CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER AVEC :

Vis-à-vis de nous-mêmes,

Nous sommes conduits à consacrer une partie du temps  dont nous disposons pour rétablir le cadre dans lequel s’inscrit notre existence dans sa dimension la plus Sacrée, lui donnant pour ce faire une coloration métaphysique et spirituelle. Autrement dit, nous prenons  conscience du rôle ontologique qui nous revient de consacrer un peu de notre temps à garder le jardin intérieur qui nous a  été confié.

En ce sens, nous devons également nous protéger contre toute tendance à mésestimer ou profaner la condition existentielle dans laquelle nous avons été placés, cherchant à dilapider notre temps en l’employant pour réaliser des œuvres vaines et illusoires, relevant de notre petit Ego.

Dans notre relation,

Nous sommes incités à mettre notre temps au service de l’autre en vue de l’éveiller aux réalités de l’amour. Nous sommes amenés ainsi à faire preuve d’une grande disponibilité face aux besoins d’autrui, réservant toujours le temps nécessaire afin de l’écouter, de l’assister et de le guider adéquatement.

En ce sens, nous devons nous prémunir contre toute inclination à consacrer du temps à l’autre pour nous-mêmes. En effet, nous devons lutter contre cette attitude à nous rendre disponible à l’autre non pour l’écouter, mais pour nous écouter, non pour l’aider mais pour passer à travers une situation que nous assumons mal.

Spirituellement,

 Nous sommes conviés à consacrer notre temps à notre Déité, Lui permettant ainsi d’Être  présent au sein de notre vie. En effet, nous sommes invités à placer le temps dont nous disposes au service de l’amour, assurant plus tangiblement Sa présence au sein du créé.

Nous devons également lutter contre tout penchant à disposer de notre temps et de la situation que nous occupons pour réaliser des œuvres vaines, nous incitant à satisfaire les revendications de notre petit Ego en quête de pouvoir, de valoir et d’avoir.

%d blogueurs aiment cette page :