CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER

Vis-à-vis de nous-mêmes,

Nous sommes invités à inscrire l’action que nous déployons dans une perspective sacrée, faisant ainsi de notre travail un processus libérateur et non une activité aliénante. Nous découvrirons ainsi le sens même de l’action telle qu’elle est inscrite au plus profond de notre Être.

De cette manière, nous devons nous protéger contre toute tendance à pervertir notre pouvoir d’action en le canalisant pour réaliser des œuvres vaines et illusoires, relevant de notre petit Ego (Persona), nous amenant vers un état d’épuisement toujours plus grand, n’étant pas en mesure de nous ressourcer dans l’expérience même de l’Amour.

Dans notre relation.

Nous sommes conviés à placer notre énergie dynamique, notre pouvoir d’action, au service d’autrui afin de l’éveiller aux réalités de l’Amour. Nous sommes amenés dés lors à dépenser nos énergies sans compter, nous investissant auprès de l’autre pour le faire participer plus encore aux réalités de l’amour.

D’autre part, nous devons nous prémunir de tout penchant à focaliser notre action vers les autres pour satisfaire notre propre recherche de pouvoir, d’avoir et de valoir. En effet, nous devons lutter contre toute inclination à agir en notre faveur et au détriment d’autrui.

Spirituellement,

Nous sommes conduits à agir et à œuvrer en consacrant notre force active, tout notre pouvoir d’action,  au service du Divin, Le créateur. En d’autre termes, nous sommes appelé(e)s à placer nos énergies dynamiques aux services de l’Amour, contribuant ainsi à notre propre transformation.

Nous devons également lutter contre toute disposition à dilapider nos énergies dynamiques en les plaçant au service de l’Esprit du monde (extérieur) ou son corollaire notre petit Ego pour réaliser des œuvres vaines. De ce fait, nous sommes amenées à sanctifier notre action quotidienne en lui donnant un caractère transcendant.

%d blogueurs aiment cette page :