1.L’ ANGE MeNaQ EL

SELON LA TRADION INITIATIQUE

Les ANGES sont l’incarnation vivante de la Sephirah YESOD (Fondement). Or YESOD, nous l’avons vu, se manifeste sur le plan matériel sous l’apparence de la Lune. Aussi, la tradition kabbalistique attribue à L’ANGE MeNaQ EL au même titre qu’à toutes les autres ANGES une tonique majeure Lunaire.

Plus encore, en nous référant à l’arbre Séphirothique des Anges, nous constatons que L’ANGE MeNaQ EL est également associée à BINAH (Intelligence). Les fonctions célestes de MeNaQ EL seront donc coloré une tonique mineure Saturnienne. Ainsi, la fonction principale L’ANGE MeNaQ EL: développer en notre Être une sensibilité au monde qui nous entoure (tonique majeure Lunaire), s’exercera dans un contexte fortement imprégné de valeurs  Saturniennes.

En raison de sa coloration Saturnienne, le pouvoir de L’ANGE MeNaQ EL se révèle donc particulièrement efficace pour développer une sensibilité peu à s’extérioriser mais qui peut cependant ressentir avec beaucoup d’intensité. De même, cet Ange lutte contre toute tendance à nous renfermer sur Soi favorisant ainsi le développement de l’inquiétude, de l’anorexie ou de la mélancolie et toutes formes d’Autisme.  Ainsi, si nous projetons autour de nous une atmosphère sombre, nous enfermant alors dans un carcan de tristesse et de solitude, nous trouverons également auprès de MeNaQ EL  l’appui et le soutien nécessaire pour nous libérer d’une telle attitude.

La tradition initiatique associe à MeNaQ EL la faculté de la mémoire. Aussi, cet Ange est invoqué dans tout travail d’Alchimie spirituelle  visant une  ascèse de la mémoire relative aux sens.  Par cette Ascèse, nous activons les mémoires de nos expériences sensorielles ayant engendré chez nous un bien-être.  Nous leur  donnons vie et une prééminence par rapport aux expériences sensorielles négatives que nous avons malheureusement vécues. En réveillant et activant ainsi nos mémoires liées aux expériences sensorielles positives,   nous conditionnons ainsi notre psychisme à percevoir de plus en plus le beau, le vrai, le bon dans le monde extérieur qui nous entoure.

MeNaQ EL permet également, en ce sens, un travail associé aux pardons. Il assiste celui qui veut effacer  de sa mémoire un événement troublant, il permet aussi de combattre le karma en mettant fin aux dettes du passées :

« Car, voici que je vais créer des  cieux nouveaux et une terre nouvelle, on ne se souviendra plus du passé, il ne reviendra plus à l’esprit » proclame Esaïe

( Esaïe LXV,17).

Selon les enseignements de l’hermétisme, le don de réminiscence, expression supérieure du sens de la mémoire, est également éveillé par MeNaQ EL. Il faut entendre par Don de réminiscence la faculté  de se rappeler, pour soi ou pour autrui, de toutes les existences antérieures.

%d blogueurs aiment cette page :