L’INFLUENCE DE :

Pour illustrer l’influence de SeYaT (EL) sur la conscience humaine, nous avons choisi le conte bien connu du roi Midas. En effet, cette histoire décrit remarquablement bien le vice de la gourmandise que SeYaT (EL) aide à combattre. Roi de Phrygie, Midas, dont le nom est synonyme d’homme fortuné, trouva un jour dans ses champs le vieux Silène, dieu de la vigne, et lui fit bon accueil. Puis, apprenant que Dionysos recherchait son vieil ami, il lui renvoya Silène avec fastes et honneurs. Heureux de retrouver son fidèle compagnon et de constater toute l’attention avec laquelle il fut traité, Dionysos promit alors à Midas de réaliser son vœu le plus cher.

       Aussi, celui-ci demanda de posséder le pouvoir de transformer en or tout ce qu’il toucherait. De retour chez lui, Midas constata que son vœu était réalisé et, fou de joie, il ordonna un grand festin. Cependant, il fut vite consterné, puis horrifié. Chaque aliment ou boisson qu’il portait à sa bouche se transformait aussitôt en or; Midas ne pouvait plus rien absorber. Il comprit alors les conséquences dramatiques de son vœu et il se vit obligé d’implorer Dionysos de lui retirer cette faveur.

       Ce conte mythologique illustre de manière fort éloquente comment un bien, recherché sans mesure et pour lui-même, devient rapidement une mauvaise chose. En effet, la recherche d’une chose pour elle-même conduit toujours celui qui la désire vers son propre malheur. L’influence de SeYaT (EL) tempère donc le désir et le subordonne à un bien plus grand, celui de participer à la vie divine, la vertu propre des Séraphins.

%d blogueurs aiment cette page :