L’ANGE DOMINATION ShAH (YaH) SELON LA TRADITION INITIATIQUE

Les Dominations sont l’incarnation vivante de la Sephirah Chesed (L’Intime). Or Chesed , nous l’avons vu se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Jupiter. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’Ange Domination ShAH (YaH) au même titre qu’à toutes les autres Dominations une tonique majeure Jupitérienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Dominations , nous constatons que ShAH (YaH) est également associée à Geburah (Rigueur). Les fonctions célestes de  ShAH (YaH) seront donc colorées d’une tonique mineure Martienne. Ainsi, la fonction principale de   ShAH (YaH):

Nous distribuer les Grâces, Bienfaits et Vertus qui proviennent du Divin (tonique majeur Jupitérienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Martiennes.

En raison de sa coloration Jupitérienne, le pouvoir de ShAH (YaH) se révèle particulièrement efficace pour développer en nous une grande force morale et un puissant pouvoir d’action permettant de passer avec enthousiasme à travers tous les obstacles. De même, ShAH (YaH) nous aide à lutter contre toute propension à une vie dissipée où les actes révèlent le plus souvent d’une folle témérité et d’une grande irresponsabilité. Si nous sommes constamment agités, impatients, colériques, nous trouverons également auprès de ShAH (YaH) l’appui et le soutien nécessaire pour réformer de telles attitudes.

Selon la tradition, ShAH (YaH) est en rapport avec le don de force. Alors que le don de conseil nous inspire à l’action et à l’engagement, le don de force nous permet de persévérer. C’est ce don de force auquel Saint Paul fait allusion lorsqu’il déclara à Timothée :

« le Seigneur lui m’a assisté ; il m’a revêtu de force, afin que par moi le message fut pleinement proclamé et qu’il fut entendu de tous les païens. ».

-Timothée 4,17.

Ce don s’allie en outre parfaitement avec la vertu du même nom. Toutefois, précisons que, autant la vertu de Force ne se conçoit qu’en référence aux épreuves que nous sommes capables de surmonter par nous-mêmes, le don de Force correspondant est en rapport avec les difficultés que nous serions absolument incapables de surmonter seul. Ce don conforte en outre la vertu de Force en la préservant de dégénérer en violence aussi gratuite que cruelle.

Sur un plan initiatique, ShAH (YaH) nous attribue la capacité de reconnaître en nous les compétences et les qualités dont nous sommes les héritiers. Beaucoup d’entre nous ne réussissent pas à cerner avec précision les domaines de la vie dans lesquels nous pourrions le plus efficacement employer nos énergies. ShAH (YaH) nous révèle ces domaines et permet alors une juste utilisation des capacités latentes dont la divine providence nous a comblés. Puisque ShAH (YaH) allègue une grande profondeur au jugement, la tradition fait de lui un protecteur contre les accidents et les catastrophes de tout genre. Si nous sommes irréfléchis ou le tempérament trop prompt, nous pourrons avantageusement travailler avec ce messager.

%d blogueurs aiment cette page :