LE SYMBOLE DE LA BALANCE

LA BALANCE

Sur un plan symbolique, le signe de la Balance est représenté par l’objet du même nom. Or nous savons que la balance est traditionnellement un emblème privilégié du jugement, permettant de peser, de mesurer et d’évaluer les actions comme les pensées. En effet, elle incarne les capacités discriminatoires permettant de soupeser chacune des expériences leur attribuant une juste valeur en fonction de leur véritable importance.

En ce sens, elle évoque les notions d’impartialité et de sélectivité. En raison de ses mouvements oscillants autour d’un point d’équilibre, elle incarne en outre les notions de rythme et d’alternance entre deux pôles opposés. Aussi elle devint très tôt le symbole d’une capacité à concilier les contraires en établissant une harmonie susceptible de neutraliser les éléments d’opposition ou de lutte.

Toutefois, la balance représente également des éléments symboliques négatifs. En effet, elle est associée à toute perte de temps résultant d’une analyse excessive des avantages et des inconvénients relatifs à une situation. Plus encore, elle symbolise même notre incapacité à prendre une décision, aucune des possibilités offertes ne semblant posséder un avantage évident sur les autres. En raison de ses mouvements oscillants autour d’un point d’équilibre, elle évoque en outre une attitude consistant à changer sans cesse d’avis au gré des circonstances.

A ce titre, on l’associe volontiers à un comportement hésitant et indécis pouvant nous conduire, partagés entre nos sentiments et nos jugements, à laisser une situation se détériorer pour nous être refusés d’intervenir en temps voulu. Enfin, la recherche d’un juste milieu évoquée par cet objet devient alors une adhésion à une position tiède, c’est-à-dire sans engagement formel pour un côté ou pour un autre.

%d blogueurs aiment cette page :