Arcane 16: Fragilité – Ayin

Catégorie: Les Vingt-Deux Arcanes du Tarot et de l’Hébreux

Écrit par: Instructeur gnostique

Ayin

Lettre hébraïque Ayin

Les versets 121 à 128 du Psaume 119 commencent par Ayin:

121. J’ai fait la chose juste et juste; ne me laisse pas à mes oppresseurs.
122. Soyez garant de votre serviteur pour de bon; que les orgueilleux ne m’oppressent pas.
123. Mes yeux manquent pour votre salut et pour la parole de votre justice.
124. Agissez avec votre serviteur par votre miséricorde; et apprends-moi tes statuts.
125. Je suis votre serviteur; faites-moi réfléchir et je connais vos témoignages.
126. Il est temps pour Jah-Havah de travailler; ils ont enfreint votre loi.
127. J’ai donc aimé vos commandements plus que l’or, même l’or fin.
128. Je compte donc parfaitement tous les préceptes; J’ai détesté toutes les fausses voies.

Arcane 16

De l’Alchimie et de la Kabbale dans le Tarot par Samael Aun Weor

Étudions maintenant le seizième arcane du Tarot. C’est l’Arcane de la Tour Fulminée. C’est la tour de Babel. Deux personnages sont précipités au fond de l’Abîme. Un de ces personnages en tombant la tête en bas et les jambes et les bras tendus représentent le pentagramme inversé. Nombreux sont les Initiés qui se laissent tomber; beaucoup sont les tours fulminées. Tout initié qui renverse la Coupe d’Hermès tombe inévitablement. La légende des anges déchus a été répétée et sera répétée éternellement.

Actuellement, de nombreux dieux déchus vivent dans le monde; ils sont maintenant camouflés avec le corps des êtres humains.

nebuchad

Spectre humain

Les humains actuels sont des créatures sans âme; quand la mort arrive pour eux, seul le spectre humain continue!

L’embryon de l’âme s’échappe de ce spectre.

Les états post mortem mentionnés par les occultistes correspondent à l’embryon de l’âme; cet Embryon retourne à son véritable Être qui vit normalement dans le Monde Causal.

Une analyse approfondie nous amène à la conclusion que le spectre humain est un repaire de démons sales; la conclusion est qu’après la mort, les humains actuels sont transformés en une légion de démons qui continue. En effet, la personne physique humaine meurt, parce que les humains actuels ne sont pas immortels; néanmoins, les humains actuels se croient immortels et puissants, mais leur point de rupture de l’arrogance est fulminé par le Rayon de la Mort, et de leur Tour de Babel ils roulent dans l’abîme. C’est la fatalité.

fiery furnace

Christ astral et Christ mental

Les humains actuels ont deux centres qu’ils n’utilisent pas: le mental supérieur et l’émotion supérieure. Ce sont deux centres divins, les véritables instruments des humains éternels et impérissables avec âme. Nous pouvons étudier en profondeur les grands mystères de la vie et de la mort avec ces deux centres supérieurs. On nous a dit que nous pouvons même pénétrer dans la Grande Réalité qui est bien au-delà du Temps et de l’Éternité avec ces deux centres supérieurs.

Ceux qui croient qu’ils utilisent déjà ces deux centres sans avoir engendré le véhicule de l’Esprit-Christ et le véhicule de l’Astral-Christ se trompent complètement, car il faut engendrer ces deux véhicules pour habiller l’esprit supérieur et le supérieur. L’émotion (ce n’est qu’au moyen de l’Arcane AZF qu’il est possible d’engendrer ces deux véhicules supérieurs). L’Astral-Christ est né dans la Troisième Initiation des Mystères Majeurs et l’Esprit-Christ est né dans la Quatrième Initiation des Mystères Majeurs. Par conséquent, les corps astral et mental étudiés par les occultistes et souvent mentionnés par la théosophie ne sont que de misérables Spectres de la mort qui finiront par être fulminés par le terrible rayon de la Justice Cosmique. Ainsi, c’est ainsi que la Tour de Babel avec Satan roulera dans l’abîme.

Immortality

Immortalité

Quiconque possède les corps astral et mental devient absolument immortel. Lorsque nous étudions ces véhicules christiques et les comparons avec les véhicules astraux et mentaux utilisés par les défunts, nous trouvons les différences suivantes:

L’Astral-Christ brille à merveille, tandis que l’astral de la mort ne brille pas parce que ce n’est qu’une ombre fatale.

L’Esprit-Christ brille glorieusement, tandis que l’esprit de la mort ne brille pas.

L’Astral-Christ est pur des passions, tandis que l’astral de la mort est un véhicule pour les passions animales.

L’Esprit-Christ a une figure angélique et divine, tandis que l’esprit de la mort a une figure animale.

L’Astral-Christ a éveillé la Kundalini et les Chakras, tandis que l’astral de la mort n’a pas éveillé la Kundalini et si par hasard il a réveillé les chakras (au moyen de n’importe quel genre de discipline ésotérique) ils brillent comme des feux fatals dans l’obscurité de l’abîme.

Conclusion:

  • L’Humain-Christ est immortel, alors que l’humain terrestre ne l’est pas.
  • L’Humain-Christ brille comme le Soleil, tandis que l’humain terrestre n’est qu’une ombre.
  • L’Humain-Christ est un Être auto-réalisé!

Qu’est-ce qui est fondamental

Ces étudiants en occultisme qui pratiquent des exercices ésotériques sans travailler avec l’Arcane A.Z.F. sont semblables à l’homme qui construit sa maison sur le sable, son bâtiment roulera dans l’abîme; nous devons construire sur le rocher vivant, ce rocher est le sexe. Quiconque développe ses chakras dans le spectre de la mort roulera dans l’abîme; son temple sera une tour fulminée.

Quiconque engendre son corps christique avec l’Arcane A.Z.F. et travaille avec le développement de leurs chakras deviennent des Christs vivants.

L’éveil de la conscience

Il faut éveiller la conscience pour ne pas tomber dans l’abîme de la perdition. Actuellement, il existe de nombreux chefs de groupes ésotériques dont la conscience est profondément endormie; les chefs aveugles guidant les aveugles, tous rouleront dans l’abîme; c’est la loi.

Les êtres humains actuels vivent absolument endormis; par exemple, si soudainement au cours d’un match de football un groupe de footballeurs devait éveiller sa conscience, vous pouvez être absolument sûr que le match se terminerait de manière inattendue car tous les joueurs, honteux d’eux-mêmes, fuiraient immédiatement le terrain de football.

La cause fondamentale du rêve profond dans lequel vit la conscience de l’humanité est ce qui s’appelle :F-A-S-C-I-N-A-T-I-O-N. La conscience des joueurs de football est profondément fascinée par le jeu, donc ils jouent endormis, apparemment ils jouent éveillés, mais la réalité est néanmoins qu’ils jouent pendant leur sommeil.

Sommeil ordinaire

Pendant les heures de repos (alors que le corps dort habituellement dans son lit), l’ego voyage plusieurs fois hors du corps physique vers des endroits très éloignés. Cependant, hors du corps physique, l’ego vit endormi; en effet, l’ego emmène ses rêves dans les mondes supersensibles. Dans les mondes intérieurs, les charpentiers sont dans leurs ateliers de menuiserie rêvant de toutes les choses qu’ils font dans le monde physique; de même, les forgerons sont dans leurs forges, les policiers patrouillent dans les rues, les tailleurs sont dans leurs ateliers de couture, les ivrognes sont dans les bars, etc., tous rêvent, tous portent leurs rêves dans leurs mondes supersensibles. Et après la mort, ils continuent à répéter la même chose; leur ego continue avec les mêmes rêves. En effet, comme dans le sommeil ordinaire, l’ego réalise ses rêves; il en est de même après la mort physique.

Technique d’éveil de la conscience

La technique d’éveil de la conscience est basée sur le rappel de soi de soi. Chaque humanoïde se trouve fasciné par beaucoup de choses comme nous l’avons déjà indiqué dans le paragraphe précédent. On s’oublie quand on est fasciné devant une certaine représentation; on rêve alors.

Lors d’une assemblée publique, les gens se sont lancés dans la violence. Messieurs (lorsqu’ils sont dans leur bon jugement) qui ne sont pas capables de prononcer un mauvais mot, tout à coup, alors qu’ils sont déconcertés par la multitude, finissent par insulter et lapider leur voisin; voici le pouvoir de la fascination. On s’oublie, puis on rêve et en rêvant on accomplit beaucoup de choses complètement absurdes. La honte et les problèmes surviennent après la fin du rêve. Ainsi, il est nécessaire que l’étudiant gnostique ne soit fasciné par rien.

Les étudiants gnostiques doivent se souvenir d’eux-mêmes en présence de toute représentation intéressante; ils doivent se poser les questions suivantes: Où suis-je? Qu’est ce que je fais ici? Suis-je hors de mon corps physique?

Ensuite, observez attentivement tout ce qui vous entoure; avec des yeux curieux, regardez très attentivement le ciel et tous les détails des mondes intérieurs, les couleurs étranges, l’animal rare, l’ombre bien-aimée d’un parent décédé, etc., ceux-ci confirmeront que vous êtes hors de votre corps physique; c’est ainsi que vous éveillerez votre conscience. Dans ces moments de réflexion et de souvenir de soi, il devient très utile d’effectuer un petit saut avec l’intention de flotter dans l’environnement environnant. Ainsi, logiquement, si nous flottons, c’est parce que nous sommes hors de notre corps physique.

Si tous ceux qui rêvent posaient de telles questions réfléchies pendant leur rêve, alors logiquement, ils éveilleraient leur conscience. Si après la mort du corps physique, l’ego se posait de telles questions réflexives en présence de toute représentation, alors il se réveillerait instantanément. Malheureusement, de telles questions réflexives ne sont jamais posées par l’ego parce que pendant la vie il n’a pas l’habitude de le faire. Par conséquent, il est nécessaire de développer cette habitude et de la vivre intensément. Ainsi, ce n’est qu’ainsi qu’il est possible d’avoir l’idée de se poser de telles questions réflexives pendant le sommeil ordinaire et après la mort.

Par conséquent, le résultat de cette pratique est l’éveil de notre conscience. Quiconque éveille sa conscience devient clairvoyant. Quiconque éveille sa conscience vit complètement éveillé dans les mondes supérieurs pendant le sommeil du corps physique.

Les Grands Maîtres ne rêvent pas; ce sont des citoyens conscients des mondes supersensibles. Les Grands Maîtres travaillent consciemment et positivement dans les mondes supérieurs pendant le sommeil de leur corps physique. Il faut donc éveiller la conscience pour ne pas y aller aveugle. Les aveugles peuvent tomber dans l’abîme. L’Arcane 16 est très dangereux.

Image

La Mémoire

La mémoire entière se trouve déposée dans le subconscient. De nombreux initiés travaillent dans les mondes internes pendant le sommeil ordinaire avec connaissance; malheureusement, dans le monde physique, ils ignorent cela parce qu’ils n’ont pas une bonne mémoire; nous devons donc apprendre à gérer le subconscient.

Dans les moments de réveil physique du sommeil ordinaire, nous devons commander le subconscient comme suit: «  le subconscient m’informe de tout ce que j’ai vu et entendu en dehors de mon corps physique.  » Par la suite, pratiquez un exercice rétrospectif afin de vous souvenir de tout ce que vous fait en dehors de votre corps physique. Forcez votre subconscient à fonctionner, donnez-lui des ordres impératifs afin de l’obliger à vous informer. Pratiquez cet exercice pendant l’état de sommeil dans les moments où vous vous réveillez de votre sommeil ordinaire.


La Lettre Ayin

Écrit par un instructeur gnostique

Ayin

L’œil, la joie, la providence divine, la vue divine.

Le nom Yod-Havah ou Jah-Havah יהוה (Yod, He, Vav, He) a la valeur kabbalistique de 26, ce qui fait l’addition de 8 (saint huit – l’infini) et l’orthographe complète de la lettre Ayin est égale à 130 ou 5 fois 26. Dans la Kabbale, cela est compris comme suit: le Saint Huit, les yeux de Yah, l’infini est égal au nombre cinq, le Pentalpha. Ainsi, les yeux de Dieu, l’infini, les huit saints, les yeux de Jah, le Père possèdent les cinq attributs divins de Havah, la Mère. L’œil gauche (lié à Zayin-Ob) possède cinq états de gentillesse, tandis que l’œil droit (lié à Vav-Od) possède cinq états de gravité ou de puissance. Les deux états sont respectivement liés à Vénus (gentillesse) et à Mars (sévérité) et sont placés en potentialité dans Malkuth, le Royaume, exactement dans Noun qui se trouve dans la Neuvième Sphère, le rocher de Yesod.

Isaiah 2: 10:

Entrez dans le rocher (de Yesod) et cachez-vous dans la poussière, par crainte (Pehad) de Jah-Havah, et pour la gloire de sa majesté.

Le pouvoir, la gloire et la majesté de Jah-Havah dans le Microprosopus, est montré dans Pehad; il se réfère au pouvoir de la conscience cachée dans Noun dans Yesod-Sex, de la Sephirah Malkuth (le corps physique). Ce pouvoir caché dans Noun est libéré (au moyen de l’Alchimie Sexuelle) à travers Zayin, le pouvoir créateur féminin du sexe: «La femme (Isha, Ob, Ida) qui craint Jah-Havah sera louée.» Le pouvoir des yeux de Jah-Havah descend de Daath au-dessus et est placé en dessous dans la pierre de Yesod.

– Psaumes 118: 22, 23

La pierre que les constructeurs ont refusée est devenue la pierre de tête du coin. C’est ce que fait Jah-Havah; c’est merveilleux à nos yeux.

– Proverbs15: 3

C’est ainsi que «les yeux de Jah-Havah sont partout (en bas dans Yesod et en haut dans Daath), contemplant le mal et le bien».

– Zachariah 10: 2, 3

Car les Teraphim ont parlé de vanité et les devins ont vu un mensonge et ont raconté de faux rêves; ils réconfortent en vain: c’est pourquoi ils sont allés comme un troupeau, ils sont affligés, parce qu’il n’y a pas de berger.

Ma colère est réveillée contre les bergers, et j’ai puni les chèvres (les fornicateurs): car Jah-Havah Sabaoth a visité son troupeau la maison de Juda (Iscariot, les organes sexuels, Yesod), et fais-les (qui sont dans la chasteté) comme son cheval majestueux dans la bataille.

Quand notre Elohim Intérieur (Jah-Havah dans Daath) regarde la Lumière Transcendante de l’Ayin Soph Aur avec sa Vision Divine, il le fait avec son œil droit (Zayin) et à travers son œil gauche, il regarde vers le bas et envoie la lumière dans Yesod et le stocke dans Noun, puis dans son Bodhisattva, il voit tout ce que la Parole avait fait en haut et en bas, et voit que c’est très bon.

Et (le Bodhisattva dit) je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc; et celui qui était assis sur lui fut appelé Fidèle et Vrai, et avec justice il juge et fait la guerre. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, et sur sa tête il y avait plusieurs couronnes (Kethers); et il avait un nom écrit, que personne ne savait, mais lui-même. Et il était vêtu d’un vêtement trempé de sang: et son nom s’appelle La Parole de Dieu. – Révélation 19: 11-13

Et il saisit le dragon, ce vieux serpent, qui est le diable et Satan, et le lia mille ans, et le jeta dans le gouffre sans fond, et l’enferma, et mit un sceau sur lui, afin qu’il le fasse. Ne trompez plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans soient accomplis, et après cela il faudra qu’il soit délié un peu de temps. – Révélation 20: 2

– Deutéronome, chapitre 11: 7-13

Vos yeux ont vu tous les grands actes de Jah-Havah, ce qu’il a fait. Par conséquent, vous garderez tous les commandements que je vous commande aujourd’hui, afin que vous soyez forts, et que vous entriez et possédiez le pays (d’Avalon, le paradis perdu de Milton), où vous allez pour le posséder; et que vous puissiez prolonger vos jours dans le pays, que Jah-Havah a juré à vos pères (ou monades) (intérieurs) de leur donner et à leur semence (Noun), une terre qui coule avec du lait et du miel.

Car le pays où vous entrez pour le posséder n’est pas comme le pays d’Égypte (Mitzraïm Assiah, Malkuth, le cercle extérieur de Samech), d’où vous êtes sorti (par l’alchimie sexuelle), où vous (par l’acte sexuel) ) a semé ta graine et l’a arrosée avec ton pied (ou Yod), comme un jardin d’herbes.

Mais la terre, où vous allez pour la posséder, est (la Quatrième Dimension, l’Eden, le Jardin des Esperides, la Terre d’El-Shaddai, le cercle intérieur de Samech) une terre de collines et de vallées, et boit l’eau de la pluie. du ciel (Schamayim de Daath à Atziluth): Une terre dont Jah-Havah votre Dieu (intérieur) se soucie: les yeux de Jah-Havah votre Dieu (intérieur) sont toujours sur lui, depuis le début de l’année (l’œil droit de Kether qui reçoit la lumière de l’Ayin Soph Aur dans Daath) même jusqu’à la fin de l’année (l’œil gauche de Kether qui reflète la lumière de l’Ayin Soph Aur vers Noun à Yesod, le centre de Malkuth, la Terre) .

Et il arrivera, si vous écoutez diligemment mes commandements que je vous commande aujourd’hui, d’aimer Jah-Havah, votre Dieu (intérieur), et de le servir de tout votre cœur et de toute votre âme.

La Terre Promise, est la Terre d’Ish-ra-el, la Terre d’Avalon, l’autre Malkuth, l’autre Royaume, la Terre de la Quatrième Dimension bénie par Aleph; c’est le monde des Ashim ou Ishim, les âmes de feu, les âmes des justes; ce sont les âmes de feu (Ish) les Ashim qui ont incarné le Dieu RA (Ra-El).

Zayin-Vav et l’effluvia de Noun = Ayin

L’effluvia Divine (le Shin de RA) l’Ish du Dieu «Jah» d’en haut pénètre dans les narines (comme Aleph, le Rouach Elohim) et descend à travers Vav dans Yesod et reste en potentialité dans les vaisseaux sexuels (comme Noun, le sperme ou l’ovule); c’est «Havah» la force sexuelle de Malkuth, la force créatrice féminine de Jah-Havah dans les organes sexuels masculins ou féminins. Ainsi, le feu de Dieu, l’héritier du trône est en potentialité au sein de «Havah-Malkuth» en tant que Nun. Lorsque ce feu est libéré de ses vaisseaux au moyen de Daath (alchimie sexuelle), il devient Yeshua, qui ramène les âmes exilées à Malkuth-Egypte-Mitzraïm dans l’Eden, la Terre Promise. Ainsi, à travers Zayin (alchimie sexuelle), le feu (Ish) du Dieu Ra (dans les organes sexuels Havah) retourne vers l’intérieur et vers le haut lorsque Noun (sperme et ovule) sont transmutés en énergie créatrice qui entre dans la moelle épinière (la Terre) d’Ish-Ra-El). Ce triple pouvoir de Shin (feu) se réveille avec l’union de Yod et Havah, Vav et Zayin, Od et Ob, Pingala et Ida, Ish et Isha. Ce pouvoir éveillé est la Lumière de l’Ayin Soph qui devient Yeshua (le fils de Noun). Ainsi, Yeshua, le Sauveur est le feu béni de Dieu reçu par Noun à travers Vav et libéré par Zayin dans la moelle épinière au moyen de l’alchimie sexuelle. C’est ainsi que la nonne, la racine, la graine dans Yesod-Sex se transforme en énergie et devient Yeshua, Jésus, le feu de l’Ayin Soph Aur qui entre dans le pays d’Ishrael, la moelle épinière.

Tower of Babel

Quand Yeshua comme lumière et feu atteint la tour de la tête et touche l’atome de Kether, le Père à la racine du nez (entre les sourcils) puis l’œil clairvoyant, l’œil de la sagesse (l’œil de Chokmah, l’œil de Horus) est développé. Ainsi, le raisonnement objectif surmonte le raisonnement subjectif et la fondation des murs de Jéricho (théories et dogmes du cercle extérieur de Samech) d’Assiah, (la tour de Babel) tombe et la ville d’Ai (œil divin, vue divine) est conquise. par Volonté Divine.

Samson blind

Cependant, malheur au Samson de la Kabbale s’il se laisse endormir par la force sexuelle féminine de MalkuthAssiah (Delilah), car les Philistins (son ego) construiront à nouveau la Tour de Babel dans sa tête, et éteignez ses yeux (sa vue divine), et il sera lié par des chaînes d’airain passionnel. Il travaillera dans la prison de Malkuth (le cercle extérieur de Samech, la roue de Samsara) à travers de nombreuses réincarnations, apprenant que la vue divine ne peut être conquise par ceux qui convoitent la richesse de Malkuth (la Terre) ou par ceux qui convoitent les pouvoirs divins. ou par ceux qui convoitent l’Isha du voisin (force sexuelle de Malkuth, corps physique), ou par ceux qui convoitent la maison du voisin, son champ, ou son serviteur, ou sa servante, son bœuf, ou son âne, ou tout ce qui est du voisin.

Les bodhisattvas déchus deviennent des Juifs errants qui font l’expérience de leur diaspora (incarnations très difficiles et amères) surveillées par les yeux de leur Dieu intérieur qui exige d’eux la reconquête de leur sainteté perdue, leur perte de vue divine. Si à la fin de nombreuses incarnations ils ne reconnaissent pas et ne se soumettent pas à la Divine Providence, ils sont alors envoyés dans Klipoth, les mondes infernaux, accusés de trois crimes:

1. L’assassinat de leur Dieu intérieur par la fornication

2. Le déshonneur des Elohim

3. Ayant commis divers crimes mineurs à travers de nombreuses réincarnations.

adultery

– Matthew 5: 27 29

Vous avez entendu dire qu’ils ont dit autrefois, vous ne commettrez pas d’adultère: Mais je vous dis que quiconque regarde (de son œil droit) une femme (Isha, Ob) (la force sexuelle de Malkuth, physique corps) pour convoiter après qu’elle a commis un adultère avec elle déjà dans son cœur. Par conséquent, si votre œil droit vous offense, arrachez-le et jetez-le loin de vous: car il est avantageux pour vous qu’un de vos membres périsse, et non que votre corps entier soit jeté en enfer.

– Matthew 5: 38-42

Vous avez entendu qu’il a été dit, œil pour œil et dent pour dent: Mais je vous dis que vous ne résistez pas au mal (parce que la vue divine ne peut être vaincue par ceux qui sont asservis par la colère, la haine, le ressentiment, vengeance, etc.): mais quiconque (avec envie) vous frappera (ou vous méprisera) sur la joue droite (actions justes), donnez-lui aussi l’autre (montrez-lui qu’il a raison, que vous n’êtes pas parfait). Et si (à cause du karma) quelqu’un veut vous poursuivre en justice et vous enlever votre manteau, laissez-lui aussi votre manteau. Et quiconque te contraindra à faire un mille, fais-en deux avec lui. Donnez à celui qui vous le demande, et à celui qui vous emprunterait ne vous détourne pas.

Parce que la conquête de Jéricho n’est pas possible à ceux qui convoitent les pouvoirs spirituels; les pouvoirs de l’âme nous viennent lorsque nous nous sanctifions. Dieu ne délivre pas sa puissance au diable, l’ego. La Vision Divine appartient à l’Intime dans le Cercle Intérieur de Samech (le Royaume des Cieux). La Vue Divine ne se développe dans l’âme que par l’Intervention Divine des Elohim et lorsque le Noun du cercle extérieur de Samech est transmuté en énergie et par le renoncement aux biens de Malkuth (en ne les convoitant pas).

Behemoth

– Ecclésiastes 3: 16-21

Et de plus j’ai vu (que les âmes présentes des hommes sont Ismaël en exil; ce sont les âmes dans le cercle extérieur de Malkuth-Égypte-Assiah) sous le soleil du lieu du jugement, que la méchanceté était là; et le lieu de la justice, cette iniquité était là.

J’ai dit en mon cœur, Dieu jugera les justes et les méchants, car il y a un temps là-bas pour chaque but et pour chaque œuvre.

J’ai dit dans mon cœur au sujet de l’état des fils des hommes afin que Dieu les manifeste et qu’ils voient qu’ils sont eux-mêmes des bêtes.

Car ce qui arrive aux fils des hommes arrive aux bêtes; même une chose leur arrive: comme l’un meurt, ainsi meurt l’autre; oui, ils ont tous un seul souffle; de sorte qu’un homme n’a pas de prééminence sur une bête: car tout est vanité. Tous vont au même endroit; tous sont de la poussière, et tous redeviennent poussière.

Qui connaît l’esprit de l’homme qui monte et l’esprit de la bête qui descend sur la terre?

Malkuth, la Terre est construite et dirigée par les Elohim de la quatrième dimension qui manipulent (de Yesod) les cinq puissants Tatwas de Havah, la Mère Divine Aima Elohim. Akasa, Tejas, Vayu, Apas et prithvi Tatwas des Schamayim ci-dessous (Yesod-Sex) sont dotés du pouvoir créateur qui descend de la Vision Divine de Dieu de Schamayim au-dessus (Daath).

Psaume 33: 18:

Voici, l’œil de Jah-Havah est sur ceux (les chastes) qui le craignent (qui le craignent), sur ceux qui espèrent en sa miséricorde.

C’est la vue divine seule dans la tête; l’Atome de Kether est au milieu des sourcils. Dans les «Maîtres auto-réalisés» qui ont en activité les pouvoirs christiques du cœur-Nous, le Christ Intérieur a déjà équilibré (à travers les pouvoirs du cœur) les cinq bontés de Zayin-Havah ainsi que les cinq sévérités de Jah –Vav. Ainsi, les yeux de Jah-Havah (la Vue Divine dans les justes, les veilleurs, les maîtres ressuscités du pays d’Avalon) sont partout, contemplant le mal et le bien. – Proverbes 15: 3

– Révélation

Ces choses disent que le Fils de Dieu (Chokmah incarné dans le Bodhisattva), qui a ses yeux comme une flamme de feu, et ses pieds sont comme de l’airain fin!

La vue divine est liée à l’œil clairvoyant, l’œil d’Horus, l’œil de Chokmah qui est directement lié à l’atome de Kether (à la racine du nez). Cet œil est toujours ouvert dans l’Ancien des Jours. Quand l’âme veut ouvrir cette Vision Divine ou l’Œil Clairvoyant Divin, elle le fait par l’action droite, la pensée droite et le sentiment droit (l’Être-Partkdolg-Devoir) parce que dans l’Ancien des Jours il n’y a plus de sens; tout est parfait en lui. En lui, la lumière de l’Ayin Soph Aur est toujours parfaitement transformée. Le début de la bonne transformation de la Lumière de l’Ayin Soph est Pehad, car dans Yesod-Sex, Noun (le Sperme ou l’Ovule) est le vaisseau qui contient la lumière-révélation la plus cachée et la plus céleste du mouvement de lumière transcendantal de l’Ayin Soph Aur qui émerge de Mem-Sophit et se manifeste à travers Samech, le Saint Huit.

L’âme, qui suit le droit chemin des Bodhisattvas, se réjouit de la Divine Providence de Dieu lorsqu’elle accomplit le Devoir Être-Partkdolg. Les Trois Supernaux: Kether, Chokmah et Binah confèrent trois niveaux de Providence qui correspondent aux trois facteurs de la Révolution de la Conscience: naître, mourir et se sacrifier pour l’humanité (comme l’enseigne Samael Aun Weor). Les trois facteurs de la révolution de la conscience sont les règles les plus fondamentales pour recevoir l’assistance de notre Dieu intérieur individuel particulier. Par la pratique des trois facteurs de la révolution de la conscience, l’initié fait l’expérience du Christ dans son propre esprit, âme et corps. Au moyen de la pratique des trois facteurs de la révolution de la conscience, les Elohim nous guident, nous observent et nous protègent. Chaque travail d’alchimie, chaque travail de médiation, chaque travail de charité est enregistré dans l’Akasa-ci-dessus dans les mondes internes et ci-dessous dans notre conscience dans le monde physique.

C’est ainsi que l’initié expérimente et soumet sa volonté à son Dieu intérieur et aux Elohim, éprouvant ainsi une crainte envers son être intérieur, la Loge Blanche, la fraternité universelle, les Elohim du Royaume des Cieux dont la Loi et l’Ordre contrôlent les Sept Cosmos de l’Univers et qui guident les initiés à travers les centres supérieurs de leur Être.

Les Saints Huit , les Yeux de Dieu, au moyen du chemin octuple (basé sur la pensée juste, le bon sentiment et l’action juste) veillent et guident chaque âme qui entre dans le chemin de la réalisation de soi de son être.

Le chemin octuple basé sur une pensée juste, un sentiment juste et une action juste amène les âmes dans le Nirvana, le monde des justes, le Royaume des cieux ou cercle intime de la lettre Samech. C’est ainsi que l’âme expérimente le royaume des cieux et comprend que les profanes, les injustes, les fornicateurs ne vivent que dans le cercle extérieur, le cercle de la confusion des langues, le monde physique, la tour de Babel. Ainsi l’âme voit clairement la séparation des deux cercles de l’Ouroboros (l’intérieur de l’extérieur) et ne s’identifie à aucun d’eux.

À travers l’Œil Infini de Dieu, le Saint-Huit, le marcheur du chemin octuple fait l’expérience de la volonté de Kether (le Glorian) qui dirige chaque étape du Bodhisattva afin de réaliser l’auto-réalisation complète des trois forces primaires en lui.

Enfin, le Bodhisattva retourne dans l’Ayin Soph afin d’accomplir le but ultime de sa Création, qui est de devenir un Gardien, un Logos, un Cosmocréateur, un Elohim qui apporte à tout Mahamanvantara le pouvoir de l’Ayin Soph dans la Création et aide le Christ Cosmique pour accomplir son dessein divin (l’éveil des mêmes attributs divins dans toutes les Monades dans chaque manifestation cosmique). Les Cosmocréateurs sont avec compassion en admiration devant eux-mêmes en référence à la révélation de l’Amour Infini de l’Ayin Soph pour tous et chacune de ses particules. Les Cosmocréateurs manifestent la puissance de l’Ayin Soph à travers de nombreux Mahamanvantaras et entrent finalement dans la Totalité, l’Ayin et disparaissent à jamais de l’univers de la relativité. C’est le secret du droit chemin des Bodhisattvas au cœur compatissant.

Christ and the blind

Jean, chapitre 9:

Et comme Jésus (Yeshua, le fils de Noun) passait (la tour de Babel), il vit un homme (né dans le cercle extérieur de Samech, dont le nom était Samson) qui était aveugle (des mystères du sabbat) de sa naissance.

Et ses disciples lui ont demandé, en disant: Rabbi, qui a péché (dont le karma est celui-ci), cet homme (dont le nom était Samson), ou ses parents (ancêtres ou progéniteurs religieux), qu’il était né aveugle (des mystères du sabbat). à travers de nombreuses réincarnations)?

Jésus (Yeshua, le fils de Noun) répondit, ni cet homme (dont le nom était Samson) n’a péché, ni ses parents (ancêtres ou progéniteurs religieux): mais que les œuvres (des mystères du sabbat) de Dieu soient faites ( parfaitement) manifeste en lui.

Je dois travailler les œuvres de lui (l’Ayin Soph Aur) qui m’a envoyé, alors qu’il fait jour (à Malkuth, le Royaume, le cercle extérieur de Samech): la nuit (Delilah) vient (à Klipoth), quand aucun homme ne peut travail (avec les mystères de Daath ou les Saturnales des Sages).

Tant que je (en tant que Noûs) suis dans le monde, je suis la lumière du monde.

Quand il eut ainsi parlé (la Parole), il cracha (du feu) sur le sol (Adamah-Yesod), et fit de l’argile (de Haishim) du crachat (ardent), et (au moyen de l’Alchimie) il (l‘Atom Noûs ) oignit les yeux de l’aveugle (nommé Samson) avec de l’argile (de Haishim), et lui dit: Va, lave (tes yeux) dans la piscine de (Schamayim en Yesod ou) Siloé, (qui est par interprétation, Envoyé.) Il a donc suivi son chemin (initiatique), et s’est lavé (ses yeux dans Schamayim), et est venu voir.

Les voisins donc, et ceux qui auparavant l’avaient vu qu’il était aveugle (des mystères du sabbat), ont dit, n’est-ce pas lui (l’ancien Samson) qui s’est assis et a supplié?

Certains ont dit, c’est lui: d’autres ont dit, Il est comme lui: mais il a dit, je suis lui (Samson). C’est pourquoi ils lui dirent: Comment tes yeux ont-ils été ouverts? Il répondit et dit: Un homme qui s’appelle Jésus (Yeshua, le fils de Noun) a fait de l’argile (de Haishim), et a oint mes yeux, et m’a dit: Va à la piscine de (Schamayim à Yesod ou) Siloé, et laver: et je suis allé (sur le chemin de l’initiation) et lavé (mes yeux dans Schamayim), et j’ai reçu la vue.

Alors ils lui dirent: Où est-il (la lumière de Noun)? Il a dit, je ne sais pas. Ils ont amené aux pharisiens lui (Samson) qui autrefois était aveugle.

Et c’était (au moyen de) le (les mystères du) jour du sabbat quand Jésus a fait l’argile (de Haishim), et a ouvert les yeux. Ensuite, les pharisiens lui ont également demandé comment il avait reçu sa vue. Il leur dit: Il (au moyen des mystères de la lettre Ayin) a mis de l’argile (faite de Haishim) sur mes yeux (pinéal et pituitaire), et je me suis lavé (mes yeux dans Schamayim), et je vois.

C’est pourquoi certains des pharisiens (qui prêchent sur ce qu’ils ne pratiquent pas) ont dit: Cet homme n’est pas de Dieu, parce qu’il ne garde pas (les mystères du) jour du sabbat (en secret). D’autres ont dit, comment un homme qui est un pécheur peut-il faire de tels miracles (enseigner une telle sagesse)? Et il y avait une division parmi eux.

Ils disent encore à (Samson) l’aveugle, que dites-vous de lui, qu’il vous a ouvert les yeux? Il a dit: Il est un prophète (un voyant de la lumière).

Mais les Juifs (ceux qui connaissent le mystère de Daath) ne croyaient pas à son sujet (Samson) qu’il avait été aveugle, et ont reçu sa vue, jusqu’à ce qu’ils aient appelé les parents (ancêtres ou ancêtres religieux) de celui qui avait reçu sa vue. Et ils leur ont demandé, en disant: est-ce votre fils (votre dévot), dont vous dites qu’il est né aveugle (des mystères du sabbat)? Comment voit-il alors (comprend-il les mystères)?

Ses parents (ancêtres ou ancêtres religieux) leur ont répondu et ont dit, nous savons que c’est notre fils (ou dévot), et qu’il est né aveugle (des mystères du sabbat): Mais par quels moyens il voit maintenant (les mystères du sabbat), nous ne savons pas; ou qui a ouvert les yeux, nous ne savons pas: il est majeur; demandez-lui: il parlera pour lui-même.

Ces paroles parlaient à ses parents (ancêtres ou ancêtres religieux), parce qu’ils craignaient les Juifs (ceux qui contrôlent la Tour de Babel): car les Juifs avaient déjà convenu que si quelqu’un avouait qu’il était (une incarnation du) Christ, il devrait être expulsé de la synagogue.

C’est pourquoi ses parents (ancêtres ou ancêtres religieux) ont dit: Il est majeur; demande lui. Puis ils appelèrent de nouveau l’homme qui était aveugle, et lui dirent: Louez Dieu: nous savons que cet homme est un pécheur.

Il répondit et dit, qu’il soit pécheur ou non, je ne sais pas: une chose que je sais, c’est que, alors que j’étais aveugle (des mystères du sabbat), maintenant je vois (les mystères de Daath).

Puis ils lui ont dit à nouveau, que t’a-t-il fait? Comment t’a-t-il ouvert les yeux?

Il leur a répondu, je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas entendu: pourquoi l’entendez-vous de nouveau? Serez-vous aussi ses disciples? Alors ils l’ont insulté et ont dit: tu es son disciple; mais nous sommes disciples de Moïse (l’humble Noun qui attire la lumière de la joie de Dieu dans le Schamayim de Yesod afin de l’intégrer à la conscience au moyen de l’Alchimie Sexuelle).

Nous savons que Dieu (au moyen de l’Alchimie Sexuelle) a parlé à Moïse: quant à cet homme, nous ne savons d’où il est.

L’homme répondit et leur dit: pourquoi il y a là une chose merveilleuse que vous ne savez pas d’où il est, et pourtant il m’a ouvert les yeux. Maintenant, nous savons que Dieu n’entend pas les pécheurs: mais si un homme (au moyen de l’Alchimie Sexuelle) est un adorateur de Dieu et fait sa volonté, il l’entend.

Depuis que le monde a commencé, il n’a pas été entendu qu’un homme avait ouvert les yeux de celui qui était né aveugle. Si cet homme n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire.

Ils lui répondirent et lui dirent: vous êtes entièrement né dans les péchés, et nous enseignez-vous? Et ils l’ont chassé.

Jésus (Yeshua, le fils de Noun) a appris qu’ils l’avaient chassé (de leur congrégation); et quand il l’eut trouvé, il lui dit, croyez-vous (tenez-vous bien, accrochez, aimez, connectez) en (l’effluve de l’Atom Nous) le Fils de Dieu (l’Ayin Soph)?

Il a répondu et a dit, qui est-il, Seigneur pour que je puisse croire (tenir cher, accrocher, aimer, connecter) en lui?

Et Jésus (Yeshua, le fils de Noun) lui dit, vous l’avez vu (et senti) à la fois (dans Yesod), et c’est lui (la lumière) qui parle avec vous (dans votre cœur).

Et il a dit: Seigneur, je crois (tenez-vous bien, accrochez, aimez, connectez). Et il l’adorait (l’Atom Noûs profondément dans son cœur). Et Jésus (Yeshua, le fils de Noun) a dit, pour le jugement je (la lumière de Noun) suis venu dans ce monde (de Malkuth), afin que ceux qui ne voient pas (les mystères du sabbat) puissent voir; et que ceux qui voient (mais ne les exécutent pas) soient rendus aveugles.

Et certains des pharisiens (qui prêchent sur ce qu’ils ne pratiquent pas et) qui étaient avec lui ont entendu ces paroles et lui ont dit: sommes-nous aveugles aussi?

Jésus (Yeshua, le fils de Noun) leur dit, si vous étiez aveugles (des mystères du sabbat), vous ne devriez pas avoir de péché: mais maintenant vous dites que nous voyons (les mystères de Daath); donc votre péché (de fornication) demeure (dans vos âmes).

%d blogueurs aiment cette page :