L’ANGE VERTU RiH EL

Né(e) entre le 3 et 7 Octobre

Le Soleil Natal de 10° à 15° de La Balance

L’ANGE VERTU RiHÂ EL

Est votre Ange Gardien.

 

RiHÂ EL (39)

La puissance de RiHÂ EL libère une force ayant une grande influence sur la qualité de notre santé et favorise notre guérison. La prière de cette vertu vous aide à retrouver de la santé, surtout si les maux dont on souffre sont issus, pour quelque raison que ce soit, du père ou de la généalogie du père. Pour faire suite à la vertu H’ÂM YaH, RiHÂ EL stimule les énergies curatives en faisant appel aux courants telluriques, C’est pourquoi sa prière devra être répétée dans un lieu géologiquement harmonieux.

RiHÂ EL (39)

Le talisman fabriqué sous l’influence de RiHÂ EL (39)

 Favorise la guérison.

Vous désirez recevoir le  Talisman de RiHÂ EL clique Ici >  ,

Prière – Psaume  30 verset 11 :

li heyeh-ozer adonaï veh’anemi adonaï shema

RiHÂ EL (39) domine la santé et là longévité ; il influe sur notre amour paternel et filiales, sur l’obéissance et le respect des enfants envers leurs parents.

Le génie contraire est nommé Terre-Morte ou Terre-Damnée suivant l’expression d’Etteilla dans sa philosophie de des Hautes Sciences. Il est le plus cruel et le plus traître qui soit connu; il influe sur les infanticides et parricides (Réf. : Lenay)

Analyse de L’Ange VERTU RiHÂ EL

Les VERTUS sont l’incarnation vivante de la Sephirah Geburah (Rigueur- justice). Or Geburah, nous l’avons vu se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Mars. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’Ange VERTU RiHÂ EL au même titre qu’à toutes les autres VERTUS une tonique majeure martienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des VERTUS, nous constatons que RiHÂ EL est également associée à Hod (Gloire). Les fonctions célestes de RiHÂ EL seront donc colorées d’une tonique mineure Mercurienne. Ainsi, la fonction principale de L’Ange VERTU RiHÂ EL: nous engager  dans l’action pour que nous découvrions et défendions notre identité véritable (tonique majeur Martienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Mercuriennes.

En raison de sa coloration Mercurienne, le pouvoir de RiHÂ EL  se révèle donc particulièrement efficace pour apprendre agir avec discernement et une grande vivacité d’esprit. Plein de ressources, astucieux ainsi illuminé nous ne manquons pas idées pour élaborer une stratégie offensive ou défensive. De même, RiHÂ EL  nous aide à lutter contre là calomnie, la médisance et le dénigrement. Si nous agissons de manière hypocrite en dissimulant nos véritables desseins, nous trouverons également auprès de  RiHÂ EL  l’appui nécessaire pourrait former de telles attitudes.

La tradition initiatique nous précise que le heaume, ce grand casque qui enveloppe toute la tête et le visage, et l’arme du chevalier en rapport avec les énergies mercuriennes de cette vertu. Si les  gantelets évitent toute souillure au contact de l’ennemi, le heaume possède également une fonction similaire. En effet, recouvrant la tête, il protège de manière symbolique les pensées et les dissimule aux suggestions viles et perverses émanées des forces inférieures de la personnalité. À ce propos, l’apocalypse de Saint Jean présente avec maints détails deux monstrueuses bêtes à combattre sur le sentier menant à la libération.

            La première bête est issue des eaux :

« Alors je vis surgir de la mer une bête ayant sept têtes et dix cornes, sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des titres blasphématoires. La bête que je vis ressemblait à une panthère, avec les pâtes comme celle d’un ours et la gueule comme une gueule de lion ; ». Apocalypse XIII, 1-2

Surgie des eaux souillées, polluées et infectées par le germe de la mort, la première bête symbolise les viles passions et les instincts pervers que recèle la nature humaine. La panthère, en conformité avec le symbolisme représente la concupiscence des yeux de par sa robe donc chaque ocelle évoque un œil. Quant au lion, il est la personnification de l’orgueil, avide de puissance, et sa gueule évoque en ce sens les divinités infernales qui happent la lumière solaire. L’ours, enfin, de par sa violence dangereuse et incontrôlée est l’emblème tes forces instinctuelles, sauvages, brutales et cruelles.

            La seconde bête surgi de la terre :

« Je vis ensuite surgir de la terre une autre bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon(…) Par ses  manœuvre, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libre et esclave, se feront marquer sur la main droite ou sur le front, et nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la bête ou au chiffre de son nom. » Apocalypse XIII, 11; 16-17.

Cette bête vient de la terre et se nourrit de toutes les pensées matérialistes de la gent humaine. Aussi perverse et dangereuse que la première, cette hideuse entité est responsable de l’incroyance et du matérialisme athée. Elle s’infiltre sournoisement dans les religions et les écoles de spiritualité sous une forme apparemment anodine, puis suscite alors l’utilisation des facultés spirituelles pour remplir des buts matériels et négatifs. Les groupements d’entraînement psychique et les laboratoires de recherche parapsychologique où aucune place n’est faite à l’éthique et à la spiritualité sont un de ses domaines de prédilection. En effet, psychisme sans spiritualité n’est que ruine de l’âme, pour paraphraser un auteur célèbre.

RiHÂ EL nous confère donc un puissant pouvoir de protection face à ces deux bêtes, nous révélant en outre la nature réelle des pièges parfois fort subtils de ces bêtes infernales. N’écoutant que l’impulsion spirituelle provenant de notre Divinité intérieure, nous demeurons ainsi impassibles face aux noires suggestions des deux bêtes.

L’influence de RiHÂ EL illustré par un conte.

Pour illustrer l’influence de RiHÂ EL sur la conscience humaine, nous avons choisi le conte du petit tailleur de des frères Grimm. On raconte qu’un jour le roi ordonna au vaillant petit tailleur d’exterminer deux ogres qui semaient la terreur dans son Royaume. Le petit tailleur s’en alla donc courageusement affronter les deux ogres.

Au bout d’un moment, il aperçut les géants coucher sous un arbre, dormant et ronflant si fort qu’ils faisaient monter et descendre les branches. Vivement, le petit tailleur remplit ses deux poches de pierre et grimpa dans l’arbre. Quand il fut au milieu, il se laissa glisser le long d’une branche pour arriver juste au-dessus des dormeurs, et fit tomber ses pierre l’une après l’autre sur la poitrine de l’un d’eux. Longtemps, le géant ne sentit rien, mais finalement il se réveilla, donna une bourrade à son compagnon et lui reprocha de le déranger. L’autre lui dit qu’il rêvait. Ils allongèrent de nouveau pour dormir, mais alors le tailleur jeta une pierre sur le second. Le géant se réveilla à nouveau et demanda à son compagnon sur un ton plus sévère pourquoi il lui lançait des pierres. L’autre lui jura pourtant que ce n’était pas lui. Ils se chamaillèrent un moment, mais comme ils étaient fatigués, ils en restèrent là et leurs yeux se refermèrent.

Le petit ailleurs recommença son manège, mais il choisit cette fois-ci une pierre plus grosse et la jeta de toutes ses forces sur la poitrine du premier géant. Celui-ci hurla de rage, il se leva comme un fou et poussa violemment son compagnon contre l’arbre, qui en trembla. L’autre lui rendit la monnaie de sa pièce et ils entrèrent dans une telle fureur qu’ils arrachèrent des arbres et se cognèrent dessus tant et si bien qu’ils tombèrent morts en même temps. Alors le petit tailleur sauta à terre. Il tira son épée et en assena quelques bons coups dans la poitrine de chacun, puis il sortit du bois pour retrouver ses cavaliers et leur déclara que l’ouvrage était fait.

Ce vaillant petit tailleur personnifie donc la force mercurienne rayonnée par la vertu RiHÂ EL, une force sachant reconnaître les atouts et les faiblesses d’une nature purement instinctuelle et matérialiste (les géants). Le petit tailleur utilisa donc ces aspects inférieurs de la personnalité pour les conduire à se détruire eux-mêmes. Ici encore le héros fut convié a épousé la fille du roi (réalisation spirituelle).

Ce que nous devons transcender,

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes  amenés  à combattre en nous-mêmes toutes les pulsions égoïques qui nous entraînent à notre perte en sachant nous placer dans un juste rapport de médiation avec les réalités qui nous entourent, celles-ci venant saper les illusions dans lesquelles nous nous étions  peu à peu enfermés.

A ce titre, nous  trouverons  la force nécessaire pour accepter la vérité qui s’impose à nous et réformer en conséquence notre attitude. Par ailleurs, nous devons nous protéger contre toute tendance à agir de manière violente et agressive face à la différence. 

Dans notre  relation,

Nous sommes  invités à établir avec autrui un rapport d’échange authentique et sincère où chacun  éclaire l’autre sur ses illusions, sans hypocrisie, l’ébranlant dans ses fausses convictions en contestant sans ménagement sa vision trop égocentrique de l’existence, l’incitant dés lors à mettre un terme à son égarement en rectifiant son comportement.

Par ailleurs, nous devons proscrire toute tendance à agir de manière brusque, impulsive et violente au niveau de nos échanges avec l’autre, n’hésitant pas à entrer en guerre lorsque nous croyons que celui-ci cherche, par sa critique à nous détruire. 

Spirituellement,

Nous sommes conduits  à combattre les forces mortifères en rétablissant en nous-mêmes un juste rapport de médiation avec la vie, sans illusion ni mensonge, nous ouvrant ainsi  à une relation plus étroite avec notre intériorité. Nous sommes amenés alors à restaurer dans notre cœur le règne de la Vérité, celui de l’Amour pure.

Nous devons de même exclure toute tendance à rejeter notre apport avec la Source en craignant que Ses réalités, celles de l’Amour viennent remettre en cause notre  propre réalité, nous  rebellant en conséquence avec beaucoup de violence contre nous-mêmes.

LE QUARTZ ROSE EST LA PIERRE DE L’ANGE  NeThaH YaH  et de L’Ange RiHÂ EL,

LE QUARTZ ROSE

En savoir plus

PRIÈRE À L’ANGE VERTU RiHÂ EL

Divin RiHÂ EL,

Qui louez Celui qui reçoit les pécheurs,

Soyez mon secours

Et faites que j’agisse avec discernement,

Sachant toujours reconnaître le Saint de Dieu.

O puissant RiHÂ EL,

Constamment tendu vers la lumière de Dieu,

Revêtez-moi ainsi du heaume,

Qui protège les pensées de celui qui le porte,

Et les dissimule aux suggestions viles et perverses

Provenant des dimensions inférieures de la personnalité.

Gardez-moi enfin,

Ô RiHÂ EL, ma force,

Du doute, de l’incroyance et de l’athéisme.

Que sous vos divins auspices,

Je sache demeurer impassible

Face aux attaques sournoises

Des forces infernales

Qui s’opposent à tout aspirant

Sur le sentier menant à la libération.

Ainsi soit-il, ici et maintenant.

VOS Anges DE NAISSANCE

VOUS DÉSIREZ CONTRAIRE LE NOM DE VOTRE ANGES ÉMOTIONNEL ET DE VOTRE ANGE SPIRITUEL GRATUITEMENT
VOTRE LÉGENDE PERSONNELLE :
COMPREND :
  • Votre Ange Gardien,
  • Votre Ange Émotionnel,
  • Votre Ange Spirituel,
  • Votre Ange d’Intériorité,
  • Votre Ange Relationnel,
  • Votre Ange de Vocation.
  • Votre Ascendant Spirituel,
  • Votre Maison d’intériorité Spirituelle,
  • Votre Maison Relationnelle Spirituelle,
  • Votre Maison de Vocation Spirituelle,
  • Vos Huit Plans de Conscience.
Aquérir VOTRE LÉGENDE PERSONNELLE….>

POURQUOI NOUS SOUTENIR  FAITES UN DON.  MERCI

%d blogueurs aiment cette page :