L’Ange Principauté PeVI EL (56)

Si vous êtes né(e) entre le 26 et le 30 décembre
L’Ange Principauté PeVI EL
est Votre Ange gardien

Le souffle de PeVI  EL (56) stimule en nous l’envie de dépassement et de réussite et nous aide à sortir de l’anonymat. Il assume une autre fonction essentielle consistant à inciter toutes les âmes sous l’emprise du Guilgoul ((« Cycle des âmes », plus communément désigné par Guilgoul, est le concept de la réincarnation, émanant des thèses kabbalistiques dans le judaïsme. Selon ce concept, les âmes effectuent un « cycle » à travers les vies ou « incarnations », étant attachées à différents corps au cours du temps. Wikipédia), afin de se libérer et de se redresser dans l’Eyn Sof (En Sof ou Eyn Sof, se traduit en français littéralement, par « sans limites », « sans fin », et plus largement par « illimité » ou « infini ». La Kabbale qualifie par ce terme l’Essence cachée car transcendante de Celui dont le Saint Nom est ineffable. Wikipédia). Ce nom permet de nous affirmer et de neutraliser notre timidité. Il aide aussi l’âme à quitter son corps matériel.

Analyse  astrologique de l’Ange  Principauté PeVI EL

Nous savons que les Principauté sont étroitement associées à l’archétype incarné par Vénus. La tradition attribut à PeVI EL (au même titre qu’à toutes les Principauté) un enjeu essentiellement Vénusien consistant à stimuler en nous l’expression du désir de plénitude (Celui-ci s’épanouissant le plus souvent à travers une quête de beauté et d’harmonie). 

Plus encore, selon la tradition, PeVI EL est associé secondairement la Lune. Or cet astre évoque une aptitude à nous ouvrir aux réalités du monde d’en haut (les réalités archétypales) par le biais de notre ressentie, en nous faisant matrice pour les incarner et rendre effectives au sein de la création. Le principal enjeu de PeVI EL consistera donc à favoriser en nous l’expression de notre désir en le plaçant au service d’un idéal, contribuant ainsi à sa réalisation (à sa concrétisation tangible et effective au sein du créé).

Dans cette perspective, Il stimulera tout particulièrement notre nature sentimentale faisant preuve d’une forte sensitivité et d’une grande réceptivité à tout ce qui l’entoure. PeVI EL favorisera en outre le développement d’un comportement affectif sensible et délicat, toujours fortement réceptif au milieu dans lequel nous nous trouvons en contact. Il en résultera une personnalité affable, agréable, sympathique et recherchant l’harmonie en toutes choses. De même, il nous aidera à lutter contre toute tendance  à la passivité et à la timidité au niveau de l’expression de nos sentiments et de nos désirs les plus profonds. Il nous aidera également à combattre toute instabilité émotionnelle due à une influençabilité extrême vis-à-vis de notre environnement affectif. Enfin, il sera avantageusement invoqué par tous ceux qui éprouvent de la difficulté à se détacher de l’environnement maternel pour vivre leur vie conjugale.

Considérant ses toniques planétaires, cette Principauté sera invoquée pour exalter, au niveau de notre thème astrologique, tout aspect harmonieux entre Vénus  et la lune ou pour harmoniser tout aspect dissonant entre ces deux planètes.

Ce que nous devons transcender,

 Vis-à-vis de vous-mêmes.

 Nous sommes amenés à incarner concrètement l’aspiration de notre désir en nous incitant à nous entourer des éléments adéquats qui pourront nous le permettre de l’accomplir, de le rendre tangible. Ainsi nous sommes conduits à réaliser pleinement ce que nous désirons en utilisant de manière optimale les ressources qui se présentent à nous et dont nous sommes porteurs.

Nous devons également nous protéger contre toute inclination qui pourrait nous amener à cultiver un désir qui, totalement déconnecté de notre propre réalité, demeurait une simple inspiration nébuleuse et chimérique.  

Dans notre relation.

Nous sommes invités à incarner, dans le cadre de notre relation, le désir profond qui nous anime, nous conférant ainsi la force et le courage nécessaire pour exprimer tangiblement les impulsions de notre Cœur, celles-ci se manifestant dés lors sous la forme privilégiée de tendresse ou sensualité. Nous sommes conduits ainsi à ne pas limiter notre désir pour l’autre à une simple relation platonique.

Par ailleurs, nous devons nous prémunir également contre notre nature sentimentale instable, passive et influençable qui peut nous transformer en une véritable proie pour tous ceux qui cherchent à exprimer leur esprit de domination. Enfin, nous devons éviter de nous illusionner sur nos propres sentiments ou sur nos propres désirs ainsi que ceux que les autres pourraient nous porter.

Spirituellement,

Nous sommes conduite à incarner notre désir de participer à notre réalité intérieure (notre réalité divine) en lui donnant une expression tangible et effective dans notre existence quotidienne à travers une attitude ou un comportement empreint d’une forte mysticité, cessant d’en faire une aspiration totalement désincarnée et utopique.

De même, nous devons exclure de notre vie toute incapacité à focaliser durablement notre désir vers les réalités Divines, et conséquemment à les concrétiser pleinement au sein du créé, nous laissant séduire et aveugler par les sollicitations du monde extérieur. Ainsi, nous devons lutter contre toute intention à transformer nos désirs les plus spirituels en de simples aspirations nébuleuses et chimériques, faute de leur insufflé suffisamment de force pour les accomplir.

Pascal Huot

%d blogueurs aiment cette page :