4.Archange YeHaH EL

CE QUE NOUS DEVONS TRANSCENDER

En  nous-mêmes.

Nous  sommes amenés à exalter notre force-désir dans notre relation avec les réalités qui nous entourent, nous incitant ainsi à participer toujours plus intimement à leur nature profonde. Nous sommes invités en effet à établir avec notre environnement un rapport exclusivement basé sur les valeurs du Cœur, sachant éprouver, au-delà des apparences, une émotion et une énergie qui nous feront tressaillir au plus profond de nous-mêmes, nous conduisant à nous découvrir pleinement.

Par ailleurs, nous devons lutter contre toutes tendances à établir avec les réalités qui nous entourent une relation exclusivement basée sur la recherche et l’obtention d’un émoi au niveau des sens, cette quête nous prédisposant alors à des multiples désordres au niveau affectif et sexuel.

Dans notre relation.

Nous sommes invités à établir avec l’autre un rapport d’échange à travers lequel nous excluons toute idée de calcul, laissant simplement parler notre cœur. Nous devons en ce sens développer dans notre expérience relationnelle une puissante émotivité, conférant à notre discours une dimension dynamique essentielle à une communication riche et profonde, notre parole étant porteuse d’une ouverture au-delà du formulé.

Par ailleurs, nous devons nous protéger contre tout penchant à donner dans l’attente  d’un Retour. Nous devons combattre une certaine hypocrisie à faire croire à l’autre que nous lui donnons tout, tout en pensant intérieurement qu’il nous doit tout, dans le but d’obtenir un maximum de retour.

Spirituellement,

Nous sommes  conduits à répondre au désir de notre Monade et à l’attrait irrésistible qu’exerce sur nous l’Epoux céleste en établissant avec Lui un rapport d’intimité grâce auquel, en accueillant le souffle divin, nous serons habitée par son Altérité, faisant dés lors l’expérience d’un appel à autre chose nous ouvrant sur l’Inexprimable.

En ce sens, nous offrons au Tout-Autre les ressources dont nous disposez, tout en nous laissant en retour investir par Son souffle qui nous conduit sur le chemin de la  Transcendance. Nous devons proscrire toute inclination  à vouloir Le posséder, en nous offrant à Lui dans le but d’obtenir une contrepartie ce qui, loin d’être libérateur, s’avérerait aliénant.

%d blogueurs aiment cette page :