CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER AVEC

Vis-à-vis de nous-mêmes,

Nous sommes invités  à nous ouvrir aux dimensions transcendantes de la réalité en établissant avec celles-ci un rapport de médiation fécond empreint d’une forte mysticité. Nous sommes amenés à nous mettre silencieusement à l’écoute des choses qui nous entourent, en nous plaçant dans un état contemplatif, nous laissant pénétrer par leur murmure intérieur.

En ce sens, nous devons lutter contre toute prédisposition à travestir notre relation avec les réalités environnantes, en recevant du monde extérieur que des mirages et des illusions issus d’une projection de ce dont nous sommes nous-mêmes porteurs.

Dans notre relation,

Nous sommes  amenés  à connaître le mystère de l’Amour et à y communier en inscrivant notre  relation à l’autre dans une dynamique d’intimité où les mots échangés deviennent une parole de vie d’Amour, c’est-à-dire une parole d’intimité partageant l’impartageable. Ceci  initie évidemment en chacun un profond processus de transformation.

En outre, nous devons nous protéger contre toute tendance à ne pas savoir accueillir la parole de l’autre, travestissant celle-ci à travers nos propres illusions, l’attribuant à nos propres réalités que nous voudrions bien entendre mais qui, dans les faits, n’ont jamais été exprimées.

Spirituellement,

Nous sommes conduits à nous ouvrir à notre Divinité Intérieure et à accueillir sa parole, une parole d’amour, c’est-à-dire une parole d’intimité partageant l’indivisible, établissant avec Elle une relation féconde, sa puissance touchant et fécondant notre cœur, entraînant un véritable processus de transformation intérieure.

Nous devons également combattre toute tendance à ne pas nous placer adéquatement à l’écoute de notre Être intérieur, ne réussissant pas à faire taire en nous le bavardage insipide de notre petit Ego (Persona), ou de son corollaire sur le plan extérieur, l’esprit du monde, étouffant, déformant et travestissant la voix de notre Être profond, celle de l’Amour.

%d blogueurs aiment cette page :