LE DERNIER QUARTIER DE LUNE DE SANG

POUR LE DERNIER QUARTIER DE LUNE DE SANG DU 17 OCTOBRE DE L’AN 2022

Pour découvrir l’essence profonde qui nous anime, nous devrons développer une grande sensibilité et une importante réceptivité, nous permettant de ressentir intensément les subtilités issues de votre environnement. Ce faisant, nous serons appelés à nous constituer une personnalité apte à refléter pleinement les valeurs de notre identité profonde. En outre, le milieu dans lequel nous évoluons est toujours une projection extérieure de celle-ci, nous nous mettrons également en quête d’un milieu en adéquation avec nos potentialités. Plus encore, nous devrons entreprendre une profonde introspection nous conduisant à la racine même de notre être, afin d’y extraire, dans une attitude d’ouverture, de réceptivité et d’écoute, les ressources spirituelles nécessaire pour assurer la croissance d’une nouvelle conscience. En d’autres termes, nous devrons cesser de nous nourrir des ressources que le monde profane (le monde extérieur) nous propose pour apprendre désormais à nous nourrir de nos ressources intérieures, celles de l’esprit.

L’Ange Aralim  MeLaH (EL) nous invite à assumer la place que nous occupons au sein de notre milieu en sachant nous établir dans une juste relation d’échange et de médiation, faisant de notre parole un outil privilégié par lequel nous pourrons prendre conscience de nous-mêmes, de nos limites existentielles, à travers le choix des mots que nous utiliserons pour nous Dire.

SUR LE PLAN EMOTIONNEL :

L’Ange Malakim HaHaH (EL) veille sur nous et nous assiste dans notre relation avec notre être profond. Il nous accompagne au cours de ce dernier quartier, afin d’éveiller en nous les valeurs authentiques cachées au plus profond de notre être. Nous sommes capables en fait de nous diriger et parfois même les autres de manière certes énergique mais en nous référant toujours à la force Amour, dans le sens le plus sacré du mot. Incarnons nos idéaux, partageons-les, voire retrouvons en nous les leçons profondes des valeurs d’autrefois, issues bien souvent de l’exemple Christique. Tournons-nous vers des valeurs sacrées de l’amour et si nous sentons au plus profond de nous-mêmes des élans vers la réunion des opposés, la réharmonisation des êtres ou la guérison des corps, alors accomplissons-nous. Il nous demande pour cela de lutter contre la tendance à l’insoumission, l’anarchie, la rébellion ou la provocation. Tout ce qui peut croiser notre route ne doit pas être vécu avec hostilité, comme une entrave à notre liberté, ou nous pourrions basculer vers une certaine paranoïa, bien éloignée des idéaux d’amour qu’il véhicule pour nous. Soyons vigilants, ouvrons notre cœur. Gouvernons notre personnalité avec conscience comme le bon roi adombré par son pouvoir royal en sa forme triple : enseigner, guérir et exorciser. Alors nous pourrons enrichir nos proches.

La problématique à dépasser :

« Notre âme, trop tournée vers des impulsions égoïques, ne peut trouver sa véritable identité profonde notamment en marquant une attitude parfois marginale et en n’écoutant pas suffisamment ses intuitions ».

Ce que vous devez faire :

« Trouver et structurer notre identité psychologique et spirituelle en adoptant principalement une attitude davantage spirituelle, inspirée et altruiste ».

SUR LE PLAN EMOTIONNEL :

Dans notre relation amoureuse, nous serons incités à, laisser les choses s’exprimer dans toute leur authenticité, cherchant à les percevoir en-dehors des artifices de notre subjectivité. En ce sens, nous devrons faire preuve de logique et de rigueur. De plus, nous devrons ne rien conserver pour nous-mêmes, nous dépouillant ainsi de toutes valeurs inessentielles pour mieux nous diriger vers l’essentiel. Evidemment, l’intégration de ces qualités ne sera pas pour nous une expérience facile puisque notre égo nous portera au contraire, nous prédisposant à une plus grande subjectivité. Nous pouvons être portés à amasser les objets, à entasser les choses et à nous attacher aux êtres qui nous approchent en raison d’un puissant instinct d’appropriation. Toutefois, c’est en développant et en incarnant les qualités de notre être que nous pourrions contribuer à notre reconnaissance.

L’Ange Béni Elohim HaRaH’ (El) nous invite à établir avec autrui une relation qui, totalement confiante, nous fécondera et nous permettra de développer nos potentialités en accédant à des richesses dont nous ne soupçonnions pas l’existence, lorsque nous étions seul avec nous-mêmes. En outre, il nous engage à entrer facilement en relation avec des personnes totalement différentes de nous, la différence étant toujours vécue comme porteuse d’une dynamique nouvelle susceptible de nous ouvrir à de nouveaux horizons.

SUR LE PLAN DE NOTRE INTERIORITE :

Si nous souhaitons rayonner au mieux nos valeurs profondes, nous devrons nous appuyer sur notre aptitude à peser le pour et le contre de toute situation, sachant rendre ainsi un jugement aussi équitable que possible. Nous devons aussi cultiver notre sens du tact et de la diplomatie, sachant respecter en ce domaine la sensibilité de chacun. Toutes ces qualités vous permettront alors de nous adonner à des activités exigeant le sens de l’engagement et le goût de l’innovation sans cependant sombrer dans une situation contrôlée, nous faisant perdre des décisions irréfléchies ou dans certaine brusquerie sans égard aux susceptibilités d’autrui.  Par ailleurs, nous devrons valoriser en notre nature délicate, raffinée et sociable, si nous voulons nous ouvrir à l’autre de manière authentique et véritable. Nous devrons également faire preuve d’esthétisme, et d’harmonie. Enfin, nous devrons nous appuyer sur un notre sens du partage et de l’engagement, ce qui assurera un bon équilibre au sein de notre relation.

L’Ange Malakim HaHaH (EL) nous appelle à nous centrer sur notre Divinité pour en rayonner par la suite Sa Puissance de manière originale, inédite et en dehors des schémas établis. Il nous amène également à combattre toute tendance nous amenant à sombrer dans certaines formes de délires mystiques, nous croyant élus pour sauver l’humanité ou, tout au moins, pour prêcher « l’amour universel ».

pour rayonner au mieux nos valeurs profondes.

C’est en contribuant à l’instauration de nouvelles structures au sein de la société que nous pourrons rayonner au mieux les valeurs de notre nature profonde, transmettant ainsi la lumière dont nous sommes investis tout autour de nous. A ce titre, nous devrons développer notre esprit d’entreprise, notre sens de l’engagement et notre goût de l’innovation. Notre ardeur et notre enthousiasme nous permettront également de stimuler les autres et de les acquérir à notre cause. Nous devrons donc occuper des postes importants pour exercer dans des situations où nous aurons une entière autonomie. Enfin, c’est de manière spontanée, énergique et dynamique que nous devrons exprimer notre amour à l’être aimé. En ce domaine, nous aurons donc avantage à ne pas tergiverser mais plutôt à nous donner avec passion et enthousiasme. Nous devrons le faire en toute gratuité et sans aucune idée de contrepartie. La franchise et la sincérité devront donc être chez nous des valeurs prépondérantes. Ce faisant, nous amènerons progressivement l’autre à se libérer de son état dépressif.

L’Ange Hayoth ha qodesh MeHaSH (YaH) amène à accomplir pleinement notre mission, en consacrant l’expression de notre identité profonde pour rendre témoignage aux valeurs de l’Amour. En outre, nous devons également lutter contre tout éclatement de notre identité, qui nous amènerait à être aussi vide que creux.

COMMENT :

En nous engageant à rayonner l’Amour en nous investissant dans l’action avec dynamisme, force et courage pour ainsi mettre en œuvre de multiples projets visant à établir un monde nouveau. Nous sommes donc invités à développer un esprit d’entreprise, un sens de l’engagement et un goût de l’innovation, nous amenant à prêcher et à défendre avec ardeur les valeurs de l’Amour. Nous deviendrons ainsi un éveilleur, focalisant tous vos efforts pour instituer une nouvelle dynamique au sein d’une société trop souvent plongée dans une profonde torpeur, sous l’emprise cristallisante et complaisante de l’esprit du monde extérieur. Nous devrons développer également un désir de réalisation immédiat nous amenant à agir ici et maintenant, sachant reconnaître dans le moment présent le seul terrain propice à l’action, un moment intégrant à la fois les leçons du passé et les germes de l’avenir. En effet, loin d’être limitatifs, le présent vécu avec intensité permet que les expériences du passées et les aspirations quant au futur puissent être parfaitement intégrées dans le quotidien. Cette aptitude à nous engager spontanément et à prendre des initiatives nous conduiront d’ailleurs si nous l’avons développée à diriger, à prendre la tête et à entrainer les autres à notre suite. L’ardeur et l’enthousiasme communicatifs que nous cultiverons alors constitueront du reste de puissants atouts pour stimuler les autres, les gagner à notre cause, les faires bouger et les inciter à nous suivre.

Pascal Mikael Huot

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :