L’ OBSIDIENNE

L’obsidienne eSt la pierre de l’ange puissance MiYaK EL

De couleur noir irisé, elle est associée au plexus pelvien – le chakra de la base -Muladhara chakra.

Sur le plan physique,

L’obsidienne est une pierre de médecine chez les amérindien, où elle est appliquée sur le chakra de la gorge pour soulager l’arthrose cervicale. L’élixir d’obsidienne peut être ingéré.

Sur le plan émotionnel et mental,

L’obsidienne chasse les illusions, les mythes et les fantasmes.

Elle est profondément ancrée dans le concret mais construit autour de soi un rempart de protection qui favorisera notre concentration lors de nos recherches méditatives.

Lorsqu’on l’utilise seul, l’obsidienne demande beaucoup de précautions. Le débutant se fera assister d’un initié expérimenté. On ne méditera à l’aide de l’obsidienne que quand on a la certitude devoir connaître la vérité sur soi. On ne peut pas jouer à se faire peur car la vérité et parfois douloureuse et traumatisante.

Sur le plan spirituel,

L’obsidienne noir, quelles que soient ses variantes (étoilée, argentée, dorée ou arc-en-ciel) a grande importance en lithothérapie.

Concrète, elle est un lien solide avec la terre mère.

Protectrice, elle joue un rôle de puissant bouclier contre les énergies négatives et les influences les plus néfastes.

Tranchante comme un rasoir, l’obsidiennes pourfend les ténèbres et donne l’accès à la lumière de la connaissance, à la vérité.

L’obsidienne élargit notre champ de conscience, permet à notre l’âme de  grandir  et prospérer en l’irriguant des énergies fertiles puisées dans le terreau de la mémoire.

C’est la pierre de l’équilibre absolu Yin et Yang, dans laquelle l’obscurité transcende la lumière et la lumière se fond dans les ténèbres.

Dans les arts divinatoires, elle est aussi efficace que la boule de cristal (quand c’est du vrai cristal de roche et pas du verre au plomb) pour peu que l’on sache l’apprivoiser sans crainte d’un retour de flamme douloureux : l’obsidienne ne supporte que la vérité.

Dans tous les travaux que l’on fait avec une obsidienne, on se régénérera en fin de séance par une méditation sur un cristal de roche, et plus particulièrement avec un icosaèdre, un beau Cristal biterminé ou un grand diamant de Herkimer, qui apportera sa lumière radieuse pour compenser l’obscurité apparente de l’obsidienne. À défaut d’une Tourmaline noire, on peut utiliser l’obsidienne noire ou brune au niveau du premier chakra ou à la plante des pieds lorsque l’on fait une méditation avec une pierre bleu ou violette sur les chakras supérieurs afin de garder un lien avec la terre et faciliter le retour au concret lors des méditations qui font appel aux forces cosmiques.

On distinguera

  • l’obsidienne unie,
  • l’obsidienne mouchetée de petites étoiles (l’obsidienne étoilée ou floconneuse),
  • l’obsidienne dorée où argentée piqueté de nuages floconneux doré ou argenté,
  • l’obsidienne arc-en-ciel dite œil céleste, irisé de zones violacées, bleuté, grise et verte concentrique
  • l’obsidienne brune dite acajou piqué de noir.

Chacune de ces variétés a des propriétés particulières.

  • l’obsidienne étoilée ou (obsidienne floconneuse) :

C’est probablement la moins puissante de toutes les obsidiennes, mais à quelque chose malheur est bon : c’est aussi celles qui nécessitent aucune précaution particulière pour son utilisation.

  • On préfèrera l’obsidienne noire étoilé de blanc. Elle symbolise un ciel nocturne étoilé. Elle est très utile lorsque l’on pénètre dans une roche météoritique pour retracer son voyage dans le temps et l’espace.

C’est une pierre très équilibrée en entre le spirituel et le matériel, entre les énergies yin et les énergies Yang. C’est une Pierre d’impartialité.

  • l’obsidienne noire mouchetée de brun rouge donne de l’énergie pour aller au terme de ce voyage. Elle apporte de l’aide aux hypochondriaques en leur donnant le sens des réalités et en recentrant les déviances de leurs somatisations.
%d blogueurs aiment cette page :