Scorpion


  • Catégorie : Astrologie
  • Cours d’astrologie par un instructeur gnostique

Scorpio
Le Scorpion

La maison zodiacale du Scorpion est gouvernée par Samaël et par Pluton (Hadès), le seigneur de la magie pratique. Le Scorpion est le signe qui régit les organes sexuels ; il révèle Daath, le merveilleux Arbre de la Connaissance, puisque Daath est directement lié à la neuvième sphère de l’Arbre de Vie, Yesod (fondation).

Ainsi, vous pouvez voir sur le hiéroglyphe de l’Arbre de Vie que la neuvième sphère est tout en bas, au-dessus de Malkuth, le monde physique. Yesod est appelé « la porte », que ce soit vers les dimensions inférieures (l’enfer) ou vers les dimensions supérieures (le ciel).

En Scorpion, précisément, nous trouvons la raison pour laquelle il est dit dans la Kabbale que Samael est l’archange lié à l’Arbre de la Connaissance, et pourquoi Hadès (Pluton) lui est également lié. Nous le répétons : le Scorpion est gouverné par Pluton et Samaël. Samael est le cinquième archange, le cinquième esprit parmi les sept, qui sont liés à la loi de l’Heptaparaparshinokh, la loi qui organise.

Lorsque nous observons le système solaire, nous constatons que les neuf Sephiroth que nous trouvons dans l’Arbre de Vie sont liées à neuf planètes qui tournent autour du soleil. Neptune, la neuvième, est liée à Kether, la première Sephirah. Néanmoins, il est également lié à Yesod, car Yesod, en comptant de haut en bas, est le neuvième. Il est donc important et bon d’imaginer le système solaire.

Comme vous le savez, au-delà de Neptune, nous trouvons Pluton, qui en ce moment précis, les astronomes de la planète Terre déclarent n’est pas une planète. Néanmoins, dans le gnosticisme, nous savons très bien que Pluton est une planète et qu’elle régit toutes les infradimensions ou forces inférieures liées à chaque planète de ce système solaire.

Lorsque vous étudiez l’Arbre de Vie, vous constatez que tout en bas se trouve Klipoth , et Klipoth est lié aux neuf sphères ; c’est l’ombre de l’Arbre de Vie. En religion, Klipoth est appelé Enfer, Inferno, Hadès.

Maître Jésus mentionne Hadès précisément dans l’Évangile de Luc ainsi que dans de nombreuses autres écritures qui ne sont pas dans la Bible.

– Luc 16:23

Et dans l’Hadès, il leva les yeux, étant dans les tourments, et vit Abraham au loin, et Lazare dans son sein.

C’est parce que tout le but du travail que nous devons accomplir, qui est la réalisation de soi de l’Être, est de vaincre la mort et l’Hadès.

– Apocalypse 20 :13

Et la mer rendit les morts qui s’y trouvaient ; et la mort et l’Hadès rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon ses oeuvres.

Pluton (Hadès), se rapporte au mystère profond, à la connaissance profonde ou à la sagesse, liés au signe du Scorpion.

Dans la mythologie grecque, on trouve des mythes liés à Pluton (Hadès) et à Perséphone, et à Déméter, la mère de Perséphone. Perséphone est aussi appelée Proserpine, la reine de l’enfer. Déméter est parfois lié à Rhéa, ou à Isis – des noms différents. C’est – comme nous l’avons expliqué dans la précédente conférence de la Vierge la Mère Divine, ou l’aspect féminin des forces créatrices de l’univers.

La Mère Divine est représentée dans de nombreuses religions avec différentes vierges ou adeptes féminines qui ont atteint la réalisation de soi. Oui, les différentes vierges que l’on trouve dans les différentes religions ne sont que des femmes initiées qui ont atteint la réalisation de soi, et c’est pourquoi elles ont l’honneur de représenter ce qui n’a pas de forme, qui est la Mère Divine.

Le deuxième aspect de la Mère Divine, comme nous l’avons expliqué dans la conférence liée à la Vierge, la Vierge, est Mère Nature, qui se rapporte précisément aux mythes liés à Pluton et à Déméter, la déesse de la Terre, ou la déesse de la moisson, qui était célébrée dans les temps anciens dans les mystères d’Eleusis.

Dans les temps anciens, les mystères d’Eleusis de la Grèce avaient de belles célébrations et rites, qui se rapportent aux personnes qui ont célébré l’initiation aux Mystères Mineurs et l’initiation aux Mystères Majeurs.

Eleusis est une belle connaissance gnostique qui cache beaucoup de secrets que de nos jours nous dévoilons et livrons. Les mystères de Déméter et de Perséphone étaient cachés au public ; il était interdit d’en parler. Mais depuis 1919, la Loge Blanche a permis d’expliquer tous les mystères pour le bien de cette humanité souffrante, toujours assoiffée de savoir, affamée de sagesse. Ainsi, les mystères d’Eleusis cachent le mystère de l’âme.

Nous savons que Proserpine, ou Perséphone, est la Reine de l’Enfer, un aspect de la Mère Divine. Mais elle représente aussi l’âme qui émerge d’Olympe, qui n’est autre que les dimensions supérieures. Dans la mythologie grecque, l’Olympe est là où nous voyons tous les Sephiroth supérieurs sur l’Arbre de Vie, où tous les dieux demeurent – qui représentent les attributs, les forces, que nous devons développer.

Ainsi, dans la mythologie grecque, nous trouvons également qu’il y a un Dieu en charge de l’Enfer, et qu’il est divin, et non « maléfique » comme dans le christianisme ou d’autres religions. Hadès, Pluton, est précisément un Dieu qui est en charge de l’Enfer ; oui c’est un Dieu de l’Olympe, un Dieu divin. Lorsque nous étudions Hadès, nous découvrons un grand mystère ; en effet, Pluton est lié à ce que nous appelons en ésotérisme les Dieux Infernaux.

Avez-vous déjà entendu parler des Dieux Infernaux ? Ici, il est important d’insister sur les mots « Dieux infernaux », car nous ne parlons pas de démons. Nous savons que dans Klipoth, nous trouvons tous ces démons, la Loge Noire ; mais dans Klipoth nous trouvons aussi les Dieux Infernaux, qui dans le bouddhisme sont appelés « Bodhisattvas de compassion », Nirmanakayas qui renoncent à l’Olympe, qui renoncent au Nirvana ; ceux qui renoncent au bonheur du ciel et décident d’entrer dans Klipoth afin d’aider les âmes perdues. On les appelle les Dieux Infernaux. Jésus de Nazareth, Krishna, etc., sont des Dieux Infernaux. Les Dieux Infernaux sont très sévères et mystérieux, inhabituels – ils se comportent différemment des autres Dieux. Ils ne se comportent pas comme les Dieux du Nirvana, les Dieux de l’Olympe, car ils doivent toujours surmonter certaines tâches.

Par exemple, si vous regardez les grands héros de différentes religions, en commençant par Jésus, vous trouvez qu’il est dit qu’avant sa résurrection, il est descendu en enfer et il a libéré de nombreuses âmes – les âmes d’Abraham, d’Isaac, de Jacob, et bien d’autres prophètes. Christ les a ressuscités et les a fait sortir d’Hadès. C’est ainsi qu’il est écrit. Pourtant, lorsque vous vous renseignez sur la mythologie grecque, vous constatez qu’il y a eu de nombreux héros qui sont allés en enfer et ont accompli cette tâche ; par exemple Persée, qui a coupé la tête de la Méduse et est revenu en héros. Hercule a accompli de nombreuses tâches en enfer ; il a pris Cerbère de l’Enfer. En effet, c’est le mystère de l’initiation, qui était caché dans différentes histoires. Les initiés, les anciens gnostiques, ont abandonné ces mythes pour que nous les utilisions comme guide pour notre propre travail particulier.

Comme je l’ai dit au début, Perséphone est aussi un symbole de l’âme, qui est innocente. Pourquoi? Car, comme vous le savez, l’embryon d’âme, la Buddhata descend du Ciel, de l’Olympe ; la Buddhata fait partie de Jupiter. Qui est Jupiter ? Jupiter est l’Intime, Zeus. Chacun de nous a son propre Zeus ou Jupiter particulier et individuel.

En fait, en tant qu’âme, nous avons été envoyés sur la terre afin de devenir complètement fils de Zeus, en réalisant la réalisation de soi, si nous travaillons dans cette grande œuvre de la réalisation de soi de l’Être, qui est écrit dans différentes religions de différentes manières.

Alors cette âmequi est nous, parce que c’est ce que nous sommes ; appelez-le conscienceâme , essence, peu importe – détaché de l’Esprit, nous sommes descendus des étoiles. L’Esprit dans la Kabbale est appelé Jéhovah, le Tao ou Jupiter dans la mythologie grecque – et est entré, comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, par les portes de Yesod sur la planète Terre.

Nous avons expliqué que Yesod est lié aux organes sexuels, c’est pourquoi nous avons déclaré que Yesod est la porte pour entrer dans la Terre ; oui, nous sommes entrés dans ce monde physique par les portes du sexe. Notre père, notre mère, à Yesod, a accompli l’acte sexuel. Un spermatozoïde est sorti des glandes sexuelles de notre père et est entré dans le ventre de notre mère. Ce sperme a duré neuf mois pour se développer comme un bébé. C’est pourquoi il est dit dans les mystères d’Eleusis que c’est par la naissance que l’âme meurt. Ce que nous appelons ici naissance est une mort pour l’âme , car l’âme au Ciel est libre, elle jouit de tous les attributs de Dieu, mais lorsqu’elle entre dans ce tombeau, dans ce sarcophage, ce cercueil appelé corps physique, nous devenons morte. C’est pourquoi Jésus a dit :

Matthieu 8 :22

Suivez-moi; et que les morts enterrent leurs morts.

Dans le mythe de Pluton et de Perséphone, tous les symboles de cela sont magnifiquement écrits.

La descente aux enfers

Hadès enlevant Perséphone

Perséphone (qui est un symbole de l’âme) entre dans Mère Nature par la porte de Yesod. Dans ce cas, Mère Nature devient notre mère, car à travers le processus de la Loi de l’Évolution, elle crée pour nous ce que nous appelons « les corps protoplasmiques ». Ces corps protoplasmiques sont très simples lorsqu’ils commencent à se développer dans le règne minéral, mais nous savons que la divine Mère Nature – qui donne ces corps protoplasmiques gratuitement à chaque âme qui entre dans le monde – prend soin de toutes les âmes. C’est pourquoi Perséphone est présenté comme l’enfant gâté de Déméter, la Mère Divine. Déméter emmène les âmes du règne minéral, au règne végétal, au règne animal, et enfin au niveau du règne animal intellectuel. Ainsi, l’âme profite de tous ces processus évolutifs à travers la Mère Divine, Mère Nature. En d’autres termes, c’est pourquoi nous affirmons que les élémentaux de la nature apprécient l’Eden et que la divine Mère Nature prend soin d’eux.

Mais malheureusement, lorsque nous entrons dans le niveau intellectuel, alors l’intellect commence à s’identifier avec la nature. Ceci est symbolisé dans Perséphone quand elle va couper des fleurs, ou dans Narcisse et d’autres mythes. Narcisse cache précisément ce symbole ; c’est pourquoi nous appelons les gens narcissiques lorsqu’ils s’identifient à eux-mêmes, ou à la beauté de la nature.

C’est ainsi que nous nous sommes malheureusement identifiés aux beautés de la nature et avons oublié notre propre origine divine, notre origine supérieure ; ainsi, lorsque nous (en tant que conscience) commençons à nous identifier tellement avec notre nature animale, alors tout d’un coup la Terre s’ouvre et Pluton apparaît et viole, enlève Perséphone et l’emmène en enfer pour devenir sa reine ; c’est la dévolution ou la manière dont nous nous identifions aux lois de la dévolution, dont Pluton est responsable.

Pluton, Hadès, est cette intelligence dans le corps physique. Si vous observez le corps physique, il a beaucoup de connaissances, d’intelligence, mais nous n’en sommes pas conscients. Le système digestif, le système respiratoire, le système circulatoire – lorsque nous étudions le corps physique, toutes ses fonctions, nous sommes alors étonnés de voir à quel point cet organisme physique est merveilleux. Les scientifiques, de nos jours, sont stupéfaits lorsqu’ils étudient le corps physique, pourtant, ils ignorent trop de choses sur le corps physique.

Le corps physique est capable de faire beaucoup de choses que les gens de nos jours ignorent, et c’est parce qu’ils n’ont pas acquis la connaissance de toutes les fonctions de leur corps physique, ce qui est le devoir de l’âme ici dans ce monde physique. En outre, ce n’est pas facile, car dans le corps physique, nous avons les aspects subconscient, inconscient et infraconscient de l’Hadès, que tout le monde a maintenant actifs.

Return-of-Persephone

Il est dit dans le mythe qu’une partie de l’année, Perséphone est libérée et va avec sa mère à l’Olympe, mais elle passe une autre partie de l’année en Enfer avec Hadès. C’est un symbole inférieur de la mort physique – lorsque nous mourons physiquement, alors l’âme termine son temps d’être dans cette prison, ce corps physique, et devient libre, et profite d’un certain temps là-bas au Ciel, dans l’Olympe, afin de revenir à nouveau plus tard dans un nouveau corps afin d’être à nouveau dans le royaume d’Hadès.

Donc, nous devons comprendre et comprendre ceci : au niveau où nous sommes, qui est l’humanoïde intellectuel, nous appartenons au royaume d’Hadès. De temps en temps, après la mort physique, les gens profitent de certaines vacances dans l’Olympe, au Paradis, au Paradis, au Nirvana – pendant un certain temps, mais ensuite ils doivent revenir à nouveau, car le devoir de chaque âme est de conquérir l’Hadès, d’être conscient de ces forces. C’est pourquoi, dans le Gnosticisme, nous insistons toujours sur le fait que la porte de l’Enfer est Yesod, et que la porte d’Eden est également Yesod. Lorsque nous parlons d’initiation, nous parlons de Yesod, car pour entrer dans l’initiation, vous devez étudier la Neuvième Sephirah. Personne ne peut recevoir aucun type d’initiation si cette personne ignore les mystères de Yesod, qui sont liés au Scorpion.

C’est pourquoi dans les mystères d’Eleusis, ceux qui connaissaient les mystères de Yesod entraient dans le monde d’Hadès – et c’est pourquoi Eleusis symbolisait tout cela à travers les neuf initiations des Mystères mineurs, dans lesquelles peu à peu l’initié entre dans les couches internes de la Terre jusqu’à atteindre la neuvième sphère.

Dante Alighieri

Dante Alighieri, le poète et grand maître qui a écrit la Divine Comédie, explique la même chose. Il entre par la porte de l’Enfer et descend dans la neuvième sphère. Pendant qu’il descend, il décrit les différents types de pouvoirs d’Hadès dont différentes âmes sont esclaves, mais que l’initié doit conquérir. Chaque personnage de la Divine Comédie symbolise, dans l’Hadès, quelque chose de négatif que nous devons vaincre. Ainsi, Virgile, le maître de Dante, lui décrit tout cela.

Ce chef-d’œuvre est magnifique, oui, la Divine Comédie est une belle description de la façon dont nous devons d’abord développer les neuf initiations des Mystères Mineurs. Mais pour cela, l’initié doit être dans la chasteté, qu’il soit marié ou célibataire. S’il est célibataire, il doit prendre soin de son énergie sexuelle, car si l’individu est en train de forniquer, il est alors esclave des forces de l’Enfer.

L’entrée dans l’Hadès en tant qu’âme ratée se fait à travers trois aspects pécheurs qui sont vivants dans toute âme déchue : la luxure, l’avidité et l’orgueil.

La luxure a ses racines dans la fornication. Nous, les Gnostiques, savons que la fornication est ce que tous les animaux accomplissent. Tout animal (qu’il soit rationnel ou irrationnel) qui atteint le spasme (ou l’orgasme sexuel) vole l’énergie sexuelle – c’est ce qu’est la fornication. Donc, tout le monde dans ce monde est un fornicateur, et c’est pourquoi nous vivons dans l’Hadès, l’Enfer, puisque la fornication et l’adultère sont courants dans l’Hadès, pas au Ciel. C’est pourquoi les grands messagers qui sont devenus des Dieux Infernaux sont venus à Hadès afin d’enseigner aux fornicateurs de la terre les règles d’en haut, afin qu’ils changent leur comportement. Pour ce faire, ils doivent entrer dans l’initiation, en prenant soin de leur énergie sexuelle et en étudiant leur psychologie pécheresse.

Les corps protoplasmiques qui ont servi l’âme dans l’évolution, proches de la Divine Mère Nature édénique, se transforment maintenant en dévolution ; c’est ainsi que Déméter perd sa fille. C’est ce que dit cette mythologie. Déméter est désespéré, à la recherche de sa fille, parce que Pluton l’a enlevée – elle est maintenant là-bas. C’est précisément la façon dont nous, en tant qu’âmes, sommes devenus – nous avons oublié nos Mères Divines. Nous avons eu tellement de vies dans des corps physiques différents que nous avons oublié notre origine divine, nous avons oublié que notre Mère Divine attend à l’intérieur, à l’intérieur de nous. Maintenant, elle s’est transformée en Proserpine, Perséphone, qui est en Enfer, qui est la Reine de l’Enfer, l’un des cinq aspects de la Mère Divine.

Nous devons sortir de l’enfer avec notre Mère Divine, mais avec la permission d’Hadès. Nous devons vaincre notre subconscient, notre infraconscience ; nous devons conquérir le corps, car Hadès est l’intelligence du corps physique, qui est instinctive ; nous devons transformer notre instinct en intuition. C’est pourquoi il est écrit que Déméter cherchait Perséphone avec deux lumières, deux flammes, deux torchesl’une s’appelle l’intuition et l’autre s’appelle le raisonnement objectif.

Les mystères d’Eleusis nous racontent comment Déméter après avoir cherché partout Perséphone – l’a finalement trouvée. Après avoir trouvé Perséphone, Déméter a établi les mystères d’Eleusis à Eleusis ; c’est parce que tout ce mythe est précisément lié à l’initiation. Nous devons donc conquérir Hadès.

Il est écrit que les initiés qui sont mariés et qui pratiquent la magie sexuelle passent très vite les neuf Mystères Mineurs. Rappelez-vous que celui qui reçoit les initiations est l’Intime, l’Esprit, et jamais la personnalité physique. La personnalité physique est ce que nous devons conquérir ici ; la personnalité doit être conquise, le corps physique doit être conquis, et toutes ces infra-forces à l’intérieur, qui sont sous le corps physique, doivent être conquises. C’est pourquoi Hadès est très rusé, avec l’intelligence de la nature. Si quelqu’un déclare qu’il est « un maître », se vantant de sa maîtrise, il dit qu’Hadès l’a dans sa main, car la personnalité qui se vante d’être un maître appartient à Hadès.

C’est pourquoi il est très difficile d’atteindre la maîtrise, car l’egoc’est-à-dire les différents éléments psychologiques que nous avons en nous – sont toujours liés à différents aspects d’Hadès.

L’orgueil, par exemple, comme nous l’avons dit, est une des portes pour entrer dans l’Hadès. La fierté est l’un des éléments qui sont très lourds en chacun de nous. La fierté est précisément cet élément qui cherche toujours le moyen de s’élever, de se montrer, de se vanter, d’afficher qu’il est sage ou meilleur que quiconque. Ce sont les forces d’Hadès qui travaillent à travers cette personne, à travers cet initié. C’est pourquoi il est écrit qu’il est très difficile pour quelqu’un d’atteindre la réalisation, car cela implique de quitter le royaume d’Hadès ; en d’autres termes, cette âme, cette Perséphone doit sortir de l’enfer, afin d’être libre – afin de ressusciter.

Bien entendu, cette descente aux enfers, décrite ici par le viol de Perséphone par Pluton, est aussi représentée dans le christianisme par la descente de Jésus-Christ aux enfers après sa crucifixion, après son procès. Vous voyez, l’épreuve de Jésus n’est rien d’autre que l’initiation pour entrer en Enfer, pour vaincre Hadès, car après cela il est crucifié. La croix est un symbole de l’acte sexuella poutre verticale représente le lingam et l’horizontale est le yoni féminin. Ainsi, la croix symbolise l’homme et la femme accomplissant l’acte sexuel ; c’est ainsi que l’initié se développe initiatiquement, et c’est le symbole du Scorpion.

Vous pourriez dire : « Eh bien, tout le monde accomplit l’acte sexuel, alors tout le monde est-il un initié ? » Non bien sûr que non; comprenez qu’il s’agit ici du Maïthuna, du Tantra, de la magie sexuelle, dans laquelle vous effectuez la croix mais vous n’atteignez pas l’orgasme, le spasme – c’est ce qu’on appelle la transmutation sexuelle. On l’appelle aussi l’Arcane A.Z.F., le Grand Arcane, l’Arche de Noé, l’Arche d’Alliance, l’Arche de la Science. C’est ainsi que vous entrez avec tous vos animaux dans l’Arche de Noé afin de faire le travail dans les eaux de la vie ; comme on le sait alchimiquement, les eaux de la Genèse sont liées à Yesod.

Habituellement, lorsque les gens lisent la mythologie – qu’il s’agisse de la mythologie grecque, de la mythologie hébraïque ou de tout type de mythologie – ils prennent toujours la lettre pour argent comptant, et c’est faux. Derrière l’histoire se cache le sens, l’orientation. De nos jours, il y a beaucoup de gens qui interprètent la Bible et de nombreuses autres écritures – comme, dans ce cas, la mythologie grecque – à la lettre morte, parce qu’ils n’en connaissent pas le sens.

Les mystères d’Eleusis sont liés aux célébrations du chemin. Les grands prêtres, afin d’enseigner ces mystères d’Eleusis, ou les mystères d’Eleusis, rapportaient cela avec les saisons de l’année. L’hiver, c’est quand Hadès prend la vie de la Terre, et le printemps, c’est quand Perséphone retourne à nouveau avec sa mère, et Déméter redonne vie à la planète entière. C’est l’un des symboles du viol de Perséphone que nous étudions ici, mais dans Gnosis nous l’étudions du point de vue interne, car chaque mythe, chaque histoire, doit être appliqué à vous-même afin que vous compreniez ce que vous faire, pour que vous vous développiez.

De même, il me vient à l’esprit le mythe d’Orphée et d’Eurydice, et comment Orphée descend aussi en enfer pour libérer Eurydice. Il est écrit qu’Orphée était le fils d’Apollon et de Calliope, la muse de la musique, qui sont un symbole des forces divines de l’Olympe. Orphée est la sagesse que nous devons développer en jouant de la lyre, qui est liée à la colonne vertébrale. C’est précisément ici que nous devons comprendre que nous entrons d’abord dans les Mystères Mineurs, puis dans les Mystères Majeurs. Lorsque nous atteignons le centre de la Terre, nous trouvons précisément la neuvième sphère, Yesod, et tout ce pouvoir qui dans le christianisme est appelé « Lucifer » – l’Ange de l’Abîme, dit le Livre de l’Apocalypse qui est la mort et la destruction pour l’âme commune, mais que l’initié utilise pour s’élever aux Mystères Majeurs. Ces Mystères Majeurs sont également liés à neuf initiations, que nous devons étudier attentivement afin de comprendre les mystères du Scorpion.

Être né de nouveau

Lorsque, dans les Évangiles, le Maître Jésus parle à Nicodème, il dit :

Jean 3:3

En vérité, en vérité, je te le dis, à moins qu’un homme ne soit né de nouveau, il ne peut pas voir le royaume de Dieu. –

À cette époque, Nicodème était un rabbin, ce qui signifie un maître de la Kabbale. Il connaissait l’Arbre de Vie, il connaissait la sagesse des Prophètes. Il étudiait la Torah comme n’importe quel autre hébreu de son temps. Mais il ne connaissait pas le mystère de la nouvelle naissance ou ce qu’on appelle dans le judaïsme le Mikvé – parce que, comme dans le christianisme et dans de nombreuses autres religions, ils célèbrent toujours le baptême comme symbole de la nouvelle naissance mais ils en ignorent le sens. .

De nos jours, de nombreux «chrétiens» déclarent qu’ils sont nés deux fois ou nouveau-nés, ce qui signifie qu’ils ont obtenu la deuxième naissance simplement en croyant en Jésus ou en recevant le baptême dans leur religion.

Nous, Gnostiques, savons très bien à travers les mystères du Scorpion que le baptême, ou naître de nouveau, est lié à la force sexuelle – à ce qu’on appelle la magie sexuelle.

Dans l’ordre, Nicodème, dans l’Évangile, répondit :

Jean 3:4

Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une seconde fois dans le ventre de sa mère et naître ?

Alors Maître Jésus s’étonne que Nicodème ne le sache pas. De même, c’est précisément ainsi que nous, les Gnostiques, nous émerveillons. Il y a beaucoup de gens de nos jours qui se disent chrétiens de différentes confessions ; ils prêchent à la télévision et à la radio et ont des milliers, voire des millions d’adeptes, et ils connaissent la Bible et étudient la Bible, mais ils ne savent rien de ces mystères. Ils pensent que naître de nouveau, c’est simplement croire en ce qui est écrit, ou croire en la personnalité de Jésus. Écoutez : naître de nouveau n’est pas une question de croire en la personnalité de Jésus, mais d’étudier la doctrine et de pratiquer la doctrine que Jésus a enseignée à ses soixante-dix disciples en secret, parce qu’il parlait en paraboles au public et à ses disciples en secret, car c’est un mystère. C’est pourquoi il répondit à Nicodème par un mystère. Il a dit:

– Jean 3: 5-7

En vérité, en vérité, je te le dis, à moins qu’un homme ne soit né d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Vous devez naître de nouveau.

C’est une réponse très kabbalistique et alchimique – être né de l’eau et de l’Esprit. Si vous ne connaissez pas l’Alchimie, et que vous ne connaissez pas les mystères de Yesod, les mystères du Scorpion, vous penserez qu’il lui dit : « tu dois être baptisé comme j’ai été baptisé dans le Jourdain », sans savoir le sens de ce mystère, le sens de ce symbole.

Pour commencer, revenons au tout début du judaïsme et étudions le livre Bereshith, qui est le mot hébreu traduit en français par Genèse.

Le livre de la Genèse déclare très clairement à propos de « l’eau et l’Esprit » comme suit :

« Au commencement, l’Esprit de Dieu planait à la surface des eaux. »

Mais de quelles eaux parle le livre de la Genèse ? S’agit-il des eaux de la mer, des eaux du Jourdain, des eaux d’un lac, d’un fleuve – quelles eaux ?

Dans l’Alchimie et le Gnosticisme, nous savons que le livre de la Genèse, qui est un livre d’Alchimie, est un livre Gnostique écrit par les Gnostiques des temps anciens. Moïse y décrit et déclare clairement qu’au début, l’Esprit de Dieu – le Rouach Elohim – planait sur la surface des eaux. Par conséquent, l’Esprit de Dieu crée à travers les eaux créatrices, les eaux de la sexualité, qui sont appelées sperme, et qui se développent dans les organes sexuels de la femme ainsi que dans les organes sexuels de l’homme. Le mâle a du sperme masculin et la femelle a du sperme féminin (eaux sexuelles). L’Esprit de Dieu – appelé en Alchimie « Terre Spirituelle » – est dans le zoosperme qui flotte dans les eaux mâles, et dans l’ovule qui flotte dans les eaux femelles.

La « Terre Spirituelle » est l’Esprit de Dieu, ou l’énergie divine, pour mieux dire – parce que lorsque nous étudions le sperme et l’ovule, nous découvrons la force atomique qui plane en eux là-bas. La vie de ces gamètes est précisément l’Esprit de Dieu, la force de création, que non seulement nous avons, mais qui est aussi une force vitale chez les animaux, les plantes, les minéraux – elle est partout. Magnétisme, électricité – ce sont précisément cet Esprit de Dieu ou Rouach Elohim, que nous trouvons dans tous les royaumes de la nature. Mais le seul individu qui peut profiter de cet Esprit, de ce fluide, de cette énergie, est l’animal intellectuel – parce que vous devez développer le raisonnement, vous devez développer l’intuition, afin de profiter de cette « Terre Spirituelle« . Ainsi, c’est ainsi que vous entrez pratiquement dans les Mystères Majeurs et commencez à renaître.

Vous êtes en train de naître de nouveau – parce que nous sommes déjà nés physiquement, mais nous sommes morts aux mondes supérieurs – donc nous devons donc naître de nouveau pour entrer dans les mondes supérieurs. Ce type de naissance est l’action de la transmutation de l’Esprit sexuel de Dieu, qui palpite, qui palpite, dans nos glandes sexuelles. C’est précisément ce que nous parlons et ce que nous savons, et témoignons que les eaux, le sperme lui-même, cet élément que nous avons dans les glandes sexuelles, est l’eau, et en elle la force, l’Esprit de Dieu, plane autour .

Nous avons donc besoin de naître de nouveau par l’eau et l’Esprit. Maître Jésus de Nazareth n’a pas dit à Nicodème que pour naître de nouveau, il doit croire en lui. Jésus a dit

– Jean 3:5

En vérité, en vérité, je te le dis, à moins qu’un homme ne soit né d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Mais malheureusement, toutes les personnes dans ce monde qui suivent le christianisme ou le judaïsme ignorent que tout type d’eau dans les écritures est un symbole de l’énergie créatrice, l’énergie sexuelle.

Nous sommes venus ici dans ce monde physique grâce aux eaux créatrices, qui sont la porte d’entrée dans le monde physique – sans cette eau de la sexualité, nous ne serions pas ici. De même, le processus pour entrer dans les mondes supérieurs est une naissance. Pourquoi? Parce que nous venons des mondes supérieurs, mais maintenant, pour y retourner, nous devons revenir vêtus de « le vêtement de noces de l’âme », car les corps protoplasmiques que Mère Nature nous a donnés sont des corps soumis aux lois de la nature : le lois d’évolution et de dévolution.

La dévolution et la seconde mort

Image

Donc, d’abord, nous sommes entre les mains de Mère Nature, profitant de la vie en évolution en tant qu’élémentaux du règne minéral, du règne végétal, du règne animal – mais lorsque nous entrons dans le niveau du règne animal intellectuel, tout d’un coup la Terre s’ouvre et Pluton , le roi de l’Enfer, nous tire vers le bas, parce que ces corps protoplasmiques doivent mourir. C’est ce qu’on appelle la « seconde mort » dans le livre de l’Apocalypse. Les corps protoplasmiques doivent être désintégrés, car c’est la loi de la nature.

La dévolution n’est pas comme les gens le pensent – une condamnation – non, c’est juste une loi. C’est à dire. physiquement, nous sommes nés, nous avons commencé comme un spermatozoïde. Ensuite, le fœtus s’est développé dans le ventre de notre mère. Ensuite, ce fœtus est sorti du ventre de notre mère et a commencé à grandir – enfance, jeunesse, adulte, et par la suite, il commence à évoluer et finit par mourir.

Le corps physique que nous avons n’est pas éternel, vous le savez, car il est soumis aux lois de ce monde de Malkuth, et le monde de Malkuth a deux lois, appelées la roue du Samsara : l’évolution et la dévolution. Ainsi, notre corps physique se dégradera, il se décomposera et finira par mourir ; nous savons tous que.

Mais non seulement les corps physiques meurent : les corps protoplasmiques – ces corps liés aux émotions, aux pensées – meurent aussi. Quand on parle de corps matériels, de corps mécaniques soumis aux lois de l’évolution et de la dévolution, on ne pense qu’au corps physique, car la science actuelle – qui étudie le dogme de l’évolution, oui la science actuelle fait de l’évolution un dogme – ils ne le font pas. sachez que ce n’est que la sœur jumelle de l’autre loi, qui est la dévolution. Si vous voulez être un véritable anthropologue, vous devez étudier les deux lois, mais faire juste un dogme de l’évolution est absurde.

Les corps protoplasmiques sont liés aux émotions et aux pensées. Lorsque vous êtes physiquement fatigué et que vous commencez à bâiller, vous allez vous coucher, physiquement. Et puis arrive ce qu’on appelle communément la « projection astrale » – vous sortez de votre corps physique pour que le corps se repose. Le corps vital, qui est la partie supérieure du corps physique, a besoin de recharger le corps physique pendant la nuit, pour que nous soyons à nouveau bien dans notre sarcophage, notre tombe, notre corps physique, et pour aller à la conférence, aller au travail, ou faire ce que nous faisons physiquement.

Ainsi, pendant ce temps où nous sommes hors du corps, nous sommes avec les corps protoplasmiques dans la dimension des rêves ; c’est pourquoi nous continuons à y penser et à ressentir. Les corps protoplasmiques sont également de la matière, mais de la matière moléculaire et atomique – pas comme cette matière physique appelée « cellulaire ».

Afin que vous compreniez mieux, laissez-moi vous expliquer : les atomes font les molécules ; les molécules forment des cellules ; les cellules forment des organes ; et un composé d’organes s’appelle un organisme – c’est pourquoi notre corps physique s’appelle l’organisme physique. Ainsi, les organes physiques sont constitués de cellules. Pourtant, les corps protoplasmiques sont aussi des corps avec des organes ; ils sont donnés gratuitement par la nature de la même manière que nous recevons librement le corps physique. Ainsi, de la même manière nous recevons les corps protoplasmiques – librement – mais ceux-ci sont soumis à d’autres lois. Ils ont des atomes, qui font des molécules, et ces molécules font des organes, et ces organes font des organismes, voyez-vous ? Ces organismes sont donc des organismes moléculaires, pas cellulaires. C’est pourquoi ils sont soumis à d’autres lois. Alors, quand on dort, on sort du corps et on est là, dans la dimension des rêves, avec ces corps. C’est pourquoi nous pensons que nous sommes dans le monde physique.

Ces corps protoplasmiques doivent aussi mourir. Ils sont soumis à d’autres lois. Ils grandissaient à partir du règne minéral, du règne végétal, du règne animal, et maintenant que nous sommes à ce niveau du règne animal intellectuel, ils commencent à se décomposer, à évoluer, à mesure que le corps physique évolue, mais parce qu’ils sont soumis à d’autres lois, à d’autres dimensions, leur descendance, leur décadence, leur dévolution est plus longue. C’est ce qu’on appelle « éternel ». Ce n’est pas comme le pensent les gens, que l’éternité est un temps sans fin – non. L’éternité a un début et une fin, comme ici, dans ce monde physique, nous avons un début et une fin. Donc l’éternité est ainsi, ce n’est pas un « temps sans fin ».

Ainsi, lorsque nous mourons – la deuxième mort dont parle le livre de l’Apocalypse se produit – c’est une descente dans le monde d’Hadès afin de dévoluer, afin que ces corps se décomposent et se désintègrent enfin. C’est un processus naturel.

Pourtant nous sommes malheureusement soumis à ces deux lois, et c’est précisément ce que les êtres supérieurs veulent que nous apprenions. Le corps physique que nous recevons ici, et ces corps protoplasmiques que nous avons à l’intérieur, avec lesquels nous nous manifestons dans les autres dimensions, sont mécaniques et sont appelés lunaires. Nous n’avons pas d’avenir céleste avec eux. Donc, nous avons besoin de naître de nouveau, c’est-à-dire : nous devons construire des organismes qui seront soumis non pas à la mécanicité des lois de la nature, mais aux lois du Ciel, aux lois des Sephiroth supérieures. C’est précisément ce que Maître Jésus expliquait à Nicodème : votre corps physique est mécanique et mourra, vos corps internes sont mécaniques et mourront, vous devez donc naître de nouveau pour entrer dans le Royaume des Cieux, car vous ne pouvez pas entrer dans le Royaume des Cieux avec ces corps protoplasmiques ou avec ces corps physiques, parce que cette matière appartient à la mécanicité de la nature.

Alchimie

To-Soma-Psuchikon

Il y a une autre nature, ici, qui est supérieure – elle est appelée « nature solaire », dont les corps appelés « corps immortels » sont soumis à d’autres lois. C’est précisément ce qui était caché dans les mystères d’Eleusis, avec le mythe de Pluton, Perséphone et Déméter, et dans les mythes d’autres grands héros, dans lesquels pour construire ces corps, ils ont besoin de détruire les éléments qui appartiennent à l’Hadès. .

Vous trouvez, par exemple, lorsque vous parlez de colère, d’orgueil, de gourmandise, d’avidité, d’envie, etc. créé mécaniquement. Parce que si vous observez comment le corps a été construit, il a été fabriqué mécaniquement. C’est pourquoi on dit que nous sommes des enfants de la fornication. Dans l’Ecclésiaste, qui est l’un des livres de la Bible, il est dit que les fils d’hommes ou d’êtres humains actuels (ils sont appelés fils d’hommes ou d’êtres humains par respect, mais cela se réfère à des animaux intellectuels) ne sont pas différents de la bête.

– Ecclésiaste 3 : 18-21

J’ai dit dans mon cœur concernant la succession des fils des hommes afin que Dieu les manifeste et qu’ils voient qu’ils sont eux-mêmes des bêtes.

Car ce qui arrive aux fils des hommes arrive aux bêtes ; même une chose leur arrive : comme l’un meurt, ainsi meurt l’autre ; oui, ils ont tous un seul souffle ; de sorte qu’un homme (mieux dit animal intellectuel) n’a pas la prééminence sur une bête : car tout est vanité.

Tous vont au même endroit; tous sont de la poussière, et tous redeviennent poussière. Qui connaît l’esprit de l’homme qui monte et l’esprit de la bête qui descend sur la terre ?

Il n’y a donc pas de différence entre les animaux rationnels et les animaux irrationnels, car nous avons tous des corps qui appartiennent à la nature. Ainsi, la seule façon d’entrer dans le Royaume des Cieux est de naître de nouveau. Pour cela, nous avons besoin de recevoir la doctrine, les mystères. C’est pourquoi il est écrit dans les mystères d’Eleusis du Scorpion que pour entrer dans les mystères majeurs, vous devez d’abord passer par les neuf mystères mineurs, et pour le savoir, pour savoir de quoi nous parlons ici.

Tout d’abord, votre conscience doit se rendre compte qu’elle appartient à Hadès. Ce n’est pas comme les gens le pensent, que nous allons tomber en Enfer, ou que nous allons aller en Enfer, non, non – nous sommes déjà en Enfer. C’est précisément la vérité. Réaliser cela, et comprendre cela – que nous vivons en Enfer – est le début pour quitter l’Enfer. Les gens pensent qu’ils vont tomber – non, écoutez : nous sommes déjà tombés.

Expliquons cela très clairement pour que vous compreniez : la grande loi nous a donné 108 corps physiques en tant qu’humanoïdes intellectuels afin de nous donner la possibilité de naître de nouveau. Autrement dit, comme l’explique le mythe de Pluton, Perséphone monte des Enfers, ou des Limbes 108 fois, à chaque fois que nous recevons un nouveau corps physique – c’est le sens simple de ce symbole mythologique.

Ainsi ici, à l’intérieur de ce corps physique, nous avons tous les éléments dont nous avons besoin – car le corps physique est comme un grand laboratoire – pour naître de nouveau.

Beaucoup de gens au Moyen Âge cherchaient le laboratoire des grands alchimistes. Bien sûr, physiquement, ils disposaient de quelques laboratoires pour faire leurs expériences, mais les gens ignorent que le grand laboratoire des grands alchimistes s’appelle le corps physique. Ainsi, vous n’avez pas besoin de regarder à l’extérieur, car vous avez déjà tout à l’intérieur.

Chaque alchimiste a besoin d’un Athanor pour travailler dans son laboratoire – en d’autres termes, il a besoin de l’aspect féminin, ou si elle est féminine, elle a besoin de l’aspect masculin de ce corps physique, car votre corps physique étant masculin n’a que les forces masculines, et vous avez aussi besoin du féminin. Le féminin est appelé le Saint Graal, la réplique de l’alchimie, ou comme on l’appelle dans la mythologie, la forge enflammée de Vulcain. Lorsque l’homme et la femme sont dans l’acte sexuel, ils sont dans la forge enflammée de Vulcain, et puis, là-bas, Vulcain – qui est le Saint-Esprit – peut construire de grandes armes pour vous si vous savez comment utiliser le laboratoire d’alchimie sexuelle. .

Malheureusement, au Moyen Âge, les gens ignoraient tout cela, alors ils cherchaient à l’extérieur ce laboratoire, ainsi que la Pierre Philosophale, qui est précisément le mystère du sexe. Oui, ils le cherchaient partout en ignorant qu’ils le portaient avec eux tout le temps. Et c’est pourquoi de nombreux alchimistes en parlaient toujours d’une manière amusante – c’est-à-dire « après l’avoir cherché partout, vous découvrirez enfin que vous l’avez toujours porté ». Et c’est précisément parce que l’énergie sexuelle est l’énergie la plus puissante de l’univers, vous n’avez donc pas besoin de la chercher n’importe où, puisqu’elle est déjà là en vous !

Ce dont vous avez besoin – si vous êtes un homme – c’est une femme ; vous devez l’épouser, car c’est le mystère du mariage parfait, et suivre les règles de l’alchimie, qui sont les Dix Commandements. Ne pas y croire, mais les exécuter à l’intérieur de vous – chaque commandement est quelque chose que vous devez suivre à l’intérieur. Ce sont les règles. Beaucoup de gens croient aux Dix Commandements, comme vous le savez, ils écrivent « bla, bla, bla » à propos des Dix Commandements – mais ils ne savent pas comment les suivre parce que c’est quelque chose que vous effectuez dans Yesod.

Les Dix Commandements ont été écrits sur deux pierres – une pierre est la pierre de la femme et l’autre pierre est la pierre de l’homme. C’est ce que Moïse a enseigné. Les deux pierres où les Dix Commandements ont été écrits sont simplement les deux pierres de Yesod. Lorsque vous entrez dans les mystères de la Maçonnerie, la première chose que vous voyez lorsque vous entrez dans un temple Maçon est une pierre rustique, une pierre brute, entre les deux colonnes :

– 2 Chroniques 3 : 17

Et il dressa les piliers devant le temple, l’un à droite et l’autre à gauche ; et appela le nom de celui de droite Jakin, et le nom de celui de gauche Boaz.

Jakin et Boaz, l’homme et la femme, ce sont Jakin et Boaz. Il faut saluer ces deux colonnes, mais au milieu de ces deux colonnes se trouve une pierre brute. Cette pierre brute symbolise la façon dont nous sommes en ce moment – sexuellement parlant, elle est brute ; nous sommes des animaux. Ciseler cette pierre et lui donner une forme parfaitement cubique avec un marteau et un ciseau : ce sont « la volonté et l’imagination ». Nous devons donc travailler avec la volonté et l’imagination (en méditation) jusqu’à ce que nous donnions à cette pierre qui est rugueuse un cubique parfait. former.

Le marteau est le symbole de la volonté, qui est la seule chose dont nous avons besoin, car nous avons déjà les énergies sexuelles, qui sont le ciseau qui construira le corps solaire astral, le corps solaire mental et le corps causal, qui sont appelés Merkabah , ou À Soma Heliakon, ou l’Egyptien Sahu – afin d’entrer dans le monde des Dieux. Toute cette matière ou énergie dont vous avez besoin pour créer, pour ciseler est dans le sexe, vous n’avez donc besoin que de volonté.

Comme Nietzsche l’a déclaré dans Ainsi parlait Zarathoustra : « Rendez-vous visite aux femmes ? N’oubliez pas votre fouet ! En d’autres termes, allez-vous accomplir l’acte sexuel avec votre femme ? N’oubliez pas votre fouet, car ce fouet est la volonté. Vous voyez, il y a des symboles dans les évangiles où Jésus est fouetté dans le dos – c’est précisément l’effort que fait l’alchimiste lorsqu’il est dans l’acte sexuel pour transmuter l’énergie sexuelle et ne pas la répandre, ne pas atteindre l’orgasme, pour dominer la bête, l’âne. Car ce que veut l’initié, c’est entrer dans la Jérusalem céleste avec l’habit de noces, et chevauchant l’âne, c’est précisément le mystère.

Donc, la volonté est la seule chose dont nous avons besoin. Vous êtes venu ici à cause de votre volonté. Quoi que vous fassiez, vous en avez besoin. Ce dont vous avez besoin, c’est simplement de changer la volonté afin de commander les forces d’Hadès. La fornication et la luxure sont fortes en chacun de nous, et Hadès sait que la luxure est son pouvoir pour attirer les âmes dans son royaume. Mais nous devons sortir d’Hadès – nous voulons entrer dans l’Olympe. Et Hadès dit : « D’accord, fais-le, mais bats-moi d’abord. Vous voulez quitter mon royaume ? Je mettrai chacun de mes serviteurs d’élément à combattre et à vaincre. Si vous les battez, vous êtes libre. C’est ainsi que tous les grands héros y entrent et se battent. L’entrée est à l’intérieur de vous, c’est votre subconscience, votre inconscience – à travers eux, c’est la façon dont vous entrez pour combattre, et la clé est la volonté. C’est pourquoi nous disons que notre devise est Thelema – la volonté.

Dans l’acte sexuel, vous avez besoin de volonté pour transmuter l’énergie sexuelle, afin de ne pas atteindre l’orgasme ou le spasme, et cela implique beaucoup de volonté. C’est pourquoi les faibles, ceux qui n’ont pas de volonté forte, ne peuvent pas réussir sur cette voie. Naître de nouveau est une question de volonté, il s’agit de manipuler, de manipuler l’énergie sexuelle afin de créer des corps supérieurs. C’est le mystère de la nouvelle naissance ; c’est le mystère de la transmutation de l’eau en vin comme Jésus l’a accompli dans les noces de Cana. Les six vases sont le symbole de l’amant de la Kabbale [Arcane Six] qui doit décider comment utiliser sa volonté afin de transmuter toutes ses eaux en vin de l’Esprit.

Souvenez-vous que le vin est le symbole de l’Eucharistie, donc lorsque vous recevez le corps du Christ, alors ce corps du Christ doit couler, couler à l’intérieur de votre ventre, comme l’a dit l’Écriture, « de son ventre couleront des fleuves de eau vive » et pour cela vous devez transmuter ces eaux vives en vin – c’est un miracle que seuls la femme et le mari peuvent accomplir dans les noces de Cana. C’est le premier miracle que Jésus a accompli parce que c’est la première chose que nous devons accomplir. C’est ainsi que nous entrons dans les Mystères Majeurs, et c’est ainsi que nous commençons peu à peu à vivre intérieurement les mystères de la croix, qui sont écrits dans les Évangiles.

Samael

Jacob luttant contre Samael-la force du Scorpion

C’est pourquoi vous trouvez en Scorpion cet autre grand magicien de la magie pratique, qui est Samaël. Samael, le roi du feu, est l’archange qui règne sur le Bélier et le Scorpion. En Scorpion, vous trouvez quelques symboles, c’est-à-dire le chevalier combattant le dragon. Le chevalier tient toujours la lance pour tuer le dragon. Eh bien, c’est le grand travail que le guerrier doit accomplir en Scorpion, parce que la pratique ésotérique du Scorpion est la magie sexuelle, est la transmutation, est le Pranayama. La lance de ce chevalier, la lance, est le symbole de la force masculine, qui est Thelema, dans laquelle nous utilisons l’énergie sexuelle que nous transmutons afin de tuer le dragon.

Ne commettez pas l’erreur de penser que nous seuls, les mâles, avons la lance. Bien sûr, physiquement parlant, la lance symbolise le phallus, mais la femme a aussi la lancequi est précisément cette force masculine transmutée. Lorsque vous transmutez l’énergie, vous recevez la lance, la lance. Pour le comprendre, souvenons-nous de Jeanne d’Arc, cette grande femme chevalier qui développa tous ses pouvoirs ; Athéna, aussi, la grande déesse guerrière, a une lance. Les forces féminines et masculines sont soit dans l’homme, soit dans la femme lorsqu’elles sont sexuellement unies. Les grandes Walkyries, le montrent aussi – si vous avez déjà vu l’Anneau des Nibelungen, le grand opéra de Wagner, vous voyez comment sont décrites les Walkyries, les grandes Amazones – elles sont l’aspect féminin qui utilise la lance, qui est précisément le force masculine de Samaël.

Lorsque vous développez et commencez à travailler avec la magie sexuelle, vous entrez dans le royaume de Samaël. Samael est précisément celui qui tue le dragon, celui qui vainc le dragon qui est en vous. Samael est la lumière et (Ve-Aur, Weor) la force sexuelle (Aun) en Scorpion.

Nous devons comprendre que les sept esprits devant le trône de Dieu dont parle le livre de L’Apocalypse sont au-dessus, là, dans les dimensions supérieures. Ce sont des archanges, ou Logoi – des forces divines. Mais toutes ces forces spirituelles sont en chacun de nous en puissance. Nous avons en nous toutes les sept forces des sept esprits devant le trône de Dieu.

Par exemple, Samael est le cinquième, car il est lié au cinquième centre, le centre sexuel, et c’est pourquoi il est en Scorpion. C’est lui qui livre les armes dans l’acte sexuel à ceux qui savent se battre. Il est également indiqué que Samaël est le Dieu des aveugles, car au début quand nous commençons, nous sommes aveugles, mais petit à petit nous recevons la vue perdue, car l’énergie sexuelle est ce qui nous donne la vue interne dont nous avons besoin dans pour voir toutes ces choses, tous ces mystères.

Le dragon est Lucifer – qui est un autre nom que nous devons expliquer maintenant, car il a de nombreux attributs, de nombreux symboles. Ici, nous parlons de Lucifer qui est la force sexuelle, le pouvoir sexuel que tout le monde possède. Lucifer signifie « porteur de lumière », le porteur de la lumière. Mais, à Klipoth, dans le royaume d’Hadès, en magie noire, il y a un démon qui s’appelle Lucifer.

Ceci est similaire à ce que nous avons expliqué une autre fois – que le Tétragramme, le nom sacré de Dieu, est Yod He Vav He, et avec ces quatre lettres, vous écrivez également le nom d’un démon dont le nom est Jahveh, que de nombreux démons dans ce physique monde se sont intentionnellement trompés ou confondus avec Jéhovah. Pour écrire Jéhovah en hébreu avec des lettres kabbalistiques, vous l’écrivez avec Yod He Vav He, et pour écrire Jahveh vous l’écrivez avec Yod He Vav He ; mais Jahveh est une chose – Jahveh est un démon – et Jéhovah est différent, il est une entité supérieure des Sephiroth supérieures. Dans de nombreuses Bibles, vous trouvez le mot Jahveh au lieu de Jéhovah, et c’est très mauvais, c’est précisément une chose très sournoise que les magiciens noirs ont faite pour confondre l’humanité. Ils le prononcent « Yahweh » ou « Yahveh » – de plusieurs manières. Mais ce n’est pas le nom de Dieu. Le Yod He Vav He se prononce Jéhovah ou Yod-Havah ; Kabbalistiquement parlant, Yod-Havah – c’est la bonne prononciation. Yahweh ou Yahveh ou bien d’autres appellations n’est qu’un démon de Klipoth.

De même que dans le cas de Javhe, Lucifer est un aspect individuel de chacun de nous qui représente la puissance sexuelle. Le Lucifer déchu est Satan en nous, le Diable, qui symbolise tous les défauts que nous avons. Il y a donc autant de Lucifer ou de Satan déchus dans le monde que d’êtres humains tout le monde en a un en soi. Et c’est précisément ce que nous devons comprendre.

Parfois, le Maître Samaël Aun Weor parle contre les esprits « Lucifériens », qui sont des magiciens noirs qui utilisent la force sexuelle de manière négative. De la même manière que nous parlons ici de renaître et de transmuter l’énergie sexuelle afin de créer les corps internes, de la même manière, dans Yesod, qui est l’entrée de l’Hadès, il y a aussi des magiciens noirs qui enseignent à l’humanité la voie entrer et devenir des démons, ceci afin d’entrer plus vite en enfer. Donc, ils le font aussi par le sexe. Mais ils enseignent le tantra noir – parce que la sagesse de Yesod, la sagesse du Scorpion, est le tantra sexuel. Le tantra blanc est ce que nous avons déjà expliqué : la manière dont le mari et la femme transmutent leur énergie sexuelle et accomplissent les dix commandements, suivent les dix règles afin de naître de nouveau. Pourtant, le Tantra noir est différent – c’est là que vous aimez le sexe et dégénérez et développez l’organe Kundabuffer, qui est la queue de Satan. Et puis vous devenez un habitant du monde d’Hadès, un esclave d’Hadès, un esclave de Pluton.

Alors, voyez-vous : soit vous battez Hadès ou Pluton, soit vous devenez esclave de Pluton (Hadès). Les magiciens noirs ne créent pas les corps internes – ils tombent simplement en enfer en pratiquant la magie sexuelle de manière négative et développent des pouvoirs dans Klipoth. Et puisque ce Malkuth, le monde physique, est une Sephirah en chute, ils exercent beaucoup de pouvoir dans Malkuth, parce que le corps physique que nous avons est une Sephirah déchue, c’est le résultat de la fornication. Nous ne sommes pas issus de conceptions immaculées ; nous sommes tous entrés à Malkuth par la fornication. Ainsi, par conséquent, l’ennemi secret qui pratique la magie sexuelle de manière négative a du pouvoir dans Malkuth et s’appelle la Loge Noire. Ce sont eux qui diffusent de la pornographie ; ce sont eux qui répandent beaucoup de dégénérescence dans l’acte sexuel – afin de faire tomber toutes les âmes, car ils savent que la seule façon de sortir est d’être chaste, de pratiquer la chasteté.

C’est pourquoi il n’est pas rare que beaucoup de gens soient en colère contre nous, car nous enseignons la chastetéla transmutation sexuelle, qui est contre les règles de l’Enfer. La fornication, l’adultère et la dégénérescence sexuelle sont quelque chose de normal en Enfer, mais enseigner cela, que nous enseignons ici, en Enfer, est quelque chose d’anormal, car cela appartient aux dimensions supérieures. Donc, si vous voulez quitter l’Enfer, vous devez être chastec’est la seule façon de faire l’expérience de ce qui est écrit dans de nombreuses religions, la façon de voir les grands maîtres, les anges, etc. Avez-vous déjà entendu parler des anges ? Si vous appartenez à n’importe quelle religion que vous avez faite ; les gens lisent toujours sur les dévas, les anges, les grands êtres – mais ils ne les expérimentent jamais. Mais si je vous demande, avez-vous déjà vécu un cauchemar ?, vous lèverez tous la main et direz oui. Écoutez : les cauchemars sont liés à Klipoth ; nous faisons des cauchemars parce que nous avons les éléments qui appartiennent à Klipoth, Hadès. Donc, pour faire l’expérience, ou pour avoir un contact avec un ange, avec des êtres supérieurs, nous devons changer, nous devons nous transformer, car rien – rien – ne nous est donné gratuitement. Nous devons nous battre pour cela, et le seul élément dont nous avons besoin pour combattre, pour vaincre cela, c’est la volonté.

La volonté est donc ce dont nous avons besoin pour entrer par les portes d’Eden, par les portes de l’initiation. Nous devons atteindre la première, la deuxième, la troisième, la quatrième et la cinquième initiation des Mystères Majeurs. Lorsque vous avez terminé les cinq initiations des Mystères Majeurs, vous avez le droit d’être appelé Être Humain, car avec la cinquième initiation, vous créez le Corps Causal ; avec le quatrième, vous créez le Corps Mental Solaire, un corps qui vous donne un raisonnement mais un raisonnement supérieur, pas le raisonnement que nous utilisons ici ; et avec la création du Corps Astral, vous avez un corps d’émotions supérieures. Donc, quand vous avez ces corps à l’intérieur de voussolaires, immortels, pas mécaniques comme tout le monde – alors vous avez le droit d’être appelé être humain. Puis, dans les plans internes, ils disent : « voici l’homme ». Tu vois? Voici l’homme – Ecce Homo.

Le symbole du Corps Causal, le corps supérieur au-dessus du Corps Mental, est la couronne d’épines. C’est pourquoi lorsque Jésus a atteint ce niveau et apparaît devant les multitudes, il est déjà un être humain. Pilate, qui symbolise le raisonnement subjectif, le mental animal intellectuel, dit : Ecce Homovoici le mental supérieur, l’homme supérieur, le Manas supérieur – parce que Pilate est le manas inférieur. Jésus représente le vrai Homme, qui marche sur le chemin de l’Homme supérieur – le Surhomme. Ainsi pour cela, il prend sa croix et retourne au Calvaire, au mont, au Golgotha le chemin de Jésus est le chemin du Surhomme.

Nietzsche a commis une erreur en écrivant son Zarathoustra. Il pensait que toute la population de la terre était composée d’êtres humains. Il avait tort parce que toute la population de la terre est composée d’animaux intellectuels. Pour chercher des êtres humains, il faudrait appeler Diogène et dire : « s’il te plaît, Diogène, cherche un être humain pour nous. Ainsi, Diogène voyageait partout et disait alors : « Eh bien, je n’en ai pas trouvé non plus à cette époque ; car il est difficile de trouver un être humain avec des corps solaires.

Les mystères d’Eleusis

Ces êtres humains sont ceux qui sont prêts à entrer dans le royaume du Surhomme. Et pour ceux-là sont précisément les grands mystères d’Eleusis, dans lesquels ils doivent redescendre dans le royaume de Pluton, mais à une octave supérieure. Les surhommes découvrent que tout Pluton n’est pas seulement lié à l’enfer de la terre, mais aussi aux enfers de toutes les planètes ci-dessus. Ainsi, ils doivent entrer dans l’Enfer de Mercure, dans l’Enfer de Vénus, dans l’Enfer de toutes les autres planètes pour accéder au niveau du Surhomme. C’est ce qu’on appelle la résurrection à différents niveauxneuf pour être précis ; c’est ce qu’on appelle l’Ennéagramme. Il y a un livre là-bas appelé « L’Ennéagramme » écrit par quelqu’un d’autre – ce livre n’a rien à voir avec nous, les Gnostiques.

Le véritable Ennéagramme est pour un Homme qui est déjà dans la cinquième initiation et veut entrer dans le niveau de Superman. Ce sont eux qui doivent entrer dans chaque Enfer et conquérir le Ciel de chaque planète c’est le véritable Ennéagramme, qui est interne et profond. Et c’est l’autre aspect de la lune : quand Pluton dit : « D’accord, tu as quitté l’Enfer de la terre, mais je t’attends toujours sur les autres planètes.« 

Pluton, comme vous le savez, est la seule planète qui a une orbite différente des autres planètes – c’est une orbite très rare qui tourne autour de toutes les neuf, car il est le souverain de toutes les infradimensions, tous les enfers de tous des autres planètes. Hadès doit d’abord être vaincu ici, sur Terre ; pourtant, si vous voulez suivre le Chemin Direct, le chemin du Bodhisattva, alors vous devez le vaincre à nouveau neuf fois. Mais beaucoup d’initiés disent : « une seule fois suffit », et ils préfèrent entrer dans le Chemin en Spirale. Seuls les braves et les courageux disent : « Non, je vais vaincre Pluton aussi dans les autres Enfers parce que je veux retourner dans le giron de l’Absolu.  » Ceux-ci sont très rares.

Quoi qu’il en soit, que vous entriez dans le Nirvana ou dans le chemin vers l’Absolu, vous devez vaincre Pluton, Hadès, et il n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur – il est l’intelligence qui est mécanique, automatique, en nous. Et nous devons être conscients de cela c’est le chemin de l’initiation. Ici, nous ne parlons que de manière générale de la sagesse du Scorpion. Samael est le Thelema dont nous avons besoin lorsque nous entrons dans les Mystères Majeurs.

SOUTENIR NOTRE SITE PAR UN  DON

%d blogueurs aiment cette page :