CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER AVEC

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous sommes invités à nous assumer en sachant rectifier en nous toutes les valeurs ou attitudes qui ne s’inscrivent pas dans le cadre de nos limites, étant étrangères à notre nature profonde. En d’autre termes, nous sommes amenés à séparer, à distinguer ce qui correspond à ce que nous sommes et conséquemment à notre condition et à nos limites de ce qui n’y correspond pas.

Dans cette perspective, nous  devons combattre toute tendance à réordonner la réalité, ou notre propre réalité conformément à notre propre volonté égoïque, ne tenant pas compte de la nature ontologique des choses, une attitude qui nous conduit ultimement à la confusion et au désordre.

Dans notre relation.

Nous sommes conduits à nous positionner dans notre rapport à l’autre conformément à notre condition et à nos limites, sachant combattre tout débordement intempestif, tant au niveau de notre propre comportement qu’au niveau de celui d’autrui. Nous pouvons ainsi être amenés à replacer certains rapports dominant/dominé dans une juste mesure, nous élevant contre tout abus de pouvoir.

Dans le même ordre d’idées, nous devons également lutter contre toute tendance à refuser la fonction que nous sommes appelés à remplir dans notre rapport avec autrui, évitant, à ce titre d’exemple, de chercher à diriger alors que nous sommes appelés à suivre ou à suivre alors que nous sommes destinés à prendre des initiatives.

Spirituellement,

Nous sommes amenés à accepter, avec beaucoup de force, d’énergie et de courage, la condition dans laquelle la Divinité nous à établi, n’hésitant pas à trancher, à rectifier et à nous débarrasser si nécessaire des éléments qui ne s’inscrivent pas dans notre dynamique intérieure.

En ce sens, nous devons résister contre tout penchant à vouloir nous s’exprimer hors des limites, prétend accomplir une autre vocation que celle vers laquelle la Divinité nous appelle ou à dilapider nos énergies cherchant à réaliser autre choses que ce que le Grand Soi attend de nous.

%d blogueurs aiment cette page :