Qliphoth 3: Vénus

Catégorie : Kabbale 1 : Le Monde de Qliphoth

Écrit par : Instructeur gnostique

PlanètesDegré InitiatiqueCORPS
NEPTUNESERAPHINSEMPIREUM
URANUSCHERUBINSMAHAPARANIRVANA
SATURNETRÔNESPARANIRVANA
JUPITERDOMINATIONSNIRVANA
MARS VERTUSMONDE ATOMIQUE
SOLEILPUISSANCESBOUDHIQUE
VENUS PRINCIPAUTESCAUSAL
MERCURE ARCHANGESMENTAL
LUNEANGESASTRAL

Selon l’Arbre de Vie, la Sphère de Vénus est liée à Netzach, le monde de l’Âme Humaine, où nous trouvons le Malachim – Hébreu pour «Rois et Reines».

Dans le christianisme, Vénus est liée aux Principautés, ces êtres au-dessus des Archanges.

Le plan astral est le monde des anges.

Dans le plan mental, nous trouvons le monde des Archanges.

Dans la Sphère de Vénus, qui est le Monde Causal, le monde de la Volonté, nous trouvons les Principautés. C’est le monde électronique, dans lequel on retrouve les Monades.

La Monade est un trio d’Esprit, d’Âme Divine et d’Âme Humaine.

Le monde électronique commence là. La Monade est liée à d’autres dimensions au-dessus de Tiphereth, mais maintenant nous parlons de la partie inférieure de cette Monade qui est appelée Âme Humaine. Cette âme humaine qui doit être incarnée – l’âme humaine doit descendre, elle doit s’incarner dans le corps physique pour que nous ayons le droit d’être appelés êtres humains.

En Théosophie, l’âme humaine est appelée Manas supérieur, le corps causal, esprit supérieur, homme supérieur.

En dessous, nous trouvons l’esprit inférieur.

Nous avons donc deux esprits: un supérieur et un autre inférieur.

Mais les deux esprits sont quelque chose que nous devons créer dans la Neuvième Sphère, Yesod.

L’esprit que les Animas intellectuels ont en ce moment est dans un état lunaire. La lune est liée à la mécanicité de la nature, aux lois mécaniques. Tout animal a en lui-même, l’esprit et les émotions, des véhicules liés aux mécanismes de la nature.

Nous avons la possibilité de créer des corps individuels, particuliers, immortels, qui n’appartiennent pas aux mécanismes de la nature, mais qui seront liés à la volonté de Dieu. Tout ce que la Kabbale Gnostique étudie, c’est comment faire la Volonté de Dieu.

La prière du Seigneur déclare: «Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel».

Ce Ciel est le Ciel de Vénus, où la Volonté de Dieu s’accomplit, parce que Dieu est notre propre Esprit particulier, notre propre Monade particulière, notre propre Être. Dieu, notre Monade, notre Esprit, a deux âmes: l’Âme Divine qui est toujours avec Lui, qui est sa Conscience Divine, et sa Conscience Humaine. Cette Conscience Humaine, cette essence que la Monade a créée, a toutes les expériences que nous avons eues depuis le règne minéral jusqu’à ce que nous atteignions le niveau de l’être humain. Cette connaissance, cette conscience, est là avec la Monade, dans le monde Electronique, au Ciel, et notre but est de l’incarner.

Mais qui sommes-nous? Si l’âme humaine est là dans le ciel de Vénus avec notre Monade, alors qui sommes-nous?

Nous faisons partie de l’âme humaine. Cette partie est appelée l’embryon de l’âme, ou la conscience, ou ce que la religion conventionnelle appellerait l’âme, mais ce n’est pas une âme complète, juste une partie de celle-ci. Dans le bouddhisme zen, cette partie est appelée Bouddhata. Le Bouddhata fait partie du Bouddha, la Monade. Chacun de nous a son propre Bouddha. Notre Monade, Bouddha, envoie une partie de lui-même dans l’existence physique, dans le corps physique. Mais par notre honte, cette Bouddhata est embouteillée dans la luxure, la colère, la cupidité, l’orgueil, l’envie, la gourmandise, la paresse, la vanité, etc.

C’est pourquoi lorsque nous pratiquons la méditation; grâce à la technique de la méditation, nous apprenons à sortir cette Bouddhata, cette essence, qui fait partie de l’âme humaine, de la bouteille de l’intellect, qui est le même ego, puis cette âme, que Bouddhata s’échappe par la glande pinéale et jouit un instant du bonheur d’être uni à l’Esprit, au Bouddha, à notre propre Dieu individuel. Cette expérience est ce que nous appelons l’extase, le Samadhi ou l’enlèvement. Mais cette Buddhata, qui fait partie de l’Âme Humaine, a le devoir selon la Loi Cosmique d’effectuer le travail sous la direction de la Monade, dans le corps physique. Donc, après avoir éprouvé l’extase, il doit retourner dans la bouteille (corps physique). Il y a un travail à accomplir, il y a un travail à faire, qui est d’accomplir la Volonté de Dieu sur terre comme au Ciel.

Il y a des créatures dans la sixième dimension et toutes exécutent la Volonté de leur propre Dieu individuel. Ils agissent sous la direction de leur propre Être. Bien sûr, chaque Monade travaille conformément à la Loi, à la Loi Cosmique; parce que chaque Monade fait partie de l’Absolu. C’est pourquoi nous disons au Ciel qu’il y a du bonheur, parce qu’aucune de ces Monades n’enfreint la Loi, toutes agissent selon la volonté de chacune de leurs âmes humaines, donc la volonté de Dieu est accomplie au Ciel. Au Ciel, c’est toujours fait.

La Volonté de Dieu dans les cieux est Action-Volonté, dans laquelle chacune des Monades, ou Principautés, ces Anges qui vivent à ce niveau, agissent et accomplissent leur propre mission. Action-Volonté est l’accomplissement de notre propre travail en harmonie avec les autres forces, les autres êtres, dans le grand laboratoire de Dieu, qui est au Ciel.

Bien sûr, nous ne parlons ici qu’en relation avec ces êtres qui ont créé le Corps Causal, les êtres qui ont construit le Mental Supérieur.

Le Corps Causal est appelé le Mental Supérieur parce que c’est une sorte de Mental qui agit, qui obéit, à la volonté de Dieu, à l’action, à la volonté de l’Être.

Mais l’esprit inférieur, qui est en dessous du corps causal, est cet esprit qui analyse les choses et qui est très lent.

Le raisonnement est une faculté qui ne nous permet pas de comprendre l’Intime. Nous sommes habitués à cela.

Afin de naître de nouveau, nous devons naître au Ciel; nous devons créer les corps électroniques. Ce royaume commence dans le plan astral, lorsque nous créons le corps astral solaire, le corps des émotions supérieures. Pour naître dans le plan mental, nous devons créer le corps mental solaire. Pour naître dans le monde de la volonté, le monde de Vénus, nous devons créer le Mental Supérieur, le Corps Causal.

Lorsque nous naissons deux fois, nous apprenons à faire la Volonté de Dieu, la Volonté de notre Être. C’est ce que font les Principautés, dans le Ciel de Vénus.

On dit que le Ciel de Vénus est le Ciel de la Musique, de l’Art, car tout est harmonie, exécuté selon la Volonté de Dieu, à travers Tiphereth, «Beauté».

Ces Êtres du Ciel de Vénus s’incarnent – les Principautés se réincarnent parfois dans des corps physiques – lorsqu’ils s’incarnent avec tous leurs corps électroniques dans un corps physique, ils sont de grands messagers, et leur corps physique leur obéit; en d’autres termes, ils accomplissent la Volonté de Dieu au Ciel et aussi sur Terre.

La Volonté de Dieu dans le Ciel est Action-Volonté, conformément aux hiérarchies, et la volonté de Dieu sur Terre, le corps physique, est Sensation-Volonté – d’agir avec la Volonté de la Monade en harmonie avec les Lois Cosmiques. C’est quand la Monade agit dans le corps physique, quand elle transforme parfaitement toutes les sensations; cela s’appelle ésotériquement – le Devoir-Être-Partkdolg .

L’ Etre-Partkdolg-Devoir est Sa volonté d’action dans le corps physique d’une manière 100% parfaite, agissant parfaitement à travers le corps physique, et c’est ce que nous appelons Sensation-Volonté (ou, dans d’autres mondes, « Volonté sur Sensation » ).

Si vous observez comment notre corps physique est lié au monde physique, vous verrez que nous sommes liés par des sensations. Sans sensations, nous ne serions pas en contact avec le monde physique.

Nous avons cinq sens physiques. Les mots en tant que vibrations, ondes, provoquent des sensations, entrent dans le cerveau, et il y a quelque chose là-bas qui analyse, ou prend ces impressions, afin de les placer dans votre conscience, en vous-même. À l’intérieur, vous avez les impressions parce que vous recevez les sensations.

L’élément qui prend ces impressions pour les transformer parfaitement s’appelle conscience, lorsque cet élément est éveillé. Malheureusement, nous avons aussi cet élément appelé personnalité qui n’est pas de la conscience. La personnalité est créée en fonction du temps, de l’éducation, des circonstances et de l’héritage. Ainsi, la plupart du temps, nous transformons les conférences, les connaissances, les mots, les livres en fonction de notre personnalité. Tout le monde prend les impressions des mêmes conférences, connaissances, mots, livres de différentes manières quand ils utilisent leur personnalité, le «mauvais secrétaire».

Si vous n’aimez pas les mots que vous entendez ou lisez, alors l’ego agira à travers la personnalité et interprétera les mots en fonction des circonstances. Si vous êtes en colère, vous interprétez les mots d’une manière, si vous aimez les mots et êtes heureux, vous interpréterez les mots d’une autre manière. En d’autres termes, la conscience, la Buddhata, cet élément que nous devons utiliser pour faire le travail que nous devons faire, ne fonctionne pas. Ou, en d’autres termes, il agit en accord avec l’ego, en accord avec la personnalité, et est victime des sensations.

Ainsi, les sensations que nous recevons à travers les cinq sens ne sont pas contrôlées par Dieu, la Monade, mais par le Diable, l’Ego. Le diable dans ce cas est la luxure, la colère, l’orgueil, la cupidité, etc. L’ego agit à travers la personnalité que nous avons. Il est très rare que la Buddhata, l’essence, transforme toutes les sensations conformément à la Volonté de Dieu. Pas seulement les sensations visuelles et sonores: nous recevons également des sensations tactiles à travers la peau; par le nez, nous recevons des sensations olfactives, etc.

Les sensations les plus puissantes que le corps physique reçoit dans ce monde physique sont les sensations sexuelles liées au sens du toucher, car les organes sexuels sont les organes les plus puissants liés à la sensibilité. Le type de sensation que l’organe sexuel produit dans le corps physique est très fort, et la sensation qui donne du plaisir à la conscience. Bien sûr, transformer cette sensation de manière incorrecte, ou tout type de sensations lorsqu’elles entrent dans le corps, c’est ne pas accomplir la Volonté de Dieu. La Volonté de Dieu est la bonne transformation de toutes les sensations qui entrent dans le corps physique. «Que ta volonté soit faite sur la terre comme elle se fait au ciel».

Mais si vous observez, vous verrez que l’une des cinq sensations entre dans votre ego, et votre comportement dans ce monde physique est en relation avec votre ego et non avec la Volonté de Dieu. Chacun agit conformément à la Volonté de l’Ego, ou en d’autres termes à la Volonté du Désir. Le désir est l’identification à toute sensation. Le désir veut répéter la sensation encore et encore, sans tenir compte de la Volonté de Dieu. C’est ce que signifie la Bible quand elle dit que le serpent, qui est un symbole de l’instinct sexuel, a donné à Eve l’occasion de ressentir la sensation sexuelle, ou ce qu’on appelle l’orgasme. Bien sûr, quand Eve et Adam ont ressenti cette sensation, ils ont voulu répéter cette sensation à nouveau – ce « désir de répéter la même sensation » est ce qu’on appelle LUXURE.

Toute Principauté qui prend un corps physique dans le monde physique accomplira toujours l’acte sexuel avec la permission de la Volonté de Dieu – et dans l’acte sexuel toutes les sensations de plaisir qu’elles ressentent sont immédiatement transformées en faveur de l’Esprit, pour mettre le sexe sous la direction de l’Être. En d’autres termes, le corps physique, qui est le Diable, et ses sensations obéiront à la Volonté du Divin. Mais qui dans ce monde, lorsqu’il accomplit l’acte sexuel, pense-t-il au Divin ? – la majorité est toujours identifiée au démon de la luxure que nous avons à l’intérieur. Et c’est ainsi que nous exécutons ce que nous appelons Sensation-Désir.

 Ainsi, Perséphone a été autorisée à passer la moitié de chaque année (chaque vie) à la lumière du jour, à la surface de la Terre avec sa mère (nature), et l’autre moitié dans (Limbo) le monde souterrain, où elle régnait en tant que reine. des Enfers aux côtés de son mari le dieu Pluton (qui contrôle le subconscient).

Pour revenir à notre thème, il existe deux types de sensations. Quand l’Être accomplit la Volonté de Dieu sur terre comme au Ciel, il le fait toujours comme Sensation-Volonté. Mais lorsque l’Âme n’effectue pas la Volonté de Dieu sur terre, cette Âme exécute la Sensation-Désir.

Quand quelqu’un exécute Sensation-Désir, il exécute la Volonté Maléfique, ce qu’on appelle la Volonté de soi, qui n’est pas la Volonté de Dieu. Bien sûr, la racine du désir est la sensation, et la racine de l’ego est le désir lui-même. L’ego lui-même est ce désir continu de répéter et de répéter les mêmes sensations sans prendre en compte la Volonté de Dieu, ou la Volonté de l’Être, l’Esprit.

Si nous nous souvenons dans la Genèse, Jéhovah a dit:

De tout arbre du jardin tu peux manger librement, mais pour l’arbre de la connaissance, tu n’en mangeras pas. Car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement … – Genèse 2: 16-17

C’est la Monade qui parle à l’âme humaine:

Au milieu de votre corps se trouvent vos organes sexuels, et vous devez accomplir l’acte sexuel sous ma direction, et le jour où vous accomplissez l’acte sexuel sans ma permission, seulement de votre propre volonté, je mourrai en vous, ou vous mourrez pour moi, parce que vous accomplirez votre propre volonté. Vous allez créer en vous une autre volonté, qui ne sera pas ma volonté, mais la volonté du moi-ego, qui en d’autres termes est le désir.

Ainsi, quand l’homme a mangé du fruit, quand il a accompli l’acte sexuel sans la Volonté de Dieu, il a atteint l’orgasme, et cette sensation a créé la luxure, qui est la mauvaise volonté, le désir de répéter cette sensation.

Cette luxure qui est le désir sexuel, le désir de répéter la sensation sexuelle de l’orgasme, est en nous. Et nous pousse toujours à répéter la même chose.

Qu’est-ce qu’un péché? Un péché est la rupture de la Volonté du Divin. Bien sûr, notre propre Divin intérieur a sa propre Volonté, et nous devons essayer d’accomplir cette Volonté, mais nous sommes endormis – la Buddhata est embouteillée dans l’ego, nous devons donc découvrir comment faire la Volonté du Divin maintenant.

C’est pourquoi les grands avatars, les grands messagers, ont amené sur terre les règles, la loi écrite, pour ceux qui sont incapables d’être touchés par son propre Être à suivre sa propre volonté. Maintenant, nous devons suivre la loi écrite – Moïse a apporté les dix commandements. Ce sont la Volonté du Divin – nous devons les suivre, et la principale est: « Tu ne forniqueras pas », parce que c’est le début de la transgression de la loi. Et pour commencer à accomplir la Volonté du Divin sur terre en différentes étapes, nous commençons par analyser, en comprenant l’ego, qui est le désir. Chaque ego à l’intérieur de nous est désir, et est enraciné dans Sensation-Désir.

Par exemple, les femmes aiment être félicitées. « Comme tu es gentille, comme tu es belle », etc. Les femmes feront n’importe quoi dans ce monde, par l’alimentation, les vêtements, etc. pour montrer leur beauté, afin de recevoir ces éloges des autres. Lorsque vous recevez cet éloge, vous ressentez une sensation agréable – quelle est cette sensation? Nous sommes esclaves de ce que les autres pensent de nous. S’ils disent de bonnes choses, alors nous ressentons la sensation de nous sentir mieux, et qu’est-ce que c’est? Vanité? Nous dirions que c’est de la fierté, se sentir bien à cause des éloges. Mais quand nous disons «Oh, je sais que je suis jolie» ou «Je suis belle», c’est de la vanité. Et cette sensation de sentir que vous êtes jolie, que vous êtes beau, vous ressentez et nourrissez votre ego de vanité. Le Divin est humilité, mais nous aimons être loués.

Qu’est-ce que la gourmandise? Le désir de ressentir quelque chose de savoureux, que l’on aime. Les boissons horribles donnent des sensations horribles, et donc vous ne les désirez pas, mais des aliments que vous aimez, vous aimez les sensations qu’elles produisent, et vous en mangez beaucoup, satisfaisant votre gourmandise, voulant répéter les sensations encore et encore.

Nous savons que nous devons être en contact avec notre Être, et prendre la substance spirituelle de la nourriture, et nous pratiquons le mantra KRIM afin de faire de manger une cérémonie – mais c’est très rarement que nous faisons cela, parce que la plupart des le moment où nous sommes juste identifiés à notre gourmandise, parfois même pas la gourmandise mais la vanité parce que nous mangeons des choses qui ne nous feront pas trop gros, etc. Nous ne nous soucions pas de la nutrition de notre corps physique – nous ne nous rendons pas compte que le corps est juste un véhicule que nous devons nourrir pour en profiter. Mais le corps profite de nous, car nous sommes esclaves des sensations de manger. Et chaque fois que nous ne pouvons pas satisfaire les sensations physiques, nous sommes frustrés et nous demandons les sensations que nous aimons.

Nous voulons que nos partenaires nous parlent gentiment, nous voulons recevoir de belles sensations, et quand ils ne nous parlent pas doucement, alors nous sommes bouleversés, frustrés de ne pas pouvoir recevoir les sensations agréables et ainsi nous réagissons avec colère (désir frustré). De plus, cette demande de sensation peut être si forte qu’elle se transforme en violence puis en ressentiment, qui devient haine.

Et vous demandez aux autres de vous servir, et vous créez alors beaucoup de stupidités.

Certaines religions satisfont certaines sortes de désirs. Les religions ne doivent pas satisfaire les désirs, les sensations, mais malheureusement, elles le font, le type d’ego qui aime le sentir est sauvé, pour ressentir la sensation qu’il procure en se sentant «sauvé», etc.

Si vous observez le désir d’avoir la sensation de se sentir en sécurité, fort – vous aimez cette sensation, ce sentiment: «Je suis fort, puissant et je peux accumuler beaucoup d’argent», etc. Vous convoitez l’argent et devenez avide parce que vous le voulez être puissant sur la terre. Etre «puissant sur la terre», c’est ressentir la sensation d’être puissant – mais être puissant de cette manière, c’est être loin de l’Être, ne pas du tout accomplir la Volonté de l’Être sur terre.

Le christianisme et le judaïsme de nos jours n’accomplissent pas les dix commandements mais seulement leurs propres désirs.

Nous avons besoin d’un super effort de l’intérieur, et cet effort vient de l’intérieur lorsque vous travaillez pour votre âme, votre âme humaine. Lorsque vous commencez à comprendre que vous devez faire la Sensation Volonté – qui est d’accomplir la Volonté du Divin sur terre dans votre corps physique, et d’étudier très profondément les Dix Commandements. Et ce qui est mieux c’est de vous réveiller et d’être en contact avec votre Divin, et votre Divin vous dira: « C’est comme ça que vous devez faire les choses, vous avez cet ego qui enfreint ma loi, et c’est ce que vous dois faire ensuite pour faire ma volonté. « 

Si la Volonté de notre Dieu est accomplie alors la planète sera un paradis, mais ce n’est pas la Volonté de Dieu de forcer les autres à penser à notre manière, par la force ou même intellectuellement par des voies très subtiles. Vous devez toujours respecter les autres même si la volonté des gens est la mauvaise volonté parce que c’est l’une des règles de Dieu, le respect. Nous devons enseigner mais respecter les vues des autres, car chaque corps humain est le véhicule d’une âme qui doit obéir à la Volonté de son Être Intérieur, Dieu. Et c’est le devoir de la Monade dans cette âme de le faire, et personne ne peut le faire pour cette âme, seulement pour eux-mêmes.

Si nous obéissons à la Volonté du Divin, nous allons au Ciel. C’est pourquoi on dit que les âmes qui accomplissent le Bien vont au Ciel; cependant nous indiquerions ceux qui font de la bonne volonté. Tant que nous n’accomplissons pas ce devoir, nous reviendrons encore et encore avec Karma.

Quand une personne ne se soucie que de sa propre volonté, c’est-à-dire qu’elle ne vit que pour la satisfaction de ses propres désirs, pour la satisfaction de tout type de sensations, en d’autres termes aussi des sensations sexuelles, il est évident qu’elle est peu divorcée par peu de leur propre Être, parce qu’ils ne font pas sa volonté. 

Et dans chaque vie, ils construisent et construisent plus d’ego, ce qui exigera plus de sensations, ce qui provoquera plus de désir, car l’ego vit et se maintient à travers les sensations. Par conséquent, il est toujours en quête de sensations, et cela s’appelle le désir. « Je veux … »

Dante Alighieri dans La Divine Comédie trouve que dans la Troisième Sphère sous la surface de la terre, dans les Infradimensions de la nature, il trouve la Sphère de Vénus, exactement le contraire du Ciel de Vénus. Dans le Ciel de Vénus, tous les Êtres y accomplissent la Volonté du Divin, la Volonté de leur propre Être. Mais dans l’Infradimension, toutes les âmes accomplissent leur propre volonté, elles sont là simplement en train d’accomplir la satisfaction de leurs propres désirs, sensations, complètement séparées de la Volonté de leur Dieu.

Et il a trouvé Cerbère dans cette sphère, le chien à trois têtes, un symbole clair des instincts animaux, directement lié aux sensations sexuelles. Ce chien léchait toutes les âmes qui entraient dans cette sphère, avec beaucoup d’amour, mais si une âme voulait en sortir, immédiatement le chien devenait vicieux. Aucune âme n’était autorisée à partir. C’est une région très peste, avec des aboiements incessants de Cerbères à chaque instant.

Dante a également trouvé les gloutons de cette région, et toutes ces âmes qui aiment les orgies, les banquets. C’est là que vont ces âmes qui sont liées à ces types d’agrégats psychologiques. Cette région est contrôlée par 284 lois, en comparaison avec ce monde physique qui est contrôlé par 48 lois.

Les gens là-bas vivent juste sous la Sensation Desire. Les trois têtes sont un symbole des trois cerveaux – Intellectuel (dans la tête), Émotionnel (du cœur au nombril) et Moteur-Instinctif-Sexuel (toute la colonne vertébrale, les instincts qui sont dans le coccyx et les organes sexuels ).

En ce qui concerne le sexe, il y a:

  • Le désir de sensation dans le centre sexuel est dans les organes sexuels
  • dans le cerveau moteur, il y a de nombreux abus sexuels
  • dans le cerveau émotionnel agissant de plusieurs manières.

En ces temps, les gens apprécient le désir de sensation de luxure quand ils regardent des films pornographiques. Grâce à cette activité, toute l’énergie sexuelle est gaspillée dans le cerveau émotionnel.
Dans l’intellect, la lascivité détruit l’énergie sexuelle, tout comme la jouissance des conversations morbides, des conversations dégénérées.

Luxure, qui est la racine du désir, agit à travers trois cerveaux.

L’orgasme est l’origine de l’ego, la sensation sexuelle.

Il y a les âmes qui vivent juste pour les sensations – « don Juan, Casanova » – des hommes qui aiment séduire les femmes. Ils aiment juste les séduire pour l’acte sexuel, ils ne veulent rien avoir à faire avec le cœur. Les femmes sont tellement identifiées au cœur, mais ces « don Juans » ne vivent que pour l’acte sexuel. Il y a des femmes qui aiment ça aussi.

Dans les temps anciens, il y avait l’amour platonique – l’amour sans rapport avec le sexe. Un couple aurait pu être amoureux juste par le cœur, par certaines sensations du cœur. Parfois, ils ne se connaissaient même pas. Ils ont appris à se connaître après s’être écrit et envoyé des choses, des lettres parfumées, etc.

Mais de nos jours, si vous observez votre cœur, ce que vous voulez faire, c’est satisfaire les désirs de votre cœur, la sensation de vous sentir bien. Il y en a beaucoup qui sont mariés simplement parce qu’ils satisfont les désirs de leur cœur, qui n’ont rien à voir avec l’amour. Ils veulent la sécurité – se sentir en sécurité parce que la femme ou le mari a beaucoup d’argent. Ou le nom de famille du conjoint est tenu en haute estime. Ils n’épouseront que des personnes que leur famille approuve, du bon calibre, etc., ou qui feront progresser leur situation sociale. Ces personnes sont mariées dans le cœur, non pas à cause du véritable amour, mais à cause de la vanité ou de l’orgueil, afin d’impressionner les autres, etc. pour satisfaire leurs parents. Ils épousent des gens qu’ils n’aiment pas, et donc ils trahissent leur propre cœur, ils trahissent leur propre Dieu à cause de la Sensation-Désir à travers le cœur.

Il y a des mariages très froids liés à l’esprit.

Le problème sexuel de cette humanité présente réside dans le fait qu’à chaque fois que nous venons sur cette terre nous le faisons pour satisfaire la sensation sexuelle, Sensation Désir dans la Sphère de Nahemah (passion, adultère, prostitution), donc la Sensation-Désir est être augmenté et augmenté; jusqu’à ce que nous vivions juste pour cela. Les gens qui satisfont le désir sexuel, le désir de sensation, tant, s’ennuient tellement avec le sexe opposé dans le cercle vicieux de Nahemah qu’ils s’intéressent à leur propre sexe et deviennent homosexuels, ils entrent ainsi dans le Cercle de Lilith ( violence sexuelle contre leur propre corps). Une fois dans le Cercle de Lilith, ils meurent physiquement et retournent dans un nouveau corps et leur luxure ne s’intéresse plus au sexe opposé, il est si gros que leurs corps protoplasmiques, déjà en train de se déconcentrer, déforment l’énergie vitale qui entre dans le corps physique et disloquent même les hormones du système endocrinien. Leur corps physique crée un autre type d’hormone; si le corps est masculin, le corps crée des hormones féminines, et vice versa dans les corps féminins. C’est ainsi que la psyché dégénérée commence à convoiter les personnes de leur propre sexe.

Le problème avec ceci est que cela crée même une psychologie particulière, parce que la luxure agit non seulement à travers le cerveau moteur-instinctif-sexuel, mais à travers le cerveau émotionnel et intellectuel. Émotionnellement, ils sont disloqués. Ils disent qu’ils aiment, mais ce n’est pas de l’amour, ils veulent simplement satisfaire la sensation sexuelle à travers leur cœur aussi.

Et parce qu’ils sont déjà dégénérés et disloqués, ils créent leur propre psychologie et disent « Dieu nous a créés comme ça » – ils ignorent que la Volonté de Dieu ne créera pas de telles choses. L’âme satisfait le désir de sensation du diable, et ce diable est luxure en eux qui était satisfait dans de nombreuses vies et se satisfait maintenant d’une autre manière, parce que c’est la seule chose qu’ils veulent. Ils satisfont ce désir de sensation à travers le cerveau moteur-instinctif-sexuel, à travers le cerveau émotionnel et à travers le cerveau intellectuel, et ils créent une nouvelle psychologie – et ces types de personnes sont organisés en ces temps, ils ont leur propre logique selon leurs propres sensations.

Mais Dieu n’a rien à voir avec cela, car ils sont complètement séparés de leur propre Être. Ils ne font pas de la Volonté Sensation, qui consiste à obéir à la Volonté de Dieu dans votre corps physique. Donc, ces êtres sont complètement séparés de leur Dieu Intérieur.

En ces temps, la majeure partie de l’humanité est absorbée dans la Sensation du Désir et est très marquée dans la gourmandise, et aussi dans la drogue, car les drogues sont très populaires en ces temps: cocaïne, héroïne, marijuana. Pourquoi? Tout simplement parce qu’ils donnent une sensation qui plaît à votre ego. Pourquoi les gens aiment-ils boire de l’alcool? Parce que la sensation d’ébriété est une sensation que l’ego aime. La même chose avec les médicaments. Plaisir.

Ils sont esclaves des sensations du diable. Le diable dans ce cas est le corps physique que nous devons contrôler.

Dante déclare que dans la troisième sphère de Vénus, il y avait beaucoup de peste, ce qui signifie que ça sentait très mauvais. Pourquoi? Lorsque vous buvez pendant la nuit, le lendemain matin, vous sentez les aboiements de ce chien dans votre tête. Maux de tête, sensation de pourriture. Mauvaise haleine. Aussi les gens qui fument. Ils sentent cette drogue. Ils apprécient la sensation de fumer. Ils sentent cette dégénérescence. Il y a tellement de parfums de nos jours parce que les gens puent.

Nous sentons parce que nous mangeons des ordures, prenons de la drogue, forniquons. Cette humanité pue.

Si vous allez dans la troisième sphère en enfer, tous les âmes là puent, parce que cette odeur vient de leur propre psyché. L’ego de luxure pue, et quand il est très fort dans le corps physique, il exhale même par les pores du corps.

Pourquoi cette sphère pue-t-elle? Parce qu’ils continuent avec le même comportement.

Ils continuent à forniquer, à boire, dans cet enfer – faisant toujours les mêmes choses, vivant dans cette porcherie. Tout dans cette sphère est lié à la gourmandise, à la saturation de soi. C’est très courant dans cette humanité.

Nous voulons accomplir la Volonté de Dieu; pour entrer dans le Ciel de Vénus, nous devons anéantir à 100% la Sensation-Désir et faire la Volonté de Dieu sur terre. Si nous pensons que nous allons aller au ciel simplement parce que nous croyons en Dieu, alors nous nous trompons, car nous avons toute cette saleté à l’intérieur, tout cela luxure, colère, gourmandise etc. La Luxure pue vraiment. Nous nous trompons, nous puons et nous devons nous nettoyer.

De nos jours, nous trouvons beaucoup d’abus sexuels parmi les adeptes des religions, et donc ils ne font pas la Volonté de Dieu.

Il est impossible d’accomplir la Volonté de Dieu si nous dormons, si nous sommes esclaves de l’ego.

La Sphère de Vénus en Enfer se manifeste ici en nous lorsque l’âme est victime de la Sensation-Désir, quand il n’accomplit plus la Volonté de Dieu.

%d blogueurs aiment cette page :