L’Arcane 14 : La Tempérance – Noun

Catégorie: Les Vingt-Deux Arcanes du Tarot et de l’Hébreux

Écrit par: Instructeur gnostique

The Hebrew Letter Nun

 

La lettre hébraïque Noun

Les versets 105 à 112 du Psaume 119 commencent par Noun :

נר־לרגלי דברך ואור לנתיבתי׃

נשבעתי ואקימה לשמר משפטי צדקך׃

נעניתי עד־מאד יהוה חיני כדברך׃

נדבות פי רצה־נא יהוה ומשפטיך למדני׃

נפשי בכפי תמיד ותורתך לא שכחתי׃

נתנו רשעים פח לי ומפקודיך לא תעיתי׃

נחלתי עדותיך לעולם כי־ששון לבי המה׃

נטיתי לבי לעשות חקיך לעולם עקב׃

105.Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.
106. J’ai juré et je le confirme, de garder vos justes jugements.
107. Je suis très affligé : Oh יהוה Yod-Havah, donne-moi la vie selon ta Parole.
108. S’il vous plaît, oh יהוה Yod-Havah, accepte l’offrande gratuite de ma bouche et enseigne-moi tes jugements.
109. Ma vie est continuellement entre mes mains, mais je n’oublie pas ta Loi.
110. Les méchants m’ont tendu un piège; pourtant je ne m’éloigne pas de tes préceptes.
111. J’ai hérité de vos témoignages pour toujours; car ils sont la joie de mon cœur.
112. J’ai toujours courbé mon cœur pour accomplir jusqu’à la fin tes statuts.

Arcane 14:

Extrait de l’Alchimie et de la Kabbale dans le Tarot de Samael Aun Weor
Tempérance

Il convient d’affirmer que la sagesse profonde de cet Arcane se divise classiquement en trois parties :

  1. Transmutation,
  2. Transformation,
  3. Transsubstantiation.

Étudions chacun d’eux séparément.

1. Transmutation,

Dans le quatorzième Arcane, apparaît un ange avec le soleil sur son front. Si nous observons, l’ange verra qu’il a le carré et le triangle de l’ésotérisme gnostique sur son vêtement. L’Ange a une tasse dans chaque main et mélange les substances des deux tasses ensemble. Une tasse contient l’élixir blanc et l’autre l’élixir rouge. L’Elixir de Longue Vie est le résultat du mélange intelligent de ces deux substances.

Lorsque l’homme septénaire est sexuellement uni à la femme septénaire, la somme est le quatorzième Arcane du Tarot. De plus, il est important de préciser que l’homme et la femme ont sept principes et que le centre le plus important et le plus rapide de l’être humain est le centre sexuel.

seven bodies

Description de l’image : Sept corps apparaissent dans le foyer ; cela représente que les corps sont à la fois dans les alchimistes (homme et femme, le soleil et la lune) car ceux-ci sont engendrés lorsque nous combinons l’élixir rouge (le Soleil) et l’élixir blanc (la Lune) dans la Neuvième Sphère (représentée par le puits de Jacob, le centre sexuel). Au centre du Jardin d’Eden se trouve un Chérubin (un Etre Androgyne) situé entre l’homme et la femme. Il tient l’étoile de David dans sa main droite, nous indiquant qu’il est le résultat de l’union des deux triangles, les deux élixirs (Soleil et Lune, Homme et Femme). Ils combinent les substances de leurs sept corps (Haut et Bas) par croisement sexuel des quatre éléments (feu, air, eau et terre), qui sont représentés dans chaque coin du carré.

Le processus de création d’un nouvel être (le véritable être humain) s’effectue selon les lois des octaves musicales. Les sept notes de la gamme musicale sont le fondement de toute création. Si nous transmutons l’énergie créatrice, nous initions une nouvelle octave dans le monde éthéré, dont le résultat est la naissance de To-Soma-Puchicon (le vêtement de mariage de l’âme). Nous pouvons pénétrer consciemment tous les départements du Royaume avec ce véhicule.

Une troisième octave nous permettra d’engendrer le vrai Corps Astral, le Christ Astral (le Corps Astral Christique). En atteignant ces hauteurs, le vieil astral, le fantôme, se retrouve réduit à une coquille vide qui, peu à peu, se désintégrera.

Une quatrième octave nous permet d’engendrer l’Esprit du Christ. Ce véhicule nous donne la vraie sagesse et l’unité de pensée. Seul celui qui engendre l’Esprit-Christ a le droit de dire : « J’ai un Corps Mental« . Le Corps Mental actuel n’est qu’un corps en forme de fantôme. Cet esprit en forme de fantôme se convertit vraiment en une coquille vide lorsque le véritable esprit est né. Ensuite, l’ancienne carcasse mentale est désintégrée et réduite en poussière cosmique.

Dans la cinquième octave musicale, le vrai Corps Causal est engendré. En atteignant cette hauteur, nous incarnons l’Âme, alors, nous avons une existence réelle. Avant ce moment, nous n’avons pas d’existence réelle.

Prostate-Uterus

Travailler avec le chakra prostatique/utérin

Immédiatement après avoir terminé le travail quotidien avec l’Arcane A.Z.F., l’Alchimiste doit s’allonger en décubitus dorsal (face vers le haut); il/elle doit travailler avec son chakra prostatique/utérin. C’est un chakra très important en haute magie.

L’Alchimiste doit inhaler l’air vital, puis retenir le souffle et dans ces moments diriger les courants nerveux vers la Prostate/Utérus avec l’intention de fermer les sphincters qui sortent entre les vaisseaux séminaux et l’urètre.

L’effort d’envoi des courants électromagnétiques doit être similaire à l’effort suprême qu’une femme fait lors de l’accouchement. La femme gémit dans ces moments-là, en d’autres termes, son larynx émet le gémissement de la lettre « M« . Krumm Heller a déclaré que l’initiation doit commencer par la lettre « M » et « S« . Si nous voulons naître dans les mondes internes, alors nous devons aussi émettre le son de la lettre « M » (comme quand on gémit). Il s’agit de naître et nous devons naître.

Ensuite nous expirons lentement, nous attendons que le souffle revienne naturellement vers nous et nous inspirons, nous pompons mentalement l’énergie créatrice et la faisons monter à travers les deux canaux Ida et Pingala jusqu’au Calice (le Cerveau). Nous continuons à répéter l’exercice.

Image

Imagination et Volonté

L’imagination est féminine et la volonté est masculine. Lorsque nous travaillons avec le chakra prostatique/utérin, nous devons unir ces deux pouvoirs dans un mariage alchimique afin de favoriser l’ascension de l’énergie créatrice. Nous le faisons d’abord à travers les cordes sympathiques du corps physique ; deuxièmement par les cordes sympathiques du corps éthéré ; troisièmement par les cordes sympathiques du corps des désirs ; quatrième par les cordes sympathiques du corps mental ; cinquième à travers les cordes sympathiques du corps causal. Les étudiants avancés doivent porter l’énergie créatrice jusqu’à l’Ayin Soph.

heart anahata

Le Cœur

Après un certain temps de pratique, les étudiants doivent apprendre à diriger leur énergie créatrice de leur cerveau vers leur cœur ; le quatorzième arcane est l’arcane de la tempérance.

Ganymede

2. Transformation (Métamorphose)

Dans l’État djinn, un corps peut facilement changer de forme. Circé a métamorphosé les hommes en cochons ; la légende déclare qu’Apuleyus s’est métamorphosé en un âne. Pour gérer le changement de forme, les mantras latins suivants sont utilisés : « EST SIT, ESTO, FIAT ». Ce n’est que dans un État djinn que nous pouvons adopter n’importe quel type de métamorphose.

Indice pour l’état djinn

Le dévot doit s’asseoir à une table et croiser les bras, les plaçant sur la table ; en posant sa tête sur ses bras, il doit s’endormir volontairement. L’étudiant doit détendre son esprit en le vidant de tout type de pensées jusqu’à ce qu’il soit vide. Ensuite, imaginez l’état de sommeil (qui précède l’état de rêve) ; s’y identifier et s’endormir. Lorsque l’élève sent qu’il sommeille, il doit se lever de sa chaise (mais garder l’état de sommeil comme s’il était un somnambule) et tenter un saut en longueur, autant que possible, avec l’intention de s’immerger dans l’Hyperespace (avec son corps physique). Ensuite avec un crayon, il doit marquer l’endroit exact sur le sol où son pied a atterri.

shapeshifting

Au fur et à mesure que l’élève pratique cet exercice, il remarquera qu’à chaque fois la longueur du saut est de plus en plus longue. Enfin, arrivera le jour où il effectuera un saut au-delà de la moyenne. Cela donnera de la joie à l’étudiant car cela indiquera que son corps physique pénètre maintenant dans l’hyperespace. Enfin, la constance, la patience, la volonté et la ténacité feront triompher l’étudiant ; ainsi, un jour donné, l’étudiant se maintiendra définitivement avec son corps physique dans l’hyperespace. Avec son corps physique, il pénétrera dans les mondes internes ; il sera dans « l’État djinn ». Puis en quelques instants, il pourra se transporter n’importe où sur terre. Il deviendra un enquêteur des mondes supérieurs.

Oguara

Génies de la science djinns

Avant d’initier l’ancienne pratique djinn, l’étudiant doit invoquer les génies de la science djinn. Le dévot invoquera le Maître Oguara plusieurs fois, comme suit :

« Je crois en Dieu, je crois en Oguara et en tous les Génies de la Science Jinn, emmenez-moi avec mon corps physique dans tous les Temples de la Science Jinn. Oguara ! Oguara ! Oguara ! Porte moi. » Cette invocation doit être répétée des milliers de fois avant de s’endormir.

last supper

3. Transsubstantiation

La Dernière Cène de l’Adorable Sauveur du Monde vient d’époques archaïques. Le Grand Seigneur de l’Atlantide a également pratiqué cette cérémonie, tout comme Jésus-Christ.

C’est une cérémonie du sang, un pacte de sang. Chacun des Apôtres a mis son sang dans une coupe, puis ils ont mélangé leur sang avec le Sang Royal de l’Adorable dans le Calice de la Dernière Cène (Le Saint Graal). Ainsi, c’est ainsi que les corps astraux des Apôtres ont rejoint le Corps Astral du Christ, au moyen de ce Pacte de Sang. Les Apôtres ont bu le sang contenu dans le Calice et Jésus en a également bu.

La Sainte Onction Gnostique est unie à la Dernière Cène par ce Pacte de Sang. Lorsque les atomes christiques (atomes astral solaires) descendent dans le pain et le vin, ils sont en fait convertis en chair et en sang du Christ (cosmique). C’est le mystère de la Transsubstantiation.


La lettre Hébraïque Noun

Écrit par un instructeur gnostique
The Hebrew Letter Nun

En Kabbale, Noun signifie poisson (araméen)

Noun est écrit avec les lettres suivantes : (נ Nounו Vav, ן Noun Sophit), ce qui signifie : la Lumière au-dessus, la Shechinah des trois forces primaires cachées dans le « Noun », « le N » descendant à travers  « Vav ” (la moelle épinière) même à travers la Noun finale afin d’étendre la Lumière Infinie en dessous dans la Neuvième Sphère, le centre de la Terre. Dans Yesod, les forces solaires de KetherChokmah et Binah (leur Messie ou force de lumière solaire), l’héritier du trône (la moelle épinière) sont cachées dans Noun, le sperme et l’ovule (le poisson) qui nage à l’intérieur le מ Mem, les eaux de Yesod, l’Ens Seminis.

La Noun se déplace dans le  Mem, le poisson qui nage protégé par Schamayim (les eaux vives de la vie) de l’Ayin Soph Aur, le divin inconnaissable.

Dans toutes les Monades de l’Ayin Soph, Noun symbolise chaque élément non actif qui manque de connaissance de soi, mais au moyen de la réalisation de soi de l’Être, en d’autres termes, au moyen de la transmutation des eaux de Yesod, dans le Neuvième Sphère, sexe ; ces éléments se développent et deviennent actifs. Par la suite, ces éléments Noun apparaissent comme des éléments actifs ardents et conscients de soi (au moyen du Yod et de la Havah) de tous les Êtres auto-réalisés ou Elohim, à l’aube de tout univers.

Matsya Avatar

Genèse 1 : 20

«Et יהוה Yod-Havah Elohim a dit: Que les eaux (שמיםSchamayim) (de Mem dans Yesod) produisent abondamment la créature en mouvement (Noun, le sperme) qui a la vie, et des oiseaux (âmes) qui peuvent voler (ou planer) au-dessus la terre (comme le Rouach des Elohim, le Chaioth Ha Kadosh, les Saintes Créatures) dans le firmament ouvert du ciel (ou les Schamayim ci-dessus dans Daath) –

Au moyen de Noun, les Elohim donnent à la Monade (à travers l’initiation Vénustique) les éléments nécessaires afin de construire une Âme de Diamant où se situe l’activité des facultés supérieures et des pouvoirs du Raisonnement Objectif ; c’est ainsi que la Monade à travers Noun étend sa conscience et acquiert la connaissance des Elohim. Seules les Monades du droit chemin acquièrent les différents niveaux de connaissance ou niveaux de Raisonnement Objectif et leurs pouvoirs associés lorsque leurs âmes passent par les Huit Grandes Initiations successives des Mystères Majeurs. Ces niveaux d’états et de pouvoirs ne sont pas développés par les Monades de la voie spirale en général. La grande majorité des Monades finalement à travers les millions de Mahamanvantaras choisissent d’acquérir par le chemin en spirale un type de base de compréhension cosmique.

Et יהוה אלוהים Yod-Havah Elohim [à travers שמיםSchamayim dans Yesod a libéré abondamment les Hashim, les enfants du feu (âmes ignées au sein des nonnes) de Ha-Shem «la Parole» et] a créé de grandes créatures (dans tous les royaumes de la nature), et chaque créature vivante qui se déplace, que les eaux (de Schamayim dans Yesod) ont produit en abondance, selon leur espèce (puissance sexuelle), et chaque oiseau ailé (de compréhension cosmique dans Schamayim ci-dessus) selon son espèce (puissance sexuelle) :

Les éléments psychiques inconscients monadiques ou les éléments monadiques non actifs évoluent au sein de Malkuth (la Terre, le monde de la matière) ; ceux-ci sont divisés en trois catégories générales, symbolisées par les poissons (מ Mem), les oiseaux (אלוהים Aleph) et les animaux terrestres (ש Shin). Les trois prototypes de ces catégories sont le léviathan (puissance sexuelle און AUN des eaux de Yesod) le mastodonte (appétits sexuels du feu de sang) et la volaille des airs (esprit collectif ou compréhension). Ces trois catégories d’âmes tournent ; ils évoluent et involuent piégés dans Malkuth, la roue d’Ézéchiel, la roue du Samsara. Actuellement, ces trois catégories se manifestent chez l’humanoïde à travers les trois cerveaux comme trois tendances et attractions innées envers le comportement de l’âme animale qui obscurcissent les secrets de Daath à la conscience. Ainsi, au niveau évolutif humanoïde, ces trois catégories peuvent muter à travers les mystères de Daath, ou se transformer en Klipoth.

Ces trois catégories d’âmes animales sont ce qui prévaut dans le niveau actuel des âmes de tous les habitants de la terre. Si ces âmes animales ne sont pas transformées en âmes humaines, la conscience tombera et se désintégrera dans Klipoth afin d’être à nouveau intégrée au moyen de la Seconde Mort dans un tout nouveau niveau mécanique, encore plus élevé, de processus évolutifs de conscience.

Mais… (quand dans le royaume humain l’homme et la femme prononcèrent le mot, le nom « IAO » dans Daath) Elohim a vu que c’était bon.

Et Elohim les bénit, disant, soyez (spirituellement) fructueux, et multipliez-vous (à travers la transmutation des eaux de Schamayim dans Yesod), et remplissez les eaux des mers (de Yesod avec les feux de Noûs), et laissez la volaille (de compréhension) se multiplient sur la terre (Malkuth). Et le soir et le matin étaient le cinquième jour (ou cinquième initiation).

Et Yod-Havah Elohim a dit: Que le (sang de la) terre (Malkuth) produise la créature vivante (Nephesh) selon son espèce (puissance sexuelle), le bétail (Behemoth) et les reptiles (énergies nerveuses serpentines) et la bête (feu, Aryeh) de la terre selon son espèce (puissance sexuelle) et il en fut ainsi.

Et Yod-Havah Elohim fit le (feu, Aryeh, la) bête de la terre selon son espèce, et le bétail (Behemoth) selon son espèce, et toute chose (serpentine, nerveuse) qui rampe sur la terre selon son espèce : et ( quand dans le royaume humain l’homme et la femme prononcèrent le mot, le nom ‘IAO’ dans Daath) Elohim vit que c’était bon.
creation of man

Et Yod-Havah Elohim a dit: Faisons (maintenant) (l’) humain à notre image, selon notre ressemblance: et qu’ils aient la domination sur le poisson (Noun) de la mer (puissance sexuelle dans Yesod), et sur la volaille (compréhension cosmique) de l’air (dans le mental), et sur le bétail (Behemoth dans le sang), et sur toute la terre (corps physique), et sur chaque chose rampante (nerveux serpentin) qui rampe sur la (chair, muscles et nerfs de la) terre (corps physique).

Dans un véritable initier deux fois né, ces trois prototypes de volontés animales, le léviathan (comportement sexuel animal) béhémoth (soufre toxique, sang de venin) et les oiseaux impurs (pensées du raisonnement subjectif), s’unissent dans la bataille contre le Noûs ou les feux du cœur, supérieurs volonté. Cerveau contre sexe, sexe contre cerveau et ce qui est le plus douloureux, cœur contre cœur. Pourtant, en transmutant habilement chacune de ces forces animales, nous tuons l’ego animal en nous. C’est ainsi que nous libérons les âmes d’Israël de leur esclavage en Égypte (Malkuth) et les mélangeons ensemble à travers la réalisation de soi de l’Être. La conscience qui est piégée dans ces corps bestiaux protoplasmiques pécheurs est ensuite libérée par l’alchimie sexuelle et devient la connaissance nourricière pour le raisonnement objectif des maîtres ressuscités dans la terre promise (quatrième dimension). L’Âme de Diamant des Maîtres Ressuscités transmute en fait jusqu’à la racine même de ces consciences animales.

– Genèse 1 : 20-28

Alors Dieu créa les humains à son image (Noun), à l’image (Noun) de Dieu il le créa (Adam) ; mâle (âme) et femelle (âme) les a créés.
Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit, soyez (spirituellement) fructueux, et multipliez (votre connaissance cosmique) et remplissez la terre (corps physique), et soumettez-la (avec un raisonnement objectif) : et dominez sur le poisson du la mer (Yesod), et sur les oiseaux du ciel (Netzach), et sur toute chose vivante (ardente) (Hod) qui se déplace sur le (sang de la) terre (corps physique).

C’est ainsi que les êtres humains ont été générés en Eden, la quatrième dimension, aux temps de la Lémurie. Les eauxSchamayim – sont les demeures des feux solaires. Les feux solaires sexuels de Noun dorment dans les eaux pures de la vie. Dans Schamayim, le feu et l’eau sont unis dans une transe amoureuse éternelle qui donne naissance à tout univers. Les feux de Noun sont les feux de l’amour qui respirent dans nos eaux séminales. Les feux de Noun rendent fertiles les eaux de la vie.

L’acte sexuel existe aussi en Eden, car plantes et fleurs, arbres et dieux, oiseaux et reptiles, animaux et humains, tout vient du sexe. Toute création est impossible sans sexe ; pourtant, en Eden, l‘acte sexuel est accompli avec chasteté, la sexualité en Eden est aussi pure que la Lumière de Yod-Havah Elohim.

Oannes

Mais des (les eaux de Mem, qui sont Schamayim dans Yesod, dans lesquelles nage Noun, le Rouach des Elohim, qui est le fruit de Daath ou) l’arbre de la connaissance du bien et du mal, vous n’en mangerez pas ( comme les bêtes ou Behemoth de Malkuth) : car le jour où vous en mangerez (comme une bête ou Behemoth de Malkuth) vous mourrez sûrement. – Genèse 2:17

C’est ainsi que les êtres humains en Lémurie ont perdu leurs capacités humaines en tombant dans la génération animale. Ils ont éjaculé les eaux – Schamayim – et ont perdu les feux solaires de Shechinah. Maintenant, les feux solaires sexuels de Noun dorment dans les eaux pures de la vie.

Adam-Eve

Et Yod Havah a dit à (אשה Isha) la femme (dans Yesod), quelle est cette (fornication bestiale) que vous avez faite? Et (Isha) la femme (dans Yesod) a dit, le serpent (Ob, lié à la procréation) m’a séduit (à travers la conception physique), et j’ai (atteint l’orgasme ou) j’ai mangé (le fruit du désir à travers le spasme sexuel physique) .

Et Yod Havah Elohim dit à (Ob) le serpent (de la procréation), parce que tu as fait cela, tu es maudit par-dessus tout (béhémoth ou appétits animaux du corps physique), et au-dessus de toute bête (Chaiah ou force de l’âme de la nature ) de (tous les organes du) champ (corps physique) ; sur votre ventre (les appétits sexuels du bas-ventre) vous irez, et la poussière (atomique dévolue) (de Klipoth) vous mangerez (absorberez) tous les jours de votre vie (fornique). – Genèse 3:13-15
Behemoth
Behemoth

– Job: 40 : 15, 16

Voici maintenant le behemoth, que j’ai fait avec toi; il mange de l’herbe comme un bœuf. Voilà, sa force est dans ses reins (bas-ventre, ses organes reproducteurs), et sa force est dans le nombril de son ventre (plexus solaire, siège des désirs).

Les trois cerveaux sont maintenant pollués par des éléments Klipothiques ; par conséquent, ceux qui veulent retourner à la Terre Promise doivent passer, au moyen de l’Alchimie Sexuelle, par une transformation psychosomatique. Par conséquent:

– Lévitique 11 : 41-47

Toute chose rampante (élément psychologique klipothique de la colère, de la luxure, de l’avidité, de la fierté, de l’envie, de la gourmandise et de la paresse) qui rampe sur la terre (la psyché du corps physique) sera une abomination ; il ne doit pas être mangé (par la conscience, il doit plutôt être éliminé de notre psychisme).

Tout ce qui se passe sur le ventre (tout type d’appétit animal, le désir dans notre bas-ventre), et tout ce qui se passe sur les quatre (corps de péché), ou tout ce qui a plus de pieds (dans Klipoth) parmi toutes les choses rampantes qui rampent (Egos de Klipoth ) sur la (psyché de la) terre (corps physique), vous ne les mangerez pas (absorberez dans votre psyché); car ils sont une abomination (sur la Monade, l’esprit).

Vous ne vous rendrez pas (égoïstement) abominable avec quelque chose rampante (psychologique) qui rampe (de Klipoth); vous ne vous rendrez pas non plus (psychologiquement) impurs avec eux, afin d’en être (inconsciemment) souillés (avec leurs feux passionnels Klipothiques).

Car je suis Yod-Havah Elohim (dans Daath) : vous vous sanctifierez donc (par l’annihilation de vos egos), et vous serez saints ; car je suis saint : vous ne vous souillerez pas non plus d’aucune manière (fornication mentale, émotionnelle ou instinctive) de chose rampante qui rampe (de Klipoth) sur la terre (corps physique).

Car je suis Yod-Havah qui (par la chasteté) vous a fait sortir des (Limbes) du pays d’Égypte, pour être votre Elohim : vous serez donc saints, car je suis saint (anéantissez vos appétits animaux à l’intérieur).

C’est la loi (psychologique) des bêtes (Behemoth dans ton sang de venin) et de la volaille (sale) (ou des démons de ton esprit), et de toute créature vivante (klipothique) qui se déplace dans les eaux (sales passionnelles) ( de la fornication), et de toute créature (passionnelle dépravée) qui rampe sur (le système nerveux de) la terre (corps physique):

Pour faire la différence entre l’impur (éléments Klipothiques du bas-ventre) et le propre (éléments qui viennent d’en haut à travers Noûs dans le cœur) et entre la bête (énergies de Chaioth ha Kadosh) qui peut être mangée (absorbée par l’Alchimie) et la bête (appétits animaux de Behemoth dans le bas-ventre) qui ne peut pas être mangée (absorbée par votre Monade).

Image

Behemoth à travers notre sang de venin fortifie le Léviathan qui symbolise la force sexuelle dans Malkuth (le royaume physique) ; tandis que dans la Kabbale, Meleck et Malka dans les Schamayim de Daath représentent Malkuth, le Royaume dans le monde d’Atziluth.

Les marées de Schamayim à Daath ont atteint Yesod et sont contrôlées par la lune. Dans Yesod se trouvent les eaux de vie qui donnent vie au roi (Meleck) lorsque les forces solaires du Messie à l’intérieur de Noun sont libérées dans l’alchimie sexuelle. Ensuite, les énergies du Messie montent à travers Vav du Yod dans Yesod et atteignent le Cerveau, le Kaph ou la Couronne du Roi. C’est ainsi que les marées de la nouvelle lune, la Mère Aima Elohim (à travers sa Shechinah qui vibre en Nun) amènent par transmutation sexuelle la vie d’un nouveau roi. Finalement, cette Shechinah donne naissance à un nouveau roi, le sauveur, le Messie, d’Israël ou libérateur des particules conscientes de notre Monade qui sont piégées dans Malkuth et qui sont esclaves des forces du Léviathan, du Béhémoth et de l’Ofa impur de l’esprit.

Nun Sophit

Noun Sophit ou la dernière Noun à la fin du mot symbolise la descente des forces solaires du Messie (à travers l’Initiation Vénustique) dans Malkuth et même dans Klipoth. C’est Moïse (Mem et Shin) qui descend dans («  He » – Malkuth, le Royaume) en tant que fidèle serviteur afin de libérer les âmes d’Israël des mondes infernaux, (âmes qui sont piégées dans Klipoth, les entrailles de la Terre ).

Ainsi, Noun est le léviathan ; le symbole de la Force solaire christique divine piégée dans les eaux de Malkuth (le sexe ou Yesod dans le corps physique, le Royaume). C’est pourquoi il est dit que Noun est « l’héritière du trône », en d’autres termes, au moyen de la transmutation, le feu solaire devient l’héritier du trône (la moelle épinière) du « Royaume », Malkuth ou corps physique.

La lettre Noun est donc l’ancêtre du Roi dans le Royaume éternel et conscient d’Israël, la conscience de tout Maître qui s’est réalisé.

David and Goliath

L’étoile de David représente un maître auto-réalisé, un roi (Meleck), « Lamed » qui s’élève de Noun dans les eaux de Mem, un héritier du trône de David (représenté par l’étoile de Bethléem, ou étoile à six branches, symbole de l’union sexuelle de deux triangles l’un féminin, le Meleck et l’autre masculin, le Malka) ; c’est ainsi que le Messie fils de l’étoile de David prend vie.

Tant que les feux solaires de l’Ayin Soph Aur brillent ou se reflètent dans la Lune à Yesod, les rois ou Malachim régneront dans la quatrième dimension, Yesod, la Terre Promise.

Le messie est cette force solaire qui descend de l’Ayin Soph Aur à travers Kether et est placée par la force de gravité au centre (de la Pierre de Yesod, la Neuvième Sphère, le Sexe) de la terre Malkuth ; une force de pierre qui est une fausse couche des Behemoth-Goliath-Habitants fornicateurs de la terre, mais qui est sagement ciselée par le Malachim du Royaume de Dieu.

Lorsque la force solaire à l’intérieur de Noun, le sperme et l’ovule n’est pas sexuellement et psychologiquement transmutée par la force de YodKether dans Yesod, elle est alors altérée par la fornication et s’enfonce dans les ombres Klipothiques de Lilith, mais enfin libérée de ces luxuresego-vaisseaux démoniaques (démons de Dagon) jusqu’à la seconde mort. Cependant, lorsqu’il est sexuellement transmuté, l’essence de l’Ayin Soph Aur, l’énergie solaire, le Messie subit une chute continue des cieux supérieurs et subit une mutation continue dans le corps des initiés.

buddha

– Genèse 1 : 11

«Et Elohim dit, que (la lumière solaire de) la terre (sèche) (corps solaire astral) produise de l’herbe (force aurique astrale), l’herbe produisant des graines (Christonique) (de Hod) et l’arbre fruitier (sens astraux) de l’âme dans Malkuth) donnant du fruit (à travers Noun dans Yesod) selon son espèce (sa puissance sexuelle), dont la semence (Christonique) (de Hod) est en elle-même, sur la terre (corps physique) : et il en fut ainsi.

La conscience solaire au sein du Noun est dans un état de potentialité comme le sperme ou l’ovule est dans son habitat naturel, l’Ens Seminis (Schamayim dans Yesod). Lorsque, par transmutation sexuelle,  Noun est forcé de révéler son pouvoir créateur hors des eaux de Yesod, il le fait sur la terre ferme, c’est-à-dire sur un corps qui est libéré après neuf mois des eaux de l’utérus. C’est ainsi que la création de la terre ferme, qui est le corps astral, le corps mental et le corps causal, est réalisée par la transmutation sexuelle ; puis la force divine du Glorian, à travers Kether ci-dessus, se révèle à travers son Yod pour le bien du corps, de l’âme et de l’Esprit.

demon possessed

– Matthieu 12 : 22-28

Alors lui fut amené un (homme fornicateur) possédé d’un diable (lubrique), (qui le rend) aveugle et muet : et il (l’Atom Noûs) le guérit (avec la lumière solaire au moyen de la transmutation sexuelle), de sorte que les aveugles et les muets parlaient et voyaient.

Et tout le peuple fut étonné et dit : N’est-ce pas (un Meleck) le fils de David ?
Mais quand les Pharisiens (qui prêchent ce qu’ils ne pratiquent pas) l’ont entendu, ils ont dit, cet homme ne chasse pas les démons (egos), mais par Belzébuth le prince des démons (dans Klipoth).

Et Jésus (l’atome Noûs) connaissait leurs pensées, et leur dit, tout royaume (Malkuth) divisé contre lui-même est amené à la désolation ; et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne tiendra pas (sans le Noûs, la Lumière Astrale) :

Et si Satan (le Kundabuffer) chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment se tiendra alors son royaume (dans Malkuth) ?

Et si je chasse les démons par Belzébuth (de Klipoth), par qui vos enfants les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront vos juges.

Mais si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu (le Rouach Elohim qui descend de l’Ayin Soph Aur dans le Schamayim de Daath, dont les marées atteignent Yesod et dont les effluves montent dans votre moelle épinière du Noun dans votre sexe), alors le Le royaume de Dieu (le Malkuth dans Atziluth) est venu à vous.

Alors certains des scribes (intellectuels au raisonnement subjectif) et des pharisiens (qui prêchent ce qu’ils ne pratiquent pas) ont dit : Maître (Rabbi), nous verrions un signe de votre part.

jonah

Mais il répondit et leur dit : une génération méchante (fornicante) et adultère cherche un signe ; et il ne lui sera donné aucun signe, mais (s’ils transmutent leur libido sexuelle, alors) le signe du prophète Jonas (sera donné par l’initiation sur eux) :

Car comme Jonas (YodVav et Noun) était trois jours et trois nuits dans le ventre du Léviathan (la lettre «  He », Malkuth); ainsi le Fils de l’Homme (les feux de l’Atom Noûs) sera de trois jours et trois nuits au cœur de la terre.

Les (feux du Noun dans le Yod et les feux du Noun dans le Vaqui brillent dans le  » He  » des) hommes de Ninive se lèveront en jugement avec cette génération et la condamneront : parce qu’ils se sont repentis lors de la prédication de Jonas ; et voici, un plus grand que Jonas est ici.

Letter-Nun-Sophit

La reine (la Shechinah, la Malka) du sud (de Malkuth) se lèvera dans le jugement avec cette génération, et la condamnera : car elle est venue de (Yesod, la Neuvième Sphère) les parties les plus extrêmes de la terre (Malkuth ) pour entendre la Sagesse (Chokmah) de Salomon ; et voici, un plus grand que Salomon est ici (dans le Noun de Malkuth – Corps physique).

Lorsque l’esprit impur (fornicateur) est sorti d’un homme (qui transmute sa force sexuelle), il marche à travers des endroits secs (dans les limbes), cherchant le repos, et n’en trouve pas.

Alors il dit : Je rentrerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et quand il est venu, il le trouve vide, balayé et garni (de lumière solaire).

Puis il s’en va, et prend avec lui (des enfers atomiques de Klipoth) sept autres esprits plus méchants que lui, et ils entrent et y habitent : et le dernier état de cet homme est pire que le premier. Il en sera de même pour cette génération méchante (qui ne comprend pas et n’anéantit pas son ego animal par la méditation).

Tandis qu’il parlait encore au peuple, voici, sa mère et ses frères se tenaient dehors, désireux de lui parler.

Alors l’un d’eux lui dit : Voici, ta mère et tes frères se tiennent dehors, désireux de te parler.

Mais il répondit et dit à celui qui lui avait dit, qui est ma mère ? Et qui sont mes frères ?

Et il étendit sa main vers ses disciples (ceux qui renient leurs éléments animaux dans les 49 niveaux de leur esprit et les anéantissent avec la puissance de Shechinah), et dit, voici ma mère et mes frères !

Car quiconque fera la volonté de mon Père (Kether), qui est dans les cieux (d’Atziluth), le même est mon frère, ma sœur et ma mère. – Matthieu 12 : 38-50

– Job 41 : 1, 2

Alors, pouvez-vous tirer (Noun, le) Léviathan avec un (Vav) crochet ? Pouvez-vous lui mettre un crochet (Noun Sophit) dans le nez ?

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

%d blogueurs aiment cette page :