthieu 4:4 de Deutéronome 8:3

Il est écrit que l’homme (l’esprit) ne vivra pas de pain (connaissance écrite) seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche () de Dieu.

Marc 12 :28-33 :

Et l’un des scribes vint et… lui demanda quel est le premier commandement de tous ?
Et Jésus (Yeshua le fils de Noun) lui répondit : Le premier de tous les commandements est : Ecoute, Oh (Haishim du Dieu Solaire Ra) Ish-Ra-El ; Yah-Havah notre Elohim (dans Daath) est un (Feu): Et vous aimerez Yah-Havah votre Elohim (Intérieur) avec tous (les feux de) votre cœur, et avec tous (les feux de) votre âme, et avec tous (les feux de) ton esprit, et de toutes (les feux de) ta force : c’est le premier commandement.
Et la seconde est comme, à savoir ceci, vous aimerez (la Flamme Intérieure de) votre prochain comme vous-même (Flamme Intérieure). Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-ci.
Et le scribe lui dit : Eh bien, Rabbi, tu as dit la vérité : car il y a un Elohim (qui est une Flamme à l’intérieur de chaque être humain) ; et il n’y a personne d’autre que lui ( Yah -Havah dans Daath et Yesod dans chaque être humain):
Et de l’aimer (notre Yah -Havah Intérieur) de tout le cœur (Centre Émotionnel), et de toute la compréhension (du Centre Intellectuel), et de toute l’âme (animale) (Nephesh dans les centres instinctif et moteur), et avec toute la force (du Centre Sexuel), et aimer (le Yah -Havah Intérieur de) son prochain comme lui-même, est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.

La Conscience Superlative de chaque Maître réalisé par Soi voit à travers leur Glande Pinéale (leur Œil Divin, leur Vue Divine), l’essence de l’Ayin Soph Aur dans Daath et l’expérimente à travers leurs organes sexuels dans Yesod ; c’est ainsi qu’à travers Ayin, les Elohim deviennent des  » témoins oculaires  » de la Lumière Absolue de l’Ayin Soph, qui leur donne le pouvoir de prononcer la Parole par leur bouche,  » Peh « .

two witnesses
Les deux témoins

C’est pourquoi il est écrit :

Isaiah 43:10-28 :

Vous (Od et Ob, Adam et Eve, Ish et Isha) êtes mes témoins, dit Yah-Havah, et mes serviteurs que j’ai choisis (dans Yesod) : afin que vous (dans Daath) sachiez et croyez-moi, et comprenez que je (l’Ayin Soph Aur) suis (c’est-à-dire dans Daath et Yesod): avant (la lumière de) moi (l’Ayin Soph), il n’y avait pas de « El » (Chesed) formé, ni il y aura après moi (à Daath).
Je, même moi (Chokmah), suis Yah -Havah (dans Daath); et à côté de moi (dans Yesod) il n’y a pas de sauveur (mais Yeshua le fils de Noun).
J’ai déclaré, et j’ai sauvé, et j’ai montré, quand il n’y avait aucun étranger (agrégat psychologique) parmi vous : vous êtes donc mes témoins, dit Yah -Havah que je suis « El » (votre Intime).
Oui, avant le jour (cosmique), je suis lui (votre Intime) ; et il n’y a personne qui puisse délivrer de ma main : je travaillerai, et qui le laissera ?
Ainsi parle Yah -Havah, votre rédempteur, le Saint d’Israël (Ish-Ra-El); à cause de toi, j’ai envoyé à (la tour de) Babylone (Babel), et je les ai tous abattus comme des fugitifs, mais les Chaldéens crient leur joie dans les navires.
Je suis Yah -Havah, votre Saint (dans Daath), le créateur d’Israël (dans Yesod), votre Roi (Kether).
Ainsi parle Yah -Havah, qui trace un chemin dans la mer (de Schamayim) et un chemin dans les eaux puissantes (de Shaddai dans Yesod) ; qui produit le char et le cheval, l’armée et la puissance (de Shaddai El Chai) ; ils se coucheront ensemble, ils ne se relèveront pas : ils sont éteints, ils s’éteignent comme de l’étoupe.
Ne vous souvenez pas des choses anciennes, ne considérez pas non plus les choses d’autrefois (vivez la philosophie de l’instantané).
Voici, (au moyen de Daath et Yesod) je vais faire une nouvelle chose; maintenant il jaillira (de Schamayim) ; ne le saurez-vous pas ? Je ferai même un chemin dans le désert, et des rivières dans le désert.
La créature (Chaioth) des champs m’honorera, les dragons et les hiboux aussi : parce que je donne des eaux (Schamayim) dans le désert, et des rivières dans le désert, pour donner à boire à mon peuple (chaste), mon élu.
Ce peuple (de chasteté scientifique) je me suis formé (dans Daath) ; ils manifesteront ma louange.
Mais (vous fornicateurs) vous ne m’avez pas invoqué (dans la pierre de) Jacob (la pierre de Yesod); mais tu as été épuisé moi, Israël (tu as été épuisé Ish, le feu du Dieu Ra, la lumière solaire à travers ta bestialité sexuelle).
Vous ne m’avez pas apporté l’agneau (le fils de Noun) de vos holocaustes (sexuels); tu ne m’as pas non plus honoré de tes sacrifices (sanglants). Je ne t’ai pas fait servir avec une offrande, Je ne t’ai pas lasser d’encens.
Tu ne m’as pas acheté de doux calamus avec de l’argent, tu ne m’as pas non plus rempli de la nourriture de tes sacrifices : mais tu m’as fait servir avec tes péchés (de la chair), tu m’as épuisé avec tes iniquités (passionnelles).
Moi, même moi, je suis celui qui a effacé vos transgressions (passionnelles) pour moi-même, et je ne me souviendrai pas de vos péchés.
Mettez-moi en mémoire (d’instant en instant) : plaidons ensemble (en alchimie sexuelle) : déclarez-vous, que vous puissiez être justifié (par la chasteté) .
Votre premier père (physique) (dans la chair) a péché, et vos professeurs ont transgressé contre moi (par la fornication).
C’est pourquoi (à cause de la fornication) je souillerai les chefs du sanctuaire, et je donnerai (la pierre de) Jacob (la pierre de Yesod) à la condamnation, et Israël à la censure.

Chokmah (sagesse) est le résultat des Effluves de l’Ayin Soph Aur à travers l’Atom Noûs dans le cœur qui nourrit l’œil intérieur, la vue divine dans la glande pinéale au moyen de la transmutation sexuelle des feux de Yesod.

tree of knowledge

L’Agneau qui prend les péchés du Bodhisattva

– Genèse 2:17

« Peh – la bouche » : mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas : car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

– Matthieu 12:31-37

C’est pourquoi je vous dis que toutes sortes de péchés et de blasphèmes seront pardonnés aux hommes, mais le blasphème (fornication) contre le Saint-Esprit (l’arbre de la connaissance du bien et du mal dans Yesod-Sexe) ne sera pas pardonné aux hommes. Et quiconque prononce une parole contre le Fils de l’homme (l’Atome Noûs dans le Cœur), il lui sera pardonné : mais quiconque parle contre le Saint-Esprit (l’arbre de la connaissance du bien et du mal dans Yesod-Sexe crée Kamaduro et) cela ne lui sera pas pardonné, ni dans ce monde (d’Assiah-Malkuth), ni dans le monde à venir (Eden, la Terre Promise).

– Romains 6:21-23

Quel fruit aviez-vous alors dans ces choses dont vous avez maintenant honte ? Car la fin de ces choses est la mort. Mais maintenant, étant libérés du péché et devenus serviteurs de Dieu, vous avez votre fruit pour la sainteté, et pour fin la vie éternelle.
Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don de Dieu est la vie éternelle (après la mort psychologique) par Jésus-Christ (Yeshua le fils de Noun) notre Seigneur.
Image

Christus Lucifer et l’arbre du bien et du mal Tantra

– Matthieu 12:31-37

Soit faites l’arbre (de la connaissance du bien et du mal) bon et son fruit bon (aux yeux de votre Yah-Havah Intérieur) ; ou bien corrompre l’arbre (de la connaissance du bien et du mal) et corrompre son fruit : car l’arbre (du bien et du mal) est connu à son fruit (connaissance).
Oh génération de vipères, comment peux-tu, étant mauvais (fornicateurs), dire de bonnes choses ? Car de l’abondance des (effluves de l’Atome Noûs dans le) cœur, la bouche « Peh  » parle.
Un homme bon (chaste) du bon trésor du (effluves de l’atome Noûs dans le) cœur produit de bonnes choses (par « Peh » sa bouche) : et un homme mauvais (fornicateur) du mauvais trésor (ou effluves de son sang de venin passionnel) produit des choses mauvaises.
Mais je vous dis que toute parole vaine que les hommes prononceront, ils en rendront compte au jour du jugement. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

Eloah va Daath Yod-He-Vav-He : le nom Androgyne, le Mot « Yah » et le Mot « Havah » sont nourris dans Daath au moyen des feux du cœur (Tiphereth, le Fils de l’Homme, l’Atom Noûs) et par les feux sexuels d’Adam et Eve dans Yesod, la Parole qui est en gestation dans la gorge, la bouche « Péh » (qui est un organe féminin) est Chokmah, leur Fils.

aum
Aum

Jean, chapitre 1

Au commencement était la Parole (dans Daath, la gorge), et la Parole était (nourri) avec (les feux de) Dieu (dans Yesod), et la Parole (géométrique) (leur Fils dans l’univers) était Dieu. Il en était de même au commencement avec (n’importe quel) Dieu.
Toutes les choses (en haut et en bas) ont été faites par lui (la Parole dans Daath et Yesod) ; et sans lui (Chokmah dans la Parole) rien n’a été fait qui a été fait (dans l’Univers).
En lui (Yod-He-Vav-He) était la vie; et la vie (de Yah-Havah dans Yesod-Sexe) était la lumière des hommes.
Et la lumière (de Yah-Havah dans Noun) brille dans les ténèbres (de Yesod-Sexe) ; et les ténèbres (des fornicateurs) ne l’ont pas compris (Binah).
Il y avait un homme (un Ish) envoyé de Dieu (El-Shaddai dans Yesod), dont le nom était Jean (IEOUAMS).
La même chose est venue (à travers la chasteté scientifique) pour un témoin, pour témoigner de la Lumière (de l’Ayin Soph dans Yesod), que tous les hommes (de Assiah, Malkuth) à travers lui puissent croire ( aimer, connecter ).
Il n’était pas cette Lumière (de l’Ayin Soph), mais a été envoyé (ou créé) pour témoigner de cette Lumière (de l’Ayin Soph).
Cela (Ayin Soph Aur) était la vraie Lumière, qui éclaire chaque homme qui vient (par l’alchimie sexuelle) dans le monde.
Il (l’Ayin Soph Aur) était dans le monde (de la matière, dans Yesod), et le monde (Malkuth-Assiah) a été fait (à travers Yesod) par lui (l’Ayin Soph Aur), et le monde (de Malkuth-Assiah ) ne le connaissaient pas (car ils n’ont pas libéré la lumière cachée dans leur Noun).
Il est venu (par Noun ) à ses propres (adorateurs), et les siens (adorateurs, à cause de l’orgasme ou du spasme sexuel) ne l’ont pas reçu.
Mais à tous ceux qui l’ont reçu (à travers le Tantra Blanc), il leur a donné (l’Ayin Soph Aur) le pouvoir de devenir les fils de Dieu (Beni-Elohim ou Bodhisattvas de Hod), (même à ceux qui croient , aimer, connecter) sur son nom (et ainsi créer le Corps Astral).
(Beni-Elohim ou Bodhisattvas de Hod qui ont un Corps Astral ou Jésus-Christ Interne) qui sont nés, non du sang (venin), ni de la volonté de la chair (de Behemoth), ni de la volonté de l’homme (dans Malkuth –Assiah), mais de Dieu (dans Daath et Yesod).
Et la Parole (Yah-Havah dans Chokmah, le Fils) s’est faite chair (à travers le Tantra Blanc) et a habité parmi nous (les Bodhisattvas), et nous avons contemplé sa gloire, la gloire (ou la lumière de Hod) comme du seul engendré du Père (l’Ayin Soph) plein de grâce et de vérité.
Jean (IEOUAMS) a témoigné de lui (dans ses Sept Églises ou Chakras), et a pleuré, disant, ceci (Ayin Soph Aur) était celui dont j’ai parlé, Il (l’Ayin Soph Aur) qui vient après moi (en tant que fils de Noun) est préféré avant moi (dans Yesod) : car il était avant moi (dans Daath).
Et de sa plénitude (dans Samech, l’Ouroboros, l’Infini) avons tout ce que nous avons reçu, et grâce pour grâce.
Car la loi (ou statuts du Tantra Blanc) a été donnée par Moïse (l’humble Noun qui attire la lumière des délices de Dieu dans les Schamayim de Yesod afin de l’intégrer dans la conscience au moyen de l’Alchimie Sexuelle), mais la Grâce et La vérité est venue par (l’Incarnation d’Yeshua, le fils de Noun ) Jésus-Christ (la Parole, Chokmah s’est fait chair à partir de Daath par le renoncement).
Aucun (fornicateur) homme (esclave des péchés de la chair) n’a vu Dieu (Yod-He-Vav-He) à aucun moment; le Fils unique (Christus-Lucifer), qui est (la Lumière) dans le sein du Père (l’Ayin Soph), il l’a déclaré.
Et c’est le récit de Jean (IEOUAMS), quand les Juifs (ceux qui connaissent le Tantra Blanc) ont envoyé des prêtres et des Lévites de Jérusalem pour lui demander, qui êtes-vous ?
Et il a avoué, et n’a nié ; mais avoué, je ne suis (un Bodhisattva) pas (Chokmah) le Christ.
Et ils lui ont demandé, et alors ? Êtes-vous Elias (Hélios, la lumière manifestée de l’Ain Soph Aur) ? Et il a dit : je ne le suis pas. Êtes-vous ce prophète (Chesed) ? Et il a répondu : Non.
Alors ils lui dirent : qui es-tu ? Afin que nous puissions donner une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dites-vous de vous ?
Il a dit, je suis le (Bodhisattva, le serf de la) voix d’un (des Logoi ou Elohim ou Aeons) criant (enseignant) dans le désert, Aplanissez la voie (initiatique) du Seigneur, comme l’a dit le prophète Isaïe .
Et ceux qui ont été envoyés étaient des Pharisiens (qui prêchent ce qu’ils ne pratiquent pas).
Et ils l’interrogèrent, et lui dirent : pourquoi baptises-tu donc, si tu n’es pas ce Christ, ni Elie, ni ce prophète ?
Jean (le Bodhitchitta) leur a répondu, en disant, je (comme Moïse) baptise avec de l’eau (Schamayim dans Yesod) : mais là (dans Daath) se tient un (qui est Chokmah) parmi vous, que vous ne connaissez pas (parce que la Parole n’est pas incarné en vous); C’est lui (celui qui fait entrer l’Ayin Soph Aur dans les hommes), celui qui vient après moi est préféré à moi, dont je ne suis pas digne de délier le loquet du soulier.
Ces choses ont été faites à Bethabara (Yesod-Eden, la maison sur les rives de la rivière Schamayim) au-delà du Jourdain (les eaux de Malkuth), où Jean baptisait.
Le lendemain, Jean (le Bodhisattva) voit Jésus (Yeshua le fils de Noun) venir à lui (à travers l’Initiation de Tiphereth), et dit : Voici l’Agneau (le Feu) de Dieu (Christus-Lucifer), qui (à travers la Tentation , Compréhension et Annihilation) enlève le péché du monde.
C’est lui dont j’ai dit, après moi (le Bodhisattva) vient un homme (de feu céleste) qui est préféré avant moi : car il était avant moi.
Et je ne le connaissais pas (jusqu’à ce que je l’incarne) : mais qu’il devrait être rendu manifeste (dans la Cinquième Initiation) à Israël, donc je suis venu (enseigner le Tantra Blanc ou) baptiser avec de l’eau (de Yesod).
Et Jean (le bodhisattva) a déclaré : J’ai vu (avec ma vue divine) l’Esprit descendre du (Daath, le) ciel (dans Atziluth) comme une colombe, et il est demeuré sur lui (et sur quiconque suit le chemin du renoncement).
Et je ne le connaissais pas (jusqu’à ce que je l’incarne) : mais il (mon Intime) qui m’a envoyé (enseigner le Tantra Blanc ou) baptiser avec de l’eau, le même m’a dit, Sur qui vous verrez l’Esprit descendre (de Daath) et restant sur lui (à Bethléem, la Glande Pinéale), le même est lui (Chokmah) qui baptise du Saint-Esprit (Christus-Lucifer).
Et j’ai vu, et j’ai pu constater que c’est (Christus-Lucifer) le Fils (ou Feu) de Dieu (l’Ayin Soph).
incarnation of the word

Quiconque sait, à qui la Parole donne pouvoir, personne ne l’a prononcé, et personne ne le prononcera, sauf celui qui a la parole incarnée.
%d blogueurs aiment cette page :