Portail du 8/8/2021

Heith nous propose de changer notre regard sur ce qui nous apparaît comme une difficulté. S’il est vrai que la Vie nous teste, c’est avant tout un défi d’amour. Elle nous invite à danser avec elle, à soulever son voile et à découvrir son essence. Nos résistances à l’évolution sont normales, mais aucun problème ne reste sans solution pour le Chevalier de bonne volonté qui marche main dans la main avec les Intelligences divines. Heith nous encourage (et nous aide) à rassembler toute la puissance de notre réelle motivation, en orientant celle-ci de façon juste. Ce n’est pas le moment de nous endormir, mais d’agir dans cette nouvelle conscience. Alors la Barrière s’incline et s’efface devant nous.  

Acceptons-nous de me remettre en question toutes nos croyances ?

Ces anciennes croyances héritées d’une humanité que nous avons oubliée s’accrochent encore à nous. Elles sont basées sur un fonctionnement de peur et de réflexes de survie qui n’ont plus lieu d’être dans la nouvelle Conscience qui nous invite aujourd’hui. Il est temps de lâcher ces vieux manteaux. A l’approche de l’ère du Verseau, nous redécouvrons nos pouvoirs cachés, et cela est juste. Mais dans la conscience de la Lumière, il est important d’être avant tout reliée à notre âme, et d’agir non pour notre personnalité, mais pour la grande Unité. Ayin est le passage dans le domaine limité du visible, et montre des apparences, qui dans certains cas, sont trompeuses. C’est dans le secret de la source, dans la vision des profondeurs qu’il faut donner le sens.  

Zaïn dans notre intériorité nous aide à transmuter nos désires en une puissance, à développer notre féminin Sacré à travers l’énergie Ida (Féminin) dans notre corps. Soit nous nous servons de cette énergie pour les petits plaisirs de notre ego et dans de désir de plaire à autrui, ou alors nous transmute se désir en un mouvement d’intériorité nous amenant à grandir intérieurement, à nous affirmer. Nous sommes prêts à trancher les dernières attaches qui emprisonnent notre Ame, rien ne peut lui résister sauf notre libre arbitre que la Lumière Amour respecte toujours, même si cela nous conduit à l’enfermement !  

Acceptons de nous ouvrir à la vraie Vie.

Avançons en confiance, nous avons rendez-vous avec nous-mêmes. Hé nous invite à ouvrir les fenêtres de notre être pour l’accueillir dans nos profondeurs intimes et le laisser circuler, sans chercher à le retenir. Hé représente l’essence du Féminin, au-delà de ce que peut signifier pour nous l’image de la femme sur la Terre. Hé signifie que la situation nous demande un élargissement, une ouverture plus grande, une respiration nouvelle dans une confiance totale. Son énergie accompagne le changement. Elle nous aide à puiser à la Source d’un dynamisme ancré dans la volonté de notre âme de lumière. Le temps des prises de conscience est arrivé, ceci ne doit pas être un simple exercice de MÉDITATION car nous devrons changer non seulement notre vision de la Vie mais aussi notre conception.    

Lamed nous invite à la méditation, au silence des hautes montagnes. Une énergie très pure, haute et subtile veut nous remplir, et pour cela il faut quitter intérieurement le tumulte de nos pensées, nous rendre réceptifs à cette puissance d’amour, et à elle seule. C’est au cœur de ce silence, de cette sérénité, que l’amour jaillit aussi du plus intime de notre être.

Lamed – Beith, est le chemin du retour d’exil, le chemin de la Réintégration. Or, le mot formé par « Lamed » et « Beith » est Lev, le cœurLa voie du retour est donc la voie du cœur, ce qui est également montré par le fait que Lamed est le milieu de l’alphabet, son cœur palpitant. Cette voie cardiaque demande constance, abandon mais aussi sacrifice afin de pouvoir nous dépouiller du manteau du vieil homme et atteindre l’équilibre et la paix intérieure.  

Guimel vient nous rappeler, et surtout nous aider à réveiller et rayonner cet attribut fondamental. Tout dans l’univers se donne sans rien chercher à garder pour soi : la nature, le soleil, les étoiles… Mais les voiles qui recouvrent encore notre conscience ont recouvert cet élan spontané et permanent qui est notre véritable essence, là est la cause de tous tes problèmes humains. Mais bien souvent nous endiguons ce flot généreux sans le savoir. Tournés sur nous-mêmes, sur nos manques et nos plaintes, nous fermons la porte à la Grâce. Guimel nous aide à ne rien attendre pour nous, à ne rien garder ni retenir. La Vie nous donne exactement ce dont nous avons besoin pour accomplir notre mission, cela ne signifie pas qu’il ne faut rien demander au Divin, bien au contraire, mais dans une ouverture et une confiance totale quant à la forme que prendra la réponse. Avec elle, nous pourrons ouvrir la Porte de notre Divinité en cassant nos anciens schémas de plaintes, de manques, et nous pourrons être vraiment tournés vers autrui en toute simplicité et sincérité et non plus, par obligation ou pour oublier notre Vie.  

SOUTENIR LE SITE FAIRE UN DON

%d blogueurs aiment cette page :