SELON LA TRADITION INITIATIQUE 

Les Séraphins, nous l’avons vu, sont l’incarnation vivante de la Sephirah KETHER (La Couronne). En nous référant à leur arbre Séphirothique, nous constatons toutefois que ÂLaM (YaH) est également associé à GEBURAH, (Rigueur). Les fonctions célestes de celui-ci seront donc colorées d’une tonique mineure  Martienne.

En raison de sa coloration Martienne, le pouvoir, purificateur d’ÂLaM (Yah) se révèle particulièrement efficace pour réformer en nous l’énergie violente et destructrice, qualité purement martienne pervertie par notre Ego. L’énergie dynamique, véritable force ignée s’assimilant au jaillissement de la vitalité première, peut générer, lorsqu’elle n’est pas suffisamment maîtrisée, de profonds désordres psychologiques tels de soudaines colères incandescentes ou une agressivité explosive et destructrice, porteuse de guerre et de mort. ÂLaM (Yah) nous aide à dompter cette énergie dynamique, générant alors l’esprit d’initiative, le courage, la combativité et une certaine forme élémentaire d’enthousiasme.

Il s’agit ici, nous le constatons, d’autant de qualités indispensables pour vivre notre vie d’un point vue initiatique. Nous ne pouvons, en effet, prétendre à un développement spirituel si nous ne sommes pas, avant tout, engagés dans l’action. Et s’engager dans l’action suppose de s’exposer à la réalité et aux multiples épreuves que cela implique. Mais c’est au cœur même de ces difficultés, lorsque nous décidons de lutter envers et contre tous, que nous progressons véritablement sur le sentier de l’auto-réalisation. Sans l’action, nous ne faisons qu’errer en ce monde sans user des multiples possibilités que nous offre la vie pour rendre tangibles les pouvoirs hérités de notre Père Divin. Nous stagnons et récoltons rien.

Outre cette puissante action stimulatrice, ÂLaM (Yah) intervient de manière toute particulière dans le but de favoriser une meilleure harmonisation aux lois naturelles, combattant avec ardeur l’activité polluante et destructrice de notre civilisation moderne. A cet égard, le grave phénomène de destruction de l’environnement auquel nous sommes confrontés est très significatif. En effet, cette destruction est la manifestation concrètes des nombreuses pathologies et des désordres psychologiques affectant la nature psychique (donc ignée) de l’homme occidental. En ce sens, ÂLaM (Yah) peut être considéré comme l’Ange des écologistes mais aussi des thérapeutes agissant sur le psychisme.

En tant que Séraphin, ÂLaM (Yah)  est également chargé de révéler à chacun de nous notre raison d’être ici-bas et nos divers objectifs à atteindre pour accomplir pleinement notre mission terrestre. En cela, il nous soutient plus particulièrement si notre destin et nos objectifs sont empreints de valeurs martiennes. Ainsi, si nous sommes appelés à des activités pionnières, aventurières, exigeant courage et sang-froid, trouverons une aide précieuse auprès d’ÂLaM (Yah). Il nous assiste même si nous nous consacrons plus spécialement aux activités sportives, aux activités militaires ou encore à des domaines où il faut acquérir notre place, prendre rapidement des décisions, défendre des intérêts, savoir s’exposer aux dangers et dépenser nos énergies sans compter. La  tradition reconnaît en ÂLaM (Yah) la force d’apaiser les tourments et de découvrir les traitres. Il confère en outre une certaine illumination pour trouver des solutions pratiques aux problèmes de la vie.

%d blogueurs aiment cette page :