1.L’ ARCHANGE MeH’I EL

SELON LA TRADITION INITIATIQUE

Les Archanges sont l’incarnation vivante de la Sephirah Hod (Gloire). Or Hod, nous l’avons vu, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de Mercure. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à l’ange Archanges MeH’I El au même titre qu’à toutes les autres Archanges une tonique majeure Mercurienne.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Archanges, nous constatons que MeH’I El est également associée à Yesod (Fondement). Les fonctions célestes de MeH’I El seront donc coloré une tonique mineure Lunaire. Ainsi, la fonction principale de l’ange Archanges MeH’I El : inspirer en notre Être le pouvoir de discernement (tonique majeure Mercurienne), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Lunaires.

En raison de sa coloration Mercurienne, le pouvoir de MeH’I El   se révèle donc particulièrement efficace pour nous apprendre à discerner avec de candeur, de sensibilité et de réceptivité. Le discernement se fait ici souple et adaptable. De même, MeH’I El nous aide à lutter contre toute tendance à changer d’avis fréquemment ou à nous inquiété de tout et de rien. Si notre raisonnement est fortement influencé par les idées des autres au détriment des nôtres, nous trouverons auprès de MeH’I El  l’appui et le soutien nécessaires pour réformer une telle tendance.

Tout en nous apportant une faculté d’adaptation et une sensibilité importantes au discernement, l’Archange MeH’I El nous prévient donc de tout raisonnement instable et superficiel, enclin à de lourdes erreurs. Il est intéressant à ce propos de remarquer que la tradition rapporte à propos de MeH’I El qu’il confère une vision du monde dans laquelle s’unissent le cœur et l’intellect. Aussi, ajoute-t-elle très pertinemment, l’Archange MeH’I El accorde,  à ceux qui le prient, de rééquilibrer en eux ces deux aspects de leur être en évitant tout excès de mysticité ou de rationalité ; il est donc à cet effet un messager de forces christiques d’union entre ces deux polarités.

Ainsi messager de Réconciliation, MeH’I El peut-être sollicité dans toutes les situations de controverses où des positions opposées s’affrontent. Il peut également être invoqué pour la réalisation de projets, de prières ou de vœux mais toujours à l’impérative condition qu’ils soient en harmonies avec les buts poursuivis par les hiérarchies célestes.  MeH’I El saura alors plaider notre cause auprès des êtres spirituels concernés et apporter une réponse positive.  

Enfin, parmi les sept disciplines constituant les arts libéraux, MeH’I El régit la grammaire. Du grec grammatiké signifiant « art de lire et d’écrire », il faut entendre par cette discipline l’étude et la description des structures syntaxiques, morphologiques et phonétiques d’une langue. Cet art d’écrire et de parler correctement repose sur quatre principes qui sont : la raison, l’ancienneté, l’autorité et l’usage, ce dernier reposant sur la science des étymologies.

Ainsi l’Archange MeH’I El enseigne à exprimer correctement les forces intérieures de manière à ce qu’elles adoptent des formes permettant l’expression juste de leur potentialité.

%d blogueurs aiment cette page :