L’ANGE PUISSANCE ÂRI EL

Né(e) entre le 7et le 11 Novembre
Le Soleil Natal de 15° à 20° du Scorpion

L’ANGE PUISSANCE ÂRI EL

Est votre Ange Gardien.

L’énergie du souffle ÂRI EL  est un stimulant de l’intellect, libère les énergies favorables à notre concentration, à la mémorisation et au développement de la pensée. Il stimule également toutes nos facultés prémonitoires, principalement à travers les nos rêves. Toutes ces qualités sont mises en mouvement à l’aide de sa prière.

ÂRI EL (46)

Le talisman fabriqué sous l’influence d’ÂRI EL

 Permet de de percer les secrets de la nature et favorise les rêves prémonitoires.

Vous désirez acheter  le  Talisman de ÂRI EL clique Ici > ,

Prière – Psaume  145 verset 9 :

Thov- Adonïa Lakol Verah’ Amayv Al-Kal-Ma’assayv

Il est bon, Adonaï, envers tous, et ses tendresse pour toutes ses œuvres.

On invoque ÂRI EL pour avoir des révélations. Il sert pour remercier Dieu des biens qu’il nous envoie. Il nous aide à découvrir les trésors cachés ; il nous révèle les plus grands secrets de la nature, et nous fait voir en songe les objets que l’on désire. Né(e) sous cette influence nous sommes doués d’un esprit fort et subtil ; nous parvenons à résoudre les problèmes les plus difficiles ; nous sommes discrets et agissons avec beaucoup de circonspection.

Le génie contraire cause les tribulations d’esprit ; il nous porte à commettre les inconséquences les plus grandes, et influe sur nos esprits faibles. (Réf. : Lenay)

ANALYSE DE L’ANGE PUISSANCE ÂRI EL

Les Puissances sont l’incarnation vivante de la Sephirah Tiphereth (beauté). Or Tiphereth, nous l’avons vu, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence du Soleil. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’ANGE PUISSANCE ARI EL au même titre qu’à toutes les autres Puissances une tonique majeure Solaire.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des puissances, nous constatons qu’ÂRI EL est également associée à Netzach (Victoire). Les fonctions célestes d’ÂRI EL seront donc coloré une tonique mineure vénusienne. Ainsi, la fonction principale de L’ ANGE PUISSANCE ÂRI EL: éveiller en notre Être la capacité à gouverner (tonique majeur Solaire), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  vénusiennes.

En raison de sa coloration Solaire, le pouvoir d’ÂRI EL  se révèle donc particulièrement efficace pour nous apprendre à gouverner et à diriger selon les règles de la diplomatie et du savoir-vivre. Ainsi illuminés nous gouvernerons en rayonnant tout autour de nous une grande sensibilité emprunte de séduction, de délicatesse et d’un respect de l’autre, ce qui nous fera aimer de tous. De même, ÂRI EL nous aide à lutter contre toute faiblesse à vouloir séduire uniquement pour mieux se valoriser. Quand nous sommes enclins à rechercher le pouvoir pour le seul plaisir de manipuler les autres, nous trouverons également en Ari el l’appui et le soutien nécessaire pourrait pour réformer une telle tendance.

La tradition initiatique nous précise que l’anneau est l attribut du roi en rapport avec les énergies vénusiennes de cette puissance. L’anneau est le signe de l’Union indissolubles (c’est le maillon d’une chaîne) et de l’incorruption (que symbolise l’Or). C’est ici la représentation de l’Union avec Dieu mais aussi de l’Union avec le peuple que le souverain se doit de représenter aux yeux de Dieu. Plus encore, il est le symbole de la réconciliation du ciel et de la terre, de l’esprit et du corps. N’est-ce pas à cet anneau, rapporte la légende, que le roi Salomon devait sa sagesse ? On dit même que Salomon marqua du sceau de son anneau tous les démons qu’il avait convoqués pour ses œuvres de divination et ces derniers devinrent ses esclaves.

Selon la tradition, ARI EL est l’un des porteurs du flambeau de la connaissance et confère à ceux qui s’en montrent dignes, et plus particulièrement sous la forme de rêves initiatiques et prophétiques, la connaissance divine. Il peut donc être invoqué pour l’obtention de cette connaissance, laquelle sera impérativement mise au service de l’humanité. Aussi, la tradition lui reconnaît le rôle initiatique de premier plan puisqu’il est en quelque sorte l’un des dépositaires et l’un des conservateurs de l’ambroisie des dieux, ce feu qui fut jadis l’objet de la quête de Prométhée.

ÂRI EL favorise en outre le développement des forces psychiques volontaires qui nous permettent de manifester une plus grande confiance en nous et de nous abstraire des influences extérieures. Cette puissance représente donc le meilleur allié pour tous ceux qui manquent de confiance en eux, qualité nécessaire sur le sentier menant à la réalisation. L’envoûtement ayant précisément pour victimes privilégiées ceux qui ne possèdent pas cette confiance inébranlable en leur Divinité intérieur. ÂRI EL se révèle être le messager céleste qui protège contre les manipulations psychiques. L’anneau devient ici la représentation emblématique du cercle magique, de nature féminine et négative, capable de repousser, hors du champ de la conscience humaine, les influences néfastes.

L’influence d’ÂRI EL illustré par un conte.

Pour illustrer l’influence d’ÂRI EL sur la conscience humaine, nous avons choisi le conte de l’oiseau bleu de Madame d’Aulnoy. Dans ce conte, une reine souhaitait que sa fille Truitonne, épouse le roi Charmant qui devait venir les visiter. Malheureusement Truitonne n’était aussi laide que Florine,  sa demi-sœur, était belle. La reine le sachant, tenta par maints subterfuges d’aveugler le roi Charmant, donc on disait que jamais prince n’avait porté plus loin la galanterie et la magnificence.

La reine reçut le roi Charmant avec de grandes cérémonies ; elle lui présenta sa fille Truitonne, plus laide, par toutes ses parures, qu’elle ne l’était ordinairement. Le roi détourna les yeux. La reine, cherchant à se persuader qu’elle lui plaisait trop et qu’il craignait de s’engager, la faisait toujours mettre devant lui. Il demanda s’il n’y avait pas encore une autre princesse appeler Florine. Truitonne désigna Florine, en la montrant du doigt. Florine rougit, et devint si belle, si belle, que le roi charmant demeurera comme un homme ébloui. Il se leva promptement, et fit une profonde révérence à la princesse. La reine irritée, intervint aussitôt et décria Florine.

Le roi charmant voulu alors parler de Florine à ceux qu’on avait mis auprès de lui pour lui faire plus d’honneur ; mais, par ordre de la reine, ils lui dirent tout le mal qu’ils purent : qu’elle était coquette, inégale, de méchante humeur ; qu’elle tourmentait ses amis et ses domestiques ; qu’on ne pouvait être plus malpropre, et qu’elle poussait si loin l’avarice, qu’elle aimait mieux être habillée comme une petite bergère que d’acheter de riches étoffes avec l’argent que lui donnait le roi, son père. À l’écoute de tout cela, le roi Charmant souffrait et sentait des mouvements de colère qu’il avait bien de la peine à modérer.

Envers et contre tous, il finit pourtant par se dire en lui-même qu’il était impossible que le ciel ait mis une âme ces ignoble dans un tel chef d’œuvre de la nature. En fait, il lui était bien plus aisé de croire que Florine était la victime innocente des machinations diaboliques de la reine et qu’il n’était en outre point extraordinaire que la princesse Truitonne, une si laide bête, portât envie à la plus parfaite de toutes les créatures.

Sous l’influence de la puissance Ari el, le roi charmant a su s’abstraire des apparences extérieures et à se montrer attentif à sa propre opinion, éclairé par l’esprit. Le souverain sut percevoir ainsi la beauté même sous les haillons que porter Florine et malgré les propos infamants dont elle était l’objet. Considérant tous les pièges que lui tendait de la reine (symbolisant la personnalité), le roi charmant n’écoute à que son cœur qui, étant pur, sut lui-même reconnaître Florine cette même pureté.

Ce que nous devons transcender,

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes amenés  à rayonner ce que nous sommes sans heurter ni choquer, de manière toujours subtile et délicate, nos valeur affectives et esthétiques étant privilégiées en ce sens. A ce titre, nous sommes invités également à trouver spontanément les éléments de notre environnement qui s’harmoniseront avec nos valeurs véritables.

Par ailleurs, nous devons nous protéger contre une certaine tendance à nous laisser trop facilement aveugler par l’éclat factice et illusoire des réalités relevant du monde et à les adopter afin de nous mettre en valeurs alors que nous ne ferions qu’amoindrir notre propre lumière intérieure.

Dans notre relation :

Nous sommes conduits à rayonner notre véritable nature dans le but de nous unir à l’autre pour mieux participer à sa réalité. Ainsi, en favorisant le développement de notre nature particulièrement chaleureuse et attractive, sachant briller en faisant preuve de beaucoup de charme et séduction.

De même, nous devons nous protéger contre  toute inclination à vouloir nous attirer la sympathie des autres, celle-ci confortant notre image de marque, en cherchant, pour ce faire, à plaire, à séduire et à flatter hypocritement. D’ailleurs, en voulant plaire à tous, nous serons alors incapable de satisfaire qui que ce soit, nous retrouvant dés lors dans des situations de conflits d’intérêts nous amenant à devoir rompre certains engagements.

Spirituellement,

Nous sommes invités à nous centrer, sur notre Divinité intérieure, sachant que nous sommes pour elle un être désirable et que nous pourrons ainsi établir une communion plus intime avec elle. En ce sens, nous sommes amenés  à inscrire toute expression personnelle dans une dynamique de participation aux réalités divines, illuminant dés lors notre Être tout entier d’une lumière profondément mystique.

De même, nous devons proscrire  toute disposition à exprimer une fausse lumière qui, séduisante de prime abord, dissimule toujours un vide béant : celui d’un Ego qui, imbu de lui-même, s’illusionne en croyant être le Bien-aimé de Dieu alors qu’il le trahit à chaque instant pour s’allier à l’esprit du monde (extérieur).

LE Péridot EST LA PIERRE DE L’ANGE PUISSANCE ARi el
Le Péridot

Pour en savoir plus

L’AROMATE DE L’ANGE ARI EL

    D’un point de vue technique, notons en outre que la composition de l’aromate utilisé pour l’exercice d’harmonisation varie selon la Puissance choisie. La composition est déterminée par les correspondances astrologiques et se résume ainsi pour l’ange ARI EL : 1/3 d’oliban, 2/3 de Santal .

1 – Les proportions sont établies au volume et non au poids.

PRIÈRE À LA PUISSANCE ARI EL

Divin ARI EL,

Qui louez Celui qui révèle,

Apprenez-moi à rayonner mes propres valeurs

Avec sensibilité, fidélité,

Délicatesse et compassion,

Dans le respect des exigences de l’amour et du cœur.

O puissant ARI EL,

Conférez-moi également l’anneau,

Symbole de la réconciliation

Entre la terre et le ciel,

Entre l’enfant et le père,

Entre la personnalité et l’esprit,

Pour qu’ainsi ce que Dieu a uni,

Ne soit point séparé.

Déversez enfin en mon être,

Ô ARI EL, ma force,

La connaissance du cœur

En me conférant des rêves initiatiques et prophétiques.

Ainsi, supporté par votre divine lumière,

Je développerai alors des forces psychiques volontaires

Me permettant d’exprimer

Une plus grande confiance en moi-même

Et de me libérer des influences extérieures.

Qu’il en soit ainsi, Ici et maintenant.

CONNAITRE LE NOM DE VOS TROIS ANGES DE NAISSANCE: VOTRE ANGE GARDIEN, ÉMOTIONNEL, SPIRITUEL GRATUITEMENT
VOTRE LÉGENDE PERSONNELLE :
COMPREND un descriptif complet de:
  • Votre Ange Gardien,
  • Votre Ange Émotionnel,
  • Votre Ange Spirituel,
  • Votre Ange d’Intériorité,
  • Votre Ange Relationnel,
  • Votre Ange de Vocation.
  • Votre Ascendant Spirituel,
  • Votre Maison d’intériorité Spirituelle,
  • Votre Maison Relationnelle Spirituelle,
  • Votre Maison de Vocation Spirituelle,
  • Vos Huit Plans de Conscience.
COMMANDER VOTRE LÉGENDE PERSONNELLE….>

FAITES UN DON

 POURQUOI NOUS SOUTENIR  

MERCI

%d blogueurs aiment cette page :