NOUVELLE LUNE DE LA VIERGE

DU 27/08/2022

Pour pouvoir trouver notre centre, nous devrons cultiver un état d’esprit  ouvert, critique et apte à l’analyse comme à l’auto-analyse. En outre, nous devrons toujours nous efforcer d’améliorer nos performances, développant en ce sens un goût marqué pour la perfection, pour le souci du détail et la précision.

Enfin, nous devrons chercher à éveiller notre  nature  serviable, attentionnée et prévenante, nous permettant de plier facilement aux règles et de nous accommoder sans mal à la routine et des tâches répétitives.

Porteurs de ces qualités, nous serons naturellement appelés à remettre en question nos valeurs personnelles pour les mettre concrètement au service des autres.

En ce sens, nous aurons un chemin de vie axé sur le dévouement et le service, pratiqués humblement et concrètement dans notre quotidien, grâce à une vie ritualisée accordée sur notre être profond.

Ainsi, nous prendrons conscience que le pouvoir, l’avoir et le valoir ne peuvent constituer une fin en soi.

Il nous faudra donc mettre toutes nos ressources au service des autres, de manière gratuite, aimante et désintéressée.

L’Ange Domination VeSHaR (VASARIAH)  nous invite à participer aux ressources prodigieuses que la vie nous prodigue en établissant en nous et autour de nous un milieu propice à les incarner et à les rendre pleinement tangibles et effectives. Nous devrons également nous protéger contre toute tendance à rechercher une expérience de plénitude sans pour autant mettre en place les bases nécessaires à notre réalisation réelle.

SUR LE PLAN EMOTIONNEL :

L’Ange Chérubin HaHÂ  (HAHAIAH) veille sur nous et nous aide dans notre relation avec  notre être .

Avec sa complicité, nous pouvons éveiller en nous cet amour, si grand, qu’il réconcilie notre esprit et notre corps pour reformer l’unité de notre être. Sachons retrouver en lui cet amour teinté de force et de courage, pleinement incarné et ancré dans ce monde de matière. Il nous demande cependant, à travers cette quête bien terrestre, de ne pas étouffer les valeurs de notre esprit en nous enivrant d’action. Soyons actifs mais également ouverts à la présence divine, respectueux des règles de l’univers comme de l’autorité terrestre. C’est ici que se manifestera, à nos côtés, sa fonction exprimée par le charisme des prodiges, qui nous aide dans notre guerre sainte intérieure pour retrouver l’harmonie de notre être. Si nous la menons avec cœur, nous serons surpris des prodiges que nous aurons accomplir.

Il nous met en garde, contre l’usage erroné du dynamisme qui nous anime. Utilisons  l’impulsion mais laissons de côté l’impulsivité, qui pourrait rendre notre caractère par trop explosif et instable, voire révolté ou même fanatique. Auprès de lui, si nous agissons avec cœur et réceptivité, nous apprendrons le sens de l’action juste dans la réalisation de nos projets. Alors, notre sagesse illuminera les vôtres.

NOTRE PROBLEMATIQUE A DEPSASSER :

« Nous  révolter d’une manière générale, ainsi qu’à toute atteinte à notre hyper-individualité notamment par un certain manque de rigueur et de vérité avec nous-mêmes ».

CE QUE NOUS DEVONS FAIRE :

« Unir nos propres dualités, réunir les contraires et fraterniser avec le dissemblable en adoptant principalement une attitude davantage combative, courageuse et plus juste envers autrui ».

SUR LE PLAN RELATIONNEL :

L’être aimé nous amènera à développer une nature extrêmement sensible et psychique, nous plaçant à l’écoute des énergies subtiles émanant des plans intérieurs. Nous devrons donc apprendre à ressentir plutôt qu’à raisonner. Le développement de ces qualités exigera cependant de nous une profonde transformation de notre dynamique psychique, notre nature première nous amenant naturellement à faire preuve d’un esprit logique et critique, apte à l’analyse comme à l’auto-analyse, la raison l’emportant sur les sentiments. Toutefois, c’est ainsi que nous pourrons le mieux nous affranchir de la finitude de notre Moi.

L’Ange H’aBOu (HABUHIAH) nous invite à développer notre  aptitude à ressentir instinctivement que nous sommes  rien sans l’autre. Nous devons ainsi découvrir que c’est l’autre qui nous permet d’exister vraiment en nous acceptant de, à travers le rapport que nous pouvons établir avec lui, de découvrir et d’affermir notre identité. Nous sommes invités dés lors à rectifier notre comportement en ce sens, cessant d’exiger de l’autre quoi que ce soit en le revendiquant comme un dû.

SUR LE PLAN DE NOTRE INTERIORITE :

C’est en renforçant notre aptitude  à voir grand que nous pourrons au mieux rayonner nos valeurs profondes. Nous  devrons en outre faire preuve d’optimisme, de confiance en nous et de foi à tous les événements de la vie. Toutes ces qualités nous permettront alors de nous adonner à des activités nous incitant à nous ouvrir pleinement à notre environnement immédiat sans nous heurter aux inévitables oppositions et aux multiples dualités de l’existence.

D’autre part, pour pouvoir nous ouvrir à l’autre de manière authentique et véritable, nous devons valoriser en nous une nature cordiale, généreuse, charismatique, indulgente et tolérante, étant apte à pardonner aisément l’erreur d’autrui si les choses ont été faites dans les règles. Enfin, nous devrons nous appuyer sur une grande foi et sur notre aptitude à faire confiance.

L’Ange Principauté DaNI (EL) nous amène à découvrir, au plus profond de nous-mêmes, une carence, un manque  d’être, nous incitant conséquemment à nous tourner vers nous-mêmes (notre intériorité)  et orienter notre désir vers sa seule Réalité, devant ainsi vierge de tous désirs égoïques, c’est-à-dire de tous désirs « horizontaux ». Ce qui est la signification du vœu de chasteté.

POUR RAYONNER AU MIEUX NOS VALEURS PROFONDES

C’est en plaçant les choses et les êtres qui nous entourent en relations les uns avec les autres que nous contribuerons à éclairer le monde de notre lumière intérieure. En d’autres termes, nous nous exprimerons efficacement dans une fonction sociale privilégiant l’échange et la communication sous toutes ses formes. En ce sens, nous devrons utiliser notre énergie dans de multiples directions sans nécessairement devoir choisir,  car c’est davantage notre capacité à saisir les opportunités qui s’offriront à nous que nous devrons privilégier. A ce titre, nous disposerons  d’un bon sens de l’adaptabilité.

Par ailleurs, nous devrons toujours nous donner à l’autre en sachant faire preuve de souplesse face aux circonstances changeantes de l’existence quotidienne. Dans cette perspective, nous devrons solliciter plus notre intelligence, ainsi que notre sens de l’échange et de la communication pour facilité notre rapport avec les autres et l’entretenir hors de toute routine ou de toute monotonie.

Enfin, l’amour que nous exprimerons   devra s’allier à un puissant sens de la fraternité.

L’Ange Séraphin Chérubin MaBaH (EL) nous amène  accomplir précisément notre mission, en évitant d’établir un rapport de communion privilégiée avec les autres dans une vision de transcendance, mais plutôt à les encourager à s’ouvrir aux réalités de l’amour.

COMMENT ?

En nous engageant à rayonner l’amour, en sachant établir de multiples contacts, échanger et communiquer avec tous ceux qui nous entourent.  Cet archétype nous invite donc à développer un esprit vif, curieux et ouvert nous permettant d’être particulièrement sensible à l’égard des autres, éveillant en nous cette capacité à réagir instantanément à leurs sollicitations, en répondant rapidement à leurs attentes et à leurs questionnements. En développant de telles capacités de communication, vous permettra évidemment de rendre témoignage aux valeurs de l’amour d’une  manière particulièrement brillante.

Plus encore, étant sensible à ce modèle, nous saurons remettre en question avec beaucoup d’adresse les préjugés et les a priori que la société nourrit en aliénant inévitablement les consciences. Nous devrons donc développer un discours n’enfermant pas les choses dans des concepts rigides, des schémas de pensée préétablies ou des opinions cristallisées. Ainsi, nous saurons séduire notre auditoire et ce, d’autant plus que nous acquerrons un certain humour, ce qui nous permettra de disposer d’une solide capacité à dédramatiser. Enfin, nous obtiendrons de cette manière un bon esprit de répartie et un certain à-propos qui nous permettront d’improviser brillamment dans les situations les plus délicates.

PASCAL MIKAEL

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :