SELON LA TRADITION INITIATIQUE :

Les Séraphins, nous l’avons vu, sont l’incarnation vivante de la Sephirah Kether (Couronne). En nous référant à leur arbre Séphirothique, nous constatons toutefois qu’AKA (YaH) est également associé à la Sephirah Hod (Gloire). Les fonctions célestes de celui-ci seront donc colorées d’une tonique mineure mercurienne.

En raison de sa coloration mercurienne, le pouvoir purificateur d’AKA (YaH) se révèle particulièrement efficace pour réformer en nous le vice de l’envie, énergie mercurienne pervertie notre personnalité (Ego). Cette envie issue d’un intellect corrompu, infuse dans notre  conscience la tristesse,  l’irritation, voire la haine contre celui  qui possède le bien convoité, n’ayant de cesse d’acquérir tout ce que les autres  possèdent et réagissant violemment si les autres acquièrent un bien que nous ne possédons pas. Mère de jalousie, cette folle envie peut nous porter à commettre des erreurs dans notre aveuglement.

« C’est par l’envie du diable que la mort est entrée dans le monde: ils en font l’expérience, ceux qui lui appartiennent »

– Livre de Sagesse II, 24.

Pour éclairer notre conscience afin que nous puissions déjouer les pièges de l’envie, AKA (YaH) infuse à  l’intellect de celui qui le sollicite, le discernement.

« Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer, le courage de changer celles que je peux et la sagesse d’en connaître la différence » est un adage bien connu qui résume admirablement l’impulsion spirituelle d’AKA (YaH).

Sous la mouvance céleste de ce Séraphin, nous apprenons en outre à reconnaître dans notre propre vie les voies d’un destin inscrit par Dieu en nous initiant à Communier avec  l’univers qui nous entoure et les êtres le régissant. Ces derniers nous révèrent alors toute la parenté spirituelle existant entre leur monde respectif et notre. En effet, l’influence mercurienne d’ AKA (YaH)  favorise en nous le développement d’un sentiment de communion avec toutes les dimensions de la création. Elle permet aussi l’éveil d’un amour profond des êtres et des choses qu’illustre si merveilleusement saint François d’Assise dans son « cantique du frère Soleil». Le cœur de saint François, qui avait acquis ce privilège rare de pénétrer le secret de toutes les choses créées, dictait l’attitude quotidienne du saint. Ainsi, rapporte-t-on, même

« pour se laver les mains, il choisissait un endroit où l’eau ne fut pas ensuite foulée aux pieds. Par égard pour son frère le feu, il ne souffrait pas qu’on jetât au vent les tisons encore fumants, qu’on soufflât les chandelles, qu’on éteignît les lumières et les foyers. A ses frères qui allaient au bois, il défendait de couper les arbres à blanc estoc, voulant laisser à toutes les plantes leurs chances de vie et de durée. ».

– Omer Englebert. Vie de saint François,  édit. Albin Michel, 1947

De par son action illuminatrice sur notre intellect humain, il n’est pas étonnant que la tradition hermétique ait également considéré AKA (YaH) comme étant l’un des messagers divins responsables du combat contre les forces ahrimaniennes. Ces dernières exercent principalement une influence inclinant l’humanité vers une intellectualité mécaniste. Nous nous voyons alors proposer par les  forces ahrimaniennes un univers où tout est désespérément logique, déterminé et conséquentiel. L’homme, ainsi réduit à l’état de robot, est alors entièrement privé de sa liberté et par là même, de toute possibilité d’épigenèse, de toute créativité et de toute gratuité. Pour contrer cette influence grandissante, AKA (YaH) éveille en notre  conscience l’impératif de liberté propre à la nature la plus profonde de l’être humain.

En tant que Séraphin, AKA (YaH) est également chargé de révéler à chacun de nous sa raison d’être ici-bas et les divers objectifs à atteindre pour accomplir pleinement notre mission terrestre.  En cela, il soutient plus particulièrement ceux dont le destin et les objectifs sont empreints de valeurs mercuriennes. Ainsi, ceux qui sont appelés à des activités où l’intellect intervient de manière importante: littérature, journalisme, publicité, édition, mais aussi Ies études linguistiques, scientifiques et juridiques, trouveront une aide précieuse auprès d’ AKA (YaH). Il assiste de même ceux qui se consacrent plus spécialement à des activités impliquant quelque aptitude en matière de négoce ou de commerce. Enfin, le théâtre et le cinéma constituent également deux domaines d’intervention privilégiés pour AKA (YaH).

%d blogueurs aiment cette page :