L’Ange Trône LeVoU Yah

Si vous êtes né(e) entre le 22 et le 26 Juin

L’Ange Trône LeVoU Yah

Est votre Ange Gardien

Réalisé par Pascal Mikael Huot

Le talisman fabriquer sous les influence de LeVoU YaH fait triompher l’innocence et la vérité.

Le trône LeVoU YaH  nous permet d’être entendus et compris. Il crée une harmonie autour de nous permettant à un ensemble de fonctionner en bonne entente et cohésion. Cette qualité s’applique aux énergies subtiles du corps favorisant ainsi la médiation et les expériences Spirituelles. Il est une référence intérieure maintenant en permanence l’espérance du but à atteindre.

Ange Trône LeVoU YaH (19)

Analyse de l’Ange Trône  LeVoU YaH

Les Trônes sont l’incarnation vivante de la Séphirah Binah (Intelligence). Or Binah, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Saturne.

Aussi la tradition Kabbalistique attribut au  Trône  LeVoU YaH  au même titre qu’à tous les autres Trônes, une tonique majeure Saturnienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Sephirotique des Trônes, nous constatons que   LeVoU YaH  est également associé à Chesed (Grâce). Les fonctions célestes de  LeVoU YaH  seront donc colorées d’une tonique mineure Jupitérienne. Ainsi, la fonction principale de ce Trône : Nous faire Comprendre et Accepter les épreuves jalonnant notre existence terrestre (Tonique Majeur Saturnienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs Jupitérienne.

En Raison de sa coloration Saturnienne, le pouvoir de  LeVoU YaH se révèle particulièrement efficace pour développer en nous une grande loyauté, une exceptionnelle franchise et une attitude profondément honnête et respectueuse des règles établies. De même, LeVoU YaH nous aide à lutter contre toute tendance soupçonneuse, méfiante ou accusatrice de notre part. Il se révèle alors une précieuse aide pour rectifier de tels comportement.

Confronté à l’épreuve, sous l’influence bénéfique de LeVoU YaH nous apprenons à développer la vertu de foi conformément aux recommandations :

Ecclésiastique II, 6

« Mets en Dieu (intérieur) ta confiance et il te viendra en aide, suis ton chemin et espère en lui »

Il faut entendre par foi, cette assurance et cette conviction toutes intérieures qui entraîne l’intelligence (Binah) à adhérer sans l’ombre d’un doute à une vérité révélée. L’application de cette vertu dans notre vie quotidienne fait appel à plusieurs facultés dont notamment la fidélité, l’engagement et la loyauté.

Les enseignements traditionnelles nous précisent que cette vertu stimulée par le rayonnement de LeVoU Yah s’enracine plus parfaitement en notre cœur par la profession du vœu d’obéissance. C’est pourquoi ce vœu monastique est d’une extrême importance dans notre travail initiatique qui nous conduit au développement d’une grande foi et d’une ouverture à notre Monade (Divinité intérieur). En ce sens, LeVoU YaH favorise le passage d’un ancien, à un nouveau mode de conscience. Soutenus par la Foi, nous analysons avec un jugement sain et réfléchi la situation, modifiant s’il y a lieu nos positions. Toutefois, celles-ci ne seront jamais transformées de manière radicale mais incorporeront harmonieusement les éléments nouveaux à la situation déjà en place.

Plus encore, la tradition Kabbalistique fait de LeVoU YaH le messager qui préside au Solstice d’été. Or, le solstice d’été correspond à la fête de Saint Jean-Baptiste, ce précurseur qui vint pour rendre témoignage à la Lumière et ainsi préparer le cœur de chacun à la recevoir.

Luc I, 76-77

« Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies, pour donner à son peuple la connaissance du salut la rémission de ses péchés. » Prophétisa Zacharie à propos de Jean.

Le Solstice d’été est le moment le plus propice pour formuler au Père (Kether) céleste ses vœux, ses désirs et ses souhaits. Aussi, lors du solstice, il s’avère bon de solliciter LeVoU YaH afin que celui-ci achemine nos prières jusqu’au trône du Père.

Enfin, sachant que les Trônes sont directement associés aux épreuves de la vie en leur qualité d’instructeurs, l’influence de LeVoU YaH nous permettra plus spécifiquement de mieux comprendre le sens à donner aux événements principalement caractérisés par les scandales (financiers, religieux et politiques notamment) ou part tout autre élément étant source de déshonneur. Confrontés à de telles épreuves, emportés par une profonde apathie, des tendances immorales, illégales ou antisociales nous pourrons solliciter l’appui de LeVoU YaH . Ce Trône nous permettra d’acquérir la confiance nécessaire pour mieux assumer la situation dans un esprit de sérénité et de paix.

L’influence de LeVoU YaH  illustrée par un conte

    Pour illustrer l’influence de LeVoU YaH sur la conscience humaine, nous avons choisi l’histoire biblique de Job. En effet, cette histoire décrit admirablement la confiance et la foi face à l’épreuve que le Trône LeVoU YaH éveille et développe en l’homme. Ainsi, ce conte rapporte qu’il y avait jadis, au pays d’Uc, un homme appelé Job : un homme intègre et droit qui craignait Dieu et se gardait du mal. Or Lucifer défia Dieu de mettre à l’épreuve la foi de cet homme, l’assurant que celle-ci n’était que pur artifice.

    Aussi, un jour que les fils et les filles de Job étaient en train de manger et de boire chez leur frère aîné, un messager vint dire à Job : « Tes bœufs labouraient et les ânesses paissaient à leurs côtés quand les Sabéens ont fondu sur eux et les ont enlevés, après avoir passé les serviteurs au fil de l’épée. Moi, le seul rescapé, je me suis sauvé pour te l’annoncer. ». Il parlait encore quand un autre survint et dit : « Le feu de Dieu est tombé du ciel; il a brûlé les brebis et les pâtres jusqu’à les consumer. Moi, le seul rescapé, je me suis sauvé pour te l’annoncer. ».

    Il parlait encore quand un autre survint et dit : « Les Chaldéens, divisés en trois bandes, ont fait un raid contre les chameaux et ils les ont enlevés, après avoir passé les serviteurs au fil de l’épée. Moi, le seul rescapé, je me suis sauvé pour te l’annoncer. » Il parlait encore quand un autre survint et dit : « Tes fils et tes filles étaient en train de manger et de boire du vin dans la maison de leur frère aîné. Et voilà qu’un vent violent a soufflé du désert, il a heurté les quatre coins de la maison et celle-ci est tombée sur les jeunes gens, qui ont péri. Moi, le seul rescapé, je me suis sauvé pour te l’annoncer. ».

    Alors Job se leva, déchira son vêtement, se rasa la tête. Puis, tombant sur le sol, il se prosterna et dit : « Nu, je suis sorti du sein maternel, nu, j’y retournerai. Yahvé avait donné, Yahvé a repris : que le nom de Yahvé soit béni ! ». En toute cette infortune, Job ne pécha point et il n’adressa pas à Dieu de sots reproches.

    Dans ce célèbre épisode biblique, il est intéressant de constater que les épreuves affectant Job sont au nombre de quatre. Or, sur un plan symbolique, le nombre quatre désigne la gestion féconde des ressources de la matière. Ce nombre quatre s’avère donc particulièrement lié au registre de l’avoir et conséquemment aux registres du pouvoir et du valoir, autant de registres qui vont être précisément remis en cause ici. Toutefois, envers et contre toute infortune, Job conserve la foi, une foi inébranlable qui interroge ceux qui l’entourent et lui permet de demeurer irrémédiablement fidèle et soumis à la volonté divine. Cette attitude de Job caractérise de manière exceptionnelle les qualités stimulées par l’influence céleste du Trône LeVoU YaH.

Ce que nous devons transcender

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes invités à assumer la place que nous  occupons avec enthousiasme en sachant l’exploiter et la gérer pleinement, faisant fructifier de manière optimale toutes les ressources qu’elle recèle et les avantages qu’elle présente. Nous sommes incités ainsi à trouver le meilleur parti, les meilleures opportunités face à une situation qui se présente à nous, aussi limitée et pauvre qu’elle puisse être en apparence. 

Par ailleurs, nous devons également combattre toute tendance à rechercher dans notre environnement ou en nous-mêmes des ressources inexistantes, nous exposant ainsi à sombrer dans un douloureux sentiment de manque et d’inaccomplissement, pourtant tout à fait illusoire.

Dans notre relation.

Nous sommes  conduits  à assumer avec foi et confiance les limites dans notre relation à l’autre, sachant tirer avantageusement parti des ressources dont nous disposons, les gérant et les faisant  fructifier de manière optimale. De même, nous sommes incités à accepter chez l’autre ses limites en sachant nous attacher qu’à ses qualités et à ses aptitudes sans nous arrêter sur ses faiblesses, à ses blocages ou à ses manques.

En ce sens, nous devons également lutter contre toute tendance à revendiquer les ressources d’autrui qui nous apparaissent peut-être d’un plus grand bonheur mais qui, étrangère à notre nature profonde, ne sauraient nous conduire à ce sentiment de plénitude que nous recherchons tant.

Spirituellement,

Nous sommes amenés à accepter pleinement notre condition existentielle en jouissant d’un sentiment de plénitude face aux multiples grâces que le Numineux nous prodigue dans le cadre apparemment restreint de notre existence.

Nous devons également lutter contre toute tendance à vouloir autre chose que ce que le Numineux  nous offre, nous exposant à ne jamais être satisfaits ou à exiger de Lui des ressources pourtant étrangères à notre nature profonde, nous exposant dés lors à bien des déceptions et à des grandes illusions.

La Moldavite est la pierre de l’Ange Trône  LeVoU YaH  :

La Moldavite

En savoir plus sur  La Moldavite

PRIERE AU TRÔNE LeVoU YaH

Divin LeVoU YaH ,

qui louez Celui qui secourt les pécheurs,

inclinez-vous vers moi

et écoutez ma prière

afin que vous me confortiez dans le bon combat.

O puissant LeVoU YaH ,

éveillez donc en moi

cette foi qui me fera adhérer,

sans l’ombre d’un doute,

aux vérités révélées.

Ainsi, confronté aux multiples épreuves,

je ne craindrai plus,

mais je croirai seulement

et je serai sauvé.

Par votre indéfectible soutien,

faites enfin, ô Leuviah, ma force,

que je mette toute ma confiance en Dieu,

que je suive droit mon chemin,

et que je demeure fidèle à son amour.

Il entendra alors mon appel

et Il me viendra en aide.

Amen

%d blogueurs aiment cette page :