2. L’ ANGE MoUM YaH

SELON LA TRADITION INITIATIQUE

Les ANGES sont l’incarnation vivante de la Sephirah YESOD (Fondement). Or YESOD, nous l’avons vu, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de la Lune. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’Ange MoUM YaH au même titre qu’à toutes les autres ANGES une tonique majeure Lunaire.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Anges, nous constatons que l’Ange MoUM YaH est également associé à Yesod. Les fonctions célestes de l’Ange MoUM YaH seront donc coloré une tonique mineure Lunaire. Ainsi, la fonction principale  MoUM YaH: développer en nous notre sensibilité au monde qui nous entoure (tonique majeure Lunaire), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Lunaires.

En raison de sa coloration Lunaire, le pouvoir de MoUM YaH se révèle donc particulièrement efficace pour développer en nous une sensibilité souple, lente à s’exprimer mais fortement réceptive à toutes influences environnantes. De même, MoUM YaH  nous aide à lutter contre toute sensibilité favorisant la négativité, l’inconstance et la mélancolie.  Si nous nous laissons littéralement sombrer dans une léthargie où l’auto-illusion tient une place prépondérante, trouverons auprès de MoUM YaH l’appui et le soutien nécessaire pour réformer notre comportement.

Le sens que la tradition hermétique attribue à MoUM YaH est le toucher.  Le sens du toucher nous confère avant toute chose une idée de quantité relative, ce qui nous permet ainsi de pouvoir apprécier notre valeur propre en regard d’autres corps qui nous sont extérieurs. En fait, le toucher revêt une importance très grande dans la mesure où il nous confère la faculté de reconnaître en tant que forme personnelle et distincte en référence à notre environnement extérieur.

Il est intéressant de noter ici que si nous  avons dû subir de nombreux refoulements nous sommes très souvent peu épanouies sensoriellement et le toucher est, à ce titre, l’une des fonctions sensorielles les plus atteintes dans nos sociétés occidentales où l’église catholique nous a inculqué, pendant des siècles, une morale réprimant sévèrement tout contact physique avec l’autre. L’Ange MoUM YaH peut s’avérer d’une aide précieuse pour favoriser et stimuler notre épanouissement sensoriel en relation avec le toucher.

Selon l’enseignement de l’hermétisme, le don de psychométrieexpression supérieur du sens du toucher, est également éveillé par MoUM YaH.  Il faut savoir ici que la psychométrie consiste à identifier, par le simple toucher d’un objet, des événements auxquels cet objet à participé dans le passé. Tout objet se charge, en effet, du rayonnement énergétique de tout ce qui l’entoure. Ainsi, certaines personnes particulièrement sensibles et douées du don de psychométrie, peuvent par le contact tactile de l’objet, ressentir les énergies captées par ce dernier et décrire de manière étonnamment précise certaines situations dont l’objet a été témoin.

Notons cependant qu’il existe aussi une forme de psychométrie plus subtile encore par laquelle nous pouvons être directement reliés à l’esprit-groupe de l’objet considéré, si celui-ci est de nature minéral, végétale ou animale. Dans le cas d’un objet ayant appartenu à un être humain, nous serons directement relié au propriétaire en question, et ce, que celui-ci soit incarné ou non. Les exemples les plus nombreux en ce domaine sont certainement ceux issus d’un rapport maître-disciple au sein d’une école religieuse, initiatique ou spirituelle. Ici, encore, le développement de cette faculté se fait sous l’égide de l’Ange MoUM YaH.

POUR SUIVRE NOTRE ENSEIGNEMENT :

%d blogueurs aiment cette page :