SELON LA TRADITION INITIATIQUE :

Les SERAPHINS sont l’incarnation vivante de la Sephirah KETHER (la couronne). Or nous référant à leur arbre Séphirothique, nous constatons toutefois que L’ANGE VeHOu YaH est également associé à CHOCHMAH (La Sagesse). Les fonctions céleste de celui-ci seront donc colorée d’une Tonique mineure Uranienne.

Les Séraphins,  avons-nous dit, possèdent le pouvoir d’absoudre les péchés, lesquels ne sont que discordance entre la volonté humaine et la volonté Divine. A propos de cette discordance, les enseignements de l’hermétisme nous rapportent que l’Homme Originel, s’imaginant pouvoir exister par lui-même et rejetant ainsi toute soumission filiale et toute autorité de Dieu, se désolidarisa des plans Divins pour sombre progressivement dans un cycle des renaissances successives. Ainsi coupé des force Divines, il devint prisonnier des monde d’en bas, en pouvant désormais se libérer des chaines de ce monde et réintégrer le Royaume Divin qu’en réapprenant à obéir à Dieu, c’est-à-dire à réidentifier sa volonté propre à celle de son père céleste.

En raison de sa coloration Uranienne, le pouvoir purificateur de VeHOu YaH se révèle particulièrement efficace pour réformer en l’homme les violentes tendances à l’anarchie et à l’insoumission, énergie uranienne perverties par sa personnalité (l’Ego). En ce sens, VeHOu YaH nous aide puissamment à épurer de notre personnalité (notre égo) ce désir de rébellion contre l’autorité Divine ;  cette force de révolte, propre à l’âme de l’adolescence, étant peu à peu alchimisée par le feu puissant de VeHOu YaH.  En d’antres termes, ce Séraphin préside à l’illumination spirituelle, par laquelle l’être humain, réidenfiant sa volonté à celle de son père céleste, s’unit à lui par participation et devient en quelque sorte Dieu, l’homme qu’il était. C’est pourquoi, ce messager céleste est considéré comme étant l’Ange des Alchimistes et plus particulièrement celui qui préside aux travaux du Grand Ouvre en se faisant le porteur et le dispensateur du Feu Alchimique.  

 L’action de VeHOu YaH s’exerce en outre de manière à sensibiliser notre conscience à la présence exaltante et élevante de Dieu agissant en toutes choses. Reprenant alors les termes de Saint thomas d’Aquin : « Adoro te devote, latens diestas », éclairés par la lumière de ce Séraphin, nous pouvons affirmer avec une profonde conviction : « Je t’adore avec dévotion, O déité latente ». Bien que lapidaire, cette expression décrit toutefois avec grande justesse la première expérience d’éveil de notre esprit intérieur, la première expression juste de la vie mystique. Ainsi , porteur des forces triomphales de la résurrection, VeHOu YaH permet à la Rose des tradition de fleurir sur la croix de la matière.

C’est en ce sens que VeHOu YaH est intiment lié, au niveau des mystères chrétiens, au sacrement du baptême.  Or la tradition catholique associe à ce rite la rémission des péchés et la réconciliation avec Dieu. A l’intérieur de  cette démarche, ce sacrement constitue en fait une véritable initiation par laquelle nous recevons le verbe fait chair, la « lumière véritable qui éclaire tout homme… » Jean I, 9, devenant ainsi non seulement fils de lumière  mais encore, par participation, la lumière elle-même. Conformant librement sa volonté à la volonté Divine, l’initié alchimise  ainsi sa personnalité afin qu’elle devienne canal pour l’ »expression des forces spirituelles.

En tant que Séraphin, VeHOu Yah est également chargé de révéler à chacun sa raison d’être ici-bas et les divers objectifs à  atteindre pour accomplir pleinement sa mission terrestre. En cela, il soutient plus particulièrement ceux dont le destin et les objectifs sont empreints de valeurs Uraniennes. Ainsi, ceux qui sont appelé à contribuer au développement des technologies nouvelles et d’avant-garde (notamment au niveau de la communication) trouveront une aide précieuse auprès de VeHOu YaH.  Il assiste de même ceux qui se consacrent plus spécialement à l’industrialisation, l’aviation, l’astronomie, l’électricité, l’énergie nucléaire, la radiesthésie, la psychologie, le cinéma, la télévision, …De même, ceux qui cherchent à défendre certaines valeurs morales ou spirituelles telles le respect de l’autre, la tolérance et la fraternité par le biais des services d’entraide ou organismes à but humanitaire, pourront bénéficier de l’appui de ce Séraphin.

%d blogueurs aiment cette page :