ANALYSE DE L’ANGE MALAKIM MIaH (EL) – MIHAEL

ANALYSE DE L’ANGE malakim MIaH (EL) – MIHAEL

Les Malakim sont l’incarnation vivante de la Sephirah Tiphereth (Plan Causal). Or Tiphereth, nous l’avons vu, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence du Soleil. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’Ange Malakim MIaH (EL) au même titre qu’à toutes les autres Malakim une tonique majeure Solaire.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Malakim, nous constatons que MIaH (EL) est également associée à Yesod (Fondement). Les fonctions célestes de MIaH (EL) seront donc colorées d’une tonique mineure Lunaire. Ainsi, la fonction principale de l’Ange Malakim MIaH (EL) : 

  • Éveiller en notre Être notre capacité à gouverner (tonique majeur Solaire), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs Lunaires.

En raison de sa coloration Lunaire, le pouvoir de MIaH (EL) se révèle donc particulièrement efficace pour nous apprendre à gouverner et à diriger avec beaucoup de réceptivité, de douceur et de compassion. Ainsi illuminés nous ferons preuve également d’un sens remarquable de l’adaptabilité face aux difficultés. De même, MIaH (EL) nous aide à lutter contre l’incertitude, le doute et la remise en cause perpétuelle de nos responsabilités. Si nous éprouvons des difficultés à assurer notre fonction d’autorité, nous trouveront également auprès de cette Malakim l’appui et le soutien nécessaires pour résoudre un tel problème.

La tradition initiatique nous précise que les chausses pourpres sont la tribu du roi en rapport avec les énergies lunaires de cette puissance. La tradition affirme à ce propos, que le simple toucher du pied d’un roi féconde la terre. Aussi les pieds du roi, ayant un caractère sacré, étaient toujours chaussés de brodequins précieux. Les pieds représentent symboliquement l’appui, le fondement sur lequel repose tout être. Ils sont en outre le symbole de la direction qu’il donne à son œuvre.

Dans la science kabbalistique, Lenain écrit à propos de MIaH (EL) : « il sert pour délivrer les âmes du purgatoire, pour acquérir les biens spirituels et temporels, et pour avoir tes révélations en songe. Il faut que la demande soit agréable à Dieu. ». MIaH (EL) est donc invoquer par les occultistes afin de libérer ceux qui, décédés mais pourtant encore rattachés à la matière par le fait de certains vice particuliers, continuent de hanter une maison ou une personne. Aussi, pendant la cérémonie de sépultures, il est bon de prier MIaH (EL) afin qu’il assiste le défunt lors de son séjour dans le bas astral, le purgatoire de la tradition chrétienne.

L’est à souligner que si les occultistes se sont toujours opposés à la peine de mort, c’est non seulement en raison de leur profond respect pour la vie, mais également en raison du fait qu’un criminel est plus dangereux mort que vivant. En effet, la mort ne modifiant pas le caractère d’un individu, le bas astral se retrouve ainsi habité par des entités humaines aux humeurs vengeresses. A ce niveau, MIaH (EL) peut nous servir de protecteur, quand nous ressentons les influences négatives provenant du monde des morts. MIaH (EL) est également utile à tous ceux pour qui la perception des mondes invisibles est une cause d’obsession ou de peur.

D’un point de vue initiatique, l’Ange Malakim MIaH (EL) favorise la dissolution des vices et des habitudes karmiques. Étant l’un des messagers de la miséricorde divine, il nous libère de tous les liens karmiques nous reliant à l’ancien monde et nous intronise dans une nouvelle vie. MIaH (EL) favorise enfin l’union du couple, représentation symbolique de l’hermaphrodisme spirituel par la voie du tantrisme. Dans notre vie, il accorde de juste relation avec notre conjoint si nous sommes mariés, et nous éveille la polarité complémentaire si nous sommes célibataire.

%d blogueurs aiment cette page :