CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER EN NOUS

Vis-à-vis de vous-même.

Nous sommes  invités à vivre l’expérience de la joie, de l’abondance et de la richesse en accueillant les ressources de l’existence non comme un dû, mais comme un don. Nous sommes  amenés ainsi à développer un sentiment de plénitude et de reconnaissance, animés de la profonde certitude que notre milieu de vie sait toujours pouvoirs à nos besoins, même les plus intimes.

Par ailleurs, nous devons  également nous protéger contre toute tendance à nous approprier ce qui nous entoure, détournant les choses à nos propres fins et puisant dans notre milieu ce qui nous convient sans égard aux autres et considérant que nous disposons d’un droit incontestable et légitime sur toutes choses.

Dans notre relation,

Nous devons vivre l’expérience de la joie et de l’abondance en sachant demander et recevoir de l’autre ce dont nous avons besoin. Nous introduisant  ainsi dans une véritable expérience de plénitude grâce à une dynamique d’échange et de partage mutuel des ressources de chacun.

Nous devons combattre toute tendance à développer notre nature foncièrement égoïste en ce qui concerne notre propre bien-être, celle-ci nous amenant à exiger de l’autre qu’il soit à notre service, répondant à nos besoins et nous offrant généreusement toutes ses ressources sans rien demander en retour.

Spirituellement,

Nous sommes amenés à faire l’expérience de la joie et de l’abondance en demandant à la Vie les ressources nécessaires à notre accomplissement. Nous sommes  conduits à vivre une paix profonde et un état de plénitude conformément à l’adage : «  Si Dieu est avec moi, qui sera contre moi ? » Sachant désormais qu’il nous  suffit de demander pour recevoir.

Nous devons également lutter contre toute forme de mégalomanie spirituelle, en étant exclusivement centrée sur notre  propre personne (Ego), croyant que le Divin est à notre service et qu’il  doit conséquemment faire graviter la création autour de nous pour satisfaire et combler nos prétentions, nos revendications et nos besoins, même les plus égoïstes.

%d blogueurs aiment cette page :