CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER AVEC :

Vis-à-vis de nous-mêmes.

Nous ne devons plus nous percevoir à travers les yeux de notre petit Ego (Persona), l’image que nous donnons de nous-mêmes aux autres, de  la façon dont nous  devons plus ou moins nous  couler dans un personnage socialement prédéfini afin de tenir notre rôle social, mais à travers le cœur, prenant ainsi conscience de notre valeur vénérable, accédant à notre véritable nature et en nous extirpant conséquemment de la banalisation mortifère dans laquelle la société, notre éducation nous a enfermé.

Nous devrons éviter toutes formes de mégalomanie, nous incitant notamment à combattre toute tendance à ne juger  la valeur de la réalité qui nous entoure qu’en référence à notre propre personne, nous plaçant ainsi au centre de notre  univers et faisant graviter tout autour de nous.

Dans notre relation:

Nous sommes amenés à connaître le mystère de l’Amour en contemplant l’autre avec les yeux du cœur et à lui transmettre la force nécessaire pour qu’il s’exprime dans sa plénitude. Plus encore, nous devons accueillir le regard d’Amour que l’autre nous adresse, chacun prenant ainsi conscience de son immense valeur.

Nous devons lutter contre toute tendance à vouloir « recréer » l’autre à notre manière, l’incitant à se conformer à notre propre image en nous considérant comme le modèle à adopter et à suivre, d’où une hyper-inflation de notre petit Ego ( persona) d’autant plus dangereuse qu’elle échappe aux critères de notre raison.

Spirituellement,

Nous devons comprendre que si nous sommes une créature indigente, c’est malgré tout sur nous que notre Être intérieure, semblable à l’Être supérieur, focalise tout son Amour sur nous, nous appelant à nous unir à lui. Il nous conduit  ainsi à prendre conscience que pour lui nous sommes une Entité infiniment précieuse en raison de notre unicité.

Parallèlement, nous devons lutter contre toute tendance à nous illusionner sur notre sort, nous prenant pour un  démiurge. Nous devons éviter toutes formes de mégalomanie spirituelle nous conduisant à nous considérer comme un être d’exception, d’où un processus d’hyper-individualisation.

%d blogueurs aiment cette page :