L’INFLUENCE DE RIHÂ (EL)

L’influence de RiHÂ EL illustré par un conte.

Pour illustrer l’influence de RiHÂ (EL) sur la conscience humaine, nous avons choisi le conte du petit tailleur de des frères Grimm.

On raconte qu’un jour le roi ordonna au vaillant petit tailleur d’exterminer deux ogres qui semaient la terreur dans son Royaume. Le petit tailleur s’en alla donc courageusement affronter les deux ogres.

Au bout d’un moment, il aperçut les géants coucher sous un arbre, dormant et ronflant si fort qu’ils faisaient monter et descendre les branches. Vivement, le petit tailleur remplit ses deux poches de pierre et grimpa dans l’arbre. Quand il fut au milieu, il se laissa glisser le long d’une branche pour arriver juste au-dessus des dormeurs, et fit tomber ses pierres l’une après l’autre sur la poitrine de l’un d’eux. Longtemps, le géant ne sentit rien, mais finalement il se réveilla, donna une bourrade à son compagnon et lui reprocha de le déranger. L’autre lui dit qu’il rêvait. Ils allongèrent de nouveau pour dormir, mais alors le tailleur jeta une pierre sur le second. Le géant se réveilla à nouveau et demanda à son compagnon sur un ton plus sévère pourquoi il lui lançait des pierres. L’autre lui jura pourtant que ce n’était pas lui. Ils se chamaillèrent un moment, mais comme ils étaient fatigués, ils en restèrent là et leurs yeux se refermèrent.

Le petit ailleurs recommença son manège, mais il choisit cette fois-ci une pierre plus grosse et la jeta de toutes ses forces sur la poitrine du premier géant. Celui-ci hurla de rage, il se leva comme un fou et poussa violemment son compagnon contre l’arbre, qui en trembla. L’autre lui rendit la monnaie de sa pièce et ils entrèrent dans une telle fureur qu’ils arrachèrent des arbres et se cognèrent dessus tant et si bien qu’ils tombèrent morts en même temps. Alors le petit tailleur sauta à terre. Il tira son épée et en assena quelques bons coups dans la poitrine de chacun, puis il sortit du bois pour retrouver ses cavaliers et leur déclara que l’ouvrage était fait.

Ce vaillant petit tailleur personnifie donc la force mercurienne rayonnée par le Seraphim  RiHÂ (EL), une force sachant reconnaître les atouts et les faiblesses d’une nature purement instinctuelle et matérialiste (les géants). Le petit tailleur utilisa donc ces aspects inférieurs de la personnalité pour les conduire à se détruire eux-mêmes. Ici encore le héros fut convié a épousé la fille du roi (réalisation spirituelle).

%d blogueurs aiment cette page :